La langue française

Brûleur, brûleuse

Définitions du mot « brûleur, brûleuse »

Trésor de la Langue Française informatisé

BRÛLEUR, EUSE, subst.

A.− [Le mot désigne une pers.; le plus souvent avec un compl.] Vx.
1. Celui, celle qui fait brûler; qui met le feu :
1. ... c'était ce sauvage maréchal de Candale, ce pendeur, ce brûleur, ce bourreau, qui avait commandé la charge de Cérisoles... P. Bourget, Pastels,1889, p. 148.
2. S'ils n'avaient pas craint de trouver devant eux toutes les forces combinées de l'église, antique brûleuse de juifs qui regrette ses bûchers, ils auraient fait très volontiers entendre la parole de tolérance et de liberté. Clemenceau, L'Iniquité,1899, p. 228.
Loc. Être fait comme un brûleur de maisons. Être mal vêtu, avoir les vêtements en désordre (Littré) :
3. Les femmes y sont peu femmes. Elles y viennent un peu en tenue d'ouvrage, en brûleuses de maison. Robes et sourires, elles gardent tout on le sent, pour le public. E. et J. de Goncourt, Journal,1865, p. 215.
Rem. Maison au sing. dans l'expr. brûleur de maisons est inhabituel.
Au fig.
Personne qui essaie d'échapper à ses créanciers (cf. brûler le quartier) :
4. [L'étranger à Pierre :] − ... C'est à cause de vos belles paroles que je crains que vous ne soyez un homme perdu de dettes, ayant rompu son ban ou trahi son devoir, un brûleur, en un mot. G. Sand, Le Compagnon du Tour de France,1840, p. 67.
Brûleur de planches. Comédien au jeu brillant :
5. Ils n'étaient que de la quatrième scène. Seul Bosc se leva avec l'instinct du vieux brûleur de planches qui sent venir sa réplique. Zola, Nana,1880, p. 1199.
2. Spéc. Brûleur de cru. Distillateur :
6. Mais la qualité du feu tient à celle du bois. Car on ne « brûle » jamais du vin qu'au bois. Un « brûleur » de profession n'acceptera pas de distiller avec des bûches quelconques. Pesquidoux, Chez nous,1921, p. 53.
B.− [Le mot désigne une chose] TECHNOL.
1. Vx. Cuvier employé dans une brûlerie. Brûleur de café, d'orge, de chicorée.
2. Usuel. Appareil qui sert à brûler le gaz d'éclairage ou de chauffage :
7. Quant aux becs anciens, on y fixe, simplement, des brûleurs en silex, inusables aux gaz. Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 737.
Appareil qui règle les proportions d'air et de combustible fluide avant leur entrée dans la chaudière. Brûleur à mazout.
PRONONC. : [bʀylœ:ʀ], fém. [-ø:z]. [yˑ] mi-long dans Passy 1914. Cf. aussi pour une durée sur [y], Fér. 1768, Land. 1834 et DG.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. En parlant d'une pers. a) [xiiies. bruleur « celui qui met le feu » hapax dans FEW t. 14, p. 80a, s.v. ustulare]; ca 1380 bruleur de « celui qui brûle qqn ou qqc. » (M. Roques, Lex. fr. du Moyen Âge, t. 2, 13526); b) 1552 fig. et proverbial comme brusleurs de maisons « (de gens) mal équipés, mal vêtus » (Rabelais, V, 26 dans Hug.); c) spéc. 1666 technol. « ouvrier qui distille une matière » (Guiffrey, Comptes des bâtiments du roi sous le règne de Louis XIV, t. 1, p. 101); 2. en parlant d'un objet 1853 technol. (La Châtre); 1866 brûleur à gaz (Lar. 19e). Dér. de brûler*; suff. -eur2*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 29.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, p. 279. − Termes techn. fr. Paris, 1972, p. 75.

Wiktionnaire

Nom commun 1

brûleur \bʁy.lœʁ\ masculin (pour une femme, on dit ’brûleuse) (orthographe traditionnelle)

  1. Personne qui brûle.
  2. (En particulier) (Vieilli) Personne qui fait brûler, qui distille une boisson ou un moût alcoolisé, pour en faire de l’eau-de-vie.

Nom commun 2

brûleur \bʁy.lœʁ\ masculin

  1. Appareil servant à brûler un combustible.
    • Ce modèle de montgolfière utilise un brûleur à gaz pour chauffer l’air.
  2. (En particulier) Élément réglant la combustion sur un appareil destiné à produire une flamme.
    • Veillez à nettoyer régulièrement les brûleurs de votre gazinière.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BRÛLEUR. n. m.
Celui qui brûle. Il désigne aussi un Appareil qui sert à brûler. Brûleur de gaz.

Littré (1872-1877)

BRÛLEUR (bru-leur, eû-z') s. m.
  • 1Incendiaire. Ce passage pensa rompre notre entretien ; car je fus sur le point d'éclater de rire de la bonté et douceur d'un brûleur de grange, Pascal, Prov. 8.

    Être fait comme un brûleur de maisons, être mal vêtu, avoir les vêtements en désordre.

  • 2Fabricant d'eau-de-vie.

HISTORIQUE

XVIe s. Il fit brusler le temple des reformez avec telle ardeur que trois des brusleurs y furent consumez, D'Aubigné, Hist. I, 138. Touts en ordre comme brusleurs de maisons, Rabelais, Pant. IV, 41.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BRÛLEUR. Ajoutez :
3Se dit de l'endroit d'un fourneau où la combustion s'opère. Je place sur un fourneau à gaz, dont le brûleur est à petits trous…, Bobierre, Acad. des sc. Comptes rendus, t. LXXX, p. 473.
4 Terme de gazier. Bec de gaz. Rampe et appareil d'illumination formant une saillie spéciale, composés de tubes droits ou recourbés et sur lesquels sont greffés de petits brûleurs avec ou sans globe, Tarif annexé au décret du 28 juill. 1874 sur les droits de voirie à Paris. M. L. s'assura, avant de commencer les opérations, que tous les brûleurs de l'hôtel du Louvre étaient éteints, Gaz. des Trib. 16 juin 1876, p. 583, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « brûleur »

 Dérivé de brûler avec le suffixe -eur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « brûleur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
brûleur brylœr

Évolution historique de l’usage du mot « brûleur »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « brûleur »

  • Cylindrique Premix brûleur    Plat Premix brûleur , Taille du marché Brûleur à faible NOx, tendances, applications, profils d’entreprise, demande et prévisions 2020-2026 – InFamous eSport
  • Possède-t-on des gènes qui augmentent le risque d'être obèse ? Quel est l'impact de notre flore intestinale dans le stockage des graisses ? Pouvons-nous utiliser à notre profit la "graisse brune", brûleuse d'énergie ? Est-il possible de prévenir l'obésité et le diabète dès la grossesse ? Les nouvelles stratégies personnalisées pour prévenir ou traiter l'obésité, grâce aux récentes découvertes issues des laboratoires et services hospitaliers. France Culture, De nouveaux alliés contre l'obésité

Traductions du mot « brûleur »

Langue Traduction
Anglais burner
Espagnol quemador
Italien bruciatore
Allemand brenner
Portugais queimador
Source : Google Translate API

Synonymes de « brûleur »

Source : synonymes de brûleur sur lebonsynonyme.fr

Brûleur

Retour au sommaire ➦

Partager