La langue française

Talmouse

Sommaire

  • Définitions du mot talmouse
  • Étymologie de « talmouse »
  • Phonétique de « talmouse »
  • Citations contenant le mot « talmouse »
  • Traductions du mot « talmouse »
  • Synonymes de « talmouse »

Définitions du mot talmouse

Trésor de la Langue Française informatisé

TALMOUSE, subst. fém.

A. − PÂTISS. Pâtisserie salée faite d'une abaisse de pâte feuilletée, de forme triangulaire, garnie d'une préparation au fromage parfois additionnée de pâte à choux, que l'on consomme chaude et dont il existe une variante sucrée à base de frangipane. On entrait à Saint-Denis où Pierrotin s'arrêta devant la porte de l'aubergiste qui vend les célèbres talmouses (Balzac, Début vie, 1842, p. 358).À partir du XIVeet du XVesiècle, on connaît une grande diversité de gâteaux. Les plus appréciés sont (...) les beignets (...), les darioles, les talmouses (Gdes heures cuis. fr.,Éluard-Valette, 1964, p. 237).V. mont-blanc ex. de Ségur.
B. − Pop., fam., vieilli. Coup; gifle. Synon. pop., fam. beigne, tarte1.Il a reçu une fière talmouse (Lar. 19e).Bien entendu une grêle de talmouses rythma le concert et Fil de Fer âgé de cinq ou six ans, peut-être moins, fut remis debout convenablement boxé (J. Rictus, Fil de Fer, 1906, p. 53 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc. et Orth.: [talmu:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1393 talemouse « sorte de mets au fromage » (Ménagier, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 178, ligne 10); 1564 talmouse (Thierry); p. ext. 2. 1587 talemouse « coup » (Cholières, Apresdisn., p. 305 ds Gdf.); 1611 talmouse (Cotgr.). Empr. à l'ar.ṭalmūsa « pâtisserie, gâteau », de l'ar. de Syrie qui se rattache à la racine sémitique ṭlm « aplatir et plier la pâte (de sorte qu'elle puisse être fourrée) », v. Baldinger Etymol. 1, no1688.

Trésor de la Langue Française informatisé

TALMOUSE, subst. fém.

A. − PÂTISS. Pâtisserie salée faite d'une abaisse de pâte feuilletée, de forme triangulaire, garnie d'une préparation au fromage parfois additionnée de pâte à choux, que l'on consomme chaude et dont il existe une variante sucrée à base de frangipane. On entrait à Saint-Denis où Pierrotin s'arrêta devant la porte de l'aubergiste qui vend les célèbres talmouses (Balzac, Début vie, 1842, p. 358).À partir du XIVeet du XVesiècle, on connaît une grande diversité de gâteaux. Les plus appréciés sont (...) les beignets (...), les darioles, les talmouses (Gdes heures cuis. fr.,Éluard-Valette, 1964, p. 237).V. mont-blanc ex. de Ségur.
B. − Pop., fam., vieilli. Coup; gifle. Synon. pop., fam. beigne, tarte1.Il a reçu une fière talmouse (Lar. 19e).Bien entendu une grêle de talmouses rythma le concert et Fil de Fer âgé de cinq ou six ans, peut-être moins, fut remis debout convenablement boxé (J. Rictus, Fil de Fer, 1906, p. 53 ds Cellard-Rey 1980).
Prononc. et Orth.: [talmu:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1393 talemouse « sorte de mets au fromage » (Ménagier, éd. G. E. Brereton et J. M. Ferrier, p. 178, ligne 10); 1564 talmouse (Thierry); p. ext. 2. 1587 talemouse « coup » (Cholières, Apresdisn., p. 305 ds Gdf.); 1611 talmouse (Cotgr.). Empr. à l'ar.ṭalmūsa « pâtisserie, gâteau », de l'ar. de Syrie qui se rattache à la racine sémitique ṭlm « aplatir et plier la pâte (de sorte qu'elle puisse être fourrée) », v. Baldinger Etymol. 1, no1688.

Wiktionnaire

Nom commun 1

talmouse \tal.muz\ féminin

  1. (Cuisine) Pâtisserie faite avec de la crème, de la farine, du fromage, des œufs, du sucre et du beurre.
    • Des talmouses de saint Denis.
    • …et les classiques talmouses, autrefois en vogue à Paris, exilées aujourd'hui de la capitale, on ne sait trop par quel caprice, et dont les pâtissiers de Saint-Denis ont, seuls contre tous, protégé la retraite, de sorte que talmouse et Saint-Denis, Saint-Denis et talmouse, sont presque devenus synonymes, et qu'il n'est pas permis au voyageur que son pèlerinage conduit vers le tombeau des rois de quitter la nouvelle Mecque sans avoir donné l'obole à cette célébrité déchue, qui, du reste, comme toutes les anciennes puissances, a encore ses partisans et ses admirateurs. — (Article « Le Pâtissier » dans Les Français peints par eux-mêmes : encyclopédie morale du dix-neuvième siècle, t. 4, 1841, page 210)
    • La pizza est une espèce de talmouse comme on en fait à Saint-Denis. — (Alexandre Dumas, Le Corricolo, 1843)
    • À côté, c'est sa grande bêtasse de fille, qui ressemble à une talmouse gonflée sur laquelle on a jeté du sucre en poudre. — (Marc de Montifaud, Madame Ducroisy, A. Sagnier, 1879, page 69)
    • Au lieu et place de la talmouse succulente qu'elle croquait et reposait tour à tour sur sa toilette, la dame avait saisi et mordu à belles dents un bâton de cosmétique qui voisinait avec le gâteau. — (Maurice Maindron, Dariolette, A. Lemerre, 1912, p. 123)
    • Tchitchikov se retourna et aperçut sur la table une copieuse collation : champignons, croustades, œufs sur le plat, beignets, crêpes, talmouses, et toutes sortes de bouchées : à la ciboule, aux pavots, au fromage blanc, aux éperlans. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, p. 76)

Nom commun 2

talmouse \tal.muz\ féminin

  1.  (Familier) (Désuet) Soufflet, coup de poing.
    • Le lendemain, la happant au fournil, il la baisa comme il avait juré. Et elle, d’une talmouse, lui enfla la joue davantage. — (Marcel Arnac, Le Brelan de joie, 1924, p. 24)

Forme de verbe

talmouse \tal.muz\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de talmouser.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de talmouser.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de talmouser.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de talmouser.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de talmouser.

Nom commun

talmouse \Prononciation ?\

  1. (Cuisine) Talmouse.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TALMOUSE. n. f.
Pièce de pâtisserie faite avec de la crème, de la farine, du fromage, des œufs et du beurre.

Littré (1872-1877)

TALMOUSE (tal-mou-z') s. f.
  • Pièce de pâtisserie sucrée, dans laquelle il entre de la crème, du fromage et des œufs. Des talmouses de Saint-Denis.i Vous vous portez fort bien aussi, Comme on voit à votre frimouse, Qu'on prendrait pour une talmouse, Première harangue des habitants de Sarcelles à Mgr l'archevêque de Paris (Pièces et anecdotes intéressantes, etc. 1re part. p. 1)

    Fig. et populairement. Soufflet ; coup de poing.

REMARQUE

Scarron écrit talemouse : Il fit lors le premier tourteau, Qu'on nomma depuis talemouse, Virg. v.

HISTORIQUE

XIVe s. Pastés de chapon et talmouse, Ménagier, II, 4.

XVe s. Item à Jehan Raguier je donne… Tant qu'il vivra (ainsi l'ordonne) Tous les jours une talemouze Pour bouter et fourrer sa mouse, Villon, Testam.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TALMOUSE, s. f. (Patissier.) c’est une piece de pâtisserie, faite avec une farce de fromage, de beurre, & d’œufs.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « talmouse »

(Nom 1) (XIVe siècle)[1] De l’ancien français talemouse, issu de l’arabe ṭalmūsa[2]. Littré[1] l’apparente à talemelier (« boulanger ») sans toutefois expliquer la finale.
(Nom 2) (XVIe siècle) Déverbal de talmouser issu de l’ancien français talemouser (« taper le museau »)[1] ; peut-être[2] le même mot que le précédent, le sens pâtissier de « beigne, beignet, tarte » pouvant mener à celui de « coup sur la figure ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français talmouse.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Talemouse paraît tenir à talemelier, qui signifiait boulanger. Scheler pense que talemouse, au sens de coup sur la figure, vient d'un mot provincial taler, meurtrir, et mouse, face (voy. MUSEAU). Cela paraît très vrai ; car la talmouse a aussi été dite casse-museau ; cela du même coup explique talemelier, qui vient de taler, battre, et mêler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « talmouse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
talmouse talmuz

Citations contenant le mot « talmouse »

  • mornifle,nasarde,punition,raclée,ramponneau,rossée,talmouse, , Laurent Joffrin, ex-directeur de Libération, a affirmé vouloir la "refondation d'une gauche réaliste et réformiste", sans laquelle une victoire en 2022 n'a "aucune chance" de se réaliser
  • Balzac citait la Talmouse en ces termes dans « Un début dans vie » paru en 1842 : « On entrait à Saint-Denis où Pierrotin s’arrêta devant la porte de l’aubergiste qui vend les célèbres talmouses ». ParisVox, La recette du mois : la Talmouse de Saint-Denis - ParisVox

Traductions du mot « talmouse »

Langue Traduction
Anglais talmouse
Espagnol talmouse
Italien talmouse
Allemand talmaus
Chinois 滑鼠
Arabe التلموس
Portugais talmouse
Russe talmouse
Japonais タルマウス
Basque talmouse
Corse talmouse
Source : Google Translate API

Synonymes de « talmouse »

Source : synonymes de talmouse sur lebonsynonyme.fr
Partager