La langue française

Trèfle

Sommaire

  • Définitions du mot trèfle
  • Étymologie de « trèfle »
  • Phonétique de « trèfle »
  • Citations contenant le mot « trèfle »
  • Traductions du mot « trèfle »

Définitions du mot trèfle

Trésor de la Langue Française informatisé

TRÈFLE, subst. masc.

A. − BOTANIQUE
1.
a) Plante herbacée, dicotylédone, dialypétale de la famille des Papilionacées, caractérisée par des feuilles à trois folioles, des fleurs blanches, roses ou pourpres, groupées en capitules ou en épis, et dont plusieurs espèces sont cultivées comme plantes fourragères. Trèfle rouge; trèfle rampant; trèfle des prés, des champs ; champ de trèfles; faucher les trèfles. En mars, tu sèmes du trèfle dans ton blé. L'année suivante, tu as du fourrage (Pourrat, Gaspard, 1930, p. 179).Le trèfle violet, le trèfle blanc (...) paraissent devoir s'adapter au terrain de la Lande (Forêt fr., 1955, p. 33).
Trèfle incarnat, rose. Synon. de farouche1.Culture du trèfle incarnat en Roussillon et en Provence vers 1750, en Angleterre en 1804 (Wolkowitsch, Élev., 1966, p. 107).V. farouche1ex. de Jammes.Trèfle jaune. Synon. de anthylle.Ces plaines (...) couvertes (...) de graminées, dont je ne connois pas le nom, et sur-tout de trèfle jaune et rouge qui a trois pieds de hauteur (Crèvecœur, Voyage, t. 3, 1801, p. 216).
Trèfle à quatre feuilles. Trèfle dont une feuille est anormalement constituée de quatre folioles et considéré comme porte-bonheur; p. méton., cette feuille. Offrir des trèfles à quatre feuilles. Elle cherchait le trèfle à quatre feuilles, qui se trouve bien rarement et qui porte bonheur à ceux qui peuvent mettre la main dessus (Sand, Pte Fad., 1849, p. 197).
Trèfle à cinq feuilles. Trèfle possédant une feuille constituée de cinq folioles. Il y avait (...) beaucoup d'œillets d'Inde, du trèfle à cinq feuilles, des fleurs dans des pots du Japon (Goncourt, Journal, 1861, p. 959).
b) P. ext. Plante dont la feuille a trois folioles. Trèfle d'eau. Synon. de ménianthe.Le Trèfle d'Eau (...) aux grandes feuilles trilobées et aux fleurs blanches (Plantefol, Bot. et biol. végét., t. 2, 1931, p. 431).
2. P. méton. Synon. de tréflière (infra dér.).Là-bas, au sommet d'une ondulation, en rangée comme des soldats, une interminable ligne de vaches (...) ruminent et pâturent un trèfle aussi vaste qu'un lac (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Aveu, 1884, p. 158).Il faut la chercher [la caille] dans les couverts: les trèfles, les luzernes, les maïs, les vignes, les sarrazins, les friches riches en carottes sauvages, les haies épaisses ont sa préférence (Vidron, Chasse, 1945, p. 7).
B. − P. anal.
1. Forme rappelant la feuille trilobée du trèfle commun. Un bandit (...) Lui brûla le bras droit d'un trèfle de fer rouge (Hugo, Burgr., 1843, p. 31).
2. Spécialement
a) ARTS. Motif décoratif représentant un trèfle stylisé. Volets, percés de trèfles et de cœurs (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 14).Des théières ou des sucriers « aux chrysanthèmes » ou « aux trèfles » (Grandjean, Orfèvr. XIXes., 1962, p. 75).
ARCHIT. ,,Membre d'architecture de forme géométrique et dont le tracé se fait au moyen de trois cercles dont les centres sont placés au sommet d'un triangle équilatéral`` (Chabat 1881). Trèfle des églises, des cathédrales gothiques. La haute et frêle galerie d'arcades à trèfle qui porte une lourde plate-forme sur ses fines colonnettes (Hugo, N.-D. Paris, 1832, p. 126).
Trèfle de moderne. ,,Petite rose à jour, en forme de trèfle, dans les vitraux, pignons et frontons gothiques`` (Chesn. t. 2 1858).
b) ART VÉTÉR. [Chez certains animaux] Partie libre d'une dent présentant trois tubercules imitant la forme d'un trèfle. (Ds Lar. 19e-Lar. Lang. fr.).
c) HÉRALD. ,,Petite figure stylisée en forme de trèfle`` (Past. Hérald. 1979). Aussi tes derniers fils, sans trèfle, ache ni perle, Timbrent-ils leur écu d'un palmier ombrageant De son panache d'or une Ville d'argent (Hérédia, Trophées, 1893, p. 117).
d) HIST. DU COST. MILIT. ,,Ornement rigide en forme de trèfle, fait de passementerie renflée, porté en guise d'épaulettes par les hommes de troupe de la gendarmerie et de la Garde Républicaine`` (Leloir 1961).
e) JEUX DE CARTES. Couleur noire représentant un trèfle trilobé. As, roi de trèfle; atout trèfle. Ils jouèrent au whist, le soir, au café du Commerce, mais son œil triste déshabillait la reine de trèfle ou la dame de carreau, tandis que le problème des jambes absentes dans ces figures à deux têtes embrouillait tout à fait les images écloses en sa pensée (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Bombard, 1884, p. 973).
Loc. fig. [P. réf. à un jeu où le valet de trèfle (synon. mistigri) est maître] Insolent comme un valet de trèfle. Très insolent. (Dict. xixes., Lar. 20e).
P. méton. Carte de cette couleur. Jouer trèfle; avoir du trèfle. Du trèfle! du carreau! Coupez l'as! criait Schoultz (Erckm.-Chatr., Ami Fritz, 1864, p. 72).
f) TRAV. PUBL. Carrefour, croisement, échangeur en trèfle; as de trèfle ou trèfle. ,,Carrefour routier ou autoroutier à plusieurs niveaux et à raccordements courbes, tracés en forme de trèfle à quatre feuilles`` (Gilb. 1980). Les trèfles des nœuds autoroutiersforme nouvelle du manège de foire (Le Monde,24 avr. 1974,ds Gilb. 1980).
C. − Argot
1. Vieilli. Tabac. T'as du trèfle? Ma blague est vide.T'auras pas le temps d'en rouler une.Avec ça, ils bombardent pour une heure (Dorgelès, Croix de bois, 1919, p. 279).
Passer au trèfle. Passer à tabac. Tu les passeras au trèfle. (...) tu les corrigeras (Hogier-Grison, Monde où l'on vole, 1887, p. 297).
2. Argent. Avoir du trèfle. [Sylvestre à Clara] − J'aide mon père (...) Le chiffon... la ferraille... et puis la fauche...Il est cultivateur? (...) Il fauche quoi? (...)Où que t'as été élevée? Le blé, le trèfle, l'oseille ça veut dire le fric... l'argent (Vialar, Clara, 1958, p. 165).
3. Assistance nombreuse, foule. Y'a du trèfle (...) Ça va pas être de la tarte [de trouver deux places]! (Le Breton, Loi rues, 1955, p. 52).Un trèfle terrible s'était pointé sur les berges de la Marne (Pt Simonin ill., 1957, p. 282).
Prononc. et Orth.: [tʀ εfl̥]. Ac. 1694, 1718: trefle; dep. 1740: trèfle. Étymol. et Hist. A. 1. 1314 tresfle « (plante) » (Chirurgie Henri de Mondeville, éd. A. Bos, 2068); 1762 trèfle d'eau (Ac.); 1845 trèfle cornu (Besch.); 2. mil. xves. treffle a quatre fueilles (Evangile des Quenouilles, éd. M. Jeay, p. 92); 3. 1552 « une des deux couleurs noires du jeu de cartes » (Rabelais, Quart livre, éd. R. Marichal, p. 64); 1661 « carte de cette couleur » (Molière, Fâcheux, II, 2); 4. 1681 treffle hérald. (Menestrier, Abrégé des principes héraldiques, p. 131); 5. 1694 archit. « ornement en forme de trèfle » (Corneille); 6. 1831 « épaulette des musiciens et des gendarmes » (Description de l'uniforme..., in P. J. Bemelmans, Recueil administratif, t. III, p. 536 ds Quem. DDL t. 16); 7. 1876 « partie libre d'une dent présentant trois tubercules imitant la forme d'un trèfle » (Lar. 19e); 8. 1964 « croisement de grandes routes » (Lar. encyclop.). B. Arg. 1. 1725 « tabac » (Grandval, Vice puni, p. 99); 2. 1864 « argent » (ds Esn.). Du gr. τ ρ ι ́ φ υ λ λ ο ν « trèfle », neutre subst. de l'adj. τ ρ ι ́ φ υ λ λ ο ς « à trois feuilles ». Fréq. abs. littér.: 261. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 343, b) 404; xxes.: a) 551, b) 268.
DÉR. 1.
Tréflé, -ée, adj.Qui a la forme d'un trèfle. a) Arts. Qui a la forme d'un trèfle trilobé, qui est orné d'un trèfle stylisé. Les embrasures des fenêtres étroites et tréflées étaient si profondes, qu'elles formaient des cabinets (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 64).Archit. Les églises dont le chevet est composé de trois absides, dont le plan dessine une feuille de trèfle, sont dites à plan tréflé (Vogüé-Neufville1971).b) Hérald. ,,Qualifie une figure dont les extrémités sont en forme de trèfles`` (Thiébaud Blason 1982). Une croix tréflée (Thiébaud Blason 1982). Numism. ,,Se dit d'une frappe qui n'a pas été assez fortement exécutée, et qui a nécessité une seconde frappe. Il arrive alors que les deux frappes ne soient pas exactement au même endroit, et que les deux impressions se recoupent`` (Weil-La Perr. 1973). [tʀefle]. Att. ds Ac. 1762, 1798. 1resattest. a) 1629 trefflé archit. « en forme de trèfle » (A. Dorival, Tableau de l'église de Gisors, p. 32), 1964 église à plan tréflé (Rob.), b) 1644 hérald. croix tréflée (d'apr. Rich. 1680), c) 1690 numism. (Fur.), d) 1814 bot. (Nysten); de trèfle, suff. -é*, -ée.
2.
Tréflière, subst. fém.Champ semé de trèfles. (Dict. xixeet xxes.). [tʀeflijε:ʀ]. 1resattest. a) 1725 « tabatière » (Grandval, op. cit., p. 99), b) 1832 tréflier « champ de trèfles » (Raymond), 1872 tréflière (Littré); de trèfle, suff. -ier*, -ière.
BBG. − Archit. 1972, p. 78. − Monleon (M.-M. de). Dossiers de mots... Néol. Marche. 1979, no15, p. 86. − Quem. DDL t. 16, 31.

