La langue française

Gnon

Sommaire

  • Définitions du mot gnon
  • Étymologie de « gnon »
  • Phonétique de « gnon »
  • Citations contenant le mot « gnon »
  • Traductions du mot « gnon »
  • Synonymes de « gnon »

Définitions du mot gnon

Trésor de la Langue Française informatisé

GNON, subst. masc.

Pop. Coup. On commence à se bousculer. Et naturellement ça ne tarde pas à dégringoler, les gnons sur le coin de la gueule (Queneau, Pierrot,1942, p. 115).
P. ext. Marque qui en résulte. Cette fois, il avait un gnon sur l'œil, une claque amicale égarée dans une bousculade (Zola, Assommoir,1877, p. 506).
Prononc. et Orth. : [ɳ ɔ ̃]. Étymol. et Hist. 1651 (Septième Conférence, p. 5 cité par G. Esnault ds Fr. mod. t. 16, p. 296 : Ian il ne sen faly guere que je ne ly assené un guièbe denhon au cul); 1853 gnon (E. Martin, Collégiens, étudiants et mercadets pour rire, Delahays, p. 40). Issu p. aphérèse de oignon* (l'enflure provoquée par le coup étant peut-être comparée à un oignon). Fréq. abs. littér. : 12. Bbg. Chautard (É.). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 595. - Müller (B.). Mots région. et syst. phonémique du fr. contemp. R. Ling. rom. 1974, t. 38, p. 379, 382, 389.

Wiktionnaire

Nom commun

gnon \ɲɔ̃\ masculin

  1. (Familier) Coup de poing, tape, claque, gifle… porté à quelqu’un.
    • Je cours donc aux femmes pour les séparer. Et j'en reçois des gnons, des coups d'ongles et des coups de dents. Cristi, quelles rosses ! — (Guy de Maupassant, Le Trou, dans Le Horla: et autres nouvelles)
    • Je préviens tout de suite que si des quidams ne sont pas contents de ce livre et viennent me le dire avec des gnons, j’appelle immédiatement Pierre Belfond. — (Éric Losfeld, Endetté comme une mule, 1979, page 272)
    • La grogne s’était muée en rogne mortelle. La plage entière se flanquait furieusement des gnons. — (Zoé Valdés, Soleil en solde, nouvelles, 1999, traduit de l’espagnol par Carmen Val Julián, page 56)
  2. (Familier) Bleu, bosse ou autre blessure légère résultant de ce coup, que celui-ci ait été porté de façon volontaire ou accidentelle.
    • Coquard, œil au beurre noir ou gnon, Box espérait en tout cas que son orbite n’était pas fracturée. — (Carl Nixon, Sous la terre des Maoris, traduit de l’anglais (Nouvelle-Zélande) par Benoîte Dauvergne, éd. L’aube noire, 2017)
  3. (Familier) Cicatrice ou marque laissée après la guérison de cette blessure, le plus souvent au visage ou une partie visible du corps.
    • Depuis cet accident l’année dernière, il me reste encore quelques gnons sur les arcades sourcilières.
    • Avec tous les gadins que je me suis pris en course, pas étonnant de voir autant de gnons aux genoux.
  4. (Familier) Trace, éraflure, éclat, bosse ou toute autre altération laissée sur un objet heurté par inadvertance ou abimé volontairement.
    • Les portières de ma voiture n’arrêtent pas de se prendre des gnons sur les parkings.
  5. Rouleau de toile qui sert à graisser la billig (ou crêpière).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « gnon »

(Siècle à préciser) Dérivé par aphérèse de oignon (l’enflure provoquée par le coup pouvant être comparée à un oignon).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « gnon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gnon ɲɔ̃

Citations contenant le mot « gnon »

  • « J'ai reçu un gnon », a déclaré le pape aux journalistes. Il ne s'agissait pas d'un crochet du droit du boxeur colombien Antonio Cervantes « Kid Pambelé » ni d'une altercation avec un fidèle. François a donc quitté la Colombie souriant, mais avec un œil au beurre noir. Le Point, Le pape François reçoit "un gnon" en Colombie - Le Point
  • Du pognon de dingue, nous passâmes ainsi au gnon de dingue: et nous revînmes, dare dare, aux délices si peu vertueuses de l’Ancien régime. Chroniques politiques de la vie de Château, façon marquise de Sévigné, Affaire Benalla: le gnon de dingue, le despote et la barbouze | Chroniques politiques de la vie de Château, façon marquise de Sévigné
  • 2- Ajouter le fonio étuvé, la poudre d’arachide, le sel, les oignons émincés et l’ail écrasé. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ] , Recette du week end : Gnon de fonio - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Michel Agadja Kpodan à l’état civil, l’artiste chanteur Assa Cica, décédé vendredi 22 mai à Cotonou, des suites d’une longue maladie, de source concordante, sera inhumé samedi 11 juillet 2020 dans son village natal. Et comme à l’accoutumée au Bénin, le gouvernement sait bien rendre un digne hommage à la mémoire des illustres disparus dans le sous-secteur des arts, pour ne pas dire de la culture. L’inhumation de Gnonnas Pedro, Tohon Stan, Alokpon, Riss Cool, Zouley Sangare, Théodore Béhanzin alias ‘’Cossi’’, Grégoire Noudéhou et autres en dit long. Cependant, depuis l’annonce du décès du ‘’Rossignol’’ Assa Cica, force est de constater que jusqu’ici, c’est un silence radio qui plane. Pourtant c’est une figure de proue, sinon un pilier de la musique béninoise comme tous les autres dont les veillées funèbres ont été même annoncées en pompe à travers les médias. Mais jusqu’ici, c’est dans les coulisses bien éloignées qu’on apprend la date d’enterrement d’un musicien de sa carrure. Il y a comme une politique de deux poids deux mesures qui se dessine souvent lorsqu’il est question de rendre hommage à tel ou tel artiste. Selon que celui-ci est nanti ou miséreux, influent ou effacé de son vivant, on le traite comme tel à sa mort. Dakossi Denis en a fait les frais. Et son inhumation a été aussi triste que les conditions dans lesquelles il est passé de vie à trépas. Qu’en serait-il maintenant d’Assa Cica si depuis l’annonce de sa mort, c’est le silence radio qui règne jusqu’à ce qu’on apprenne la date de son enterrement à travers des indiscrétions ?  Le gouvernement, notamment le ministère en charge du tourisme de la culture et des arts est interpelé pour prendre les mesures nécessaires d’équilibre.  Michel Agadja Kpodan est un guitariste, parolier et mieux un philosophe sans précédent de la musique béninoise. Malheureusement c’est un talent qui a vécu dans un dénuement total et souffert du minimum vital ces dernières années avec à la clé une santé complètement dégradée sous le poids de l’âge. Ses morceaux : « Tin man salé », « Aga ma gnon nu hêdé », « Akouè wèzon », « Vi djin vê », « Ataklé », « Ayato gan mè nou », « Yokpo wa non ha mi », « Ananu dokon nu », « Fofo n’do gbésiso », « Gnonnu tomê lin », « J’ai raison d’être amoureux », « Dêmin », « Aklunon », réchauffent encore les mémoires. Et qu’un hommage digne du nom lui soit rendu, serait un honneur pour la Nation béninoise. Matin Libre, Enterrement de l’artiste Assa Sica prévu pour samedi: Que réserve le ministère en termes d’hommage ? – Matin Libre

Traductions du mot « gnon »

Langue Traduction
Anglais gno
Espagnol gno
Italien gno
Allemand gno
Chinois 地精
Arabe gno
Portugais gno
Russe gno
Japonais gno
Basque gno
Corse gno
Source : Google Translate API

Synonymes de « gnon »

Source : synonymes de gnon sur lebonsynonyme.fr
Partager