Bricoler : définition de bricoler


Bricoler : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BRICOLER, verbe.

I.− [L'idée dominante est celle de mouvement de va-et-vient (correspond à bricole II A)] Cour.
A.− Emploi intrans.
1. Passer d'une occupation à une autre, se livrer à toutes sortes d'activités, de métiers peu rentables :
1. − Alors vous gardez le chantier, la nuit, mon bonhomme?... − Je fais un jour une chose, un jour l'autre. Je bricole, quoi! A. France, Histoire comique,1903, p. 92.
2. Je faisais le matin des commissions pour les commerçants... Une livraison l'après-midi de temps en temps, je bricolais quoi... Céline, Voyage au bout de la nuit,1932, p. 55.
2. Exécuter chez soi de petits travaux qui réclament de l'ingéniosité et de l'habileté manuelle :
3. ... et je ne t'oublie pas, Jantje, pour toi, puisque tu es l'aîné et que je suppose que tu aimes bricoler, voici pour toi la grande boîte du meccano et tout un attirail de clés anglaises et d'autres outils, ... Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 258.
4. Dans un coin on voyait un clapier, dans l'autre une cabane où Duffieux devait ranger ses outils et sans doute bricoler à ses heures de liberté. Simenon, Les Vacances de Maigret,1948, p. 94.
B.− Emploi trans. (p. ext. de I A 2)
1. Arranger, réparer, fabriquer en amateur. Bricoler une installation. Avec une boîte de conserves, il avait bricolé des cuillers (Genevoix, Match à Vancouver,Laframboise et Bellehumeur, 1942, p. 74).
Loc. fig., pop. Bricoler des casse-têtes. Se donner du mal :
5. Cautruche, dit Gogo-la-Gaieté, quoi! Un joli garçon à la coule qui ne bricole pas de casse-têtes, un bon zig qui se passe la douce... E. et J. de Goncourt, Germinie Lacerteux,1864, p. 202.
2. En partic. [Avec une idée de ruse (cf. infra III)] Procéder à des modifications techniques; falsifier. Bricoler un moteur, un meuble ancien.
II.− [L'idée dominante est celle de mouvement en zigzag (correspond à bricole II C)]
A.− Emploi intrans.
1. JEUX [Le sujet désigne une balle, une bille]. Ricocher. [Au billard] Jouer en utilisant la bande. Bricolez, si vous voulez faire ce carambolage (Lar. 19e).
2. CHASSE [En parlant d'un chien qui ne retrouve pas la piste de l'animal qu'il chasse] Aller de côté et d'autre. Xantippe ne chasse pas, elle bricole, elle s'amuse (H. Bazin, L'Huile sur le feu,1954, p. 119).Ce chien bricole sans cesse (Ac.1932, Ac. Compl. 1842).
3. MAN. [Le sujet désigne un cheval] Passer adroitement entre les buissons, les arbres, etc. Ce cheval bricole bien (Ac. Compl.1842).
B.− Emploi trans., vx, fam. Bricoler le chemin. Faire des zigzags en marchant (comme le fait un homme ivre).
III.− Emploi trans.
A.− [L'idée dominante est celle de ruse (correspond à bricole I fig.)] Vx. Ruser, manœuvrer sournoisement :
6. Qu'un ambitieux abbé bricolât et retînt le bonheur d'un homme trempé comme l'était Montriveau? cette pensée bouillonna sur sa face... Balzac, La Duchesse de Langeais,1834, p. 269.
B.− [Correspond à bricole II B] Bricoler un cheval. Lui mettre la bricole.
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [bʀikɔle], (je) bricole [bʀikɔl]. 2. Forme graph. − On rencontre aussi bricoller, cf. p. ex. Balzac, Le Curé de village, 1889, p. 85 : ,,il se passe un temps infini avant qu'il n'ait trouvé une veste, son fouet, ou bricollé ses chevaux``.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1480 intrans. « aller par-ci, par-là » (Sottie des Vigiles de Triboulet [Rec. Trepperel I, pièce X] vv, 55-58 d'apr. Kwart. neofilol. t. 1, p. 75); 1611 « jouer en utilisant la bande (au jeu de paume, au billard) » (Cotgr.); d'où 1616 « ricocher (en parlant d'une balle, d'une bille) » (Aub. Hist. I, 312 dans Gdf. Compl.); 2. xvies. intrans. « dire des mensonges » (Anc. Poés. fr., III, 136 dans Hug.); 1634 trans. « manœuvrer par des moyens détournés » (Corneille, S. du Menteur ds Dub.-Lag.); 3. av. 1859 intrans. « exécuter de menues besognes » (Privat d'Anglemont, Paris-Anecdote, 58 dans Quem.); 1919 trans. « réparer qqc., l'arranger ingénieusement, tant bien que mal » (Dorgelès, Les Croix de bois, p. 42). 1 dér. de bricole* étymol. A 1 « catapulte »; 2 dér. de bricole* A 1 « ruse »; 3 issu de 1 « aller ça et là ».
STAT. − Fréq. abs. littér. : 31.
BBG. − Grimaud (F.). Pt gloss. du jeu de boules. Vie Lang. 1968, p. 111. − Jaberg (K.). Zu den französischen Benennungen der Schaukel. Lautverstärkung und Lautvertauschung. Vox. rom. 1945/46, t. 8, p. 13.

Bricoler : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

bricoler \bʁi.kɔ.le\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Jouer de bricole, soit à la paume, soit au billard.
    • Il est adroit à bricoler.
  2. (Vieilli) (Désuet) Biaiser, tergiverser.
  3. (Chasse) Changer de piste, en parlant d'un chien.
    • Ce chien bricole sans cesse.
  4. (Vieilli) (Désuet) Passer adroitement entre les arbres et les buissons, en parlant d'un cheval.
  5. (Populaire) Faire toute sorte de petites besognes[1].
    • [Titre] « Il n’est plus temps de bricoler, mais de monter en puissance sur les investissements publics “verts” » — (Collectif, « Il n’est plus temps de bricoler, mais de monter en puissance sur les investissements publics “verts” », Le Monde. Mis en ligne le 11 octobre 2019)
    • Cet ouvrier n’a pas de métier, il bricole par-ci, par-là.

Verbe 2

bricoler \bʁi.kɔ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) (Désuet) Manger avidement quelque chose de chaud, en le faisant tourner à l'intérieur de la bouche.
  2. (Vieilli) (Désuet) Accommoder, mettre en œuvre.
  3. Réparer, fabriquer, arranger quelque chose avec des moyens limités.
    • Je retrouve devant l'entrée de mon immeuble la petite agitation nocturne habituelle : bicraves et camés graves qui se fixent dans la tasse Decaux dont ils ont bricolé le mécanisme ouvrant la porte coulissante. — (Paul Smaïl -Casa, la casa, page 165, Éditions Balland, 1998)
    1. (Québec) Couper et coller des matériaux, pour donner un travail artistique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bricoler : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRICOLER. v. intr.
Jouer de bricole, soit à la paume, soit au billard. Il est adroit à bricoler. Il se dit aussi, en termes de Chasse, du Chien qui change de piste. Ce chien bricole sans cesse. Il signifie aussi, dans le langage populaire, Faire toute sorte de petites besognes. Cet ouvrier n'a pas de métier, il bricole par-ci, par-là.

Bricoler : définition du Littré (1872-1877)

BRICOLER (bri-ko-lé) v. n.
  • 1Jouer de bricole à la paume ou au billard.

    Fig. Aller par des voies obliques. La maison de Lorraine fit en sorte que Mme la duchesse de Chartres demeurât à Versailles, avec laquelle il n'eût pas été si aisé de bricoler, Saint-Simon, 72, 181.

  • 2 Terme de chasse. S'écarter à droite et à gauche de la piste, en parlant du chien.
  • 3 Terme de manége. S'écarter adroitement pour passer entre les arbres et les buissons, en parlant du cheval.

HISTORIQUE

XVIe s. Martiques estant couché sur le flasque d'un canon pour conteroller le pointeur, sans fronteau, une balle d'arquebuse bricolla sur la piece et lui perça la teste, D'Aubigné, Hist. I, 312. J'allais bricollant sans chandelle, et tombant d'un costé et d'autre, comme un homme qui seroit yvre de vin, Palissy, 321.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BRICOLER. Ajoutez :
4Agiter, jeter çà et là. Être impliqué dans le tumulte des affaires et bricolé de leur flux et reflux perpétuel, Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne. Il n'y a école de dialectique où ce sophisme n'ait été bricolé, Malherbe, ib.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « bricoler »

Étymologie de bricoler - Littré

Bricole.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de bricoler - Wiktionnaire

Dénominal de bricole.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bricoler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bricoler brikɔle play_arrow

Conjugaison du verbe « bricoler »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe bricoler

Évolution historique de l’usage du mot « bricoler »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bricoler »

  • Déclaration de l’intéressé : Et pourquoi moi je pourrais pas bricoler une arme ? A Josh Randall personne ne lui disait rien, c'est trop injuste. lindependant.fr, Narbonne : il se promène avec un fusil de chasse bricolé et trois cartouches calibre 16 - lindependant.fr
  • Etre moderne, c'est bricoler dans l'incurable. De Emil Michel Cioran / Syllogismes de l’amertume

Traductions du mot « bricoler »

Langue Traduction
Portugais consertar
Allemand basteln
Italien armeggiare
Espagnol arreglar
Anglais tinker
Source : Google Translate API

Synonymes de « bricoler »

Source : synonymes de bricoler sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires