La langue française

Jardiner

Sommaire

  • Définitions du mot jardiner
  • Étymologie de « jardiner »
  • Phonétique de « jardiner »
  • Citations contenant le mot « jardiner »
  • Traductions du mot « jardiner »
  • Synonymes de « jardiner »

Définitions du mot jardiner

Trésor de la Langue Française informatisé

JARDINER, verbe

A. − Emploi intrans. Travailler dans un jardin, entretenir un jardin, généralement dans le cadre d'une occupation secondaire, d'un passe-temps, d'une diversion. Toutes les grandes intelligences s'astreignent à quelque travail mécanique afin de se rendre maîtres de la pensée. (...) Montesquieu jardinait (Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 52).Monsieur jardinait... Le vent, ayant pendant la nuit couché par terre quelques dahlias, il les rattachait à leurs tuteurs... (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 82).
P. métaph. Je jardine dans mon âme (Renard, Journal,1902, p. 727).
B. − Emploi trans.
1. SYLVICULTURE
a) Peu usité. Jardiner un bois, une futaie. Exploiter un bois, une futaie selon la méthode du jardinage ou en ne laissant qu'une tige par souche d'arbre. Le traitement en futaie régulière ne peut être appliqué qu'à un massif d'une certaine étendue, tandis qu'une forêt de quelques hectares peut être jardinée (J. Thiollier, Pour comprendre l'arbre et la forêt, Paris, Hachette, 1927, p. 38).
b) Emploi adj., cour. Forêt, futaie jardinée. Forêt, futaie ayant des arbres de tous âges et de toutes dimensions répartis pied par pied ou par bouquets de faible superficie. Par son tempérament le sapin pectiné se prête parfaitement au traitement en futaie jardinée où il est souvent en mélange avec le hêtre ou l'épicéa (Cochet, Bois,1963, p. 38).
2. FAUCON. Jardiner un oiseau. Le mettre dehors, au jardin, pour qu'il prenne l'air. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth. : [ʒaʀdine], (il) jardine [ʒaʀdin]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Fin du xives. « avoir une aventure galante » (E. Deschamps, Œuvres complètes, éd. Queux de Saint-Hilaire, t. 6, p. 235, 236); 2. 1527 trans. « cultiver (des fleurs) » (P. Vachot, La Délibération des trois estatz de France, fo2 vo, cf. Gdf. Compl.); 1600 intrans. « cultiver, entretenir un jardin » (O. de Serres, Theatre d'agriculture, p. 504, 506); 3. 1548 jardiner un bois (Doc. ds Mém. de la société d'archéol. lorr., 3esérie, t. 14, 1886, p. 9); 4. 1562 pronom. « se réchauffer au soleil (en parlant d'un oiseau) » (Du Pinet, trad. de l'Histoire naturelle de Pline, XXXVI, 25, t. 2, p. 704); 1597 trans. (G. Bouchet, Serées, livre second, p. 354, cf. Gdf.). Dér. de jardin*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 33.
DÉR.
Jardinatoire, adj.,sylvic. Coupe jardinatoire. Coupe de jardinage, relative à cette méthode. La coupe jardinatoire (...) est à la fois coupe de régénération et coupe d'amélioration (Cochet, Bois,1963, p. 122).[ʒaʀdinatwa:ʀ]. 1reattest. 1873 (Lar. 19e); de jardiner, au sens 3, suff. -(at)oire*.

Wiktionnaire

Verbe

jardiner intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Travailler à un jardin, en parlant d’une personne qui en fait son passe-temps.
    • Tout cela nous invite à jardiner notre terre, à ne pas en tirer profit comme des exploiteurs ni même comme des exploitants, mais comme des jardiniers. — (Ariane Laroux, Portraits parlés, 2006)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

JARDINER. v. intr.
Travailler à un jardin, en parlant d'une personne qui en fait son passe-temps. Il est familier.

Littré (1872-1877)

JARDINER (jar-di-né)
  • 1 V. n. Travailler au jardin, en parlant de personnes pour qui ce genre de travail est un amusement. Il [l'enfant] n'aura pas vu deux fois labourer un jardin, semer, lever, croître des légumes, qu'il voudra jardiner à son tour, Rousseau, Ém. II. …Notre grand Frédéric passe une partie de son temps à jardiner et à cultiver des melons, Bernardin de Saint-Pierre, Voy. en Silésie.

    Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

  • 2 V. a. Terme d'eaux et forêts. Jardiner un bois, l'exploiter par la méthode de jardinage. Cette manière d'exploiter les bois en les jardinant est en usage dans plusieurs endroits, Buffon, Hist. nat. introd. part. exp. Œuv. t. VIII, p. 423.

    Ne laisser qu'une seule tige à chaque pied d'arbre, dans un plant qu'on veut élever en futaie.

  • 3 V. a. Terme de fauconnerie. Jardiner un autour, l'exposer au soleil, pour lui faire prendre l'air.

