La langue française

Barrette

Définitions du mot « barrette »

Trésor de la Langue Française informatisé

BARRETTE1, subst. fém.

A.− Petite barre :
1. Les pédales [d'une bicyclette] sont constituées par deux barrettes métalliques, séparées (...) d'environ dix centimètres et réunies par deux flasques... L. Baudry de Saunier, Le Cyclisme,1892, p. 202.
B.− Spécialement
1. ARM. ,,Pièce du revolver munie de crans destinés à établir la solidarité de mouvement du chien et de la gachette`` (Guérin 1892) :
2. À la détente [du revolver modèle 1873] sont articulées deux pièces, la barrette et le mentonnet. A. Ledieu, E. Cadiat, Le Nouv. matériel naval,t. 1, 1890, p. 348.
2. BIJOUTERIE
a) Bijou allongé servant d'agrafe. Barrette de diamants.
P. ext. Ruban de décoration monté sur un petit support rectangulaire et se fixant à la boutonnière. Barrette de la Légion d'honneur.
b) Petite barre disposée perpendiculairement à une chaînette de montre et que l'on passe dans la boutonnière du gilet.
P. ext., BRODERIE. Fil tendu reliant deux motifs et recouvert par un point de broderie (feston ou de bourdon)
Rem. Attesté dans Guérin 1892, Nouv. Lar. ill., Ac. 1932, Rob., Lar. Lang. fr.
3. ÉLECTR. Barrette de raccordement, de sectionnement :
3. Sur une face [du bloc] un panneau en bois porte vingt-cinq paratonnerres. Sur la face opposée, est une barrette de raccordements de vingt-cinq plots. A. Leclerc, Manuel de télégraphie et téléphonie,1924, p. 222.
4. HORLOGERIE
a) ,,Pièce qu'on place dans un barillet, près du crochet du ressort, pour le faire adhérer à la virole`` (Chesn. 1857); ,,autre barre posée sur l'une ou l'autre platine, et dans laquelle le pivot d'une roue tourne au lieu de tourner dans le trou de la platine`` (Chesn. 1857) :
4. Jusque vers 1750 on continua à utiliser pour les mouvements des horloges à coffre et à cabinet les blocs à barrettes, généralement en fer forgé avec des paliers de laiton incorporés... E. Von Bassermann-Jordan, Montres, horloges et pendules,1964, p. 194.
b) Rayon de roues d'une montre.
5. TECHNOLOGIE
a) Cour. Pince à cheveux munie d'un système de fermeture.
b) [En parlant d'une machine à vapeur] Petite barre qui commande l'ouverture ou la fermeture des orifices d'introduction ou d'évacuation de la vapeur.
c) ,,Petite éprouvette pour essais des métaux`` (Duval 1959).
Prononc. : [bɑ ʀ εt] ou [baʀ εt].
Étymol. ET HIST. − 1. 1412-14 « petite barre » (Compte de Jeh. Chiefdail, Forteresse, Despence, XII, A. mun. Orléans dans Gdf. Compl. : Toise et demie de bois pour faire barrettes pour ledit huis), attest. isolée; 2. a) 1751 terme d'horlog. (Encyclop. t. 2 : Barrette, en général veut dire, parmi les Horlogers, une petite barre : mais on donne ce nom à des choses très-différentes. C'est ainsi que l'on appelle, par exemple, une très-petite barre que l'on met dans le barrillet pour empêcher que le ressort ne s'abandonne); b) 1751 « rayon de roue de carrosse » (Ibid.); c) 1838 bijout. (Ac. Compl. 1842); d) av. 1867 broderie points de barrette (Bolèze dans Lar. 19e). Dér. de barre*; suff. dimin. -ette*.
BBG. − Feugère (F.). En marge de l'exposition Charles V. dans le vocab. de Du Guesclin. Déf. Lang. fr. 1968, no45, p. 26.

BARRETTE2, subst. fém.

A.− Petit bonnet plat. Cet enfant a perdu sa barrette (Ac.1835-1878) :
1. ... et, quand il ôtait sa barrette rayée de blanc et de rouge, ses cheveux coupés en brosse accusaient les contours d'une tête bizarrement bossuée. T. Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 29.
Expr., vieilli. Parler à la barrette de qqn. Faire tomber la coiffure de quelqu'un en lui donnant un soufflet. Au fig. Lui faire des réprimandes, des reproches. J'ai bien parlé à sa barrette. ,,Je lui ai parlé sans le ménager`` (Ac. 1798).
B.− Spécialement
1. HIST. ,,Bonnet de feutre ou de laine foulée, genre de béret qui fut porté au 15eet 16es. et qui souvent prenait le crâne jusqu'aux oreilles`` (Leloir 1961) :
2. Le rubis est l'emblème de l'amour; il combat les épidémies, les cauchemars et la mélancolie; (...); les ducs de Bourgogne l'épinglaient à leur barrette quand ils partaient en expédition guerrière. A. et N. Metta, Les Pierres précieuses,1960, p. 99.
2. ÉGLISE CATH. Bonnet à trois ou quatre cornes que portent les ecclésiastiques et les docteurs (en théologie et en droit canon) :
3. Dans la chapelle, les parents attendaient, en grande toilette, (...). Puis, c'était le défilé : les diacres, qui allaient recevoir la prêtrise, en chasuble d'or; (...); les minorés, les tonsurés, le surplis flottant sur les épaules, la barrette noire à la main. Zola, La Faute de l'Abbé Mouret,1875, p. 1304.
Recevoir la barrette. Être nommé cardinal (par allusion à la barrette de couleur rouge que reçoivent et portent les cardinaux).
3. Toque des pâtissiers :
4. Le petit (...) mit les pâtés tout chauds dans sa tourtière, la tourtière dans une serviette blanche, et le tout d'aplomb sur sa barrette, partit au galop pour l'île Saint-Louis... A. Daudet, Contes du lundi,1873, p. 185.
4. Vx. Chapeau de cuir porté autrefois par les mineurs du Pas-de-Calais.
P. ext. Casque de mineur :
5. Dès que le futur mineur atteignait sa treizième année, son père le présentait aux ingénieurs et, quelques mois plus tard, le guidait, vêtu d'un bleu neuf et empesé, lampe à la main et barrette en tête, vers le puits, pour sa première descente. E. Schneider, Le Charbon,1945, p. 260.
Prononc. : [baʀ εt].
Étymol. ET HIST. − 1366 (Prost, Inv. mobil., i, No586 dans Barb. Misc., 19 no7 : A Jehan Petit, chapelier et bourgois de Paris, pour 8 barretes vermeilles taintes en graine); 1440-42 parler à la barrette de qqn (Lefranc, Champ. des dames, Ars. 3121, fo72 b dans Gdf. Compl. : Seigneurs, se Dieu vous doingt santé, Qu'a dit la dame glorieuse? A elle parlé a vos barrettes, A esté sa parole oye). Empr. à l'anc. forme dial. ital. barretta, fém. (DEI), ital. berretta, attesté sous la forme du lat. médiév. biretum en 1211 à Bologne (DEI) et en ital. au sens de « chapeau » dep. 1255-1312 (Nuovi testi fiorentini, 403 dans Batt.) et plus précisément au sens de « chapeau de prélat » [biretta] dep. le xves. (S. degli Arienti, Le Porretane [1reéd. 1483] 433, ibid.). L'ital. berretta, fém. est de même que le masc. berretto, empr. à l'a. prov. berret (Devoto; Migl.-Duro), v. ber(r)et.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 28.
BBG. − Feugère (F.). En marge de l'exposition Charles V. dans le vocab. de Du Guesclin. Déf. Lang. fr. 1968, no45, p. 26. − Gottsch. Redens. 1930, p. 199. − Goug. Mots t. 2 1966, p. 135.

Wiktionnaire

Nom commun 1

barrette \ba.ʁɛt\ féminin

  1. Petite barre.
    • La barrette d’une chaînette de montre.
  2. (Textile) Fils tendus recouverts par un point de broderie.
  3. Petite pince pour attacher les cheveux.
    • […] la maîtresse, la Sylvestre, qui ne me blairait pas, toujours à me reprendre et se moquer de mes manières, elle ressemblait à sainte Thérèse de Lisieux, avec ses tifs ramenés par une barrette derrière la tête et dégoulinant dans le dos. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 353)
  4. Petite barre de haschisch (généralement moins de 10 grammes).
    • Les flics ont jeté sa barrette dans le caniveau.
  5. (Architecture des ordinateurs) Composant électronique permettant de stocker de la mémoire vive.
    • Mon ordinateur fonctionnerait mieux avec une barrette de mémoire supplémentaire.
  6. Petite barre traversant la charnière d’une tabatière.
  7. Petite barre d'une chaîne de gilet destinée à passer dans la boutonnière.
  8. Insigne d’une décoration quand on n’en porte pas la croix.
    • La barrette de mon Nicham Iftikhar qui a glissé je ne sais où. Bon Dieu de bon Dieu ! Moi qui étais déjà en retard ! — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 225)
  9. (Horlogerie) Rayon d’une roue de mécanisme horloger.
  10. (Construction) Paroi moulée de petite dimension.
  11. (Construction) Élément métallique servant à rendre solidaires deux profilés parallèles.

Nom commun 2

barrette \ba.ʁɛt\ féminin

  1. Toque carrée à trois ou quatre cornes et qui peut se replier et s’aplatir.
    • Sa tête était couverte d’une belle barrette en velours ornée d’une plume rouge. — (Ernst Theodor Amadeus Hoffmann, Le Diable à Berlin, 1820, traduit par Henry Egmont)
  2. (Religion) Bonnet carré rouge que portent les cardinaux.
    • Recevoir la barrette : Être nommé cardinal.
  3. (Désuet) Anciens casques utilisés autrefois par les mineurs. Elles étaient en cuir ou carton bouilli.
    • La barrette ? C'est un vieux casque de mineur. Il a rempli nos verres. — Prenez-la si vous pouvez l'atteindre. Je pouvais. — Elles étaient en cuir bouilli, badigeonné avec une sorte de goudron pour les rigidifier. — (Sorj Chalandon, Le jour d'avant, Éd.Grasset, 2017)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BARRETTE. n. f.
T. d'Arts. Petite barre. Barrette d'un barillet de montre, d'une chaînette de montre. En termes de Broderie, il se dit de Fils tendus recouverts par un point de broderie.

Littré (1872-1877)

BARRETTE (ba-rè-t') s. f.
  • Petit bonnet plat. Vous [Commines] avez fait mention de ma barrette chargée de petits saints, et de ma petite Notre-Dame de plomb, Fénelon, XIX, 368.

    Fig. J'ai bien parlé à sa barrette, je lui ai parlé sans le ménager.

    La barrette de cardinal, le bonnet rouge des cardinaux. Recevoir la barrette, être nommé cardinal. Tandis que le légat était confiné à Macao, le pape lui envoyait la barrette, Voltaire, Louis XIV, 39.

HISTORIQUE

XIVe s. Descort [discorde] fut meu pour cause d'une aumussette ou barrette, Du Cange, aumucella.

XVe s. Ledit roy [d'Angleterre] avoit une barrette de velours noir sur la teste, Commines, IV, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* BARRETTE, f. f. (Hist. mod. ecclés.) bonnet que le pape donne ou envoye aux cardinaux après leur nomination. En France, le Roi donne lui-même la barrette aux cardinaux qui ont été faits à sa nomination. A Venise, ce sont les nobles qui la leur portent. La barrette étoit originairement un bonnet de toile mince, & qui s’appliquoit exactement sur les oreilles ; une espece de beguin d’enfant, qui n’étoit qu’à l’usage des papes, & qui dans la suite a été accordé aux cardinaux.

Barrette, en général veut dire, parmi les Horlogers, une petite barre : mais on donne ce nom à des choses très-différentes. C’est ainsi que l’on appelle, par exemple, une très-petite barre que l’on met dans le barrillet pour empêcher que le ressort ne s’abandonne. Voyez la fig. 49. 1 b, Pl. X. de l’Horlogerie.

Barrette d’une roue, signifie encore, parmi les Horlogers, ce que l’on appelle rayon dans une roue de carrosse. Voyez Roue. Au moyen de ces barrettes on rend la roue beaucoup plus légere, en lui conservant cependant une certaine force.

Barrette, s’entend aussi, en Horlogerie, d’une petite plaque posée sur l’une ou l’autre platine, & dans laquelle roule le pivot d’une roue, au lieu de rouler dans le trou de la platine. Voyez la fig. 43. b, Planche X. de l’Horlogerie.

Elles sont en général fort utiles, en ce que 1°. elles allongent les tiges des roues, & par là leur donnent beaucoup plus de liberté ; & 2°. qu’elles donnent moyen de faire des tigerons, chose très-essentielle pour conserver l’huile aux pivots des roues. Voyez Pivot, Tige, Tigeron, Platine, &c. Dans les montres simples bien faites, il y a ordinairement deux barrettes, l’une à la platine de dessus, & l’autre à la platine des piliers. La premiere sert pour le pivot de la roue de champ d’en haut, & l’autre pour le pivot de cette roue, & celui de la petite roue moyenne. (T)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « barrette »

(Nom commun 1) (Date à préciser) Dérivé de barre avec le suffixe -ette.
(Nom commun 2) (Date à préciser) Apparenté à béret, de l'italien barretta lui même du bas latin dérivé de birrus (« capuche, capote »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. berreta, barreta ; espagn. birreta ; ital. berretta ; bas-lat. birretum, dans un texte du VIe siècle ; de birrum, birrus, sorte d'étoffe, de birrus, ou byrrhus, ou burrhus, roux.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « barrette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
barrette barɛt

Évolution historique de l’usage du mot « barrette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « barrette »

  • Vous manquez un peu de mémoire sur votre PC et vous voulez améliorer les performances de votre machine, voici un très bon plan pour une barrette mémoire de 16 Go en DDR4 de chez HyperX Fury. , Un très bon plan pour cette barrette mémoire 16 Go en DDR4 de chez HyperX Fury
  • L'intérêt est d'avoir de bons débits grâce au Thunderbolt 3 (jusqu'à 1,5 Go/s dans le cas présent) et de pouvoir faire évoluer ce SSD. Par exemple, le jour où sa barrette de 1 To (129 € chez Crucial) sera pleine, on pourra la remplacer par une barrette de plus grosse capacité. C'est également le type de boîtier utile pour réutiliser un SSD M.2 NVMe récupéré sur une carcasse ou ailleurs. MacGeneration, OWC Envoy Express : un boîtier Thunderbolt 3 pour SSD en kit | MacGeneration
  • Au début des années 2000, la barrette était un "must-have" (= accessoire à avoir absolument). Très prisée par certaines stars telles que Britney Spears, la barrette est aujourd’hui de retour sur toutes les têtes et même sur les podiums des dernières fashion week. Cet accessoire tendance a le pouvoir d’apporter une touche d’originalité à la coupe de cheveux de n’importe quelle femme. Ornée de perles, de strass ou de noeud ; en forme géométrique, larges ou fines… Vous y trouverez votre compte face à la multitude de styles de barrettes disponibles sur le marché, que vous ayez un carré long tendance, un carré court, une coupe garçonne ou encore des cheveux longs ! Femme Actuelle, Barrette tendance : les plus belles coupes de cheveux et coiffures repérées pour vous : Femme Actuelle Le MAG
  • L’offre n’est pas pléthorique, puisque le catalogue contient seulement deux références : de la DDR4-2400 et de la DDR4-2666. Seule la première embarque des puces développées en interne par UniIC. La deuxième s’appuie sur des puces en provenance de chez SK Hynix. On suppose néanmoins que la société chinoise ne tardera pas à lancer ses propres modules DDR4-2666. Vous le constatez sur l’image, les barrettes mémoire font dans la frugalité. Pas de dissipateur ni de RGB, mais un simple PCB vert et nu. Tom’s Hardware : actualités matériels et jeux vidéo, Voici la première barrette mémoire DDR4 100 % made in China

Images d'illustration du mot « barrette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « barrette »

Langue Traduction
Anglais bar
Espagnol birreta
Italien berretta
Allemand steg
Portugais barrete
Source : Google Translate API

Synonymes de « barrette »

Source : synonymes de barrette sur lebonsynonyme.fr

Barrette

Retour au sommaire ➦

Partager