La langue française

Menuiser

Sommaire

  • Définitions du mot menuiser
  • Étymologie de « menuiser »
  • Phonétique de « menuiser »
  • Citations contenant le mot « menuiser »
  • Images d'illustration du mot « menuiser »
  • Traductions du mot « menuiser »
  • Synonymes de « menuiser »

Définitions du mot menuiser

Trésor de la Langue Française informatisé

MENUISER1, verbe trans.

Amincir du bois. Ne s'était-il pas avisé de se camoufler en arbre (...) Il avait menuisé, vidé, articulé une vieille souche qu'il enfilait comme un scaphandre (...) et Bikoff sortait la nuit pour aller se planter à l'orée du bois (Cendrars, Main coupée, 1946, p. 81).
Prononc. et Orth.: [mənɥize], (il) menuise [mənɥi:z]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1. Fin du xies. «réduire en menus morceaux» (Raschi, Gl., éd. A. Darmesteter et D. S. Blondheim, t.1, 698); 2emoitié du xiiies. (Psautier métrique, XVII, 47 ds Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, p. 272); 2. 1636 «rendre mince (du bois)» (Monet: menuser une fleche). Réfection anal., d'apr. les formes accentuées sur le rad. (p. ex. menuise minūtiat), de mincier (v. mincer), issu du b.lat. *minutiare «rendre menu», dér. de minutus (v. menu1); menuiser a été évincé en fr. par amenuiser*.

MENUISER2, verbe trans.

A. − Façonner un objet de menuiserie. Avec les planches des tambours, Gilliatt charpenta et menuisa deux caisses, où il déposa, pièce à pièce, les deux roues soigneusement numérotées (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 289).
P. métaph. Ces deux cours (...) interprétaient la législation et la refaisaient un peu; l'art du juge est de menuiser le code en jurisprudence. Industrie d'où l'équité se tire comme elle peut (Hugo, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 130).
B. − Emploi abs., plus usuel. Se livrer à un travail de menuiserie. Puis Supiat, qui se disait menuisier et qui ne menuisait jamais (R. Bazin, Blé, 1907, p. 104):
. Elle occupait son temps à mille besognes de mâle, menuisant, jardinant, coupant le bois avec la scie ou la hache, réparant sa maison vieillie, maçonnant même quand il le fallait. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Reine H., 1883, p. 830.
REM.
Menuisé, -ée, part. passé adj.Travaillé, ouvragé en tant qu'objet de menuiserie ou comme un objet de menuiserie. Seulement, ici, cette tour était la flèche la plus hardie, la plus ouvrée, la plus menuisée, la plus déchiquetée qui ait jamais laissé voir le ciel à travers son cône de dentelle (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 142).[dans la longue rue de Nagasaki] défilent, dans le même sens que le mien, quantité d'autres pousse-pousse empressés qui ramènent vers la mer les officiers de notre escadre ou des cuirassés étrangers, chacun rapportant nombre de petits paquets ingénieusement ficelés, de petites caisses finement menuisées (Loti, Trois. jeun. MmePrune, 1905, p.96).
Prononc. et Orth.: [mənɥize], (il) menuise [mənɥi:z]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1483 (Invent. de Charlotte de Savoie ds Havard). Dénominatif de menuisier*.
DÉR.
Menuisage, subst. masc.Action de menuiser; résultat de cette action. L'art rustique, et propre aux forêts, de la charpente, du menuisage, de la sculpture en bois, a son infime essai dans le toucan, dont le bec est énorme mais faible et mince (Michelet, Oiseau, 1856, p. 212).[mənɥiza:ʒ]. 1reattest. 1856 (Michelet, loc. cit.); de menuiser2, suff. -age*.

Wiktionnaire

Verbe 1

menuiser \mə.nɥi.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Désuet) Réduire en petits morceaux.
    • aussi à l’opposite il est dit qu’il porte un sceptre de fer, pour briser et menuiser comme pots de terre, tous les hautains et rebelles. — (Jean Calvin (1509-1564), Institution de la religion chrestienne, 1859)
    • On fait des lits de fumier d’un demi-pied d’épaisseur, on y met dessus deux pouces de chaux vive bien menuisée; remettre un lit de fumier, et successivement un lit de chaux de la même épaisseur jusqu’à la hauteur de deux pieds à trente pouces; il s’établit alors une nouvelle fermentation par la médiation de la chaux, dont toutes les molécules se combinent avec les huiles et les sels des fumiers, elles se neutralisent mutuellement, et sont alors dans l’état propre de la fertilisation; car il est bien reconnu qu’il n’y a que les corps neutres qui soient fertilisant, parce que, loin de tendre à la fermentation qui est ennemie de toute organisation, ils tendent au contraire à se valabiliser, et que c’est l’état où les composés matériels sont le plus prochainement disposés à s’agréger et à exercer leurs affinités. — (Travail de l’année 1804 de la Société d’agriculture des propriétaires de l’arrondissement de Villefranche, département du Rhône, 1805)

Verbe 2

menuiser \mə.nɥi.ze\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire de la menuiserie.
    • […] il a nettoyé, assaini, purifié les terrains qu'il voulait habiter ;avec la hache de pierre, il a tranché, coupé les arbres, menuisé le bois, façonné les armes et les instruments de première nécessité ; et, après s'être munis de massues et d'autres armes pesantes et défensives, ces premiers hommes n'ont-ils pas trouvé le moyen d'en faire d'offensives plus légères pour atteindre de loin ? — (Georges-Louis Leclerc de Buffon, Des époques de la Nature, in Œuvres, Bibliothèque de la Pléiade, 2007, page 1326.)
    • Ils apprennent à lire, à coudre, à menuiser, à dessiner ; les garçons et les filles se forment aux ouvrages de leur sexe, chacun de son côté. — (Journal asiatique, 1837)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

MENUISER. v. tr.
Rendre menu. On dit aujourd'hui plus ordinairement AMENUISER. Il s'emploie plus souvent intransitivement et signifie Faire des travaux de menuiserie. Il s'amuse à menuiser.

Littré (1872-1877)

MENUISER (me-nui-zé) v. a.
  • 1Couper menu, en parlant du bois, le travailler. Avec la hache de pierre, il a [l'homme] tranché, coupé les arbres, menuisé les bois, façonné ses armes et les instruments de première nécessité, Buffon, 7e époque nat. Œuv. t. XII, p. 323.
  • 2Travailler conformément à la menuiserie. Menuiser une cloison.

    Absolument. Il aime à menuiser.

HISTORIQUE

XVIe s. Il porte un sceptre de fer, pour briser et menuiser comme pots de terre tous les hautains et rebelles. Calvin, Instit. 383. Les molaires pilent, brisent et menuisent ce qui a esté taillé par les incisives et œilleres, Paré, IV, 2.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « menuiser »

(Verbe 1) De l’adjectif menu avec le suffixe -iser.
(Verbe 2) Du nom menuiserie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Menu ; provenç. menuzar ; ital. minuzzare.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « menuiser »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
menuiser mœnµize

Citations contenant le mot « menuiser »

  • 4.5 4.5 EUR   Scieur de long, menuiser-ébéniste, charron, tonnelier, charpentier, sculpteur, … Le village de Saint-Laurent-de-la-Plaine possédait de nombreux artisans du bois jusqu’à la seconde moitié du XXe siècle. Venez découvrir ces corps de métiers au cours d’une visite guidée de 45 minutes au Musée des Métiers. Unidivers, VISITE DÉCOUVERTE : AU FIL DU BOIS Mauges-sur-Loire mercredi 22 juillet 2020
  • Les Dindar à la mairie vont révolutionner les fiches de poste...car le couple a besoin de femme de ménage pas chère (90E/mois), de jardinier qui passe la tondeuse sur le béton, de menuiser qui construit des parquets et des escaliers dans la case Tatie, d'argent qui fait des kiosques en bois de goyavier... Mais attention si on ne sert plus, on est banni, par des témoins, pas de preuves !Méfiez-vous, agents de la commune, de ce couple. Mais par contre si demain vous voulez vous débarrasser, ne les renvoyer pas au Département ...! Clicanoo.re, [clicazot] Les Dindar à la mairie... une bonne nouvelle pour qui ? | Clicanoo.re
  • On découvre donc ce fils, Luc ( Logann Antuoferno ) dans l’atelier de son père artisan- menuiser en province, pour lequel il entretien une admiration sans bornes. Philippe Garrel en montre par petites touches en révèlant l’intensité , des élans, des gestes et des mots échangés au cœur du quotidien dans la première séquence, où est évoquée, la perspective d’avenir du «  fiston » . Ce dernier, souhaite s’incrire au prestigieux concours de la célébre école d’ébénisterie  Boulle, de la capitale . Voilà de quoi « titiller » l’intérêt du père veillissant sur les ambitions de son fils. Ce concours c’est plus qu’un rêve, c’est un cadeau à offrir au père pour Luc, qui – en cas de succés – viendrait concrétiser le souhait de transmission, qu’il pourrait lui offrir. Dès lors, dans la maison provinciale , l’amostphère est à la fièvre … de la conqête de la Capitale pour laquelle, on se prépare. Et voilà Luc qui y débarque, demandant son chemin à la belle Djémila, rencontrée à un arrêt de bus. Echange de mots et regards : curiosité méfiante teintée d’attirance  de Djémila ( Oulaya Amamra) , tandis que Luc se fait séducteur, cherchant à forcer la résistance de cette dernière, lui renvoyant l’écho d’un «  je ne t’oubierais pas ! », en défi à son dernier refus. L’inscription au concours éffectuée , le retour en province et l’attente de la convocation va faire basculer les enjeux et semer d’embûches le futur chemin de Luc, avec le retour de sa petite amie et amour de jeunesse, Geneviève            ( Louise Chevillotte ) bien décidée à le reconquérir. Ce dernier se retrouvant dès lors , empêtré dans ses aventures sentimentales succéssives qui viendront parasiter à la fois son parcours professiosnel et la construction de son avenir personnel et sentimental . Mais la recherche d’absolu de sa quête amoureuse, y révélera ses incompréhensions, et (ou ) ses lâchetés , renvoyant , à la fois au vécu et aux ressentis  masculins et féminins des désirs et des sentiments …  les faisant basculer en barrières infranchissables, par les comportements, générés. Le choix d’opposer à Luc, trois cheminements différents vers le désir féminins          ( femme sentimentale , femme dominante et femme -sexe) , a été voulu par le cinéaste, comme approche,  d’une : « étude sur l’amour, pendant que  Luc,  , a cette vie d’apprentissage et de relation avec son père » , dit-il…. ciaovivalaculture, Cinéma / LE SEL DES LARMES de Philippe Garrel. – ciaovivalaculture
  • Un apprenti de 19 ans a été mortellement blessé jeudi matin dans une menuiserie de Grancy (VD). Il était occupé à manipuler de lourds panneaux en bois lorsque ceux-ci lui sont tombés dessus. , Un apprenti menuisier meurt à Grancy (VD) - Le Matin
  • L'un est fils de menuiser, l'autre construisait déjà des cabanes dans son jardin à l'âge de sept ans. Manier le bois n'est donc pas un secret pour ces deux apprentis en charpente. À 18 ans, Timon et Steve font partie de l'association des Compagnons du devoir. En alternance dans l'entreprise Métiers du bois (MDB) à Bretteville-sur-Odon, ils suivent un CAP charpente avant d'imaginer faire le tour de France. tendanceouest.com, Caen. Timon et Steve, de jeunes Compagnons en devenir
  • Jeudi dernier, à l’ESAT de Martiel, (Etablissement et service d’aide par le travail), trois travailleurs ont validé des compétences pour le métier de menuiser d’atelier. ladepeche.fr, Martiel. Trois travailleurs de l’ESAT ont validé leurs compétences - ladepeche.fr
  • En effet, celui qui se destinait à devenir menuiser, qui a exercé ce beau métier durant sept ans, a été victime du racisme. C’est  ce qu’il vient de confi er dans les colonnes de notre confrère Gala. « On parlait italien à la maison et j’ai parfois entendu des “sale rital” qui m’étaient adressés à l’école », a-t-il révélé. , Claudio Capéo : Victime de racisme ! - France Dimanche

Images d'illustration du mot « menuiser »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « menuiser »

Langue Traduction
Anglais carpenter
Espagnol carpintero
Italien falegname
Allemand zimmermann
Chinois 木匠
Arabe النجار
Portugais carpinteiro
Russe столяр
Japonais 大工
Basque arotz
Corse carpinteriu
Source : Google Translate API

Synonymes de « menuiser »

Source : synonymes de menuiser sur lebonsynonyme.fr
Partager