Wiktionnaire

Nom commun

trèfle \tʁɛfl\ masculin

  1. (Botanique) Plante herbacée de la famille des fabacées, dont les feuilles, de forme ronde, sont attachées ordinairement trois à trois à une même queue.
    • Semer du trèfle.
  2. (Par extension) Par confusion, les oxalis (Oxalis, famille des oxalidacées) sont souvent appelées ainsi.
  3. (Cartes à jouer) Une des quatre enseignes des cartes françaises, ainsi nommée parce que les cartes de cette couleur sont marquées de feuilles de trèfle noire stylisées ().
    • Cette fois, le gentilhomme n’avait pas tourné un roi, mais le sept de trèfle. J’avais deux cœurs et trois atouts : le roi et l’as de cœur, l’as, le dix, et le neuf de trèfle. — (Gaston Leroux, L’Homme qui a vu le diable, 1908)
  4. (Architecture) Ornement imité de la feuille de trèfle représentant la Trinité.
  5. (Infrastructure) Croisement en trèfle.
  6. (Argot) Argent.
  7. (Argot) Tabac grossier.
    • Tous les fermiers du plateau lui savaient gré de les approvisionner de tabac en toute saison et plus spécialement en été, au moment où les travaux pressants les empêchent d’envoyer au village acheter le « trèfle » quotidien. — (Louis Pergaud, L’Évasion de Kinkin, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • A ceux pour qui deux sous de trèfle
      Ça valait une Craven A.
      — (Léo Ferré, Le Chien, 1969)
  8. (Jeu de dames) Groupe de trois pions de la même couleur.
    • Les raisons de l’avancé sont claires : le trèfle blanc, le surdéveloppement des blancs et enfin l’occupation de la case 26 par les noirs. — (Michael Kats, traduction Nicolas Guibert, La boussole de la stratégie, tome 1, page 120, 1999)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRÈFLE. n. m.
Plante herbacée de la famille des Légumineuses, dont les feuilles, de forme ronde, sont attachées ordinairement trois à trois à une même queue. Semer du trèfle. Trèfle des prés. Trèfle incarnat. Trèfle d'eau, Plante aquatique, qui ressemble au trèfle, en ce que ses feuilles sont par trois sur une même queue.

TRÈFLE désigne aussi Une des quatre couleurs des cartes, ainsi nommée parce que les cartes de cette couleur sont marquées de feuilles de trèfle stylisées. Roi, dame, valet, dix de trèfle. Il joue trèfle. Il a tous les trèfles. Il retourne trèfle. Il se dit encore d'un Ornement d'architecture imité de la feuille de trèfle.

Littré (1872-1877)

TRÈFLE (trè-fl') s. m.
  • 1Genre très nombreux en espèces, de la famille des légumineuses papilionacées. Les principales espèces recherchées comme importantes en prairies artificielles et naturelles sont : 1° le trèfle des prés (trifolium pratense, L.), dit aussi trèfle commun, grand trèfle rouge, grand rouge de Hollande ; 2° trèfle blanc ou rampant (trifolium repens, L.), ou petit trèfle de Hollande, utilisé surtout comme fonds des prairies naturelles de graminées ; 3° trèfle incarnat (trifolium incarnatum, L.), dit trèfle de Roussillon, foin rouge, farouch. Combien de fois… je me suis plu à voir les mélilots dorés, les trèfles empourprés et les vertes graminées former des ondulations pareilles à des flots ! Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies, II.

    Fig. Le trèfle à quatre feuilles, ou, simplement, le trèfle à quatre, s'est dit pour la chose introuvable. Je fais courir les ardents [feux follets] sur les marais et sur les fleuves pour noyer les voyageurs, j'excite les fées à danser au clair de la lune, je pousse les joueurs à chercher le trèfle à quatre feuilles sous les gibets, Cyrano de Bergerac, Lettre pour des sorciers, cité par CH. NISARD, Rev. de l'instr. publique, 22 nov. 1860.

  • 2Trèfle d'eau, minyanthes trifoliata, L. gentianées, plante aquatique, ainsi nommée, parce que les feuilles en sont attachées trois à trois sur une même queue, comme dans le trèfle.

    Trèfle de Boukhara, nom souvent donné au mélilot bleu.

  • 3 Terme de jeu de cartes. Une des couleurs noires des cartes, ainsi dite parce que les cartes sont marquées d'une figure de feuille de trèfle. …il avait quitté [écarté] quatre trèfles ensemble, Molière, Fâch. II, 2. L'as de trèfle, ou tout autre au besoin, sera désormais assujetti à une marque particulière et distinctive que la régie des contributions directes est autorisée à faire imprimer sur le papier qu'elle fournit aux cartiers, Ordonn. 18 juin 1817, art 1er.

    Insolent comme un valet de trèfle, très insolent ; locution provenue d'un jeu de cartes, la mouche, où le valet de trèfle est maître.

    En trèfle, en forme de trèfle. Des dents carrées, trois ou quatre fois plus grosses que celles de nos hippopotames actuels, et néanmoins ayant les mêmes caractères pour la forme, et particulièrement les creux en trèfle sur la face qui broie, Buffon, Not. just. Ép. nat. Œuv. t. XIII, p. 232.

