La langue française

Brader

Définitions du mot « brader »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRADER, verbe trans.

A.− [L'obj. désigne un produit]
1. Vx. Gaspiller :
1. − Prends de la farine, dit-elle, c'est tout de même. (...) C'est la provision de la semaine. − Ne la brade pas quand même! ajoute la malheureuse. Bernanos, Nouv. Histoire de Mouchette,1937, p. 1308.
2. Vendre (une marchandise) à vil prix. Vous ne vendez pas votre marchandise, vous la bradez (Lar. 19e).
P. ext., fam. Se débarrasser de (quelque chose) à un prix très bas. Brader une vieille voiture (Lar. encyclop.), brader son ancien mobilier (Dub.).
Emploi abs. Brader des marchandises à la braderie.
B.− Au fig. (ds le domaine pol.),fam. et péj. Brader l'Empire, les colonies (Rob.), brader un territoire (Lar. Lang. fr.) :
2. Et pourtant, il circule encore des tracts innommables, où l'on accuse, une fois de plus, Pierre Laval d'avoir vendu la France, bazardé la flotte, bradé l'aviation... L'Œuvre,12 févr. 1941.
Emploi pronom., rare (cf. Caput 1969).Faire une mésalliance :
3. Quoiqu'elle ait une dot, elle ne se braderait pas en m'épousant; je n'ai pas de fortune, mais j'ai un bon état. Lar. 19e,1867.
PRONONC. : [bʀade], (je) brade [bʀad].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. Ca 1440 Flandre « griller les viandes » (D'apr. R. Marquant, La Vie économique à Lille sous Philippe le Bon, Paris, 1940, p. 149), sens demeuré dans le liég. (Glons) bradi « flamber » (Haust et Gesch.); 2. a) rouchi « gâter, ne pas tirer d'une chose tout le parti possible » (Hécart), wallon « gâter, gaspiller » (Grandg.); liég. « gaspiller, p. ex. le pain en le mangeant » (Gesch.); b) liég. « gaspiller la marchandise en la vendant à vil prix » (Haust), rouchi « vendre sa marchandise à vil prix » (Hécart), pic. « id. » (Jouanc.); d'où 1867 fr. brader (A. Delvau, Dict. de la lang. verte, 2eéd. : Brader. Vendre à vil prix. Argot des marchands de bric-à-brac); 1867 (Lar. 19e). Empr. au m. néerl. braden « rôtir » (FEW t. 15, 1, p. 233; Dauzat 1968; Bl.-W.5; EWFS2) auquel se rattachent l'a. h. all. brātan, m. h. all. braten, ags. brāēdan (De Vries Nederl., s.v. braden; Klüge20, s.v. braten). Le mot est parvenu en fr. à travers les dial. wallon et pic. Le sens de « gaspiller, gâcher » (d'où vendre à vil prix ») est issu de celui de « détruire, gâter par le feu »; cf. le néerl. braderie « maison où l'on fait bombance » et le flam. bradeeren « gaspiller », cités par Gesch.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1.
BBG. − Quem. 2es. t. 1 1970, p. 9. − Sain. Sources t. 1 1972 [1925], p. 155. − Vaganay (L. J.). Notules. Neuphilol. Mitt. 1939, t. 40, pp. 374-375.

Wiktionnaire

Verbe

brader transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Vendre à bas prix.
    • Je brade les chaussettes.

Verbe

brader \bʁade\ transitif

  1. Brader, vendre à vil prix, donner pour peu de chose.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « brader »

Par l'intermédiaire du wallon et du picard, du moyen-néerlandais braden (« rôtir ») [1], il est passé au sens de « gaspiller » → voir flamber son argent, à celui de « vendre à bas prix ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du moyen-néerlandais braden (« rôtir »)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brader »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brader brade

Évolution historique de l’usage du mot « brader »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brader »

  • Même les inconditionnels de la brocante ne diront pas le contraire : l’expérience de vendre ses biens, qui exige patience et négociation, peut se révéler inconfortable si le temps n’y met pas du sien. Alors, quand on n’a pas envie de brader son dimanche, la solution, c’est de déléguer. La Voix du Nord, À Baralle, on peut chiner presque tous les jours au Vide Grenier
  • Le foncier devient rare en plaine, dommage de le brader pour ce projet aquavore. Ou alors le jour où la société "golfique" va revendre , excellent retour sur investissement . Quid de conflits d'intérêts? lindependant.fr, Projet de golf à Villeneuve-de-la-Raho : l'opposition accuse la municipalité de brader des terrains - lindependant.fr
  • Vidéo – Scandale foncier à Malika: le maire accusé de brader 37 hectares Politique221, Vidéo – Scandale foncier à Malika: le maire accusé de brader 37 hectares - Politique221
  • « Le sentiment d’injustice l’emporte sur la déception et, bizarrement, cela a pour effet de nous souder autour de notre projet. Pour l’instant, on a imaginé une équipe de Ligue 1 et une équipe de Ligue 2. C’est tellement différent d’un championnat à l’autre qu’on ne peut pas anticiper. On est suspendu à l’ultime recours devant la justice pour vraiment débuter notre recrutement. C’est l’année où l’on a le plus de sollicitations pour nos joueurs. Certains clubs profitent de la situation et espèrent faire baisser les prix au-delà du raisonnable. On aime beaucoup Guirassy et Kakuta mais on ne va pas les brader pour autant. » Le 11 Amiénois, John Williams (Amiens SC) : "On aime beaucoup Guirassy et Kakuta mais on ne va pas les brader"
  • Relégué en Ligue 2, Amiens ne compte pas brader son milieu offensif de 28 ans au voisin lensois. Et cela même si Gaël Kakuta (5 passes, 2 buts) se serait déjà mis d’accord avec les Sang et Or, afin de revenir dans son club formateur. Les dirigeants d’Amiens ont ainsi repoussé la dernière offre estimée à 2,8 millions d’euros. Acheté 4 millions au Rayo Vallecano, Amiens en demanderait 5 aujourd’hui, pour rentabiliser l’achat. , Sport franc-comtois | Amiens ne veut pas brader Kakuta, Janot prolonge à Valenciennes, Pau mise sur la stabilité... Les infos mercato du jour en Ligue 2
  • Sur les ondes d'Europe 1, Jacques-Henri Eyraud, le président de l'OM, a annoncé que Steve Mandanda, Dimitri Payet et Florian Thauvin allaient rester au club la saison à venir. Assuré de disputer la Ligue des champions la saison à venir malgré ses problèmes financiers, l'OM n'entend pas brader ses joueurs afin de se remettre dans les clous du fair-play financier. C'est en tout le sens des propos tenus ce mardi matin par Jacques-Henri Eyraud sur Europe 1. « Il n'y aura pas de grandes soldes à l'OM, a ainsi déclaré le président olympien. Pendant quatre ans, Il y a eu des investissements massifs pour remanier le club. Nous n'avons pas tout bien fait. Il y a eu des échecs mais aussi des succès. Le club est club est revenu au plus haut niveau du football français et a disputé une finale de Ligue Europa (0-3 contre l'Atlético de Madrid en 2018). Après une troisième saison complète, il retrouve la ligue des champions. » Alors que le départ de plusieurs joueurs semble programmé, quitte à les brader selon nos informations, le dirigeant a tenu à rassurer les supporters de l'OM quant à la compétitivité de l'équipe. Relancé sur la présence des meilleurs joueurs de l'équipe, comme Steve Mandanda, Florian Thauvin ou Dimitri Payet la saison prochaine, Eyraud a affirmé qu'ils resteraient au club. « Bien sûr qu'ils seront là avec un maillot marseillais, a-t-il déclaré. Il y a une volonté d'être le plus compétitif possible mais sur la base d'un mode économique pérenne. On ne peut pas soutenir un investissement aussi massif pendant une période aussi longue. On entre dans une phase où les performances sportives sont prioritaires mais avec un modèle économique pérenne. » Pour rappel, Florian Thauvin sera en fin de contrat en juin 2021. , Foot - L1 - OM - OM : Jacques-Henri Eyraud annonce que Mandanda, Payet et Thauvin vont rester
  • Dans un espace boisé, la marque a même décidé de brader à petits prix certaines paires jamais sorties, ou quelques modèles comportant des petits défauts.  , Bordeaux : Darwin accueille une boutique VEJA pour réparer et recycler vos vielles chaussures | Actu Bordeaux
  • Le Niger Issoufou ne fera pas de troisième mandat ( oui mais il est entrain de tout remporter à la maison de retraite au nom d’une alternance, qui serait son seul bilan . S’il faut brader tout dans le pays juste pour l’alternance, je préfère l’éternité) . kalenews, Tribune: S’il faut brader tout dans le pays juste pour l’alternance, je préfère l’éternité – kalenews
  • Le Niger Issoufou ne fera pas de troisième mandat ( oui mais il est entrain de tout remporter à la maison de retraite au nom d’une alternance, qui serait son seul bilan. S’il faut brader tout dans le pays juste pour l’alternance, je préfère l’éternité). Mosaiqueguinee.com, S'il faut brader tout dans le pays juste pour l'alternance, je préfère l'éternité (Par Mohamed 2 Kallo) - Mosaiqueguinee.com
  • VIDÉO FOOT TRANSFERTS - L'économiste Christophe Lepetit craint que le club marseillais soit bel et bien contraint de brader son attaquant international dès cet été. Malgré la promesse de Jacques-Henri Eyraud de le conserver pour jouer la Ligue des champions. L'Équipe, Vendre Florian Thauvin «même à 15 millions», le casse-tête du juste prix - L'Équipe
  • N’ayant pas effectué la reprise avec le reste du groupe, il ne fait aucun doute que Bongani Zungu ne restera pas à l’issue du mercato. A l’instar de Serhou Guirassy, Gaël Kakuta ou Thomas Monconduit, Amiens n’entend pas brader ses joueurs. Le club attend une offre aux alentours de cinq millions d’euros pour se séparer de l’ancien joueur de Guimaraes. Le 11 Amiénois, Amiens SC : une première offre refusée pour Bongani Zungu
  • Et les plus touchés sont les producteurs, qui sont complètement désemparés. Ils se retrouvent parfois avec une ou deux tonnes de marchandise sur les bras. Certains intermédiaires habituels ne leur achètent plus rien et des acheteurs véreux en profitent pour brader les prix. Franceinfo, En Côte d'Ivoire, le coronavirus plonge la filière de la noix de cajou dans la crise
  • Le buteur du FC Metz, Habib Diallo (25 ans, sous contrat jusqu'en 2022), a obtenu son bon de sortie à l'issue d'une excellente saison (12 buts en 26 matches). Son départ est acté, reste maintenant à lui trouver le meilleur point de chute (Angleterre: Chelsea ou Tottenham?) qui puisse ainsi permettre aux deux parties de s'y retrouver. Le FC Metz n'entend pas brader un joueur dont le transfert (estimé entre 15 et 20 millions d'euros) permettrait de renflouer les caisses mais surtout de disposer d'arguments de poids pour attirer un nouveau buteur d'expérience.  Wort.lu, Le FC Metz recharge ses batteries avant la reprise
  • Alors que 4 bailleurs saisonniers sur 5 s’attendent à ce que la crise sanitaire impacte le taux de remplissage de leurs locations, une large majorité (83 %) d’entre eux refuse de brader leurs logements, cet été. Seuls 15 % des propriétaires envisagent de baisser leurs tarifs locatifs et 2 % n’excluent pas de les augmenter ! Seloger, Location de vacances : ce qui va changer pour les Français cet été ! | Seloger
  • Si au moins on avait eu l’occasion de saluer les prouesses d’un génie du braquage. On a plutôt eu droit au méfait facile d’un personnage sans envergure, tout ce bordel étant l’œuvre d’un employé quelconque prêt à brader son butin contre des cartes-cadeaux de St-Hubert. On est loin de La Casa de Papel et d’Ocean’s Eleven !  Le Journal de Montréal, On ne badine plus avec les données financières personnelles | JDM
  • Tous les soirs, l'équipe de France Télévisions décrypte une rumeur qui agite les réseaux sociaux. Jeudi 30 avril, la France serait en train de brader ses récoltes de blé alors que la farine manque dans les supermarchés. Franceinfo, Vrai ou Fake : la France est-elle en train de brader son blé à l'étranger ?
  • Créées au départ pour brader des grands crus classés de Bordeaux qui ne trouvaient pas preneurs et encombraient les chais des négociants (notamment le millésime 1984), elles avaient attiré une clientèle nouvelle qui trouvait là l'occasion d'acquérir de grandes bouteilles à des prix soldés. Ce n'est évidemment plus le cas aujourd'hui. Le Point, Foires aux vins : ça vire au vert - Le Point
  • L’OM prêt à brader Thauvin OM - Olympique de Marseille par FootballClubdeMarseille.fr - mercato Info transfert OM, Thauvin à prix réduit? Le club bientôt fixé pour Gueye, Salcedo veut venir à Marseille, M'Baye Niang... Les infos et rumeurs mercato de la semaine !
  • Bien mieux entrés dans le match et plus dangereux, les Parisiens ouvraient logiquement la marque grâce au « Matador » Cavani à la demi-heure de jeu. Malgré les absences de Neymar et Verratti, les champions de France étaient ultra-dominateurs et Amiens pouvait remercier un très grand Régis Gurtner, sans qui l’addition aurait déjà pu être très salée avant la mi-temps. Grâce à son « ange gardien », l’Amiens SC n’était mené que d’un but et pouvait croire à un exploit. Ce « miracle » s’affichait encore plus lorsque Konaté – dès le retour des vestiaires – trompait Aréola. Mais le Paris Saint-Germain ne comptait pas pour autant brader cette rencontre, et Christopher Nkunku le faisait bien comprendre avec une superbe frappe enroulée qui ne laissait aucune chance à Gurtner. Alors que les Parisiens semblaient s’acheminer vers la victoire, Konaté, encore lui, se jouait de Kimpembe et égalisait une seconde fois. Le but du maintien. Le 11 Amiénois, L'Amiens SC en Ligue 1 : Paris SG, le show Konaté !
  • À ÉCOUTER - La filière cidricole normande tente de résister sans se brader France Bleu, Coronavirus : la filière cidricole normande tente de résister sans se brader
  • Plus de 100 ONG, syndicats et associations, dont 22 françaises, interpellent les gouvernements et parlementaires de l’UE sur les négociations en cours entre l’Union européenne et les États-Unis : la Commission est-elle sur le point de brader les réglementations sanitaires et agricoles européennes, comme l’a laissé entendre son commissaire au commerce Phil Hogan, pour satisfaire les intérêts des États-Unis ? Alors que le salon de l’agriculture ouvre ses portes, Emmanuel Macron, qui s’était opposé sans succès à l’ouverture de ces négociations, devrait expliciter publiquement comment il entend repousser cette menace. Attac France, Négociations UE-Etats-Unis : Bruxelles ne doit pas brader les règles sanitaires et agricoles - Attac France
  • Ce samedi, la médiathèque de Roubaix, La Grand-Plage, organise son « désherbage » : une grande braderie qui permet aux lecteurs de faire de bonnes affaires et aux structures d’entretenir leurs collections. La Voix du Nord, Roubaix-Tourcoing : cinq raisons pour les médiathèques de brader
  • Pour récupérer un peu de trésorerie et passer sans gros dommages la tempête du confinement, les gérants du Chamalo, restaurant du centre-ville, ont décidé de brader les objets de déco de leur petite boutique, mais également ceux présents dans l’établissement. La Voix du Nord, Tourcoing : en difficulté, le Chamalo contraint de brader sa déco
  • A Saint-Etienne-de-Maurs, dans le Cantal, un éleveur de veaux refuse de brader ses bêtes aux négociants. Depuis plusieurs mois, ils achètent les animaux sans fixer de prix de vente. C’est ce que l’on appelle la vente en confiance. Mais les marchés sont saturés et les prix très bas.   France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Cantal : le coup de gueule d’un éleveur de veaux qui refuse de brader ses bêtes
