La langue française

Rabouiller

Définitions du mot « rabouiller »

Trésor de la Langue Française informatisé

RABOUILLER, verbe trans.

Région. (Centre de la France). Agiter, troubler l'eau d'une rivière ou d'un étang pour effrayer les écrevisses ou les poissons qui, dans leur fuite, se laissent prendre plus facilement. Synon. bouiller1.− Que gagnes-tu? − Cinq sous par jour pendant toute la saison du rabouillage, j'allons rabouiller jusque dans la Braisne (Balzac, Rabouill., 1842, p. 391).
Prononc. et Orth.: [ʀabuje]. Att. ds Ac. 1935. Étymol. et Hist. 1842 « troubler l'eau d'une rivière pour pêcher plus facilement » (Id., ibid.); 1842 fig. se rabouiller le cœur (Id., ibid., p. 329). Mot dial. du Centre de la France (Jaub.; v. aussi FEW t. 1, p. 616a) comp. du préf. ra-, v. re- et de bouiller1*.
DÉR. 1.
Rabouillage, subst. masc.Action de rabouiller. V. ex. supra. [ʀabuja:ʒ]. 1reattest. 1828 (Stendhal, Journal, 21 juin, in Œuvres intimes, vol. 2, p. 97 [Pléiade, 1982] ds Quem. DDL t. 26); de rabouiller, suff. -age*.
2.
Rabouilleur, -euse, subst.Personne qui rabouille, qui pêche en rabouillant. Synon. bouilleur (dér. s.v. bouiller1).Cette Rabouilleuse mérite bien d'être rabouillée à son tour, reprit Joseph, elle ne vaut pas la gale (Balzac, Rabouill., 1842, p. 571).[ʀabujœ:ʀ], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1935. 1reattest. 1841 la Rabouilleuse titre d'un ouvrage de Balzac (Id., Corresp., t. 4, p. 329); de rabouiller, suff. -eur2*.
3.
Rabouilloir, subst. masc.Long bâton servant à rabouiller. Synon. bouille (v. bouille2), bouloir.Flore Brazier tenait à la main son rabouilloir avec la grâce naturelle à l'innocence (Balzac, Rabouill., 1842, p. 391). [ʀabujwa:ʀ]. 1reattest. 1842 id.; de rabouiller, suff. -oir*.

Wiktionnaire

Verbe

rabouiller \ʁa.bu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Troubler l’eau pour pêcher plus facilement.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Verbe

rabouiller \Prononciation ?\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Pêche) Pêcher ou chercher dans les eaux troublées par les herbes.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RABOUILLER. v. tr.
Troubler l'eau pour pêcher plus facilement.

Étymologie de « rabouiller »

 Dérivé de bouiller avec le préfixe ra-.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « rabouiller »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rabouiller rabwijr

Citations contenant le mot « rabouiller »

  • La Rabouilleuse,  surnom donné à Flore Brazier «avant, pendant et après sa fortune», qui sert également de titre au roman, vient de ce verbe rabouiller, que Balzac définit comme «un mot berrichon qui peint admirablement ce qu'il veut exprimer : l'action de troubler l'eau d'un ruisseau en la faisant bouillonnerà l'aide d'une grosse branche d'arbre dont les rameaux sont disposés en forme de raquette (...) www.leberry.fr, Cinq citations extraites de La Rabouilleuse, de Balzac, qui valorisent et content le Berry - Issoudun (36100)

Images d'illustration du mot « rabouiller »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rabouiller »

Langue Traduction
Anglais stunt
Espagnol truco
Italien acrobazia
Allemand kunststück
Chinois 特技
Arabe حيلة
Portugais façanha
Russe трюк
Japonais スタント
Basque aurrerapena
Corse cascata
Source : Google Translate API

Synonymes de « rabouiller »

Source : synonymes de rabouiller sur lebonsynonyme.fr

Rabouiller

Retour au sommaire ➦

Partager