La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « bouilleur »

Bouilleur

[bujœr]
Ecouter

Définitions de « bouilleur »

Bouilleur - Nom commun

  • (Art) Cylindre métallique allongé, disposé horizontalement sous la chaudière d'une machine à vapeur, en contact direct avec le feu.

    Les flammes léchaient le bouilleur, ce long cylindre métallique logé sous la chaudière, essentiel à la machinerie à vapeur et agissant telle une mèche ardente dans l'ombre industrielle.
    (Citation fictive)
  • (Automobile) Désigne le moteur utilisé dans une Formule 1.

    Dans le monde impitoyable de la Formule 1, le bouilleur n'est autre que le cœur palpitant de la machine, une mécanique de précision déployant des forces colossales.
    (Citation fictive)
  • Individu spécialisé dans la distillation de boissons ou de moûts alcoolisés pour produire de l'eau-de-vie.

    J’ai connu, autrefois, un bouilleur, un certain Marcel Lemerle, qui avait baptisé son alambic « la goulue ».
    — Jacques Rouil, Canicule

Expressions liées

  • Bouilleur de cru (propriétaire autorisé à distiller chez lui, pour sa consommation personnelle, des produits provenant exclusivement de sa récolte.)
    Dans sa famille, c’est Gustave le grand-père, après Joseph arrière-grand-père, qui, le premier, se lance dans la distillation ambulante et transmet la passion du bouilleur de cru à sa descendance. Avec son alambic, à l’orée du XXe siècle, il sillonne les propriétés dès l’automne pour faire de l’eau-de-vie. Yvan, son fils, prend la suite. Au début des années 60, il s’équipe d’un 2è alambic « Marie-Jeanne », dont le bel âge, 120 ans fait rêver.
    — nrpyrenees.fr, Hautes-Pyrénées: La coulée d’argent de Marc, bouilleur de cru - nrpyrenees.fr
  • Bouilleur de profession ou bouilleur professionnel (Celui qui distille à façon pour le compte des bouilleurs de cru)
  • Le privilège des bouilleurs de cru

Étymologie de « bouilleur »

Dérivé du mot français bouillir avec le suffixe -eur. Voir également boiler.

Usage du mot « bouilleur »

Évolution historique de l’usage du mot « bouilleur » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « bouilleur » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « bouilleur »

Citations contenant le mot « bouilleur »

  • Le retraité est, comme le bouilleur de cru, un personnage éminemment français.
    Albert Thibaudet
  • Depuis le Moyen Âge, les bouilleurs d’eau-de-vie, l’aqua vivae, promènent dans les campagnes leurs alambics de cuivre. Ces mystérieuses marmites distillent sous le feu et dans leurs tuyaux en serpentin les fruits fermentés de l’année pour en extraire la fameuse "gnole" qui exhale l’arôme unique…
    SudOuest.fr — Dordogne : les bouilleurs de cru en plein déconfinement
  • Ils se composent d’un bouilleur et d’une colonne, 8 mètres de haut pour l’ensemble.
    La Hague : le chantier des évaporateurs d'Orano en phase de montage | La Presse de la Manche
  • Alchimistes du fruit depuis le Moyen Age, capables de distiller l'arôme et la saveur d'une récolte pour les transformer en alcool, les bouilleurs de cru ambulants sont environ 900 en France, dont 5 en Mayenne.
    France 3 Pays de la Loire — Mayenne : grâce au bouilleur de cru, le plaisir de l'alcool "maison" perdure

Traductions du mot « bouilleur »

Langue Traduction
Anglais boiler
Espagnol hervidor
Italien ebollizione
Allemand verdampfer
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.