La langue française

Attestation

Définitions du mot « attestation »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATTESTATION, subst. fém.

A.− [En parlant des pers.] Action d'attester quelque chose verbalement ou par écrit (cf. attester I A 2). Vérité attestée :
1. Tous ces faits prouvés par attestations de concierges, dépositions de domestiques, toutes authentifications du scandale et pièces probantes. E. et J. de Goncourt, Journal,1857, p. 316.
P. ext. L'écrit, la pièce elle-même qui atteste quelque chose :
2. ... le grand principe de notre gouvernement est justement qu'on a toujours besoin d'un certificat. On peut se passer de pain et de femme, mais une attestation en règle, et qui certifie n'importe quoi, voilà ce dont on ne saurait se priver! Camus, L'État de siège,1948, p. 232.
SYNT. Attestation de l'employeur, du maire; attestation authentique, détaillée, écrite, judiciaire, légale, libre, médicale, officielle; délivrer, demander, déposer, donner, recevoir une attestation.
B.− Rare. [En parlant des choses] Preuve, indication de l'existence, de l'usage de quelque chose :
3. ... il [Ernest de La Brière] se recommande par une figure fine et douce (...) qu'il relevait alors par de petites moustaches et par une virgule à la Mazarin. Sans cette attestation virile il eût trop ressemblé peut-être à une jeune fille déguisée, tant la coupe du visage et les lèvres sont mignardes... Balzac, Modeste Mignon,1844, p. 130.
En partic., PHILOL. (fréq. dans ce domaine). Exemple de l'emploi d'un mot, d'une forme, d'une tournure.
PRONONC. ET ORTH. : [atεstasjɔ ̃]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. atestation. Fél. 1851 transcrit la 2esyllabe du mot avec [e] fermé.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1248-55 (?) « action d'attester, témoignage par lequel on atteste qqc. » (Ordin. Tancrei, ms. Salis, fo40dds Gdf. Compl. : Il n'a pas leues ses attestations). Empr. au lat. attestatio « témoignage » (Frontin, Gram., p. 46, 11 ds TLL s.v., 1128, 79).
STAT. − Fréq. abs. littér. : 77.
BBG. − Banque 1963. − Cap. 1936. − Gall. 1955, p. 165. − Lar. comm. 1930.

Wiktionnaire

Nom commun

attestation \a.tɛs.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’attester.
  2. Certificat, témoignage donné par écrit.
    • Ainsi, mon cher ami, envoyez-moi sur-le-champ une attestation dont je ferai usage devant les juges, et qui servira à confondre la calomnie. — (Voltaire, Correspondance : année 1736, Garnier, 1880, page 86)
    • Outre ces témoignages de sa vie d’écolier, respectés et conservés, je le crois, avec attachement par l’homme qui se sentait vieillir, il y avait d’autres attestations de lui-même, de ce qu’il avait été, de ce qu’il avait pensé, et que je dois faire connaître, quoique le caractère en fût bizarre autant que puéril. — (Eugène Fromentin, Dominique, L. Hachette et Cie, 1863, réédition Gründ, page 33)
    • Attestation de bonne vie et mœurs.
    • Attestation de médecin.
    • J’ai l’attestation du maire.
    • Attestation en bonne forme.
    • Attestation fausse.
    • Il est muni de bonnes attestations.
    • Il a les meilleures attestations.

Nom commun

attestation \Prononciation ?\

  1. Attestation.
  2. (Union européenne) Certificat.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

ATTESTATION (a-tè-sta-sion ; en poésie, de cinq syllabes) s. f.
  • Action d'attester ; témoignage qu'on donne à quelqu'un. Muni des attestations les plus honorables.

HISTORIQUE

XVe s. Meslon fut très fort blasmé de grandes attestations et injures qu'il avoit fait, Du Cange, attestatio.

XVIe s. Jurement est une attestation [action de prendre à témoin] de Dieu, pour confermer la verité de nostre parole, Calvin, Inst. 289. Les legionnaires apportent certifficat de leur service, que l'on appelle attestation de Serviny, Carloix, VII, 3.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ATTESTATION. - HIST. Ajoutez : XIVe s. Voyr et oyr jurer lesdit tesmoins produits par les amis dudit Gaylhart et les atestacions de eux, Bibl. des chartes, 1874, 4e livraison, p. 380.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ATTESTATION, s. f. c’est l’action de donner un témoignage, ou une preuve de la vérité d’une chose, principalement par écrit. V. Témoignage.

