La langue française

Cagoterie

Définitions du mot « cagoterie »

Trésor de la Langue Française informatisé

CAGOTERIE, subst. fém.

Dévotion excessive, bornée, hypocrite :
Voltaire et ses échos... Ont tant crié tolle sur la cagoterie... Qu'ils ont anéanti toute religion. A. Pommier, Colères,1844, p. 18.
P. ext. Esprit cagot, manière d'agir du cagot (cf. cagotisme). Les livres (...) biffés, raturés, mutilés, par la cagoterie (Courier, Pamphlets pol.,Lettres au rédacteur du « Censeur », 1819-20, p. 14).
P. méton. Action cagote. Une, des cagoteries. La Restauration a été bien moins un principe politique qu'un principe religieux. C'est une cagoterie (E. et J. de Goncourt, Journal,1862, p. 1005).
Prononc. et Orth. : [kagotʀi]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1598 (P. de Marnix de Sainte-Aldegonde, Des différends de la religion, III, 28, Quinet ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 287). Dér. de cagot*; suff. -erie*. Cf. béarnais cagotarios « maisons des cagots » 1551, Fors de Bearn ds Nouv. Coutumier gén., t. 4, p. 1072. Fréq. abs. littér. : 7.

Wiktionnaire

Nom commun

cagoterie \ka.ɡɔ.tʁi\ ou \ka.ɡo.tʁi\ féminin

  1. (Péjoratif) Manière d’agir du cagot.


Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CAGOTERIE. n. f.
Manière d'agir du cagot.

Littré (1872-1877)

CAGOTERIE (ka-go-te-rie) s. f.
  • Action de cagot, manière d'agir du cagot. Et l'insolent orgueil de sa cagoterie, Molière, Tart. III, 4. Quoique je ne m'attendisse pas à lui trouver la petite cagoterie des dévotes, Rousseau, Hél. VI, 11.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « cagoterie »

→ voir cagot
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Cagot.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « cagoterie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
cagoterie kagɔtœri

Évolution historique de l’usage du mot « cagoterie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « cagoterie »

  • Si la gauche française fait de plus en plus penser aux morts-vivants des films d'horreur, c'est parce que, depuis quelque temps, une partie non négligeable d'entre elle renie son histoire et piétine ses valeurs. Incarnation de la laïcité pendant des générations, la voici désormais enclouée dans la religiosité, la cagoterie. Le Point, FOG – La marche funèbre de la gauche bigote - Le Point
  • Ils s'appelaient cagots dans les Hautes-Pyrénées, capots en Ariège, gahetz, gafets, agotas, gaouès, ladres… ailleurs. Leur particularité ? Ou plutôt leur malédiction ? Appartenir à une race qui les excluait par la naissance de la société. Plus considérés comme des bêtes que comme des hommes, ces cagots vivaient à l'écart, dans leur cagoterie. Et cela dès 1300 jusqu'au début du XXe siècle. Où ? Dans les vallées des Nestes, des Gaves des Hautes-Pyrénées, dans le Luchonais, l'Ariège, le Bearn, le Pays basque… Sensible à ce thème de l'exclusion, Jean-Jacques Rouch, longtemps journaliste à «La Dépêche du Midi» a choisi d'aborder cette destinée méconnue et pourtant historique des cagots par la voix d'un jeune juge du parlement de Toulouse. Son roman s'intitule «Jean Le Cagot. Maudit en terre d'Oc» (lire ci-contre). ladepeche.fr, Ces braves cagots ont été maudits pendant 800 ans - ladepeche.fr
  • Quels sont les profils les mieux payés ? Quels sont les métiers les plus rémunérateurs ? C’est à ces questions, entre autres, que répond le cabinet Diorh Consulting à travers les résultats de son enquête générale de rémunération, TRS 2018 rendus publics la semaine dernière à Casablanca. Sans grande surprise les managers et les cadres supérieurs sont les plus chouchoutés par leurs employeurs. Selon Mehdi El Yousfi, directeur général du cabinet Diorh, «le marché n’a pas présenté cette année de comportements très différents de ceux observés les années précédentes : il présente une grande continuité d’une année à l’autre, cette édition n’y échappant pas». Pour aller dans le détail, «le manager a connu, en augmentation médiane tous secteurs et métiers confondus, une croissance de 4% et les cadres de 3,8%». En 2018, ce sont toujours les non-cadres qui semblent être le parent pauvre et gagnent moins. avec  une croissance de 2,8%. En d’autres mots, les fonctions dites de cœur de métier restent moins privilégiées. Comment expliquer cette hausse des salaires des cadres et des managers ? Pour El Yousfi, cette inflation des salaires de cette cagoterie de collaborateur est plus ou moins justifiée : les compétences sont peu nombreuses. Du coup, l’enjeu est double : les attirer et les fidéliser. En effet, le rapport de force qui s’instaure entre l’employeur et ses cadres est largement favorable aux managers et cadres supérieurs. «La compétence est un bien rare et se paye aujourd’hui au prix fort», ne cesse de répéter l’expert en capital humain et rémunération. En se basant également sur les résultats 2018, on observe que le niveau des salaires des cadres et des managers au Maroc est parmi les plus élevés comparativement à d’autres pays comme le Portugal, la Roumanie, la Turquie... Le Matin, Le Matin - Hausse des salaires : une tendance qui se confirme pour les managers

Images d'illustration du mot « cagoterie »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « cagoterie »

Langue Traduction
Anglais storage room
Espagnol trastero
Italien ripostiglio
Allemand lagerraum
Chinois 储存室
Arabe غرفة التخزين
Portugais despensa
Russe кладовая
Japonais 貯蔵室
Basque trastelekua
Corse magazzino
Source : Google Translate API

Synonymes de « cagoterie »

Source : synonymes de cagoterie sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « cagoterie »

Cagoterie

Retour au sommaire ➦

Partager