La langue française

Balcon

Sommaire

  • Définitions du mot balcon
  • Étymologie de « balcon »
  • Phonétique de « balcon »
  • Évolution historique de l’usage du mot « balcon »
  • Citations contenant le mot « balcon »
  • Images d'illustration du mot « balcon »
  • Traductions du mot « balcon »
  • Synonymes de « balcon »

Définitions du mot balcon

Trésor de la Langue Française informatisé

BALCON, subst. masc.

A.− Plate-forme entourée d'une balustrade faisant saillie sur la façade d'un bâtiment et sur laquelle on peut accéder de l'intérieur par une ou plusieurs ouvertures :
1. Du salon C on descend au jardin directement par un perron P, formant balcon et permettant d'entrer du dehors non-seulement dans le salon C mais aussi dans la salle à manger et dans le grand salon D. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 2, 1872, p. 379.
2. On ne rencontre d'abord que quelques palais isolés, parmi des maisons basses sans caractère : ils sont majestueux et renfrognés, hautes murailles nues presque sans fenêtres, avec un balcon de pierre à forte saillie... T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1933, p. 192.
P. métaph. :
3. Les grands siècles littéraires ont toujours eu ainsi un juge, un tribunal dispensateur, de qui l'écrivain se sentait dépendre, quelque balcon, ou pour parler comme La Bruyère, quelque balustre, duquel descendait la palme et la récompense. Sainte-Beuve, Chateaubriand et son groupe littéraire sous l'Empire,t. 1, 1860, p. 52.
Pop. Il y a du monde au balcon. ,,Locution qui sert à désigner une femme avantagée sous le rapport de la gorge`` (L. Rigaud, Dict. du jargon parisien, L'Arg. anc. et mod., 1878, p. 23). Avoir la gorge en balcon. Avoir une forte poitrine :
4. ... cependant que la caissière à la gorge en balcon, à la chevelure opulente, onduleuse, armée d'un vaste peigne espagnol d'écaille... A. Arnoux, Zulma l'infidèle,1960, p. 65.
P. anal. Plate-forme naturelle offrant un point de vue sur un paysage situé en contrebas :
5. Au coucher du soleil, un jour, dans le chemin romanesque qui de la Villa Serbelloni fait balcon sur le lac, François Sturel rencontra Mmede Nelles, qu'il salua et qui ne l'arrêta pas. Barrès, L'Appel au soldat,1900, p. 27.
6. Un balcon naturel à cinq ou six cents mètres au-dessus d'une mer encore visible et baignée de lumière, était au contraire l'endroit où je respirais le mieux, surtout si j'étais seul, bien au-dessus des fourmis humaines. Camus, La Chute,1956, p. 1486.
B.− Spécialement
1. BÂTIMENT
a) Balustrade servant d'appui à une fenêtre ou à un balcon :
7. Dans la peinture des balcons, garde-corps (...) il faut distinguer les parties composées simplement de barreaux et celles ornementées. E. Robinot, Vérification, métré et pratique des travaux du bât.,t. 6, 1930, p. 19.
b) [Dans les salles de spectacle] Prolongement latéral, jusqu'à l'avant-scène, de la première galerie au-dessus de l'orchestre et, plus gén., la première galerie toute entière d'une avant-scène à l'autre. Un billet de balcon; un fauteuil, une place de balcon; p. ell., un balcon :
8. Leur tour de chant fini, les demoiselles montent dans un balcon qui, au premier étage, fait le tour de la salle. Elles y jacassent agréablement, ou y ont leurs nerfs, spectacle plus agréable encore. Montherlant, La Petite Infante de Castille,1929, p. 602.
2. FOND., vx. ,,Métal qui se trouve à l'extérieur des pièces coulées, au point de réunion des moules`` (Chesn. 1857).
3. MARINE
a) Galerie généralement ouverte établie à l'arrière des navires.
b) Rambarde avant et arrière d'un bateau, assurant la sécurité (d'apr. Barber 1969).
PRONONC. : [balkɔ ̃]. Enq. : /balkõ/.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1404 barcon « saillie construite sur la façade d'un bâtiment et entourée d'une balustrade » (G. de Lannoy, J. de Werchin, Ballade II, vers 18, éd. A. Piaget dans Romania, t. 39, p. 330 : Muser bien heure ou demye Au barçon ou est s'amie, Pour avoir ung doulz semblant); av. 1570 balcon (Ph. de L'Orme, Architect., VIII, 20 dans Littré); 2. p. ext. 1704 « balustrade d'un balcon » (Trév.); 3. 1784 théâtre « galerie d'une salle de spectacle s'étendant d'une avant-scène à l'autre » (P.-A. de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, préf. : ce courtisan [...] criait des balcons au public). Empr. à l'ital. balcone (Kohlm., p. 30; Sar., p. 19; Wind, 120; Brunot t. 2, p. 209; Nyrop t. 1, § 43; Migliorini, Storia della lingua ital., p. 426) attesté au sens 1 dep. le xives. (D. Compagni, Cronica I, 2 [composé entre 1310 et 1312] dans Batt.) au sens 2 dep. le xviies. (L. Lippi, [1606-1665], 7, 83, ibid.). Le sens 3, issu de 1 p. anal., semble être ultérieurement passé du fr. en ital. où il est attesté par Bellini [✝ 1835] qui l'imprime en caractère italique, indiquant par là la nouveauté de cette acceptation. Avant l'empr. du xvies., dans le courant de l'archit. et de la litt. de la Renaissance, l'ital. balcone avait été sporadiquement adapté dans le m. fr. baucon dans les textes italianisants (ainsi, début xives. Hector, B.N. 821, fo12b dans Gdf. Compl., roman composé en fr. prob. en Lombardie ou en Vénétie). L'ital. balcone est issu du longobard *balko, corresp. au frq. *balco « poutre », v. débaucher, ébaucher.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 1 342. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 038, b) 1 984; xxes. : a) 2 000, b) 1 701.
BBG. − Amsler (J.). Destin de trois mots d'Occident. Vie Lang. 1953, p. 192. − Brüch 1913, p. 66. − Duch. 1967, § 70. − Gottsch. Redens. 1930, p. 218. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 15. − Sar. 1920, p. 19.

Wiktionnaire

Nom commun

balcon \bal.kɔ̃\ masculin

  1. (Architecture) Plate-forme en saillie sur la façade d'un bâtiment, entourée d’une balustrade et soutenue ordinairement par des colonnes ou des consoles, qui communique avec les appartements par une ou plusieurs ouvertures, baies ou fenêtres.
    • Combien de balcons en ferronnerie, de mascarons, de pilastres nous restituent l'image de ce que fut cette cité au XVIe, au XVIIe, au XVIIIe siècle. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Cheikh Gaafar possédait une maison, toute neuve, en bordure des champs, à l’écart du village. C’était une maison en briques, entourée d’un jardin, avec de grandes fenêtres et des balcons. Une vraie maison d’homme riche. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • Victor prit son téléphone, shoota quelques objets, son canapé, sa psyché, son tapis de course et, depuis son balcon en saillie, il immortalisa la ville repoussant la lumière qui l’orangeait. — (Bertrand Latour, La deuxième vie de Victor Hurvoas, Le Passage éditions, 2015, chap.5)
  2. (Théâtre) Galerie d'une salle de spectacle s’étendant d'une avant-scène à l’autre.
    • Des hommes qui étaient jadis moins empressés autour d’elle vinrent au balcon, dérangeant tout le monde, se suspendre à sa main pour approcher le cercle imposant dont elle était environnée. (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, in À la recherche du temps perdu, t. III, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1988, p. 143)
  3. (Marine) Balustrade situé à l’avant et l'arrière d’un voilier.
    • Lors de la manœuvre, l’équipier s’accroche au balcon avant.
  4. (Familier) Poitrine de femme.
    • Elle a du monde au balcon.
    • Il ajouta que d’ailleurs, « l’intelligence, ce n’était pas tout », et qu’elle « avait un drôle de balcon », et qu’il fallait le voir pour le croire ! — (Marcel Pagnol, Le château de ma mère, 1958, collection Le Livre de Poche, page 372)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BALCON. n. m.
T. d'Architecture. Construction en saillie sur la façade d'un bâtiment, entourée d'une balustrade et soutenue ordinairement par des colonnes ou des consoles. Grand balcon. Prendre l'air sur un balcon. Il se dit, par extension, de la Galerie qui, dans une salle de spectacle, est construite en avant des premières loges, d'une avant-scène à l'autre. Un fauteuil de balcon.

