La langue française

Bazarder

Sommaire

  • Définitions du mot bazarder
  • Étymologie de « bazarder »
  • Phonétique de « bazarder »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bazarder »
  • Citations contenant le mot « bazarder »
  • Traductions du mot « bazarder »
  • Synonymes de « bazarder »

Définitions du mot bazarder

Trésor de la Langue Française informatisé

BAZARDER, verbe trans.

Très fam. [Le suj. désigne toujours une pers.] Vendre, se débarrasser de quelque chose.
A.− [Le compl. désigne une chose] Se défaire à bas prix de quelque chose. Bazarder des livres, des meubles :
1. Il ajoutait, fier de lui : « j'ai bazardé tout à l'heure une douzaine de couvertures à un youpin. » Afin de liquider son matériel il avait mis quelques annonces dans des journaux. Il vendait ainsi, à bas prix, des bricoles, du linge, mais n'arrivait pas à trouver acheteur pour le plus gros : les chaises, les tables, les armoires... Dabit, L'Hôtel du Nord,1929, p. 239.
P. métaph. :
2. Son cœur [de Wilfred] battait comme s'il se fût agi d'un verdict. Max demeura parfaitement immobile, puis il releva le visage. − À votre place, dit-il, j'essaierais de bazarder la religion pendant quelque temps ... Suivez la nature un bon coup, dit-il en enfonçant ses mains dans ses poches. La religion fausse tout. Green, Chaque homme dans sa nuit,1960, p. 215.
B.− Au fig., rare. [Le compl. désigne une pers.]
1. Arg. Vendre, dénoncer à la police :
3. Properce Beauvivier est juif de naissance et se nomme Abraham... juif cosmopolite, d'origine portugaise ... allaité par Deutz, le youtre fameux qui bazarda la duchesse de Berry... Bloy, Le Désespéré,1886, p. 241.
Rem. Attesté dans Lar. encyclop., Esn. 1966.
2. Fam. Envoyer, expédier :
4. − Bon, dit-il [Le général Lecca] ... En plus d'un jean-foutre, c'est Charles-Albert une bourrique. Pourquoi a-t-il bazardé toute sa cavalerie à droite? Qu'est-ce qu'il veut faire? Des crêpes? On a été floué du commencement jusqu'à la fin. Giono, Bonheur fou,1957, p. 181.
PRONONC. ET ORTH. : [bazaʀde], (je) bazarde [bazaʀd]. On trouve qqf. l'orth. basarder.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1846 arg. basarder « vendre à vil prix » (L'Intérieur des prisons, p. 240); 2. 1866 id. bazarder « se défaire de » (A. Delvau, Dict. de la lang. verte, p. 27 : Bazarder son mobilier, S'en défaire). Dér. de bazar*, dés. -er élargie d'apr. les dér. de subst. en -ard*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 24.
DÉR. 1.
Bazardage, subst. masc.Action de bazarder, de se débarrasser d'objets de peu de valeur. Bazardage d'un beau mobilier (J. Richepin, Flamboche,1895, p. 56). 1reattest. 1895 id.; dér. de bazarder, suff. -age*.
2.
Bazardement, subst. masc. au fig.Abandon, rejet. Le Bazardement général des traditions (E. Bergerat, Écho de Paris dansFrance 1907). 1reattest. av. 1907 id.; dér. de bazarder, suff. -ment1*.
3.
Bazardeur, subst. masc.,arg. Vendeur de bric-à-brac, camelot. Je pourrais essayer? qu'elle demande [Zazie]. Le bazardeur est soufflé : elle se croit chez Dior, cette petite conasse (...) Zazie fait la moue, elle aurait voulu essayer (Queneau, Zazie dans le métro,1959, p. 63) [bazardœ:ʀ] 1reattest. 1883 (J. Richepin, Le Pavé, p. 342); dér. de bazarder*, suff. -eur2*.
BBG. − Sain. Lang. par. 1920, p. 150.

Wiktionnaire

Verbe

bazarder \ba.zaʁ.de\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (France) (Populaire) Vendre ; revendre.
    • L’Eglise sait pourtant que la charogne du riche purule autant que celle du pauvre et que son âme pue davantage encore ; mais elle brocante les indulgences et bazarde les messes. — (Joris-Karl Huysmans, En route, 1895)
    • La fourgue? T'as parlé de la fourgue? Eh bien, vise. Le gros qui rentre, c'est Ferdinand […]. Il t'achète tout et le bazarde. C'est un as dans son genre. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Lorsque je lui ai demandé l'adresse du bijoutier le plus proche, le patron de l'hôtel a dit : « Qu'est-ce que vous bazardez? » sans même s'interrompre pendant qu'il additionnait, sur du papier à en-tête, le prix de la chambre à celui du petit déjeuner [...]. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, Denoël, 1974, p. 225.)
  2. (France) (Populaire) Se séparer de quelque chose soit en le jetant, soit en le vendant à bas prix.
    • Bazarder son canapé.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bazarder »

De bazar, avec suffixe -er, et d intermédiaire, sur le modèle des verbes dérivés d'un mot en -ard comme cafarder, hasarder, etc.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bazarder »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bazarder bazarde

Évolution historique de l’usage du mot « bazarder »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bazarder »

  • Autre illustration pour que le populo bite à quel point ça me fout une furieuse envie de leur jouer une musique du tonnerre ; y'a pas bésef de clampins qui saquent qu'on les sollicite au grelot pour leur bazarder une camelote qu'y z'ont pas envie d'avoir chez eux alors pourquoi faire à autrui ce qui les débecte ? Ramener à ses croyances les impénitents profanes, pour finir par leur bonnir que c'est triste qu'y préfèrent rester dans leur ignorance, c'est puérile et méprisant? Club de Mediapart, Faut pas jouer les mahatmas avec les ceusses qu'en ont rien à carrer... | Le Club de Mediapart
  • On avait dû le bazarderClub de Mediapart, COLOSSE | Le Club de Mediapart
  • Acquérir une auto qui affiche plus de 200 000 km, c'est aussi signer un chèque, le plus souvent, de petit montant. Les années ont passé, la décote est énorme. En général, une voiture qui a atteint ce kilométrage, et sauf exception pour des modèles premium ou à la très forte cote d'amour (et on met de côté le phénomène "youngtimer"), ne vaut plus qu'un dixième de sa valeur neuve, si ce n'est moins. Du coup, même si de gros soucis survenaient, et que vous décidiez de ne pas réparer, la perte financière serait très limitée. À titre d'exemple, une auto généraliste neuve perd environ 25 % de sa valeur la première année. Soit, pour une voiture à 30 000 €, l'équivalent de 7 500 €. Cette même auto, acquise après 200 000 km et 15 à 20 ans, ne vaudra plus que 3 000 € environ (toujours en schématisant). Devoir la "bazarder" pour une casse de moteur ou des frais trop importants ne vous "coûterait" que 3 000 €. Et le seul risque que vous prenez, c'est que... ça n'arrive pas, et que vous parcouriez encore des dizaines de milliers de kilomètres sans encombre. Caradisiac.com, Faut-il avoir peur des occasions de plus de 200 000 km ?
  • Le bac à litière doit faire 15 à 20 cm de haut sans quoi, forts de leurs petites pattes musclées, ils vont bazarder toute la litière en dehors de leur cage. ConsoGlobe, Conseils pour adopter d’un rat… ou plutôt des rats !
  • Il est libre Max. Et il a décidé de bazarder ses disques d’or pour venir en aide aux refuges de la fondation Brigitte Bardot. Les précieux trophées seront mis en vente aux enchères à l’hôtel Drouot à Paris ce jeudi à partir de 17h. Car Max Guazzini, avant d’être l’emblématique et victorieux boss du Stade Français, a été attaché de presse de Dalida et patron du groupe NRJ. Ainsi de nombreuses stars des années 1980 à 2000 lui ont offert leurs disques d’or, de platine, de diamant. En tout 217 disques sont à acquérir avec une mise à prix unique de 150 euros. , Max Guazzini vend ses disques d'or pour aider les animaux

Traductions du mot « bazarder »

Langue Traduction
Anglais ditch
Italien liberarsi
Allemand wegschmeißen
Portugais livrar-se de
Source : Google Translate API

Synonymes de « bazarder »

Source : synonymes de bazarder sur lebonsynonyme.fr
Partager