La langue française

Bouiller

Sommaire

  • Définitions du mot bouiller
  • Étymologie de « bouiller »
  • Phonétique de « bouiller »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bouiller »
  • Images d'illustration du mot « bouiller »
  • Traductions du mot « bouiller »
  • Synonymes de « bouiller »

Définitions du mot bouiller

Trésor de la Langue Française informatisé

BOUILLER1, verbe trans.

PÊCHE. Remuer l'eau d'une rivière avec une bouille.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixeet du xxes. (Ac. 1798-1878, etc.).
Emploi abs. (Cf. St-Edme t. 3 1825, s.v. bouille et Littré, s.v. bouiller).
Prononc. et Orth. Dernière transcr. dans DG : bou-yé. [λ] mouillé dans Gattel 1841, Nod. 1844 et Littré; yod dans Land. 1834 et DG. Pour le terme de pêche Littré : ,,Dans le patois de la Nièvre on dit bouler``; cf. aussi Lar. 20e: ,,on dit mieux bouler``. Pour Nouv. Lar. ill. ,,on dit aussi bouffer``. Étymol. et Hist. 1669 « remuer le fond de l'eau avec une perche » (v. bouille2). Issu du croisement avec des verbes comme bouillir*, brouiller*, fouiller*, de bouler « agiter (un liquide) » attesté déjà au xves. dans un ms. lorr. avec la graphie boler (Serment du pappegay dans Gdf., s.v. bouler). Bouler, issu du lat. bullare « bouillonner, faire des bulles » est bien attesté dans les dial. du b.-Gâtinais (Puichaud, Dict. du pat. du b.-Gâtinais dans R. Philol. fr., t. 7, pp. 172-190), poit. (Beauchet-Filleau, Essai sur le pat. poit., Niort-Melle), bourb. (Brunet, Dict. du parler bourb., Paris, Klincksieck), du Centre (Jaub.) et lorr. (Zél. qui note : « A Metz, autrefois, tous les samedis, les tanneurs boulaient [lang. pop. mess.] la Seille pour permettre au courant d'entraîner les detritus encombrant le lit du canal qui traversait la ville). L'hyp. d'un rattachement à boue* (Dauzat 1973) fait difficulté du point de vue morphologique.
DÉR.
Bouilleur, subst. masc.Celui qui trouble l'eau à l'aide d'une bouille. Synon. usuel rabouilleur. 1reattest. 1827 (Baudr. Pêches); dér. de bouiller1, suff. -eur2*.

BOUILLER2, verbe trans.

ADMIN. ANC. Marquer (une étoffe) suivant les règles perscrites.
Rem. Attesté dans la plupart des dict. gén. du xixes. (Ac. 1835, 1878, etc.) et dans Quillet 1965.
Étymol. et Hist. 1723 (J. Savary des Bruslons, Dict. univ. de comm.). Dér. de bouille3*; dés. -er. Fréq. abs. littér. : 3.
BBG. − Boulan 1934, p. 64.

Wiktionnaire

Verbe 1

bouiller \bu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Histoire) (Vieilli) Marquer les étoffes par une bouille, suivant les règles de la fiscalité de l’Ancien Régime.

Verbe 2

bouiller \bu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Pêche) (Vieilli) Troubler l’eau avec une bouille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

BOUILLER (bou-llé, ll mouillées) v. a.
  • Troubler l'eau avec une bouille.

HISTORIQUE

XVe s. Lesdiz compaignons bouloient aux boules… et ainsi qu'ilz bouloient, Regnaudin du Prayel se seoit joignant desdites bouloueres et avoit ses piez en icelles, Du Cange, bola.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. BOUILLER. Ajoutez : … les différents procédés de pêche qui devront être prohibés, tels que la pêche au feu, au harpon et à la fouanne, en bouillant avec bouilles et rabots, sous les chevrins et saules, en rompant la glace, Circ. des forêts, du 28 juin 1829, n° 221.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BOUILLER, v. act. bouiller une étoffe, c’est la marquer : bouiller un endroit de riviere, c’est le battre avec la bouille. Voyez Bouille.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bouiller »

(1) (XIVe siècle) Emprunt au catalan bolla (« sceau appliqué sur les draps ») qui correspond au français bulle, (« sceau »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Bouille 1. Dans le patois de la Nièvre on dit bouler.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « bouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bouiller bwijr

Évolution historique de l’usage du mot « bouiller »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Images d'illustration du mot « bouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « bouiller »

Langue Traduction
Anglais boil
Espagnol hervir
Italien bollire
Allemand kochen
Chinois
Arabe دمل
Portugais ferver
Russe кипятить
Japonais 沸騰
Basque irakiten
Corse bullite
Source : Google Translate API

Synonymes de « bouiller »

Source : synonymes de bouiller sur lebonsynonyme.fr
Partager