Bidoche : définition de bidoche

chevron_left
chevron_right

Bidoche : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

BIDOCHE, subst. fém.

A.− Vx ou région. ,,Nom que l'on donne aux chevaux de bois qu'on voit dans les fêtes`` (Lar. 19e-20e); ,,cheval de carton qu'un homme, dissimulé à l'intérieur, anime et fait caracoler (Orne et Calvados, 1826)`` (Esn. 1966).
B.− Fam., pop. Viande de mauvaise qualité; p. ext., viande :
1. Comment appeliez-vous le gigot qui vous déplaisait à Chartres? − De la carne ou de la bidoche, Madame Bavoil; ... Huysmans, L'Oblat,t. 1, 1903, p. 50.
2. Le roi dévore une grosse barbaque, un gigot; il mord en plein dedans, à pleins crocs... Il déchiquète, il enrage... (...) Il brandit sa grosse bidoche par-dessus sa couronne... Il la balance à pleine volée... Au loin dans le noir... Céline, Mort à crédit,1936, p. 175.
Rem. Il a désigné spéc., ,,dans l'argot des casernes, le morceau de bouilli qu'on sert au soldat`` (Littré; cf. également L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, 1878, p. 36).
C.− P. ext., arg. ou pop. Chair humaine. Étaler sa bidoche (Ch. Virmaître, Dict. d'arg. fin-de-s.,1894, p. 107).Sac à bidoche. ,,Sac de couchage`` (A. Dauzat, L'Arg. de la guerre, 1918, p. 281; Sandry-Carr. 1963) :
3. ...je ne suis aimée que par des jeunes gens de 25 ans. Celui que j'ai est non seulement trop jeune, mais encore trop maigre : il me faut de la bidoche, à moi! Renard, Journal,1905, p. 1018.
PRONONC. : [bidɔ ʃ].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1829 arg. « viande » (entendu à l'asile des mendiants, Saint Denis d'apr. Esn. 1966); 1866 (A. Delvau, Dict. de la lang. verte : Portion de bidoche : morceau de bœuf bouilli); 2. 1881 « chair (en parlant d'un homme) » (J. Richepin, La Chanson des gueux, éd. rev. et augm., p. 161). Orig. obsc. (FEW t. 21, p. 468); prob. à rattacher à bidoche « engin de carton à tête de cheval » (1826, Mercure de France, 1932, p. 703), qui est peut-être à mettre en rapport avec bidet* « petit cheval trapu » dont il serait une altération; (suff. arg. -oche*).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 18.
BBG. − Sain. Arg. 1972 [1907], p. 215. − Sain. Lang. par. 1920, p. 107, 135, 148, 531.

Bidoche : définition du Wiktionnaire

Nom commun

bidoche \bi.dɔʃ\ féminin

  1. (Familier) Viande, souvent de mauvaise qualité, barbac, carne.
    • Ces saloperies-là m’ont encore boulotté ma bidoche. Attends, que je réappâte. — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 338.)
    • Il était tard, près de 6 heures, et il n’aurait pas faim pour la bidoche bouillie de l’instituteur, mais il s’en moquait, gavé de sucreries, et d’autres douceurs encore jusqu’à l’écœurement. — (Paul Vialar, Cinq hommes de ce monde, tome 2 : François, William, Ivan, 1954)
    • Hugues était résigné comme un morceau de bidoche, paniqué, pétrifié. — (Jean-François Bizot, Les Déclassés, 1976, page 74)
  2. (Familier) Chair. Corps humain.
    • Je n’en perdais pas une broquille de toute cette bidoche exposée, de ces mamelles volumineuses, de ces cuisses grasses, vergeturées, s’entrouvrant sur des paysages insoupçonnés. — (Serge Loupien, Sexties, Grasset, 1993)
    • Pour eux, les femmes étaient des pièces de viande, dans lesquelles ils mordaient à pleines dents et qu’ils recrachaient aussi sec si la bidoche n’était pas à leur goût. — (Antoine Bello, Ada, Gallimard, Collection Blanche, 2016, 191)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « bidoche »

Étymologie de bidoche - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Soit de bidet (« petit cheval ») et -oche ; il a aussi le sens dialectal ou vieilli de « petit cheval de bois ».
(1829) Soit du surnom Mère Bidoche donnée à la patronne du restaurant Les Pieds Humides à côté de l’ancien marché des halles à Paris.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bidoche »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bidoche bidɔʃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « bidoche »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bidoche »

  • En 2000, chaque habitant a mangé en moyenne 51,9 kg de viande, un chiffre qui tourne désormais autour des 48 kg par an. Le XXe siècle a terminé sur une chute: par habitant, 64,2 kg de viande ont été ingurgités en 1985, soit 12,3 kg de plus qu’en 2000 et, aujourd’hui, on en mange à peine 4 kg de moins qu’en 2000. Autrement dit, la conjoncture morose des années 1990 a eu un impact plus important que la question climatique sur notre rapport à la bidoche. Le Temps, Pas de révolution sur le marché des protéines en Suisse - Le Temps
  • En ces temps de repentance, le Covid-19 fait de la résistance. S'excuser ? Jamais ! Surtout que question propagation de conneries l'être humain, sur-consommateur de bidoche, est en pôle position. Charlie Hebdo, (Dé)confinement : journal d’une pandémie, épisode 62 - Charlie Hebdo
  • S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent de la bidocheFrance Culture, Qu'ils mangent de la bidoche ! - Ép. 4/4 - Il faut nourrir le peuple !

Traductions du mot « bidoche »

Langue Traduction
Portugais carne
Allemand fleisch
Italien carne
Espagnol carne
Anglais meat
Source : Google Translate API

Synonymes de « bidoche »

Source : synonymes de bidoche sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires