La langue française

Calotte

Sommaire

  • Définitions du mot calotte
  • Étymologie de « calotte »
  • Phonétique de « calotte »
  • Évolution historique de l’usage du mot « calotte »
  • Citations contenant le mot « calotte »
  • Traductions du mot « calotte »
  • Synonymes de « calotte »

Définitions du mot calotte

Trésor de la Langue Française informatisé

CALOTTE, subst. fém.

A.− Petit bonnet rond ne couvrant généralement que le sommet de la tête. Calotte de cuir, de soie, de taffetas; porter une calotte :
1. Sainte-Beuve arrive avec sa tournure de petit mercier de province qui fait ses farces, tirant de sa poche une petite calotte de soie noire, une calotte à la fois d'académie et de sacristie, qu'il met sur sa tête contre les courants d'air. E. et J. de Goncourt, Journal,1862, p. 1159.
P. métaph. Une calotte d'ennui pèse, en dépit de Pascal et du bon Gazier, sur tout ce qui touche au jansénisme (L. Daudet, Ét. et milieux littér.,1927, p. 29).
1. Spéc. Coiffure ecclésiastique. Calotte blanche, rouge, violette; calotte de cardinal, de chanoine, d'évêque :
2. L'homme (...) est un vieillard presque octogénaire. C'est un dignitaire dans l'Église, car il a une espèce de calotte claire sur la tête (serait-ce la calotte blanche d'un pape?) Barbey d'Aurevilly, 3eMemorandum,1856, p. 40.
P. méton., péj. [Uniquement au sing. coll., précédé de l'art. déf.] Le clergé, les prêtres; les partisans du clergé ou de l'Église :
3. Cette servante était une amie de MmeSidonie, qui donnait un peu dans la calotte; elle aimait les prêtres, de l'amour dont elle aimait les femmes, par instinct, établissant peut-être certaines parentés nerveuses entre les soutanes et les jupes de soie. Zola, La Curée,1872, p. 379.
Calotte grecque. Calotte à gland portée par les Grecs modernes :
4. Les Turcs, si pittoresques autrefois avec leurs longues robes aux vives couleurs, ne sont-ils pas hideux maintenant avec leurs redingotes bleues boutonnées et leurs calottes grecques qui leur donnent l'air de bouteilles de vin à cachet rouge? A. Dumas Père, Le Comte de Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 520.
P. anal. Bonnet d'intérieur à gland :
5. Les regards du jeune homme tombèrent d'abord sur le lit, où se trouvaient deux oreillers. Sur l'un d'eux se détachait un petit bonnet de femme, (...). Sur l'autre, une sorte de calotte, de forme dite grecque, qu'Olivier avait vue plusieurs fois sur la tête d'Urbain. Murger, Scènes de la vie de jeunesse,1851, p. 190.
2. P. ext. Partie centrale de la forme d'un chapeau, qui emboîte la tête. J'ajouterai à nos deux chapeaux de l'automne, (...) un très-joli modèle à calotte ronde et à bord immense (Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 728).
3. P. anal., fam.
a) Rare. Crâne. Calotte de plomb. Mal de tête, migraine. Été chez le Docteur Delbet, pour le consulter sur mes accidents actuels et récents : calotte de plomb, troubles de la vue (Léautaud, Journal littér.,1, 1893-1906, p. 330).
P. méton., usuel. Tape sur la tête ou plus rarement, sur la joue, avec le plat de la main. Une paire de calottes; donner, flanquer, recevoir des calottes. Le porcher eut quand même sa gifle, une calotte qui l'envoya rouler dans la voiture (Zola, La Terre,1887, p. 291).
P. métaph. :
6. Ton pauvre géant a reçu une rude calotte dont il ne se remettra pas. Je me dis : « À quoi bon écrire maintenant, puisqu'il n'est plus là! ». C'est fini les bonnes gueulades, les enthousiasmes en commun, les œuvres futures rêvées ensemble. Flaubert, Correspondance,1869, p. 39.
b) Calotte céleste, calotte du ciel. Partie supérieure de la voûte céleste, firmament. Le soleil invisible (...) semble suspendu (...) derrière la calotte diffuse du ciel (Abellio, Heureux les pacifiques,1946, p. 309).
B.− Emplois spéc. Partie supérieure de forme sphérique.
1. ANAT. Calotte crânienne, calotte du crâne. Partie supérieure de la boîte crânienne (cf. Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 560).
2. ARCHIT. Partie supérieure d'une voûte sphérique peu cintrée. Calotte hémisphérique (Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 7,1863-69, p. 175),Calotte sphérique.
3. GÉOL. Calotte glaciaire, polaire. ,,Glacier très étendu et très épais, dont la surface est légèrement convexe et recouvre ou déborde la plupart des reliefs`` (George 1970).
4. GÉOM. Calotte sphérique. Partie d'une sphère coupée par un plan (cf. J. Hadamard, Géom. dans l'espace, 1921, p. 155).
5. TECHNOL. Élément convexe d'un objet (p. ex. horlog. partie bombée d'un boîtier de montre, opposée au côté du cadran).
Rem. On rencontre ds la docum. le néol. arg. et péj. calot(t)ard, subst. et adj. Ecclésiastique (cf. Gill, La Petite lune, 1878-79, p. 49); p. ext. dévot, partisan du clergé. Synon. calot(t)in*.
Prononc. et Orth. : [kalɔt]. Ds Ac. 1694-1932. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. calote. Étymol. et Hist. 1. 1394 « petit bonnet de forme arrondie couvrant le sommet de la tête » (ds Delb. Rec., cité par DG); d'où a) [cette coiffure étant portée par les ecclésiastiques] 1750 désigne un membre du clergé (Raynal, Anecdotes littéraires ds Fr. mod., t. 20, 1952, pp. 223-224); b) 1725 ([Margon, Desfontaines, Gacon...] Mémoires pour servir à l'histoire de la calotte [pièces satiriques] ds Dictionnaire des Lettres du XVIIIes. [Le Régiment de la calotte était un ordre imaginaire et burlesque qui distribuait des calottes à tous les personnages qui prêtaient le flanc à la critique]); 1752 Régiment de la calotte (Trév.); av. 1778 « pamphlet » (Volt., Lettr. vers, 87 ds Littré); c) 1808 arg. « coup donné à la tête » donner une calotte (D'Hautel, Dict. du bas lang.); 2. divers emplois techn. 1640 calotte du ciel (Oudin, Curiositez françoises [...] supplément aux dictionnaires); 1690 archit. « partie supérieure d'une voûte hémisphérique » (Procès-verbal d'apposition des scellés chez le peintre Charles Le Brun, cité par Havard t. 1); 1832 anat. calotte de la tête (Raymond). Empr. à l'a. prov. calota, attesté au xiiies. par le lat. médiév., de même forme (1253, Marseille, cité par Bambeck Boden, p. 179) et au xves. ds Levy (E.) Prov. Le prov. est d'orig. obsc. 1osoit, le prov. ne possédant pas le mot-souche corresp., dér. avec suff. -ota (-otte*), de l'a. fr. cale3* « coiffure », véhiculé par le franco-prov. où le mot est largement attesté (FEW t. 17, p. 79a) 2osoit a) formé à partir du b. lat. calautica « sorte de coiffure pour les femmes » (ives. Scholia Ciceronis, p. 336 ds TLL s.v., 126, 81), lui-même d'orig. obsc. (Ern.-Meillet), avec assimilation de la finale au suff. lat. -otta (Bambeck Boden, loc. cit.; v. aussi DEI et EWFS2) b) empr. à l'ar. kalláu̮ta « coiffure » (xiiies. d'apr. Cor., s.v. galota; v. aussi Dozy t. 2, p. 482a et Dozy (A.) Vêt., p. 387). Dans ce second groupe d'hyp., cale3* « coiffure » est ou bien dér. régr. de calotte, ou bien un mot différent à rattacher à écale*. Fréq. abs. littér. : 328. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 303, b) 770; xxes. : a) 713, b) 293.
DÉR.
Calotter, verbe trans.a) Coiffer quelqu'un d'une calotte. Attesté ds Besch. 1845.Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. calotté, ée. Coiffé d'une calotte. Calotté de noir velours, tout de flanelle blanche habillé, (...) il [Sainte-Beuve] avait l'air d'un pape hétéroclite (Verlaine, Confessions, 1895, p. 137).b) Donner une calotte, des calottes, frapper sur la tête ou le visage avec le plat de la main. Ma mère apparaît souvent pour me prendre par les oreilles et me calotter (J. Vallès, Jacques Vingtras,L'Enfant, 1879, p. 10).Rem. La docum. atteste l'adj. calottable. Qui mérite d'être calotté, frappé. Son calottable visage (Bloy, Le Désespéré, 1886, p. 268).Au fig. ébranler, frapper l'esprit. As-tu lu la Légende des Siècles du père Hugo? J'ai trouvé cela tout bonnement énorme. Ce bouquin m'a fortement calotté! Quel immense bonhomme! On n'a jamais fait de vers comme ceux des « lions »! (Flaubert, Correspondance,1859, p. 335).c) Arg. et pop. Dérober, chaparder. Je calottais un peu de saucisse (Céline, Mort à crédit,1936, p. 296);emploi pronom. Ils se calotaient leur blé et leur caserne, avec l'air de jouer, de s'amuser à se les voler (Aymé, La Jument verte,1933, p. 201). [kalɔte]. Les dict. gén. écrivent calotter avec 2 t; pour la graph. avec 1 t, cf. Aymé, loc. cit. 1resattest. 1808 « donner des coups sur la tête » (D'Hautel, Dict. du bas lang.); 1845 « coiffer quelqu'un d'une calotte » (Besch.); de calotte, dés. -er. Fréq. abs. littér. : 39.
BBG. − Duch. 1967, § 42.7. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 3. − Lammens 1890, pp. 71-72. − Rommel (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, p. 167. − Sain. Lang. par. 1920, p. 442. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 6, 144, 146, 199; t. 2 1972 [1925], p. 103, 239, 240; t. 3 1972 [1930], p. 108, 115.

Wiktionnaire

Nom commun

calotte \ka.lɔt\ féminin

  1. Espèce de petit bonnet qui ne couvre ordinairement que le haut de la tête et qui est surtout en usage parmi les gens d’église.
    • Le curé, n'est-ce pas ? le curé de cette grande église ? Tiens ! c'est vrai, que je suis bête ! je n'avais pas vu votre calotte ! — (Victor Hugo, Les Misérables, I, 2, 3 ; 1862)
    • Alors seulement, un peu remis de ma frayeur, je remarquai que notre maître avait sa belle redingote verte, son jabot plissé fin et la calotte de soie noire brodée qu’il ne mettait que les jours d’inspection ou de distribution de prix. — ( Alphonse Daudet, La dernière classe, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, page 10.)
    • Il négligeait la propreté à un degré tout à fait choquant. Dans son cours, son vieux manteau et les manches de sa soutane servaient à essuyer les instruments et en général à tous les usages du torchon ; sa calotte, rembourrée pour préserver son vieux crâne des névralgies, formait autour de sa tête un bourrelet hideux. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 137.)
    • Derrière lui, un petit homme noir coiffé d'une calotte grecque surgit, minuscule et grotesque. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, Les Souliers du mort, 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, page 982)
    • La calotte rouge d’un cardinal, d’un enfant de chœur.
    • Porter la calotte.
    • Le Pape a donné la calotte à un tel, il l’a élevé à la dignité de cardinal.
  2. (Vieilli) (Figuré) (Péjoratif) Le clergé catholique.
    • À bas la calotte ! — (Titre et refrain d'une chanson de Georges Bargas, 1902)
    • – À bas la calotte !
      – À bas la calotte ! » répéta Zèphe Maloret emporté par son élan.
      — (Marcel Aymé, La jument verte, Gallimard, 1933, collection Le Livre de Poche, page 183.)
    • Le ciel en soit loué, je vis en bonne entente
      Avec le Père Duval, la calotte chantante
      — (Georges Brassens, Les trompettes de la renommée, 1962)
  3. (Figuré) (Familier) Tape sur la tête.
    • Donner, recevoir une calotte.
    • Je t’ai donné une calotte, tu m’as rendu un coup de ciseaux, c’était de jeu. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  4. (Belgique) Bonnet traditionnel des étudiants des universités catholiques par opposition avec la penne des étudiants des institutions non confessionnelles.
    • Nadine et Max ont porté la calotte durant toutes leurs études.
  5. (Par analogie) Chose qui a quelque rapport de forme ou de destination avec une calotte.
    • La calotte glaciaire de l’Europe s’est réfugiée en Scandinavie avec son cortège de plantes boréales. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, p.58)
    1. (Architecture) Petite voûte sphérique peu élevée.
    2. (Anatomie) Partie supérieure du crâne.
      • La calotte crânienne.
    3. (Géométrie) Sphère coupée par un plan.
      • Calotte sphérique.
      • La calotte des cieux, la voûte du ciel.
    4. (Cuisine) Sorte de récipient hémisphérique
      • Après avoir raclé le fond de mousseline de saumon, Victor emporta la calotte vide vers les éviers. — (Monica Ali, En cuisine, traduit de l'anglais par Isabelle Maillet, Belfond, 2010, chap.6)
    5. (Géographie) Couche de glace qui recouvre les pôles.
  6. (Par analogie) Prépuce.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CALOTTE. n. f.
Espèce de petit bonnet qui ne couvre ordinairement que le haut de la tête et qui est surtout en usage parmi les gens d'Église. La calotte noire d'un prêtre. La calotte rouge d'un cardinal, d'un enfant de chœur. Porter la calotte. Absolument, Le Pape a donné la calotte à un tel, Il l'a élevé à la dignité de cardinal. Cette expression a vieilli. On dit plutôt aujourd'hui Le Pape a donné le chapeau. Figurément et familièrement, il signifie Tape sur la tête. Donner, recevoir une calotte. Il se dit encore, par analogie, de Plusieurs choses qui ont quelque rapport de forme ou de destination avec une calotte; et particulièrement, en termes d'Architecture, d'une Petite voûte sphérique qui a peu d'élévation. En termes d'Anatomie, La calotte du crâne, La partie supérieure du crâne. En termes de Géométrie, Calotte sphérique, Une des parties d'une sphère coupée par un plan. Fig. et fam., La calotte des cieux, La voûte du ciel.

Littré (1872-1877)

CALOTTE (ka-lo-t') s. f.
  • 1Sorte de petit bonnet qui ne couvre que le sommet de la tête. Les sommets de la plupart de ces collines étaient arrondis en forme de calottes, Bernardin de Saint-Pierre, Étud. v.

    Calotte à oreilles, calotte qui peut se rabattre sur les oreilles.

    Fig. et populairement, tape sur la tête. Donner, recevoir une calotte, des calottes.

  • 2Sorte de petite calotte noire que portent les prêtres.

    Absolument et familièrement. Porter la calotte, être dans les ordres.

    Plus spécialement. Le pape lui a donné la calotte, l'a fait cardinal. Le courrier du pape arriva avec la calotte pour l'évêque d'Orléans, Saint-Simon, 50, 83. On dit aujourd'hui, en ce sens, barrette ou chapeau.

    Par dénigrement, la calotte, les prêtres, le clergé. À bas la calotte !

  • 3 Terme de médecine. Emplâtre agglutinatif dont on recouvrait autrefois toute la tête d'un teigneux après l'avoir rasée, et qu'on enlevait ensuite avec force afin d'arracher les bulbes des cheveux.
  • 4Calotte du crâne, partie supérieure de la boîte crânienne.
  • 5 Terme de géométrie. Calotte sphérique, une des deux parties en lesquelles un plan coupe la sphère, et particulièrement la plus petite des deux. Quand le plan passe par le centre, les deux calottes sont des hémisphères.

    Terme d'architecture. Portion de voûte, sphérique ou sphéroïde, qu'on élève au milieu des plafonds et des voûtes mêmes. Si le dôme est petit, ce n'est plus qu'une ignoble calotte, Chateaubriand, Itin. 97.

  • 6 Familièrement. Calotte des cieux, le ciel. On ne trouverait pas son pareil sous la calotte des cieux.
  • 7En horlogerie, espèce de boîte qui renferme le mouvement d'une montre.
  • 8Partie de la garde d'une épée où l'on place le bouton.

    Pièce de métal qui forme la couverture d'un bouton.

    Pièce d'un corps de pompe.

  • 9Régiment de la calotte, société de beaux esprits satiriques du XVIIe et du XVIIIe siècle.

    Pamphlet. Que dites-vous d'une infâme calotte qu'on a faite contre M. de la Poplinière ? Voltaire, Lettr. vers, 87.

HISTORIQUE

XVIe s. Le malade pourra porter, pour cacher son imperfection, un bonnet appellé calotte, Paré, VIII, 29.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CALOTTE. Ajoutez :

10° Espèce de pâtisserie à confiture. Vous vous imaginez peut-être qu'il est question de quelques petites friandises dont on nous donnait de nombreuses indigestions durant notre jeunesse, et qui portaient ce nom si joli, si gracieux, si adorable de petites calottes, il y avait là dedans des confitures, Gaz. des Trib. 13-14 avr. 1874, p. 359, 1re col.

11° Pot de confiture, ayant la forme d'une grande calotte, sans anses ni oreilles. Les calottes dont nous nous entretenons sont des pots de confitures, Gaz. des Trib. 13-14 avr. 1874, p. 359, 1re col. Confitures de toute espèce logées en calottes ou en boîtes, Alm. Didot-Bottin, 1876, p. 880, 1re col.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CALOTTE, s. f. est une espece de petit bonnet de cuir, de laine, de satin ou d’autre étoffe, qu’on porta d’abord par nécessité, mais qui par succession est devenu un ornement de tête, surtout pour les ecclésiastiques de France.

Le cardinal de Richelieu est le premier qui en ait porté en France. La calotte rouge est celle que portent les cardinaux. Voyez Bonnet.

On a transporté par analogie avec la calotte partie de notre vêtement, le nom de calotte à un grand nombre d’autres ouvrages. Voyez la suite de cet article.

Calotte, en terme d’Architecture, est une cavité ronde ou un enfoncement en forme de coupe ou de bonnet, latté & platré, imaginé pour diminuer la hauteur ou l’élevation d’une chapelle, d’un cabinet, d’une alcove, par rapport à leur largeur. (P)

Calotte, en terme de Boutonnier, c’est la couverture d’un bouton orné de tel ou tel dessein. Les calottes sont de cuivre, de plomb, d’étain argenté, d’or, d’argent, de pinchbec, &c. & sont serties sur des moules. Voyez Bouton.

Calotte, en terme de Fourbisseur, c’est cette partie de la garde d’une épée qu’on remarque au-dessus du pommeau, sur laquelle on applique le bouton.

Calotte, en terme de Fondeur de petit plomb, se dit des formes de chapeaux dans lesquelles on met le plomb aussi-tôt qu’il est séparé de sa branche. Voyez Calot.

Calotte, nom que les Horlogers donnent à une espece de couvercle qui s’ajuste sur le mouvement d’une montre. Les Anglois sont les premiers qui s’en sont servis. Cette calotte sert à garantir le mouvement de la poussiere ; on n’en met guere aux montres simples ; ce n’est qu’aux répétitions à timbre qu’elles deviennent absolument nécessaires, parce que la boîte étant percée, pour que le timbre rende plus de son, on est obligé d’avoir recours à ce moyen pour garantir le mouvement de toute la poussiere qui y entreroit sans cela.

On a presque abandonné l’usage des calottes, parce qu’elles rendoient les montres trop petites ; sans cela elles seroient fort utiles : car il faut convenir qu’une montre en iroit beaucoup mieux, si l’on pouvoit enfermer son mouvement de façon que la poussiere n’y pût pas pénétrer. Voyez la fig. 53. Pl. X. d’Horlogerie, où C marque la cavité nécessaire pour loger le coq. Voyez Répétition. La fig. de dessus est le profil. (T)

Calotte Céphalique ou Cucupha, (Pharmacie.) sachet qu’on appliquoit sur la tête dans la céphalalgie ; il étoit fait avec des morceaux de linge, de satin, de coton, doublés, entre lesquels on mettoit des médicamens céphaliques ; on imprégnoit aussi ce sachet de quelque huile distillée.

Nota. Ces calottes ne sont plus en usage, parce que souvent leurs effets devenoient funestes ; le plus petit mal qui en arrivoit, étoit de rendre les malades très-sensibles aux changemens les plus légers de l’air.

On peut voir sur ces calottes les différentes Pharmacopées, surtout celle de Lemery. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « calotte »

Diminutif de cale 3. Du moins on ne voit pas comment calantica ou calautica, sorte de coiffure, aurait donné calotte. Calota se trouve dans des textes latins du XIIIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Date à préciser) Du latin calotta, emprunté à l’ancien provençal calotta[1]. Pourrais provenir de l’arabe كلوتة, kalloutah (« bonnet »)[2][3][4][5].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « calotte »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
calotte kalɔt

Évolution historique de l’usage du mot « calotte »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « calotte »

  • Un satellite de pointe de la NASA a fourni l’un des regards les plus détaillés à ce jour sur les glaciers du Groenland et de l’Antarctique. Les résultats sont plus clairs que jamais: les deux calottes glaciaires perdent des milliards de tonnes de masse dans l’océan chaque année, contribuant de manière significative à l’élévation du niveau de la mer à l’échelle mondiale. Breakingnews.fr, Un nouveau satellite offre une vue plus claire à ce jour de la fonte des glaces polaires
  • Voir les anneaux de Saturne, la calotte glaciaire de Mars ou les lunes de Jupiter sera bientôt possible dans l’Avallonnais, avec l’implantation prochaine d’une antenne de la Société astronomique de Bourgogne (SAB) basée à Dijon www.lyonne.fr, Voir les anneaux de Saturne, la calotte glaciaire de Mars ou les lunes de Jupiter sera bientôt possible dans l’Avallonnais, avec l'installation de la société astronomique de Bourgogne à Vézelay - Avallon (89200)
  • Cela en fait un casque prometteur, qui aurait pu se positionner sur le haut de gamme grâce à sa compatibilité avec le Sharktooth ou le traitement sérieux des écrans, mais qui reste fabriqué en résine thermoplastique injectée. L’EPS (calotte de protection intérieure en polystyrène) est de type multi densités pour renforcer la protection en cas de choc (diffusion meilleure à l’impact), un bon point également. A noter, depuis que le groupe 2 ride Holding a racheté le groupe Nolan, la marque Shark bénéficie de l’expérience de Nolan en matière de fabrication et d’expertise des casques en thermoplastique. Motostation, Shark Citycruiser : nouveau casque jet à écran long - Scooter
  • La calotte glaciaire du Groenland fond sept fois plus vite que dans les années 1990, menaçant des dizaines de millions de personnes d’une montée des eaux supérieure aux prévisions d’ici la fin du siècle, avertit une étude mardi. , Groenland : La calotte glaciaire fond sept fois plus vite que dans les années 90, selon une étude
  • Rodrigue reprend le combiné. «Je lui confirme que je n’ai pas mon portefeuille. Il me dit : “Je vais vous attendre au Provisoir à 7h40, je porte une calotte.” Il me dit qu’il n’aura pas beaucoup de temps parce qu’il a du travail. Je lui dis : “Je vais y être sans faute.” J’arrive, je le vois encore, il est petit, il a une calotte jaune. Il me redonne mon portefeuille, j’avais de l’argent dedans, je lui offre 20 $ en lui disant qu’il pourra se payer un repas au restaurant. Il refuse. Il dit : “Merci” et il s’en va.» Le Soleil, L’homme à la calotte jaune | Mylène Moisan | Chroniques | Le Soleil - Québec
  • Caresse : une calotte de velours. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Être franc c'est-à-dire marcher sur les pieds des autres en le faisant exprès... A combien de calottes, de gros mots, etc., on s'expose. De Jules Renard / Journal 1893 - 1898
  • Des centaines d'inondations pourraient avoir façonné le vaste réseau de canyons rocheux dissimulé sous la calotte glaciaire du Groenland. La forme en V du canyon de Petermann, long de 700 km et profond de 800 m, évoquait déjà une érosion fluviale. Or les modèles générés par le Centre de recherche du système climatique de l'université du Massachusetts viennent ajouter à l'hypothèse une protagoniste incontournable : la glace. "Plutôt que de trancher entre l'eau et la glace comme responsable de l'érosion du Groenland, nous pensons qu'il s'agit des deux !" affirme Benjamin A. Keisling, qui a mené l'étude. Les canyons se seraient formés au même rythme que la calotte glaciaire, via une alternance de cycles de refroidissement et de réchauffement du climat, il y a environ 2,7 millions d'années. Les périodes chaudes auraient entraîné la fonte de l'inlandsis et la naissance de lacs gigantesques dans les zones où le sol rocheux s'était affaissé sous le poids de la glace. De quoi stocker plus de 4 000 milliards de litres d'eau de fonte qui, fissurant ensuite la glace, se seraient déversés sous forme de crues géantes pour forger les canyons. Des résultats qui obligent à repenser, avec le changement climatique, le potentiel érosif du retrait de la calotte glaciaire. Science-et-vie.com, Glaciologie : les canyons du Groenland ont été façonnés par des crues géantes - Science & Vie
  • Comme la majorité des passereaux, les Bruants à calotte fauve se nourrissent principalement de graines pendant l'hiver (L'hiver est une des quatre saisons des zones tempérées.) et d'insectes (Insectes est une revue francophone d'écologie et d'entomologie destinée à un large public d'amateurs et de naturalistes. Produite par l'Office pour les insectes et leur environnement (association loi de 1901),...) au printemps (Le printemps (du latin primus, premier, et tempus, temps, cette saison marquant autrefois le début de l'année) est l'une des quatre saisons...) et en été. Le vol est maladroit chez cette espèce, qui préfère sautiller à terre (La Terre est la troisième planète du Système solaire par ordre de distance croissante au Soleil, et la quatrième par taille et par masse croissantes....) pour se déplacer. Ils adoptent un comportement territorial lors de la reproduction (La Reproduction. Eléments pour une théorie du système d'enseignement est un ouvrage de sociologie co-écrit par Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron paru en...), mais parfois même tout (Le tout compris comme ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou l'univers.) le long de l'année (Une année est une unité de temps exprimant la durée entre deux occurrences d'un évènement lié à la révolution de la Terre autour du Soleil.), les mâles marquant leur territoire (La notion de territoire a pris une importance croissante en géographie et notamment en géographie humaine et politique, même si ce concept...) par leurs chants et leurs postures. Ce bruant est monogame, et se reproduit au printemps. Deux à cinq œufs sont pondus dans le nid (Le nid désigne généralement la structure construite par les oiseaux pour contenir leurs œufs et fournir un premier abri à...) cupulaire et bien caché. Les adultes peuvent être la proie (Une proie est un organisme capturé vivant, tué puis consommé par un autre, qualifié de prédateur.) des chats domestiques et de petits rapaces, alors que les jeunes sont la proie de nombreux mammifères ou reptiles. Le record de longévité (La longévité d'un être vivant est la durée de vie pour laquelle il est biologiquement programmé, dans des conditions idéales et en l'absence de maladie ou d'accident. Elle correspond à la durée de vie maximale...) de l'espèce est de trois ans et deux mois (Le mois (Du lat. mensis «mois», et anciennement au plur. «menstrues») est une période de temps arbitraire.). Bien que l'espèce ait été classée par l'IUCN en LC (Préoccupation mineure), certaines sous-espèces sont menacées par la destruction de leur habitat, et l'une d'entre elles est peut-être déjà éteinte. Techno-Science.net, 🔎 Bruant à calotte fauve - Définition et Explications
  • -              Nombre de calottes : 3 tailles , HJC R-PHA 90S : double homologation et version carbone
  • En d’autres termes, les températures record enregistrées cet été dans l’Arctique ne constituent pas un phénomène isolé. Elles s’inscrivent dans une tendance à long terme prédite par les modélisations climatiques il y a déjà plusieurs décennies de cela. Nous en constatons aujourd’hui les résultats avec la fonte du pergélisol, de la glace de mer et de la calotte glaciaire. Si l’Arctique a parfois été décrit comme le lanceur d’alerte de la dégradation du climat, force est de constater qu’il vient de nous envoyer un message clair. Et ce ne sera sûrement pas le dernier. The Conversation, Vague de chaleur en Sibérie : pourquoi l’Arctique se réchauffe beaucoup plus vite que le reste du monde
  • Avec des températures près de 20 degrés Fahrenheit plus élevées que d’habitude dans certaines régions, la partie sud de la calotte glaciaire fond à son rythme le plus élevé cette saison. Les prévisions suggèrent que la fonte du dôme sud du Groenland, l’une des plus hautes altitudes de la calotte glaciaire, pourrait être la plus forte au début de juin depuis 1950. Breakingnews.fr, Des températures élevées déclenchent la fonte des glaces du Groenland
  • Situé sous la calotte glaciaire du Vatnajökull sur les Hautes Terres d’Islande, le Grímsvötn s’est réveillé selon un article publié dans Iceland Review le 18 juin 2020. Les scientifiques sur place ont mesuré le dioxyde de soufre (SO2) dans la zone. Selon ces derniers, il s’agissait de la mesure la plus élevée pour un volcan n’étant pas encore entré dans une phase éruptive. Or, ces taux de SO2 révèlent la présence certaine de magma à faible profondeur. Sciencepost, Le volcan le plus actif d'Islande est sur le point d'entrer en éruption !
  • Au moment où les calottes polaires sont déstabilisées par les températures qui montent, un nouveau rapport très attendu de l'ONU alerte sur les conséquences pour l'Humanité de la fonte des glaciers des montagnes les prochaines décennies. Geo.fr, La fonte des glaciers, aussi inquiétante que celle des calottes polaires - Geo.fr
  • Graphique structurel de la calotte glaciaire du pôle Sud de Mars. Crédits : P. B. Buhler et al. 2020 Trust My Science, La formation et la dynamique de la calotte glaciaire du pôle Sud de Mars enfin expliquées
  • Popularisé par Buffalo Bill, figure de la conquête de l’Ouest, le chapeau de cow-boy façonne depuis le milieu du XIXe siècle l’image du bouvier solitaire chevauchant sa monture vers le soleil couchant. C’est après un séjour dans le Far West que John B. Stetson, fils d’un chapelier d’Orange, dans le New Jersey, a l’idée en 1865 de créer un chapeau à bord large et plat, doté d’une calotte haute protégeant des intempéries, de la poussière, des branches basses et même des insectes. Baptisé « Boss of the Plains », cet accessoire est capable de braver la rudesse de l’Ouest, quand il ne sert pas de verre à eau ou de fouet à cheval et à bétail. Très vite, la John B. Stetson Company – dont l’usine principale se situe à Saint Joseph, dans le Missouri – devient le plus grand fabricant de chapeaux au monde (plus de 2 millions de pièces en 1906). Au fil des décennies, il change légèrement de forme et devient celui qu’on connaît aujourd’hui : son bord pour ne pas gêner la course du lasso, et sur sa calotte apparaissent des creux et des bosses, permettant de le manipuler plus facilement. , Chapeau de cow-boy : le retour d’un grand héros
  • Pour compléter la silhouette, Burton of London propose une ceinture en cannage de cuir et Fendi, un cabas dans la même veine. Enfin, les amateurs de deux-roues apprécieront l’astucieux sous-casque de Tucano Urbano. Disponible en ligne et chez Elmo, à Paris, le Panama offre une aération naturelle du cuir chevelu. Et comme cette calotte de paille dompte l’électricité statique, elle vous épargnera une tignasse hirsute quand vous enlèverez votre casque. Le Figaro.fr, L’été en paille douce
  • Des chercheurs ont réalisé les premières observations par drone des fractures en formation sous les lacs du plus grand contributeur à l'élévation du niveau des océans, situé au Groenland. Ces lacs apparaissent suite à la fonte du glacier, qui est la deuxième plus grande calotte glaciaire au monde. Et cela pourrait causer une grande instabilité. Futura, Groenland : l'instabilité de la calotte glaciaire filmée par des drones
  • Les territoires concernés par le permafrost s’étendent le long des côtes de la calotte glaciaire de l’Arctique. En quelques décennies, celle-ci a perdu près de la moitié de sa surface. Et ce n’est pas terminé. Les scientifiques qui observent la fonte de la banquise s’alarment ; selon les calculs des spécialistes du National Snow and Ice Data Center des États-Unis situé à Boulder, au Colorado, la couverture des glaces de mer de l’Arctique a diminué de 13,2 % par décennie en septembre de chaque année. Depuis le début des enregistrements par satellite en 1979, les douze niveaux les plus bas ont tous été enregistrés au cours des douze dernières années. Le record le plus bas a été atteint en 2012, avec 3,39 millions de kilomètres carrés. UP' Magazine, Les menaces du Grand Nord - UP' Magazine
  • A moins d’unir nos efforts pour prendre des mesures décisives, le dérèglement climatique va ravager notre planète tandis que les grandes fortunes iront se protéger dans des bunkers illusoires. La calotte glaciaire de l’Arctique fond, tout comme le pergélisol plus connu sous son nom russe de permafrost. De très anciens virus attendent leur heure, histoire de se rappeler à notre bon souvenir. Combien de temps nous reste-t-il pour limiter les dégâts ? Club de Mediapart, Au secours, notre planète se consume … | Le Club de Mediapart
  • Le début de la saison de la fonte des glaces au Groenland - défini comme le moment où celle-ci s'étend sur au moins 5% de la calotte glaciaire - a été enregistré cette année le 13 mai, selon l'Institut météorologique danois (DMI). Soit avec "près de deux semaines d'avance" par rapport à la date médiane issue de 40 ans de données, selon l'un de ses chercheurs. rts.ch, Un record de chaleur de 38 degrés en Sibérie qui inquiète les spécialistes - rts.ch - Environnement
  • On rappellera au passage que depuis plusieurs décennies, la calotte antarctique perd de la masse à un rythme accéléré. En particulier en raison de la fragilisation des plates-formes de glace entourant le continent. Processus consécutif au réchauffement de l’océan. Mais la contribution de la fonte en surface prend des proportions grandissantes. Or, en plus d’augmenter directement les pertes, cette dernière a une propension à créer des crevasses dans la glace. Ainsi, le risque de fracturation des plates-formes est amplifié. Sciencepost, Calotte antarctique : un taux de fonte record a été atteint le 24 décembre dernier
  • Q: Est-ce que le réchauffement agit sur les calottes du Groenland et de l'Antarctique de la même manière ? Geo.fr, Antarctique: la calotte qui s'écroule va redessiner les littoraux du monde - Geo.fr
  • Plus de la moitié de la calotte glaciaire du Groenland montrait des signes de fonte mercredi (photo d'illustration). LExpress.fr, EN IMAGES. La vague de chaleur fait fondre le Groenland - L'Express