  • La direction lensoise aurait proposé trois millions d’euros dans ce dossier. Les responsables néerlandais, quant à eux, ne veulent pas brader le jeune milieu de terrain. Homme Du Match, 🔥 RC Lens – Mercato : Guerre intestine pour cette pépite, Oughourlian en profite
  • Travailler dur pour réussir : Yoann en est un bon exemple. Employé dans la restauration, ce Guadeloupéen a toujours été attiré par le numérique. « Mais il n'y avait pas de cursus d'informatique près de chez moi. Alors, lorsqu'une école de code a annoncé son ouverture sur l'île, je me suis jeté sur l'occasion, dès la première promotion ». Sur 15 élèves, sept ont abandonné en route et seulement deux ont été diplômés, explique Yoann. « J'ai énormément travaillé, je me suis accroché, vraiment investi, je me suis transformé en bourreau de travail. » Cela fait la différence. Il passe le titre RNCP correspondant, puis se rend en métropole pour trouver un emploi. Mais pas question de se brader. « Il m'a fallu dix mois de recherche active, car je m'étais fixé un salaire minimum sur lequel je ne voulais pas transiger. » Les Echos Start, Devenir développeur en quelques mois, la promesse risquée des écoles de code | Les Echos Start
  • Plus d’un millier de personnes ont manifesté dimanche à Alger contre une loi sur les hydrocarbures devant être examinée dans la journée par le Conseil des ministres, estimant qu’elle revient à brader le pays aux multinationales étrangères. , France - Monde | Les Algériens accusent le pouvoir de brader "leur" pétrole
  • Annoncé dans le viseur de la formation francilienne par le passé, l'ancien Lyonnais plaît bel et bien aux décideurs parisiens. Tout comme Tiémoué Bakayoko, retourné à Chelsea au terme de son prêt à l'AS Monaco, Ndombélé est l'une des pistes étudiées par Leonardo pour se renforcer dans l'entrejeu. Et de son côté, le natif de Longjumeau se montre séduit par la perspective de rejoindre Paris. Si Tottenham ne risque pas de brader le joueur le plus cher de son histoire (60 M€), un prêt avec option d'achat pourrait être une option séduisante pour toutes les parties… , Mercato : avec un budget de 70 M€, Paris fixe ses priorités et pense bien à Ndombélé ! - Football - MAXIFOOT
  • Pour respecter la législation européenne sur les émissions de CO2, les constructeurs n’ont pas hésité à brader leurs véhicules en décembre. En même temps, le pays n’a jamais aussi peu produit de voitures depuis 1996, explique Philippe Escande, éditorialiste économique au « Monde ». Le Monde.fr, « La réalité de l’automobile allemande est moins rose qu’un conte de Noël »
  • Les rues étaient noires de monde dimanche pour Carvin’tage, 47e édition de la braderie. Au programme : des trouvailles, des négociations et de nombreuses animations. La Voix du Nord, À Carvin, on ne fait pas que brader à la braderie
  • Depuis le partage de l’Afrique et sa colonisation par les puissances européennes en 1885 et la néo-colonisation qui a suivi après les indépendances – jusqu’aujourd’hui, l’équation n’a pas changé : l’Afrique n’est qu’un réservoir de matières premières vendues sans transformation et à vil prix, avec la complicité des élites africaines et un déversoir de produits manufacturés de mauvaises qualité produits par les puissances qui nous exploitent. C’est ce schéma d’exploitation et d’appauvrissement de l’Afrique dans ses échanges avec le monde industrialisé que l’on appelle pudiquement « l’inégalité des termes de l’échange». Ce débat nous ramène à l’histoire de la Guinée. Nous autres militants anti-impérialistes, sous la conduite de l’actuel Président de la République Alpha Condé, avons combattu le régime