  • 4Ornement d'architecture, imité de la feuille de trèfle. Les moresques balcons en trèfles découpés, Hugo, Orient. 3.

    Trèfle de moderne, petite rose à jour, en forme de trèfle, dans les vitraux, pignons et frontons gothiques.

    Terme de menuisier. Profil en usage pour les croisées.

  • 5Fourneau de mine fait en forme de trèfle.

HISTORIQUE

XIVe s. Trefeul, Gloss. du P. Labbe.

XVIe s. Cellui ou celle qui treuve le treffle à quatre feuilles… sera heureux et riche toute sa vie, les Évang. des quenouilles, p. 39. Le nez en figure d'ung as de treuffles, Rabelais, Pant. IV, 9. Les racines pourries par abondance d'eau produiront une luzerne bastarde, que la plus part tient estre le vrai treffle ou triollet des prés ; dont à telle occasion le sain-foin est par aucuns appellé grandtrefle : et par autres, foin-de-bourgongne, pource que…, De Serres, 274. À moy, qui ne suis qu'escuyer de treffles, peult toucher ce qu'on disoit de Charillus roy de Sparte…, Montaigne, IV, 230.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TRÈFLE. Ajoutez :
6Trèfle jaune ou trèfle des sables, noms vulgaires de l'anthyllide vulnéraire.

Trèfle miellé, nom vulgaire du mélilot musqué.

Trèfle des mouches, nom vulgaire du mélilot officinal.

Trèfle pourpre, nom vulgaire du trèfle des prés.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « trèfle »

Une monnaie trilobée
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bourguig. treufe, au jeu de cartes ; Berry, treufle ; provenç. trefueil ; espagn. trifolio, ital. trifoglio ; du latin trifolium, de tres, trois, et folium, feuille ; ainsi nommé parce que les feuilles sont composées de trois folioles à courts pétiolules qui semblent partir du même point.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « trèfle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
trèfle trɛfl

Citations contenant le mot « trèfle »

  • Le mimosa, c’est comme le trèfle à quatre feuilles, pas besoin de regarder longtemps pour s’apercevoir qu’il n’y en a pas. De Denis Guedj / Le Théorème du perroquet
  •             L'édition 2020 du Trèfle Lozérien AMV n'a pas pu avoir lieu à cause de situation sanitaire. Cette épreuve phare de l'enduro devrait prendre sa revanche cette année avec 3 jours de course, 3 circuits en forme de trèfle autour de la ville de Mende, un parcours de 600 km de chemins à travers la Lozère (48), et 22 000 € de primes reversées aux concurrents. , Le 35ème Trèfle Lozérien AMV prévu pour début juin 2011. - Motoplanete
  • Ensemble, ils bichonnent 28 belles vaches Montbéliardes qui produisent un lait bio de grande qualité. Sont fabriqués des yaourts, des tomes nature ou aromatisées (cumin, fenugrec, ortie) et des fromages frais, joliment nommés « Cœur de trèfle », natures ou épicés, à partir de ce lait. , A Isigny-le-Buat, chaque samedi, découvrez la ferme au Jardin du trèfle, dès février | La Gazette de la Manche
  • L’association 1 trèfle, 1 action a fêté le 5 décembre son troisième anniversaire. À l’origine créée pour récolter des dons pour la lutte contre le cancer de la prostate, l’organisatrice de la Tréflingeoise de Seb a élargi les causes bénéficiaires de ses nombreuses actions. , Forbach | Solidarité. 1 trèfle, 1 action fête ses trois ans en mouvement

Traductions du mot « trèfle »

Langue Traduction
Anglais clover
Espagnol trébol
Italien trifoglio
Allemand kleeblatt
Chinois 三叶草
Arabe زهرة البرسيم
Portugais trevo
Russe клевер
Japonais クローバー
Basque hirusta
Corse trifoliu
Source : Google Translate API
Partager