  • Depuis une vingtaine d’années environ, les calottes polaires siégeant au Groenland et en Antarctique perdent de la masse à un rythme accéléré. Cette évolution que l’on doit au réchauffement de l’atmosphère et de l’océan contribue en grande partie à la hausse du niveau des mers. Les autres facteurs étant la dilatation thermique des océans – une eau plus chaude occupe un volume plus important – et le recul des glaciers de montagne. Sciencepost, Le Groenland a perdu 600 milliards de tonnes de glace l'été dernier, une valeur proche des records
  • Le glacier est une partie de glace qui se détache de la calotte glaciaire et se précipite vers l’océan. Les chercheurs pensent que l’émergence d’un courant de glace de longue durée a pu être provoquée par un glacier ayant débuté en 2013 dans l’Arctique russe. Fredzone, Il se passe de drôle de choses du côté de la calotte glaciaire de l'Arctique russe
  • Un athlète britannique est devenu la première personne à nager sous une calotte glaciaire de l'Antarctique – ne portant que son maillot de bain pour le crawl à couper le souffle. News 24, Un Britannique de 50 ans devient la première personne à nager SOUS une calotte glaciaire antarctique - News 24
  • Fonte record de la calotte glaciaire du Groenland Futura, Brève | 50 ans de fonte du Groenland vus par les satellites de la Nasa
  • Le 1er août, une grande partie de la surface de la calotte polaire était en fusion sous l’effet du passage de l’air chaud. Même si une partie de cette eau va regeler, une autre, notamment dans les zones proches du bord de la calotte va s’écouler jusqu’à la mer, soit en suivant la surface de la glace, soit en passant par des tunnels sous glaciaires. {Sciences²}, Trois jours de fonte record au Groenland – {Sciences²}
  • La vague de chaleur qui a fait tomber de multiples records en Europe cette semaine constitue maintenant une menace pour la calotte glaciaire du Groenland, affirme l’Organisation météorologique mondiale. Radio-Canada.ca, La calotte glaciaire du Groenland menacée par la vague de chaleur | Radio-Canada.ca
  • Les observations montrent que la calotte antarctique perd de la masse à un rythme accéléré en raison du réchauffement planétaire. Toutefois, il est encore difficile de dire à quel point cette perte va s’aggraver dans les décennies et siècles à venir. Plusieurs processus sont en jeu et leur rôle respectif reste encore assez mal compris. Aussi, les projections futures sont associées à une marge d’incertitude appréciable. Du reste, le risque d’effondrement de certaines parties de la calotte n’est pas exclu d’ici à 2100. Sciencepost, Antarctique : la fragilisation des plates-formes de glace accélère les pertes de masse de la calotte
  • Conscients que la météo favorable n’est pas définitivement acquise nous enchaînons les longues journées sur l’eau jusqu’à atteindre Raudfjord, le fjord rouge. C’est le premier grand fjord orienté plein nord. Profond d’une vingtaine de kilomètres, nous ne ferons que le traverser pour rejoindre sa rive Est. Quatre kilomètres de traversée sous influence tantôt des courants d’air froid de la banquise, située à peine à deux degrés de latitude plus haut, tantôt des courants catabatiques. Ces derniers sont ceux qui nous préoccupent le plus. Quand la météo est au beau fixe, la masse d’air située au-dessus des eaux sombres de la mer se réchauffe et s’élève, libérant la place pour l’air froid de la calotte qui se déverse par les glaciers jusqu’à la mer ; c’est cela, les vents catabatiques. Ils se caractérisent par leur soudaineté et leur violence, dépassant régulièrement les 200 km/h. S’ils se produisaient lors de la traversée, nos chances de survie, avec une eau avoisinant les 0°C seraient … nulles. La tension est palpable et engendre de mauvaises décisions. Le groupe se laisse prendre à viser droit au but sans compenser la dérive liée au vent qui se lève, force 3. Ce piège de débutant nous ajoute une bonne heure de navigation mais nous arrivons à bon port. A proximité de notre lieu de bivouac enfin nous respirons et prenons le temps d’admirer les mouettes tridactyles, fulmars boréaux et goélands bourgmestre qui, innombrables, se nourrissent à quelques mètres des kayaks. I-Trekkings, Kayak de mer au Svalbard sur la terre des ours polaires
  • Réchauffement climatique : la calotte glaciaire du Canada est condamnée Futura, À qui appartient l'Arctique ?
  • L'Antarctique correspond à une calotte glaciaire polaire, occupant un territoire de taille similaire à celle du Brésil. Elle est considérée comme la plus grande zone désertique, car elle présente les conditions les plus défavorables au maintien et à la prolifération de la vie. À qui ces terres appartiennent-elles ? Futura, À qui appartient l’Antarctique ?
  • La calotte polaire Ouest-Antarctique pourrait s'effondrer, comme il y a 125.000 ans Futura, Brève | Un quart de la calotte polaire Ouest-Antarctique est instable
  • La raison de l'expédition se trouvait à plus de 800 mètres de profondeur : le lac Whillans, un plan d'eau coincé sous la calotte glaciaire. Les contours du lac avaient été cartographiés à l'aide d'un radar à pénétration de sol. Personne ne l'avait vu jusqu'alors. En janvier, grâce à l'injection d'eau chaude dans l'inlandsis, les scientifiques sont parvenu jusqu'au lac en forant un trou de 50 cm de large sur près de 800 mètres de profondeur. National Geographic, Antarctique : la calotte polaire se reformerait depuis plus 10.000 ans
  • Entre 2003 et 2013, la calotte polaire du Groenland s'est mise à fondre de plus en plus vite. Le pays pourrait contribuer à l'élévation du niveau des mers si le réchauffement climatique se poursuit. Numerama, Réchauffement climatique : la calotte polaire du Groenland fond 4 fois plus vite qu'il y a 10 ans
  • L'Antarctique renferme suffisamment de glace pour provoquer, si cette dernière venait à fondre complètement, une élévation de 57 mètres du niveau des mers. La calotte glaciaire de l'Antarctique de l'Est, la plus importante au monde, contient environ la moitié des réserves d'eau douce de la planète. De quoi faire monter les mers de 52 mètres en cas de fonte, contre 5 mètres pour la partie Ouest. Le rapport des PNAS souligne que ces récentes recherches devraient inciter à porter une "attention accrue" à la fonte des glaces dans l'Est de l'Antarctique. Franceinfo, La calotte glaciaire de l'Antarctique fond plus vite que jamais
  • "Nous avons examiné le nombre de lacs qui traversent la calotte glaciaire chaque année et nous avons constaté une tendance à la hausse au cours des 20 dernières années : une augmentation de 27% du nombre de lacs", a précisé explique le glaciologue James Lea de l'Université de Liverpool (Royaume-Uni). Et d'ajouter : "nous avons aussi de plus en plus de lacs à des altitudes plus élevées — des zones que nous ne nous attendions pas à voir avant 2050 ou 2060." Business Insider France, La NASA publie une vidéo qui montre l'effrayante fonte des glaces depuis 48 ans
  • Quand la superficie est plus importante, on parle d’inlandsis ou de calotte polaire. On peut se rendre compte de cette distinction en comparant l’Islande et le Groenland sur une carte, conseille le NSIDC : le glacier de l’Islande est une calotte glaciaire. Sur la planète, il n’existe que deux inlandsis, en Antarctique (le plus étendu) et au Groenland. Numerama, Non, le niveau des mers ne monte pas à cause de la fonte de la banquise
  • Ils ne cachent plus leur inquiétude. Plusieurs scientifiques ont annoncé début décembre leur crainte de voir une partie de la calotte polaire ouest-antarctique s'effondrer, lors d'une conférence à Washington, aux Etats-Unis.  LExpress.fr, Une partie de la calotte polaire pourrait s'effondrer - L'Express
  • Ces chiffres peuvent sembler impressionnants, mais la production d’icebergs fait partie du cycle normal des barrières de glace, qui sont le prolongement de la calotte glaciaire sur l’eau, prévient-elle. « Les barrières de glace doivent perdre de la masse car elles sont constamment en train d’en gagner. Elles veulent conserver leur taille », explique à l’AFP Helen Amanda Fricker, professeure au centre d’océanographie Scripps à l’université de Californie San Diego. , Antarctique: Un iceberg de 15 fois la taille de Paris se détache (mais c'est normal)
  • Depuis le début des observations par gravimétrie satellitaire, la calotte groenlandaise a perdu environ 4500 milliards de tonnes de glace. Une perte de masse qui tend à s’accélérer et dont la cause première est l’augmentation de la fonte à la surface de l’inlandsis. Cette dernière se concentre essentiellement entre avril et septembre, en phase avec le cycle saisonnier. Sciencepost, Des relevés de terrain montrent que même en plein hiver, de l'eau de fonte s'échappe du Groenland
  • La calotte glaciaire du Groenland a connu une fonte record l'an dernier, entraînée par des températures plus chaudes et des schémas de circulation atmosphérique plus fréquents provoqués par le changement climatique, ont confirmé les scientifiques. , Le changement climatique n’est pas le seul coupable de la fonte des glaces - Sputnik France
  • Sous la calotte glaciaire, apparaissent les contours des reliefs terrestres, mettant en évidence ceux qui émergeraient si la glace fondait à la suite de l'élévation de 2 à 3 °C des températures. Sciences et Avenir, Sous les glaces de l’Antarctique - Sciences et Avenir
  • La calotte polaire de l’Antarctique est instable : d’autres scientifiques ont montré en mai que les glaciers de l’ouest du continent perdent davantage de glace qu’ils n’en gagnent avec les chutes de neige. « Nous étudions la possibilité de stabiliser les deux glaciers [ndlr : le glacier de l’île du Pin et le glacier de Thwaites] en pompant de l’eau de mer sur la zone critique », écrivent les auteurs de cette nouvelle étude. Numerama, Installer des canons à neige en Antarctique ? L'idée désespérée pour lutter contre la fonte de la calotte
  • À deux bateaux, l'équipée rejoindra le sud du glacier Pío XI, le plus grand recensé dans tout l’hémisphère Sud, d'où il faudra trouver le meilleur accès pour prendre pied sur la calotte glaciaire dite du Hielo Continental ou Hielo Patagonico Sur en argentin, avec le volcan Lautaro en ligne de mire, plein Nord. En fonction du temps restant et des conditions météo, l'expédition poursuivra son effort jusqu'au sommet par des pentes glaciaires modérées recouvertes de neige ou ira explorer d'autres sommets alentour, moins parcourus et donc autant (si ce n'est plus !) prestigieux. Montagnes Magazine : actu montagne, Himalaya et test de matériel d’alpinisme, ski rando et de randonnée, Expé Montagnes Mag 2020 : partez explorer la calotte glaciaire de Patagonie, avec le voilier Maewan
  • "Ce que montrent ces vidéos, c'est la zone de glace pure du Groenland, explique Jason Box, météorologue. On peut voir l'eau couler à la surface, se vidant dans ces crevasses, lubrifiant le flot de glace à l'intérieur et c'est une très bonne illustration des milliers de kilomètres carré de la surface du Groenland qui sont très sombres, absorbant beaucoup de lumière du soleil, de la glace fondue qui envahit tout par ici et de la calotte glaciaire qui accélère sa fonte et contribue à augmenter le niveau de l'océan." euronews, Inquiétant record de fonte glaciaire au Groenland | Euronews
  • Même un réchauffement de la planète contenu en dessous de deux degrés Celsius risque de provoquer d’ici à la fin du siècle une fonte des calottes glaciaire, met en garde une étude publiée lundi. Son impact serait «irréversible». Le Temps, La fonte des calottes glaciaires pourrait être irréversible, même avec un réchauffement de 1,5 degrés - Le Temps
  • Portée par les évêques, la calotte, du latin calva « crâne » ou « boîte crânienne », est apparue dans l’Église entre le XIIIe et le XIVe siècle. Elle est le signe d’une dignité ecclésiastique. Au départ, la calotte était portée par tous les ecclésiastiques selon la couleur de leurs soutanes : noire pour les prêtres, violette pour les évêques, rouge pour les cardinaux et blanche pour le pape. Elle servait, en effet, à protéger le sommet du crâne du froid après la tonsure. Un rite qui amenait tous ceux qui entraient dans les ordres à se faire raser une partie de la tête en forme de cercle, pour exprimer leur renoncement aux joies du monde et la dignité de leur consécration. Cette pratique a disparu après le concile Vatican II qui réserve désormais la calotte aux évêques, cardinaux et au pape, pour souligner la dignité de leur consécration et leur appartenance à la hiérarchie. La Croix Africa, [Question du jour] : Pourquoi les évêques portent-ils une calotte ? - La Croix Africa
  • Mathieu Amblard : « Antonin, je ne l’ai jamais vu comme ça. C’est un mec d’une gentillesse, humble pas bagarreur pour un sou. Mais là, je ne l’ai jamais vu motivé comme ça. Il n’est pas intéressant. Il ne faut pas s’approcher de lui sinon il te met une calotte ! » www.lamontagne.fr, Un an après, les Issoiriens racontent leur sacre face à Rumilly - Issoire (63500)
  • La calotte glaciaire du Groenland a fondu deux fois plus vite entre 2003 et 2010 que durant toute la durée du XXe siècle. C'est ce que révèle une étude parue mercredi dans la revue scientifique «Nature». leparisien.fr, Groenland : la fonte de la calotte glaciaire s'accélère - Le Parisien
  • Pendant quelques jours en juillet 2012, il a fait si chaud en Arctique que la quasi-totalité de la surface de la calotte glaciaire du Groenland s'est transformée en neige fondue. National Geographic, Au Groenland, une fonte des glaces sans précédent
  • Combien le pape François possède-t-il de calottes blanches? Le site Catawiki d'enchères en ligne vient de mettre un nouvel exemplaire sur Internet, en vente jusqu'au 24 avril. En septembre 2014, un calotte blanche avait enflammé la Toile. Récupérée par l'animateur d'une émission satirique italienne lors d'une audience, ce dernier avait vendu la coiffe papale plus de 100.000 euros aux enchères sur eBay, au bénéfice de l'organisation humanitaire italienne Soleterre, qui menait une opération de lutte contre la mortalité infantile République démocratique du Congo. Le Figaro.fr, Encore une calotte du Pape François aux enchères
  • La calotte du Groenland pourrait fondre entièrement d'ici l'an 3000, si nous ne réduisons pas nos émissions de gaz à effet de serre. Les prochaines décennies sont essentielles pour éviter ce scénario, selon une équipe de scientifiques. Numerama, « Si nous continuons ainsi, le Groenland va fondre entièrement » dans moins d'un millénaire
