Potable : définition de potable


Potable : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

POTABLE, adj.

A. −
1. [En parlant d'une eau] Qui peut se boire sans danger pour la santé. Anton. insalubre, mauvais.Eau non potable; alimentation en eau potable; distribution d'eau potable. Ensuite, ce fut l'eau potable qui manquait absolument. Dans la journée, le grand soleil avait séché les petits réservoirs naturels d'eau de pluie. Il existait bien une pompe, mais elle était trop loin (Zola,Débâcle, 1892, p. 453).Toute eau mauvaise leur devient une eau potable (Péguy,Porche Myst., 1911, p. 277).
2. Vieilli. [En parlant du vin] Qui, sans être excellent, peut se boire. Synon. buvable.Vin potable. (Dict. xixeet xxes.).
3. ALCHIM. Or potable. Solution de chlorure d'or:
. Oui. Dans le Vin de l'or! potable! Même en quantité si notable, Qu'un chimiste, Dieu m'est témoin! Peut en extraire, en ses cornues, Les parcelles y contenues Ponchon,Muse cabaret, 1920, p. 77.
B. − Au fig., fam.
1. Qui, sans être parfait, est conforme aux bons usages de la bienséance. Synon. acceptable, convenable, correct.
a) [En parlant d'une pers.] Ça t'apprend à connaître les hommes : des flambards dont pas un sur dix peut faire un amoureux potable (Queneau,Pierrot, 1942, p. 98).
b) [En parlant d'une chose] J'espère que je m'en vais entrer dans le devenir, sinon d'une réputation magnifique, du moins d'une dignité potable (Villiers de L'I.-A.,Corresp., 1861, p. 48).À cause du milieu (...) où l'élégance vous fait inviter mais non épouser, aucun mariage «potable» ne semblait pouvoir être pour Albertine la conséquence utile de la considération si distinguée dont elle jouissait (Proust,J. filles en fleurs, 1918, p. 937).
2. Qui n'est ni très bon ni franchement mauvais, qui est passable sans plus. Synon. acceptable.Film, roman potable; résultats potables; temps potable. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [pɔtabl]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin du xiiies. yaue potable (Mahieu le Vilain, Metheores, [ms. de la 2emoitié du xives.], éd. R. Edgren, p. 91, 34); 2. a) ca 1516 or potable (J. Perréal, Remonstrances de Nature, 561 ds Roman de la Rose, éd. Méon, t. 4, p. 148); b) α) 1701 (Fur.: potable, pour signifier, Qui est bon à boire, n'est pas en usage: on ne dira pas, du vin potable); 1732 [éd.] (Le Sage, Les Avantures de M. Robert Chevalier dit de Beauchêne, Paris, E. Ganeau, t. 2, p. 76: c'est un vin si rude, qu'il n'est pas potable); β) 1756 [éd.] «acceptable» (Léandre grosse, scène 4 ds Théâtre des boulevards, Mahon, G. Langlois, t. 3, p. 201). Empr. au b. lat. potabilis «qui peut être bu», dér. du lat. class. potare «boire». Fréq. abs. littér.: 46. Bbg. Laurent (P.). Contribution à l'hist. du lex. fr. Romania. 1925, t. 51, p. 43. _Quem. DDL t. 7. _Verreault (Cl.). Les Adj. en -able en franco-québécois. In: Travaux de ling. québécoise. 3. Québec, 1979, annexe 1 § 42, p. 194.

Potable : définition du Wiktionnaire

Adjectif

potable \pɔ.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Que l'on peut boire sans danger pour la santé, ou sans répugnance.
    • Chaque année, la France doit puiser environ 6 milliards de m3 de ces ressources en eau pour ses besoins en eau potable : un peu moins de 4 milliards en eau souterraine et un peu plus de 2 milliards en eau de surface. — (Bernard Legube, Production d'eau potable: Filières et procédés de traitement , Dunod, 2015, p. 5)
    • Passé le mois de mars, le cidre mis en bouteilles n'est plus mousseux , mais il conserve longtemps sa douceur et est plus tard encore bien potable , lorsque celui qui n'a pas quitté les barriques est déjà gâté. — (G. du Taya, Procédé employé avec le plus grand succès depuis 10 ans pour la fabrication du cidre, aux environs de Lorient (Morbihan), dans Le Cultivateur, journal des progrès agricoles, novembre 1837, p. 658)
  2. (Familier) Acceptable ; correct.
    • Vous voulez dire, corrigea miss Jenny, qu'il n'y a pas un homme sur dix qui possède assez de bon sens pour épouser une cuisinière potable. — (William Faulkner, Sartoris, trad. René-Noël Raimbault & Henri Delgove, éd. Gallimard, 1937, rééd. Folio, p. 364-365)
    • –  […] Pas d’autre photo de Bramovici plus potable que celle-ci ? — (Léo Malet, Du rébecca rue des Rosiers, Robert Laffont, Paris, 1958)
    • Des filles potables parlent dans des téléphones portables. — (Frédéric Beigbeder, 99 francs, Gallimard, 2000, collection Folio, page 54.)
    • Vous savez ce qu'on dit : un écrivain n'écrit qu'un seul livre potable dans sa vie. Le reste n'est que remplissage et redite perpétuelle. — (Olivier Depaix, T'avais raison, Lulu.com, 2014, p. 88)
    • Un seul immeuble inhabité et la maison où se trouvait notre appartement avec un escalier qui menait à la chambre à coucher, une grande cuisine et une télévision que nous n'utilisions que pour regarder des films potables en vidéo ou en DVD. — (Youssef Rakha, Le Livre des cercles: Quand l’Histoire fait des siennes dans la cité martienne, traduit de l'arabe par Philippe Vigreux, Genève : Editions Zoé, 2017)

Adjectif

potable

  1. Potable.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Potable : définition du Littré (1872-1877)

POTABLE (po-ta-bl') adj.
  • 1Qui peut être bu sans répugnance. Vin potable. Un médecin a trouvé le secret longtemps cherché de rendre l'eau de la mer potable ; il ne s'agit plus que de rendre cette expérience assez facile pour qu'on en puisse profiter en tout temps sans trop de frais, Voltaire, Louis XV, 43. Un terrain sablonneux, tout à fait aride et entièrement privé d'eau potable qu'il faut aller puiser à plus d'un mille, Raynal, Hist. phil. III, 25.
  • 2 Terme d'alchimie. Or potable, voy. OR.

HISTORIQUE

XIVe s. Disant : je feray l'or potable Par feu de charbon, baing-marie, Nat. à l'alchim. err. 562.

XVIe s. Je ne disois pas que l'or ne peut se rendre potable, car je sçay plusieurs moyens de le potager, Palissy, 352.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Potable : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

POTABLE, adj. qui peut se boire, ou qu’on a mis sous une forme liquide & qu’on peut prendre en boisson ; ce vin est potable ; de l’or potable.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « potable »

Étymologie de potable - Littré

Esp. potable ; ital. potabile ; du lat. potabilis, de potare, boire (voy. POTION).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de potable - Wiktionnaire

Du latin potabilis.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de potable - Wiktionnaire

Du latin potabilis (« qui peut être bu, potable »), dérivé de potare (« boire »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « potable »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
potable pɔtabl play_arrow

Citations contenant le mot « potable »

  • « En août, les cinq autres fontaines seront installées au parc des Dondaines, à la Halle de Glisse, à la plaine des Vachers et à Lomme ». Ces 10 fontaines supplémentaires s’ajouteront aux 25 points d’eau potable mis à la disposition du public dans les espaces de nature et les équipements de la Ville. , Dix fontaines à eau potable supplémentaires en cours d'installation à Lille | Lille Actu
  • Depuis les années 90, des études sur les effets du lithium présent dans l’eau potable au sein d’une population locale (taux de suicide, de violence et de démence) ont été réalisées dans différentes régions du globe. La majorité a montré une relation entre un haut niveau de lithium et un faible taux de suicide ainsi qu’une amélioration de la santé mentale. Trust My Science, Un lien entre le lithium dans l’eau potable et le taux de suicide a été établi grâce à une méta-analyse
  • Les douze représentants des six communes du syndicat intercommunal d’adduction d’eau potable de la région de Lasalle (Lasalle, Saint-Bonnet-de-la-Salendrinque, Sainte-Croix-de-Caderle, Saint-Félix-de-Pallières, Thoiras et Vabres), étaient convoqués ce vendredi 24 juillet en vue de l’élection du président. Lionel André, maire de Thoiras et président en exercice, après une présentation orale des délégués appelés à se rencontrer (quelques changements avec les nouvelles municipalités), laisse la présidence au doyen de l’assemblée, Joop Van Helmond, élu à Saint-Félix. Celui-ci a procédé à l’appel réglementaire des présents (10 plus deux procurations), dans la salle où les règles sanitaires étaient de mise. Pour l’élection du président, deux candidatures se sont manifestées : Lionel André, président sortant, et Bruno Weitz, 1er adjoint à la mairie de Saint-Félix-de-Pallières ; plusieurs tours de scrutin à bulletin secret n’ayant pu les départager (6 voix chacun), c’est Bruno Weitz qui est élu au bénéfice de l’âge. midilibre.fr, Un nouveau président pour le conseil syndical d’eau potable - midilibre.fr
  • Pour la rue des Armées et la rue Du Quesne, le chantier d’assainissement est bien terminé. L’ensemble de la rue des Armées, fondations comprises, doit être refait au mois d’octobre. Noréade a également décidé de rénover l’ensemble des branchements en eau potable de la rue des Armées. Des travaux qui sont en cours depuis mi-juillet et qui sont estimés à 80 000 €. Les rues perpendiculaires... La Voix du Nord, Fleurbaix : chantiers assainissement et eau potable, voilà ce qui vous attend dans les prochains mois
  • Selon un avis d’analyse communiqué ce 26 juillet, il s’avère que l’eau est potable à Grandvillars. Un prélèvement d’eau a été effectué le 15 juillet au point de surveillance de la communauté de communes du Sud Territoire, par le laboratoire d’analyse des eaux du pays de Montbéliard. , Environnement | L’eau est potable
  • Un expert indépendant de l’ONU a appelé lundi à redoubler d’efforts pour réaliser les droits humains à l’eau potable et à l’assainissement d’ici 2030, année butoire pour la réalisation des 17 Objectifs de développement durable (ODD). ONU Info, Des milliards de personnes manquent toujours d’eau potable et d’assainissement, rappelle un expert de l’ONU | ONU Info
  • Dans le cadre d’une étude sur « les contaminants émergents de l’eau potable », les habitants du Pays de Nay sont invités à répondre à un questionnaire sur leurs usages des médicaments. La-R%C3%A9publique-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es, Plaine de Nay : participez à une étude sur les effets des médicaments sur votre eau potable - La République des Pyrénées.fr
  • Le vin ordinaire, l'eau potable des Français. De George Bernard Shaw / Sainte Jeanne
  • L'alcool permet de rendre l'eau potable. De Anonyme

Traductions du mot « potable »

Langue Traduction
Corse drinkable
Basque edateko
Japonais 飲める
Russe годный для питья
Portugais potável
Arabe صالحة للشرب
Chinois 饮用
Allemand trinkbar
Italien potabile
Espagnol potable
Anglais drinkable
Source : Google Translate API

Synonymes de « potable »

Source : synonymes de potable sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires