La langue française

Drageon

Sommaire

  • Définitions du mot drageon
  • Étymologie de « drageon »
  • Phonétique de « drageon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « drageon »
  • Citations contenant le mot « drageon »
  • Images d'illustration du mot « drageon »
  • Traductions du mot « drageon »
  • Synonymes de « drageon »

Définitions du mot drageon

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAGEON, subst. masc.

Jeune pousse qui sort du sol à une distance plus ou moins grande soit des tiges, soit des racines et qui, détachée et replantée, peut servir à la reproduction. Drageons de vigne, d'arbres fruitiers; reproduction par rejets et drageons. Synon. rejet, rejeton, surgeon.Le chèvre-feuille des bois... se multiplie bien plus facilement... de marcottes, de drageons et de boutures, que de semences (Baudrillart, Nouv. manuel forest.,t. 1, 1808, p. 317).Ce n'était qu'une enclave (...) Mangée de ronces et de drageons, elle restait à demi sauvage (Genevoix, Marcheloup,1934, p. 264).
P. métaph. Elle [la femme] avait une souplesse de drageon, et des hanches qui mouvaient sous ses cottes (Genevoix, Raboliot,1925, p. 33).
Prononc. et Orth. : [dʀaʒ ɔ ̃]. Ds Ac. 1762-1932. Étymol. et Hist. 1. 1548 « bourgeon, tige qui pousse sur un arbre ou une plante » (Th. Sebillet, Art poétique, éd. F. Gaiffe, p. 76) − 1694, Corneille; 2. 1694 « rejeton, pousse qui naît de la racine d'un arbre » (Tournefort Bot. t. 1, p. 530). Prob. de l'a. b. frq. *draibjo « pousse, rejeton », cf. a. h. all. trîban (Graff t. 5, col. 481), got. draibjan (Feist), all. treiben « pousser, mener ». Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Sain. Sources t. 2 1972 [1925] p. 202. − Walt. 1885, p. 72.

Wiktionnaire

Nom commun

drageon \dʁa.ʒɔ̃\ masculin

  1. (Botanique) Rejeton qui naît de la racine d’un arbre ou d’une plante et que l’on peut en détacher pour le replanter ailleurs.
    • Grâce à sa multiplication souterraine par drageons et à ses souches cespiteuses, le Brachypodium dont la spécialisation sociologique est assez médiocre, joue un rôle dynamique important […] — (Gustave Malcuit, Contributions à l’étude phytosociologique des Vosges méridionales saônoises : les associations végétales de la vallée de la Lanterne, thèse de doctorat, Société d’édition du Nord, 1929, p. 104)
  2. (Botanique) (Québec) Tête secondaire d'une plante.
    • La taille des plants de tomates consiste à enlever les drageons qui poussent à l’aisselle des feuilles. — (Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentaiton du Québec)

Nom commun

drageon \Prononciation ?\ masculin

  1. (Botanique) Repousse d’une plante issue d’un bois déjà coupé, drageon.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRAGEON. n. m.
T. de Botanique et d'Agriculture. Rejeton qui naît de la racine d'un arbre ou d'une plante et que l'on peut en détacher pour le replanter ailleurs. Drageon de vigne, de prunier. Détacher un drageon de l'arbre qui l'a produit. Planter des drageons. Cette plante se multiplie au moyen de drageons et de boutures.

Littré (1872-1877)

DRAGEON (dra-jon) s. m.
  • Nouvelle pousse qui naît de la racine d'un végétal, tout près de sa tige ou même de la portion souterraine de celle-ci, et qu'on peut détacher pour la replanter ailleurs, Legoarant

HISTORIQUE

XVIe s. …De peur que, les vents rompans les bons drageons de la vigne, n'eussiés paraprès moien de la remettre par bas, De Serres, 170.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « drageon »

(1548) D’un ancien bas-francique *draiƀjō « pousse, rejet », déverbatif de *draiƀjan « pousser, faire avancer », qui correspond au gotique draibjan, vieux haut allemand treiben, vieil anglais drǣfan, islandais dreifa.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ménage propose le latin tradux qui a en effet le sens de drageon ; mais comment de tradux former drageon ? Diez, avec plus de raison, recourt à l'allemand : gothique, draibjan, pousser ; anc. h. allem. treibjan, par l'intermédiaire d'un mot fictif treibjo.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « drageon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drageon dʀaʒɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « drageon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « drageon »

  • Il s'agit généralement de drageons, c'est à dire, de pousses apparaissant en périphérie de la plante et issues du développement du méristème d'une racine. Ce mode de reproduction asexuée est courant sur le noisetier, le framboisier, le sorbaria, le merisier, la symphorine, le sumac, l'eléagnus, le mahonia, le cornouiller ou le lilas pour ne citer que les plus communs. Les plantes issues de ces rejets sont des clones parfaits de la plante-mère. auJardin.info, Comment bouturer un rejet ?
  • Un rhizome est une tige souterraine dans laquelle la plante accumule des réserves. De leur côté, drageons et rejets sont des pousses qui partent des racines ou de la tige principale d'une «plante mère». Le Figaro.fr, Quelle différence entre un drageon et un rhizome ?

Images d'illustration du mot « drageon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « drageon »

Langue Traduction
Anglais sucker
Espagnol ventosa
Italien ventosa
Allemand saugnapf
Chinois 吸盘
Arabe مصاصة
Portugais otário
Russe присоска
Japonais 吸盤
Basque salmenta
Corse ventosa
Source : Google Translate API

Synonymes de « drageon »

Source : synonymes de drageon sur lebonsynonyme.fr
Partager