Littré (1872-1877)

BALCON (bal-kon) s. m.
  • 1Construction en saillie sur la façade d'un bâtiment à l'un des étages, et communiquant avec les appartements. Et du haut d'un balcon, pour calmer la tempête, Sur ses nouveaux sujets faisons voler sa tête, Corneille, Nicom. V, 5. D'un balcon chez mon frère J'ai vu… que ne peut-on, madame, vous le taire ? Corneille, Othon, V, 8.
  • 2Ouvrage de serrurerie servant d'appui aux personnes qui regardent par une fenêtre.
  • 3Dans un théâtre, petite galerie placée à droite et à gauche de la scène.
  • 4 Terme de marine. Galerie ouverte ou découverte qu'on faisait à l'arrière de certains vaisseaux pour l'ornement ou la commodité ; dit aussi jardin. Sa Majesté n'estime pas qu'il fût bien nécessaire de faire abattre les balcons et la sculpture des vaisseaux de ladite escadre, Dépêche de SEIGNELAY, 1681, dans JAL.
  • 5 Terme de fondeur. Métal qui se trouve à l'extrémité des pièces coulées, au point de réunion des moules.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

BALCON. Ajoutez : - HIST. XVIe s. Vous mettrez sur les entablements et niveau des terrasses (au droict des fenestres qui seront au dessous) des petits balcons, ainsi qu'on les appelle en Italie, qui sont petites saillies qui se projectent hors des murs en terrasses accompagnées de baleustres et appuis, avec tel ornement que l'on veult, Ph. de L'Orme, Architect. VIII, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BALCON, s. m. terme d’Architect. saillie pratiquée sur la façade extérieure d’un bâtiment, portée par des colonnes ou des consoles ; on y fait un appui de pierre ou de fer qui, lorsqu’il est de maçonnerie, s’appelle balustrade ; & quand il est de serrurerie, s’appelle aussi balcon : il en est de grands, de moyens & de petits, selon l’ouverture des croisées ou avantcorps qui les reçoit. Voyez Banquette, terme de Serrurerie.

Ce mot vient de l’Italien balcone, formé du Latin palcus, ou de l’Allemand palk, une poutre. Covarruvias le fait venir de βαλλεῖν, jacere, lancer, fondé sur l’opinion que les balcons étoient de petites tourelles élevées sur les principales portes des forteresses, de dessus lesquelles on lançoit des dards, &c. sur les ennemis. (P)

Balcons, en Marine, ce sont des galeries couvertes ou découvertes, qu’on fait aux grands vaisseaux pour l’agrément ou la commodité. Voyez Galerie, (Z)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « balcon »

Provenç. et espagn. balcon ; portug. balcão ; ital. balcone. Ces mots proviennent d'un radical qui se trouve dans l'italien balco, palco, échafaud ; bas-lat. balcus ; picard, bauque, poutre, de l'ancien haut-allem. balcho, palcho, poutre. Mot récent en français ; Mercure françois, t. IX, année 1623, en marge et pour expliquer balcon : C'est une sorte de fenestre qui s'advance au dehors en forme de saillie.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

De l’italien balcone, provenant de balco (« échafaud »), du lombard *balko (« poutre » → voir balc en ancien français, Balken en allemand « poutre »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « balcon »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
balcon balkɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « balcon »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « balcon »