sanguinaire du PDG dirigé par Sékou Touré. Nous continuerons à dénoncer ces crimes qui ont abouti à la décapitation de toute l’élite intellectuelle, de l’administration, des armées et des affaires, ce dont le pays ne se relève pas, jusqu’aujourd’hui. Mais, l’honnêteté nous oblige à reconnaître que le premier président de la Guinée indépendante a eu une politique extrêmement prudente et responsable dans le domaine minier et n’a pas bradé les richesses non renouvelables de notre sous-sol. C’est encore lui qui avait dit : « Les recettes minières sont aléatoires et insignifiantes et ne peuvent pas servir de base au développement d’un pays ». Malgré tout, il avait mis en place le projet CBG à Boké, ce qui a donné naissance aux villes de Sangaredi et de Kamsar, ainsi que le port minéralier. Nous avons eu également les cités de Fria et Debele et plus tard SAG à Siguiri. L’exploitation de la bauxite dans la région de Boké se faisait dans des conditions acceptables du point de vue de l’environnement. Aujourd’hui, la catastrophe est là, impossible de le dissimuler : les populations ne peuvent plus mener les activités traditionnelles qui les faisaient vivre : agriculture, élevage, pêche, etc. Résistant jusqu’au bout aux appétits des trusts mondiaux, Sékou Touré disait vouloir conserver nos réserves pour les générations futures, tant que nous n’obtiendrons pas leur transformation sur place, ce qui serait infiniment plus profitable pour notre pays. Aujourd’hui, si nous sommes réunis dans cette salle pour parler de ce projet, c’est justement puisqu’il n’avait pas bradé ces richesses en son temps, malgré toutes les tentations. Je dois vous dire que j’ai été consterné l’autre jour en réunion de la Commission des Mines en entendant un jeune homme crier à la cantonade : « pourquoi garder ces cailloux là sans en profiter ? ». Ces montagnes sont là depuis des millions d’années que la terre existe. Leur exploitation ne pourra jamais durer plus de 100 ans et encore ! Que diront de nous les générations futures si on dilapide ces richesses ? Souvenons-nous de l’adage lancé en langue nationale Sosso par un vieux père irresponsable qui, en mourant ne voulait rien laisser en héritage à ses enfants : « tina xaa gbe fen » ou demain n’a qu’à chercher sa part ! Nous avons d’innombrables exemples en Afrique sur les méfaits de l’exploitation et l’exportation du minerai brut : RDC avec la GECAMINES ou Union minière du Katanga, la Zambie, la MIFERMA en Mauritanie et surtout la Lamco au Libéria voisin et même en Sierra Leone à Port Loko, sans compter la pauvre Haiti, première république noire, indépendante depuis 220 ans et qui, après avoir fini de brader toutes ses richesses minières : or, diamant gaz, pétrole, est aujourd’hui le pays le plus pauvre du monde, administré par les Nations Unies ! Mosaiqueguinee.com, Assemblée nationale : voici l'opinion de Baadiko sur la convention de base du Simandou, dont la lecture a été interrompue - Mosaiqueguinee.com
  • Qu'est-ce que vous n'avez pas encore "réalisé" ? Alice Belaïdi : Mon épanouissement sentimental. J'ai 32 ans, je ne suis pas maman. Ma vie de femme amoureuse et peut-être plus tard ma vie de mère n'est pas encore réalisée. J'ai une activité professionnelle que j'adore, une vraie socialité, je voyage, j'aime mon appartement, ma famille est en bonne santé… Mais je ne pas encore trouvé celui avec qui je construirai. Entière, je n'ai pas envie de brader mon cœur pour un homme que j'aimerais à moitié. , Alice Belaïdi : "Je n'ai pas envie de brader mon cœur"

Traductions du mot « brader »

Langue Traduction
Anglais sell out
Espagnol liquidar
Italien svendere
Allemand verschleudern
Portugais vender ao desbarato
Source : Google Translate API

Synonymes de « brader »

Source : synonymes de brader sur lebonsynonyme.fr

Brader

Retour au sommaire ➦

Partager