  • Rien que le 31 juillet, le Groenland a perdu 11 gigatonnes d’eau et de glace, selon le Polar Portal, un site danois de surveillance du climat et des calottes glaciaires arctiques. Soit 2,666 millions de piscines olympiques standards de trois mètres de profondeur. «C’est énorme, assure Gerhard Krinner, chercheur spécialiste des glaces au CNRS. En une année normalement, ce pays voit fondre en moyenne 300 à 400 gigatonnes. Si cela continue à ce rythme, on s’approchera du record historique établi en 2012.» En cause, la vague d’air brûlant, qui a fait monter les thermomètres en Europe de l’Ouest fin juillet, a poursuivi sa course vers le nord. Libération.fr, Les images impressionnantes de la fonte brutale du Groenland - Libération
  • Des scientifiques ont établi la cartographie la plus précise à ce jour des reliefs cachés sous la calotte glaciaire de l'Antarctique. Elle a permis d'identifier les régions les plus vulnérables au changement climatique et surtout de découvrir le canyon terrestre le plus profond au monde. Geo.fr, En Antarctique, des scientifiques découvrent le canyon terrestre le plus profond au monde - Geo.fr
  • Vers 8 h 30, alors dans la descente de la calotte des Agneaux (environ 3 600 mètres d’altitude), l’alpiniste d’une vingtaine d’années a dévissé sur la neige, sous le regard de son compagnon de course. Selon les secouristes, le jeune homme a fait une chute de 200 à 300 mètres. C’est son compagnon, indemne, qui a donné l’alerte. , Faits-divers - Justice | Massif des Écrins : un jeune alpiniste polytraumatisé après une chute
  • Il avait la taille du Groenland et s'étendait sur la surface de la calotte glaciaire polaire. BBC News Afrique, Environnement : le plus grand trou dans la couche d'ozone jamais découvert se referme enfin - BBC News Afrique
  • Une vidéo sur la calotte de glace de l’île de Baffin au Canada. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l’écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © Instaar Futura, Réchauffement climatique : la calotte glaciaire du Canada est condamnée
  • La calotte glaciaire antarctique perd de la masse à un rythme accéléré et contribue ainsi à la hausse du niveau des mers. Loin d’être homogène, la perte de glace se cantonne à certains secteurs particulièrement exposés ou instables. Sciencepost, Des images sans précédent révèlent les dessous d'un des glaciers les plus instables de l'Antarctique
  • À la question, certes simpliste, qu’avons-nous fait pour mériter ça ? François Morel s’exclame de la plume : « Rien ! » Puis il poursuit d’une gouaille toute narquoise. « Peut-être juste avons-nous un peu pollué l’air, intoxiqué la terre, infecté les océans… Peut-être avons-nous troué un petit peu la couche d’ozone, fait disparaître des espèces animales, enfoui des déchets nucléaires dans le sous-sol comme on met la poussière sous le tapis. Je veux bien admettre que nous avons sans doute un peu trop pratiqué la déforestation, je veux bien reconnaître que l’idée d’assécher certains fleuves n’était pas forcément la meilleure. Peut-être n’aurions-nous pas dû faire fondre la calotte glaciaire. On peut certes regretter les marées noires, les essais nucléaires et leurs retombées radioactives… On peut se réjouir d’avoir fait des affaires, mais sans penser à mal, sans volonté de nuire… Tandis que nous menions le monde à sa perte, nous avons été pris au dépourvu, tandis que beaucoup d’alarmes auraient dû nous alerter, nous sommes restés Gros-Jean comme devant ». www.lamontagne.fr, François Morel : "La connerie a rarement dit son dernier mot" - Paris (75000)
  • Les dernières publications de MétéoSuisse le prouvent. En résumé, février 2020 a été le deuxième mois de février le plus chaud en Europe et dans le monde, la Suisse a connu l’hiver le plus doux depuis 1864, et janvier a été le mois le plus chaud au niveau mondial. Des observations qui feraient tiquer le plus têtu des climatosceptiques. Alors certes, le Covid-19 est au cœur de toutes nos préoccupations, à juste titre, mais nous détournons notre attention de ce qui aura tôt ou tard de graves répercussions. Fonte des calottes glaciaires, sécheresses extrêmes, phénomènes météorologiques… Des effets qui nous semblaient encore lointains, tout comme ceux de ce virus, il y a de cela un mois. Bilan, Nous brûlons par tous les côtés - Bilan
  • L'analyse d'échantillons de sédiments marins et du socle rocheux groenlandais suggère que la calotte glaciaire du Groenland a complétement disparu pendant de longues périodes au cours du dernier million d’années. Pourlascience.fr, La calotte groenlandaise plus instable qu'on ne le pensait. | Pour la Science
  • Selon moi, le plus urgent et le plus dangereux est la fonte des calottes glaciaires qui pourrait devenir rapidement irrévocable, et participe à la hausse du niveau des océans qu’il faut aussi avoir à l’œil. Nous avons déjà la preuve qu’une partie de la calotte occidentale de l’Antarctique a atteint un niveau de réduction irréversible. Ce seul phénomène entraîne l’élévation d’un mètre du niveau des mers. Il est aussi possible que la calotte du Groenland soit parvenue à un degré de fonte irrémissible. Un autre élément inquiétant est le ralentissement de la circulation de retournement de l’Atlantique Nord [que l’on confond souvent avec le Gulf Stream, ndlr]. On observe un affaiblissement de 15% environ de ces courants sur les deux dernières décennies. Des études historiques du climat nous montrent que si ce phénomène se poursuit, il aura de graves conséquences sur la ceinture de la mousson, autant au Sahel qu’en Asie et en Amérique du Sud. Tous ces phénomènes peuvent basculer rapidement et des milliards de personnes en dépendent. Et ils peuvent se produire avant que les seuils d’émissions de gaz à effet de serre définis dans l’accord de Paris soient atteints. Libération.fr, Climat : «Le plus urgent et le plus dangereux est la fonte des calottes glaciaires» - Libération
  • Les études scientifiques sur la calotte antarctique et son influence sur le niveau des mers se sont multipliées ces dernières années. Le progrès des connaissances et des techniques a conduit à des découvertes capitales depuis les années 1990, et la compréhension des mécanismes en jeu a drastiquement changé en quelques décennies. Notamment, les réactions de la calotte au changement climatique se sont avérées beaucoup plus importantes que celles estimées auparavant. Ces découvertes sont encore aujourd’hui en plein développement. The Conversation, Fonte des glaces et climat, que se trame-t-il en Antarctique ?
  • Dans l'hémisphère nord, la calotte polaire est née au début de la dernière période glaciaire. Si cela peut sembler normal, c'est en réalité un grand paradoxe. Pour qu'il neige, il faut de l'humidité et une température de l'air modérément froide. C'est-à-dire l'inverse du climat du pôle Nord. Une nouvelle étude résout l'énigme : la calotte polaire a grandi parce les eaux du Golfe de Gascogne sont restées chaudes... Futura, Formation de la calotte polaire : un paradoxe enfin résolu
  • Des chercheurs travaillant avec le radar MARSIS à bord du satellite Mars Express de l’ESA, viennent de déduire de leurs observations, la probabilité forte d’eau liquide sous la calotte-polaire située au Pôle Sud de Mars. On s’y attendait. C’est une constatation importante mais ce n’est pas une découverte qui change vraiment les perspectives que nous avons de trouver de la vie sur Mars. Exploration spatiale, Un petit peu d’eau liquide sous la calotte-polaire australe de Mars. Un lac? Pas vraiment! – Exploration spatiale

Traductions du mot « calotte »

Langue Traduction
Anglais ice cap
Espagnol casquete
Italien calotta
Allemand kalotte
Portugais calota
Source : Google Translate API

Synonymes de « calotte »

Source : synonymes de calotte sur lebonsynonyme.fr
Partager