Les miracles doivent être bien attestés pour qu’on y puisse ajoûter foi. Voyez Miracle, Credibilité, &c.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « attestation »

Provenç. attestation ; espagn. atestacion ; ital. attestazione ; de attestationem, de attestari (voy. ATTESTER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin attestatio.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

 Dérivé de attest avec le suffixe -tion.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attestation »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attestation atɛstasjɔ̃

Évolution historique de l’usage du mot « attestation »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attestation »

  • Depuis le début de la crise sanitaire, il est parfois difficile aux Français de moins de 25 ans de se procurer une attestation ou un certificat individuel de participation à la Journée défense et citoyenneté (JDC) pour la fournir à leur auto-école ou directement à l'ANTS (Agence nationale des titres sécurisés). Pour cette raison, il est désormais possible de fournir d'autres pièces justificatives lors du dépôt d'une demande de permis de conduire entre le 12 mars et le 31 décembre 2020. , Épidémie de Coronavirus (Covid-19) -Attestation Journée défense et citoyenneté (JDC) pour le permis de conduire : de nouveaux justificatifs acceptés | service-public.fr
  • Les voyageurs peuvent désormais utiliser librement les transports de la région aux heures de pointe sans devoir présenter d'attestation. Le port du masque reste obligatoire. Le Figaro.fr, Île-de-France : les attestations dans les transports sont supprimées dès ce mardi
  • Une attestation est toujours nécessaire pour prendre les transports franciliens pendant les heures de pointe, jusqu'au 22 juin au moins. En plus de l'attestation employeur souvent citée, un document permet de justifier des déplacements pour des motifs personnels impératifs. Les Echos, Transports en Île-de-France : quelle attestation pour quel usage ? | Les Echos
  • Pour lutter contre l’abandon, il est proposé plusieurs mesures : une attestation de connaissances minimales obligatoire pour détenir un chien ou un chat, un certificat de capacité pour un équidé également obligatoire. "C’est un petit QCM sur des choses absolument à savoir", explique sur Franceinfo Loïc Dombreval. SudOuest.fr, Condition animale : attestation obligatoire, fin de la vente en animalerie… Comment éviter abandons et maltraitance ?
  • Cette attestation vaut pour tout voyage entre 6h30 et 9h30, puis entre 16 heures et 19 heures. En Île-de-France, le port du masque devrait rester nécessaire pour accéder aux métros, RER et trains de banlieue. Enfin les filtrages réalisés par les forces de l'ordre aux abords des stations devraient être prolongés afin de permettre de réguler l'arrivée des usagers dans les gares et les stations. Sur ce point, les services d'Île-de-France Mobilité, l'autorité en charge des transports en région parisienne, redoutaient de devoir assumer cette tâche seule sans l'aide des 2000 policiers réquisitionnés pour l'occasion depuis la sortie du confinement. La présidente de la région Valérie Pécresse (Libres!) nous a indiqué qu'elle resterait « vigilante sur le niveau de concours » des forces de l'ordre. Une aide qu'elle juge indispensable comme l'attestation pour lisser les arrivées dans les rames et les trains. Une baisse significative « compromettrait » selon l'élue le bon déroulement de la poursuite du déconfinement alors que l'activité économique et les déplacements reprennent progressivement faisant craindre des tensions par endroits. La fréquentation du réseau francilien est en constante augmentation depuis la sortie du confinement le 11 mai. La barre symbolique du million de voyages quotidiens a été franchie en fin de semaine contre 500 000 deux semaines plus tôt. leparisien.fr, Transports : l’attestation reste obligatoire en Ile-de-France - Le Parisien
  • Depuis le 2 juin 2020, pour bénéficier du dispositif de l’activité partielle en raison de la garde d’enfant, le salarié doit fournir une attestation. Éditions Tissot, Activité partielle : l’attestation de l’établissement d’accueil de l’enfant est obligatoire depuis le 2 juin 2020 - Éditions Tissot
  • La limitation de la « capacité d'emport », d'environ 20 % par rapport à la normale, risque d'être rapidement insuffisante à mesure que l'activité sociale et économique reprend, craint-on dans l'entourage de Valérie Pécresse. « Tout va dépendre des discussions que nous aurons avec le Premier ministre et aussi de l'avis du conseil scientifique sur cette distanciation physique. En fonction des règles que le gouvernement décidera de garder, alors on pourra, ou on ne pourra pas, supprimer l'attestation employeur, supprimer le filtrage à l'entrée des transports en commun. Mais si on maintient la distanciation physique, il faudra maintenir l'attestation. » leparisien.fr, Déconfinement : le masque reste obligatoire dans les transports en Ile-de-France… et l’attestation ? - Le Parisien

Traductions du mot « attestation »

Langue Traduction
Anglais certificate
Espagnol certificado
Italien certificato
Allemand zertifikat
Chinois 证书
Arabe شهادة
Portugais certificado
Russe сертификат
Japonais 証書
Basque ziurtagiria
Corse certificatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « attestation »

Source : synonymes de attestation sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « attestation »

Attestation

Retour au sommaire ➦

Partager