HISTORIQUE

XVe s. J'ay mon mari qui se rigole De moi et s'en va jardinant Avecques mainte femme fole Chascun jour ou le plus souvent, Deschamps, poésies, f° 334.

XVIe s. À Avignon l'on jardine avec la pointe de la grande et large aissade, De Serres, 506. Il me souvient d'un gentil homme qui, passant sa main par dessus sa bosse, luy ayant dit : voilà un bon billot pour jardiner mes oyseaux, il repondit : oui bien les niais, Bouchet, Serées, livre II, p. 206, dans LACURNE.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « jardiner »

→ voir jardin
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Jardin ; picard, gardiner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « jardiner »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
jardiner ʒardine

Citations contenant le mot « jardiner »

  • On a le droit de tout : de jardiner, d'écouter la radio, de faire l'amour, de faire la sieste, de lire une bande dessinée, avachi dans un fauteuil. Mais la télé, la vraie télé, c'est mal. De Philippe Delerm / La sieste assassinée
  • Avec le réchauffement climatique, et une première moitié de juillet très sèche sur une grande partie de l'Occitanie, se pose désormais la question de l'économie de l'eau au jardin. Et du même coup celle de la façon de jardiner. France 3 Occitanie, Comment mieux jardiner pour économiser l'eau du jardin et s'adapter à la chaleur et à la sécheresse en Occitanie
  • Selon Pascal Griot, le patron du site Internet, « il s'est vraiment passé quelque chose. L'envie de jardiner a explosé. Le mouvement est si fort qu'il devrait s'inscrire dans la durée ». Vincent Ledour confirme. « Le confinement a eu un effet d'accélérateur, mais on observe ce phénomène depuis quelques années déjà, potager en tête, détaille-t-il. Les gens, notamment les citadins, expriment un besoin de reconnexion avec la nature. Ils veulent profiter de leur extérieur, aussi petit soit-il. » La prise en compte de l'impératif écologique et la vague du bio sont aussi passées par là. Quoi de plus sain – et de plus économique ! – en effet que de manger des fruits ou des légumes qu'on a soi-même cultivés ? leparisien.fr, Pourquoi l’envie de jardiner a explosé avec le confinement - Le Parisien
  • Apprendre à bien jardiner, c’est aussi la vocation de ces ateliers. Pendant une heure, les animateurs prendront le temps de guider les visiteurs, tout en répondant aux interrogations : « On est là pour donner des conseils, pour comprendre comment associer les plantes potagères avec des fleurs, pas seulement pour l’ornement mais aussi pour la pollinisation », raconte Corinne Jeskowiak, animatrice au service écopédagogie de la Ville du Havre. Même les petites surfaces – terrasse et balcon – peuvent être exploitées en jardin. « C’est pour inciter tous les Havrais, qui n’ont pas de jardin ou qui n’osent pas, à se lancer et à faire des cultures chez eux. En fait, c’est comme faire un petit écosystème chez soi », poursuit Corinne Jeskowiak. Et la particularité de ce potager urbain, c’est qu’il est reproductible à la maison. En effet, les variétés de légumes et de fruits n’ont pas été sélectionnées au hasard. C’est ce que révèle Guy-Alain Micout, chef du secteur centre-ville : « On a choisi des plantes potagères faciles à cultiver et qui s’accommodent à la région ». Malgré tout, pour cultiver, il n’y a pas de secret, il faut être patient et méticuleux : « Le potager, c’est de l’observation en permanence. Tous les jours, il faut regarder. C’est aussi de l’expérimentation », témoigne Guy-Alain Micout. Ces ateliers respectent le calendrier saisonnier de chaque espèce. En juillet, ils seront centrés sur les petits fruits (fraises et framboises), tomates et aromates. Viendront ensuite les légumes et plus tard, cet automne, les courges. L’occasion d’apprendre à cultiver et à manger de saison, au rythme de la nature ! www.paris-normandie.fr, Au Havre, des ateliers proposés aux habitants pour apprendre à jardiner en ville
  • Fines herbes, concombres, carottes, poireaux, oignons, laitues et brocolis : on retrouve de tout dans le jardin communautaire du CCRSJB. L’un des participants, François, est fier du travail d’équipe qui a été accompli. Il ne retient que du bon de cette expérience. «J’ai beaucoup aimé partager mes connaissances. J’aime jardiner. C’est pour ça que je suis venu. Je voulais aider l’équipe», soutient-il. L'Express, Tisser des liens intergénérationnels par la création d'un jardin - L'Express

Traductions du mot « jardiner »

Langue Traduction
Anglais garden
Espagnol jardín
Italien giardino
Allemand garten
Chinois 花园
Arabe حديقة
Portugais jardim
Russe сад
Japonais 庭園
Basque lorategia
Corse giardinu
Source : Google Translate API

Synonymes de « jardiner »

Source : synonymes de jardiner sur lebonsynonyme.fr
Partager