Macle : définition de macle


Macle : définition du Wiktionnaire

Nom commun 1

macle \makl\ féminin

  1. (Vieilli) Filet à large maille.
  2. (Héraldique) Meuble représentant une forme en losange évidé dans les armoiries. Certains auteurs rapproche cette figure d’une maille de cuirasse, d’autres d’une boucle de baudrier ou ceinture sans ardillon. À rapprocher de cadril ou quadril, carré, carreau, carreau de jeu de cartes, fusée, losange et rustre.
    • Deux anges soutiennent l’oreiller où il repose ; son chien, couché à ses pieds, surmonte un écusson qui est de neuf macles posées par trois au lambel de trois pièces serties au chef et supporté à dextre par un lion lampassé, à senestre par un lévrier. — (Gustave Flaubert et Maxime Du Camp, Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne), 1886, Le Livre de poche, page 173, 2012)
    • De gueules à sept macles, ordonnées 3, 3, 1, qui est de la famille de Rohan → voir illustration « armoiries avec 7 macles »
  3. (Minéralogie) Figure obtenue par la juxtaposition de cristaux d'un même minéral avec une relation de symétrie.
  4. (Minéralogie) Synonyme de chiastolite.

Nom commun 2

macle \makl\ féminin

  1. (Botanique) Variante de mâcre.

Forme de verbe

macle \makl\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de macler.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de macler.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de macler.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de macler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de macler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Macle : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MACLE. n. f.
T. de Botanique. Fruit de la grosseur et presque de la forme d'une châtaigne, qui croît dans les marais et qui flotte sur l'eau. On l'appelle vulgairement Châtaigne d'eau.

Macle : définition du Littré (1872-1877)

MACLE (ma-kl' ou ma-kr') s. f.
  • Noms vulgaires de la macre flottante (onagrariées), dite aussi corniole, trapa natans, L.

    Nom du fruit, qui est de la grosseur et presque de la forme d'une châtaigne. Mangez cette macle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Macle : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

MACLE, s. f. (Hist. nat. Minér.) nom d’une pierre ou substance minérale que l’on trouve en Bretagne à trois lieues de Rennes ; sa forme est celle d’un prisme quadrangulaire, renfermé dans une ardoise ou pierre feuilletée d’un gris bleuâtre, qui en est pour ainsi dire entierement lardée en tout sens. Il y en a de plusieurs especes ; celles qui viennent du canton de la Bretagne, qu’on appelle les salles de Rohan, sont des prismes quadrangulaires plus ou moins longs, mais exactement quarrés dans toute leur longueur, qui est quelquefois de deux pouces à deux pouces & demi, sur environ un quart de pouce de diametre. Ces prismes ont des surfaces unies, & entierement couvertes d’une substance luisante, semblable au talc ou au mica. Sur leur extrémité, c’est-à-dire sur la tranche, ces prismes présentent la figure d’une croix enfermée dans un quarré ou losange. Cette croix qui a la figure d’un X ou d’une croix de saint André, est formée par deux petites lignes bleuâtres ou noirâtres, qui partant de chaque angle de la pierre, se coupent à son centre, & forment un noyau bleuâtre plus ou moins large, qui conserve toujours une forme quarrée ou de losange dans toute la longueur du prisme. Ces pierres se rompent & se partagent aisément en travers, & elles paroissent composées d’une matiere d’un blanc jaunâtre, striée, dont les stries sont paralleles, & vont se diriger vers le centre du prisme, qui est du même tissu que l’ardoise qui leur sert d’enveloppe. Le centre de quelques-unes de ces macles ou prismes est quelquefois rempli d’ochre, ou d’une matiere ferrugineuse, qui semble avoir rempli leur intérieur, lorsque l’ardoise qui leur sert d’enveloppe est venu les couvrir. On trouve souvent dans ces ardoises deux ou même trois de ces macles, & plus, qui s’unissent, se croisent & se confondent ensemble. M. le président de Robien, qui a le premier donné une description exacte de ces pierres, les regarde comme une espece de crystallisation pyriteuse, formée par la combinaison du sel marin avec du soufre, du fer & du vitriol ; ces conjectures ne paroissent point assez constatées, cependant ces substances singulieres mériteroient bien d’être examinées & analysées.

Il y a encore une autre espece de macle qui se trouve dans les paroisses de Baud & de Quadry ; on les nomme pierres de croix, parce qu’elles sont formées de deux macles ou prismes, qui se coupent, & forment une croix ; elles sont revêtues d’une matiere talqueuse, mais on les trouve détachées, sans être enveloppées dans de l’ardoise comme les précédentes.

Les pierres qui viennent d’être décrites ressemblent beaucoup à la pierre de croix, ou lapis crucifer de Compostelle en Galice, qui paroît être une crystallisation du même genre, excepté que celles de Galice ont la figure d’une croix à leur intérieur, au lieu que celles de Bretagne ont la forme de croix à l’extérieur & en relief. Voyez le livre qui a pour titre, nouvelles idées sur la formation des fossiles, imprimé à Paris, chez David l’aîné en 1751.

Macles, ou Macques, s. f. (Marine.) ce sont des cordes qui traversent, & qui étant ridées en losange, font une figure de mailles.

Macle, terme de Blason, espece de petite figure faite comme une maille de cuirasse, & percée en losange. La macle a la même dimension que le losange, auquel elle est tout-à-fait semblable, excepté qu’elle est aussi percée au milieu en forme de losange ; en quoi elle differe des rustres qui sont percées en rond. Voyez nos Pl. de Blason.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Macle : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « macle » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « macle »

Étymologie de macle - Wiktionnaire

Du latin macula (« maille »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « macle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
macle makl play_arrow

Images d'illustration du mot « macle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « macle »

Langue Traduction
Corse ghjuvanottu
Basque bikiak
Japonais ツイン
Russe близнец
Portugais gêmeo
Arabe التوأم
Chinois 双胞胎
Allemand zwilling
Italien gemello
Espagnol gemelo
Anglais twin
Source : Google Translate API

Synonymes de « macle »

Source : synonymes de macle sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires