La langue française

Poulailler

Sommaire

  • Définitions du mot poulailler
  • Étymologie de « poulailler »
  • Phonétique de « poulailler »
  • Citations contenant le mot « poulailler »
  • Images d'illustration du mot « poulailler »
  • Traductions du mot « poulailler »
  • Synonymes de « poulailler »

Définitions du mot poulailler

Trésor de la Langue Française informatisé

POULAILLER, subst. masc.

A.−
1. Abri aménagé pour l'élevage des poules et autres volailles. Ces mêmes Écossais (...) viennent d'introduire la musique au poulailler (...). Des postes de radio ont été aménagés en pondoirs et les chronométreurs ont observé que certains allégros de Lohengrin précipitaient l'expulsion à une cadence wagnérienne (J. Perret, Bâtons dans les roues,1953, p. 64):
1. Une poulette jeune et sans expérience, En trottant, cloquetant, grattant, Se trouva, je ne sais comment, Fort loin du poulailler, berceau de son enfance. Florian, Fables,1792, p. 95.
P. méton. Ensemble de volailles ayant le même abri. Le renard n'est dangereux pour les poulaillers qu'au printemps, quand il nourrit sa famille (A. France, Lys rouge,1894, p. 60).L'aide publique était réservée par le gouvernement aux poulaillers petits et moyens avec le souci de créer un supplément de ressources dans le plus grand nombre possible d'exploitations de l'Ouest (Wolkowitsch, Élev.,1966, p. 158).
2. P. anal., fam. Petite maison vieille et sans confort. Synon. bicoque.Les haies, les fossés, les arbres, les buissons, feront feu sur vous de tous côtés, (...) vous ne trouverez pas, quelque part que vous alliez, une hutte, un poulailler qui n'ait garnison contre vous (Courier, Pamphlets pol.,Au réd. « Censeur », 1820, p. 47).Il me dit que j'étais le plus économe des êtres... Sa remarque touchant mon poulailler dont personne autre que moi ne se contenterait, et l'objection de mes amis à monter mes trois étages, m'avaient chassé du Temple (Blanche, Modèles,1928, p. 231).
3. Vieilli. Personne qui fait commerce d'œufs et de volailles. Synon. usuel volailler. (Dict. xixeet xxes.).
P. méton. Voiture du marchand d'œufs et de volailles; p. anal., vieille voiture. J'ai fait 4 jours et 4 nuits de route dans une espèce de poulailler, faute de place. Je ne sais qui fait que, sur les routes de Suisse, il y a des 30 voyageurs qui attendent des places dans toutes les villes (Balzac, Corresp.,1833, p. 380).
B.− THÉÂTRE, fam. Galerie supérieure, très éloignée de la scène, où les places sont les moins chères. Synon. vieilli paradis.Le peintre qui siégeait aux stalles du bas, et l'étudiant en vareuse rouge qui nichait en haut, au poulailler, s'égosillèrent de plus belle (...), à la grande joie des spectateurs que la pièce ennuyait à mourir (Huysmans, Marthe,1876, p. 16).[Dans le théâtre à l'italienne] la salle, axée verticalement, empilant ses étages, balcons et galeries, depuis le parterre jusqu'au poulailler, n'est plus conçue pour le spectacle (Serrière, T.N.P.,1959, p. 58).
P. méton. Public qui occupe cette galerie. La bataille continue ainsi, entre les acteurs, un immense public de l'orchestre et des loges, qui applaudit, et tout le poulailler, qui veut à force de cris (...) faire tomber la toile (Goncourt, Journal,1865, p. 224):
2. Quand j'avais dix-huit ans (...), les trépignements et les ovations que la Traviata déchaînait au paradis, me faisaient sourire et hausser les épaules. Je juge aujourd'hui que j'étais un nigaud et que le poulailler ne se trompait pas en cédant à cette musique ravissante. Mauriac, Journal 3,1940, p. 244.
Prononc. et Orth. : [pulɑje], [-a-]. Littré, Passy 1914, Barbeau-Rodhe 1930, Pt Rob., Warn. 1968, Lar. Lang. fr. [-ɑ-]; Martinet-Walter 1973 [-a-] (12/17), [-ɑ-] (5/17). Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol et Hist. 1. a) 1260 « marchand d'œufs ou de volailles » poulaillier a Paris (Étienne Boileau, Métiers, éd. R. de Lespinasse et Fr. Bonnardot, I, titre LXX, I, p. 147); ,,vx ou rural`` ds Rob. 1962; b) 1798 « voiture de marchand d'œufs et de volailles » (Acad. [1691 « vieille voiture » Regnard d'apr. Lar. Lang. fr.]); 2. 1389 « petite construction où on élève des poules, des volailles » (Reg. crim. du Châtel., I, 148 ds Gdf. Compl.); p. anal. 1767 « habitation misérable ou de petites dimensions » (Voltaire, Corresp., Paris, Garnier, t. 13, p. 28); 3. 1834 théâtre « galerie la plus élevée où se trouvent les places les moins chères » (Land.); 1865 « les spectateurs qui occupent ces places » (Goncourt, loc. cit.). Dér. de poulaille*; suff. -ier*. Fréq. abs. littér. : 156. Bbg. Quem. DDL t. 2.

Wiktionnaire

Nom commun 1

poulailler \pu.la.je\ masculin

  1. Abri clos construit pour les poules, où elles pondent, où on les fait couver, où elles juchent.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  2. (Par extension) Méchante bicoque, pigeonnier.
  3. Dernier étage d’une salle de théâtre où sont juchés les spectateurs.
    • Le peintre qui siégeait aux stalles en bas, et l’étudiant en vareuse rouge qui nichait en haut, au poulailler, s’égosillèrent de plus belle, en lazzis et en calembredaines. — (Joris-Karl Huysmans, Marthe, histoire d’une fille, 1877)
    • L’Dimanche, au lieu d’travailler,
      J’mont’ les môm’au poulailler,
      Voir jouer l’drame ou l’vaud’ville,
      À Bellville
      — (Aristide Bruant, Dans la Rue : Chansons & monologues, 1889, « Belleville-Ménilmontant »)
    • …Gaby mimait, pour les banquettes vides du poulailler, son répertoire. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Un ours interroge un renard :
      — Quand vous allez au théâtre, quelle est votre place préférée ?
      Et le renard lui répond :
      — Le poulailler. Pourquoi ?

Nom commun 2

poulailler \pu.la.je\ masculin (pour une femme on dit : poulaillère)

  1. (Vieilli) Marchand qui fait commerce d’œufs et de poulaille.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

POULAILLER (pou-lâ-llé, ll mouillées, et non pou-lâ-yé ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie des pou-lâ-llé-z actifs) s. m.
  • 1Lieu où juchent les poules. Tel homme qui ne sait pas gouverner un poulailler, qui même n'en a point, prend la plume et donne des lois à un royaume, Voltaire, Dial. XXIX, 12. Un poulailler trop spacieux préjudicie sensiblement à la ponte, Parmentier, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sém. p. 34. Le poulailler doit être tenu dans une propreté scrupuleuse, Genlis, Maison rust. t. I, p. 311, dans POUGENS.
  • 2Petite voiture de marchand d'œufs et, par extension, mauvaise et vieille voiture.
  • 3 Fig. et familièrement. Bicoque, place mal fortifiée, maison chétive. J'ai trente dragons autour d'un poulailler qu'on nomme le château de Tourney, que j'avais prêté à M. le duc de Villars, Voltaire, Lett. Richelieu, 9 janv. 1767.
  • 4La partie du théâtre élevée et la plus incommode, les spectateurs y étant juchés par gradins comme sur un perchoir ; c'est le milieu du dernier étage.
  • 5Celui qui vend de la volaille.

HISTORIQUE

XIIIe s. Nus ne puet estre poulaillier à Paris, se il n'achate le mestier du roy, Liv. des mét. 178.

XVIe s. Le poulailler qui gardoit les poulets, par les signes desquelz on devine les choses à advenir, Amyot, Gracques, 24. Le fient du colombier, du poulallier et de la bergerie, De Serres, 98.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

POULAILLER, s. m. (Archit.) c’est un lieu dans une maison de campagne, où vont se jucher les poules pendant la nuit, & où elles pondent & couvent quelquefois. Ce lieu doit être plancheyé, car le sol de la terre est mal-sain pour les poules. Il y a une petite porte pour y entrer, & une fenêtre au-dessus & à côté, par laquelle les poules entrent & sortent. Les murs d’un poulailler doivent être crépis de mortier de tous côtés. Sa meilleure situation est au levant, près d’un four ou d’une cuisine, parce qu’on prétend que la fumée est fort salutaire pour la volaille. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « poulailler »

Poulaille ; wallon, poli.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Mot dérivé de poulaille avec le suffixe -er.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « poulailler »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
poulailler pulaje

Citations contenant le mot « poulailler »

  • Le poulailler est un palais doré pour le coq malgré la puanteur des lieux. De Proverbe agni
  • Adrien Hervault est salarié sur la ferme familiale de Mauron (56) depuis 2018, il projette de s’installer courant 2021. Ce passionné d’élevage s’occupe principalement de l’atelier pondeuses laissant son père gérer en grande partie les 230 ha de cultures. L’élevage totalise 120 000 pondeuses réparties en 2 sites et 3 poulaillers. 70 000 pondeuses sont élevées en système sol sur la commune de Néant-sur-Yvel dans un ancien bâtiment cage reconverti en volière. « Le site de Mauron se compose de 2 poulaillers qui ont été rénovés en 2017. Le premier bâtiment est un ancien bâtiment de 50 000 pondeuses en cage reconverti en volière avec un effectif de 28 000 poules plein air. Le second poulailler était dédié à l’élevage de poulets de chair que nous avons modifié pour le passer en pondeuses plein air », décrit Adrien Hervault. Journal Paysan Breton, Une volière compacte dans un ancien poulailler de chair | Journal Paysan Breton
  • En 2001, Sébastien Mahé s’est installé en production laitière et volaille de chair en Gaec avec ses parents sur la commune de Plounévez-Quintin (22). « Il y a 3 ans, mon épouse a quitté son emploi de comptable pour s’installer en construisant un poulailler de 30 000 pondeuses plein air avec la coopérative Le Gouessant. » Lors du départ en retraite de ses parents en décembre 2018, Sébastien Mahé s’est posé la question de poursuivre ou non la production laitière. « Les emprunts pour la stabulation qui datait de 2002 étaient terminés, la salle de traite était amortie, j’hésitais à investir dans un robot de traite mais en toile de fond je voyais les astreintes liées à la production laitière comme l’alimentation, le paillage, le suivi de troupeau… En parallèle, j’ai découvert au travers de mon épouse le métier d’éleveur de pondeuses, le travail que cela nécessite et le revenu que cet atelier génère. En pondeuses, les vides sanitaires permettent de couper, de pouvoir programmer des vacances, en cours de lot on gagne au niveau de la vie familiale et sociale. J’ai donc pris la décision d’arrêter le lait et de me lancer aussi dans l’élevage de pondeuses. » Journal Paysan Breton, Une stabulation transformée en poulailler | Journal Paysan Breton
  • Le projet de poulailler à Plaudren prévoit l’élevage de près de 180 000 poulets. Françoise Rubion, membre du collectif, a officialisé le dépôt d’un recours devant le tribunal administratif. Thomas Dubreuil, avocat du collectif a expliqué le recours : , Morbihan : 90 manifestants et un recours contre un poulailler géant | Actu Morbihan
  • « Après une expérience de plusieurs années comme aide-médico-psychologique dans un Ephad, j’ai souhaité m’installer comme éleveuse. Mes parents font du lait et de la volaille mais je n’avais pas de projet précis en tête. C’est en échangeant avec leur conseiller de chez Cogédis que j’ai étudié l’opportunité de reprise de ce poulailler de pondeuses situé à Baud (56) », raconte Pauline Cadoret. Journal Paysan Breton, Une mini-volière dans un maxi poulailler | Journal Paysan Breton
  • Certains poulets ont des propriétaires vraiment incroyables. Ces derniers les traitent comme des reines et des rois et leur construisent des poulaillers qui semblent tout droit sortis d’un conte de fées. ipnoze, Des gens créatifs construisent de superbes poulaillers et en voici 10 parmi les plus originaux | ipnoze
  • Ce lundi soir, un incendie s’est déclaré dans un poulailler de Merville, rue du Laurier, où se trouvaient 32 000 poussins. Au moins la moitié sont morts. L’incendie est maîtrisé. LA VDN, Merville: des milliers de poussins meurent dans l’incendie d’un poulailler de 1 500 m2

Images d'illustration du mot « poulailler »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « poulailler »

Langue Traduction
Anglais chicken coop
Espagnol gallinero
Italien pollaio
Allemand hühnerstall
Chinois 鸡舍
Arabe قن الدجاج
Portugais galinheiro
Russe курятник
Japonais 鶏舎
Basque oilaskoa
Corse gallellu
Source : Google Translate API

Synonymes de « poulailler »

Source : synonymes de poulailler sur lebonsynonyme.fr
Partager