  • Noël au balcon, enrhumé comme un con. De Proverbe
  • Noël au balcon, enrhumé comme un con
  • Chaque fois qu'une génération apparaît au balcon de la vie, il semble que la symphonie du monde doive attaquer un tempo nouveau. De Giovanni Papini / Un homme fini
  • Le soutien-gorge a pour fonction de soutenir quelque chose de plus lourd que prévu, dont le poids a été mal calculé, et qu'il faut étayer après coup un peu comme on étaye avec des piliers et des contreforts le balcon d'une bâtisse mal construite. De Milan Kundera / L’Immortalité
  • La lune serait habitée, on n'oserait plus bronzer à poil sur les balcons. De Jean-Marie Gourio / Brèves de comptoir
  • Il est toujours important de lever la tête quand tu marches. La vie, ça ne se passe pas par terre. Tu lèves les yeux et tu aperçois du linge aux balcons et des enfants aux fenêtres, un peu de joie, de la misère quelquefois... De Youri Djorkaeff
  • Les plaisanciers utilisent l'étoile polaire, les bûcherons repèrent le nord grâce au lichen sur les troncs et les citadins savent où est le sud en repérant l'orientation des antennes paraboliques sur les balcons. De Alain Dautrat / Pensées de sel
  • L'ex-Miss France a une nouvelle fois ravi ses voisins en apparaissant en petite culotte sur son balcon, l'occasion de dévoiler ses jambes interminables ! Barbanews.com, Iris Mittenaere - Enflamme la toile en culotte blanche sur son balcon : les voisins sont gâtés !
  • Alors que le balcon n'apporte en général qu'une faible valeur ajoutée au bien, la terrasse peut être considérée comme une véritable pièce supplémentaire. Néanmoins, la loi Carrez n'inclut ni l'un ni l'autre dans le calcul des surfaces habitables. L'autre grande différence réside dans le statut juridique : dans un immeuble, le balcon relève généralement de l'espace privatif, tandis que la terrasse est généralement considérée comme relevant des parties communes. Son entretien devra donc être comptabilisé dans les charges générales. Futura, Balcon et terrasse, quelle différence ?
  • Ce mercredi matin, le Kalam a donné une représentation de la version « Fenêtres et balcons » de son spectacle « Sinbad, Naissance d'un héros ». « C'est une histoire tirée des Mille et une nuits que nous jouions en intérieur, dans des théâtres. Avec la crise sanitaire et les mesures de sécurité, nous avons décidé de l'adapter », présente Farid Zerzour. leparisien.fr, Colombes : un spectacle de plein air à regarder depuis son balcon - Le Parisien
  • Ouste la poubelle et le vélo! Un balcon banal peut aisément se transformer en îlot invitant pour les repas et le farniente. Châtelaine, Balcon, terrasse et cour: astuces et jolies trouvailles! - Châtelaine
  • Ce ne sera pas une Fête de la Musique comme les autres dimanche. Gestes barrières, distanciation sociale... Les concerts en pleine rue "ne seront pas autorisés" a précisé le ministre de la Culture. Pour s'adapter au contexte de crise sanitaire, la fête se fera au balcon ou sur Internet. France Bleu, Fête de la musique : au balcon, sur Internet, quel est le programme de l'édition 2020 en Moselle ?
  • C’est la denrée rare du moment dans l’immobilier et depuis la fin du confinement les balcons s’arrachent à prix d’or. Selon une étude réalisée par le site MeilleursAgents.com, seuls 800.000 appartements occupés en résidence principe dispose d’un espace extérieur. Cela représente seulement 6% du parc de logements collectifs. Ainsi, les terrasses et balcons augmentent le prix des logements de 8,8%, en moyenne, dans les 11 plus grandes villes de France. Cependant, il y a de fortes disparités selon les agglomérations. Boursorama Lifestyle, Profiter pleinement de son balcon - Boursorama Lifestyle
  • Ils ont permis de profiter, malgré tout, de l'extérieur pendant le confinement. Les balcons et terrasses ont en effet fait le bonheur -ou amoindri l'effet d’enfermement- des habitants des grandes villes pendant cette période si particulière. Si bien qu'en agence immobilière, "nous constatons effectivement une demande sensiblement accrue des espaces extérieurs -y compris de maisons avec jardins- depuis le déconfinement", indique ce mardi 16 juin à LCI  Richard Tzipine, directeur général du spécialiste de l'immobilier de prestige Barnes et en charge des agences franciliennes.  LCI, Mon cher balcon : un atout pour les appartements à vendre depuis le confinement | LCI
  • Des groupes vont jouer dans les rues, en déambulant dans plusieurs quartiers. Les habitants pourront les voir passer, depuis les balcons, les fenêtres, les jardons ou bien le pas de leur porte. Ce fonctionnement doit permettre éviter les regroupements, puisque que les rassemblements de plus de 10 personnes sont toujours interdits sur la voie publique.  France Bleu, Landes : des fêtes de la musique au balcon en déambulation
  • Pour transformer le balcon ou le jardin, rien de tel que d’y ajouter des tuteurs faits maison. Revenus au goût du jour, des cages, une arche ou un tunnel en osier, à l’ancienne…Ou mettre une touche de couleur sur les tuteurs en bois ou en métal. A vos sécateurs et à vos pinceaux. France 3 Normandie, Jardinage : mettons de la couleur au jardin et au balcon

Images d'illustration du mot « balcon »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « balcon »

Langue Traduction
Anglais balcony
Espagnol balcón
Italien balcone
Allemand balkon
Chinois 阳台
Arabe شرفة
Portugais sacada
Russe балкон
Japonais バルコニー
Basque balkoi
Corse balcone
Source : Google Translate API

Synonymes de « balcon »

Source : synonymes de balcon sur lebonsynonyme.fr
Partager