La langue française

Bulletin

Sommaire

  • Définitions du mot bulletin
  • Étymologie de « bulletin »
  • Phonétique de « bulletin »
  • Évolution historique de l’usage du mot « bulletin »
  • Citations contenant le mot « bulletin »
  • Traductions du mot « bulletin »
  • Synonymes de « bulletin »

Définitions du mot bulletin

Trésor de la Langue Française informatisé

BULLETIN, subst. masc.

I.− Vx Document bref adressé à qqn, billet. Écrire un bulletin :
1. Il me fallait une occasion sûre pour envoyer à Votre Majesté un bulletin où je parle de tout avec autant de franchise. Mmede Staël, Lettres de jeunesse,1786, p. 99.
II.− Bulletin (de vote). Billet de format généralement réduit par lequel quelqu'un exprime un vote :
2. L'électeur votait en plaçant dans l'urne un bulletin de vote portant les noms d'une liste complète sans pouvoir panacher son bulletin en mélangeant les noms de différentes listes. Lidderdale, Le Parlement fr.,1954, p. 96.
SYNT. Bulletin blanc, bulletin nul; compter les bulletins, déposer un bulletin, dépouiller les bulletins, mettre son bulletin dans l'urne.
III.− Information relativement brève engageant la responsabilité de la personne ou de l'organisme de qui elle émane. Les bulletins de la Grande Armée (Valéry, Variété 2,1929, p. 112).
A.− [Concerne l'actualité]
Bulletin des lois. ,,Journal officiel destiné à enregistrer tous les actes législatifs`` (Barr. 1967) :
3. Nous inclinons volontiers à admettre en France qu'il suffit, pour établir un ordre de choses nouveau, d'un décret. Et cependant notre Bulletin des lois est bourré de décrets qui n'ont jamais été mis à exécution, parce qu'ils trouvaient devant eux le vide. Viollet-Le-Duc, Entretiens sur l'archit.,t. 2, 1872, p. 407.
4. Le Bulletin Officiel du Ministère de l'Intérieur est adressé gratuitement aux préfectures et sous-préfectures. J. Baradat, L'Organ. d'une préfecture,1907, p. 121.
Bulletin météorologique. Bulletin des Prévisions météorologiques (H. Tscheuschner, La Prévision du temps sans instrument,1919, p. 15).
B.− [Concerne une pers.]
1. ADMIN. SCOLAIRE. Bref rapport établi périodiquement, par l'administration d'un établissement, sur la conduite et le travail d'un écolier. Bulletin hebdomadaire, mensuel, trimestriel. Le bulletin est excellent, sauf l'instruction religieuse (Lamartine, Correspondance,1830, p. 44).
2. ADMIN. HOSPITALIÈRE. Bulletin de santé :
5. Les services d'hygiène scolaire sont tenus d'aviser les familles des résultats enregistrés lors de la visite médicale à l'aide de bulletins de santé où figurent l'indication du poids de l'enfant, le résultat de la tuberculino-réaction, une appréciation d'ensemble sur son développement. Centre internat. de l'enfance, Cours sur les probl. d'hyg. scol., 1956, p. 179.
C.− P. ext.
Publication périodique de dimension plus réduite ou de périodicité moins fréquente qu'une revue et rendant compte des activités d'une société :
6. Faut-il renoncer à l'idée même d'une presse catholique, ou penser que la seule presse catholique authentiquement recevable ce sont les Semaines religieuses et les Bulletins diocésains, et encore dans leur partie officielle? Maritain, Humanisme intégral,1936, p. 324.
7. D'autres sociétés se consacrent aux beaux-arts, aux sciences pures ou appliquées, et, surtout depuis la guerre de 1914, aux sciences économiques et sociales. Les travaux des unes et des autres se présentent soit sous forme périodique (annales, bulletins, mémoires) soit sous forme de collections (par exemple les publications de la Société de l'histoire de France). La Civilisation écrite,1939, p. 1613.
Article placé ordinairement en tête d'un journal politique ou d'une section de journal et résumant l'actualité. Bulletin de l'étranger, bulletin de politique intérieure.
Information communiquée oralement :
8. J'ai écouté quelques disques et puis j'ai tourné le bouton de la télévision; je m'amusai à sauter d'un poste à un autre, entremêlant films, comédies, aventures, bulletins d'information, drames policiers, histoires fantastiques. S. de Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 526.
IV.− Attestation écrite délivrée par un organisme responsable. Délivrer un bulletin.
[Par une admin.] Bulletin de naissance, de décès, de paye :
9. À l'école on m'a dit que les dossiers des élèves non complètement reçus étaient renvoyés au ministère, d'où on les faisait parvenir aux chefs d'établissement. Je suis donc revenu à Louis-le-Grand, où on m'a déclaré que rien n'était revenu du ministère. On m'a simplement donné un bulletin de naissance : ce qui est parfaitement insuffisant pour les inscriptions. J. Rivière, Correspondance[avec Alain-Fournier], 1907, p. 306.
Arg. Avaler son bulletin de naissance. Être à l'article de la mort :
10. Juliette (...) riboula des chasses et avala son bulletin de naissance. L. Stollé, Douze récits hist. racontés en arg.,1947, p. 1.
[Par un organisme publ. ou privé] Bulletin d'adhésion, d'admission. Bulletin de bagages (Zola, Le Docteur Pascal,1893, p. 305).Bulletin de consigne (Gide, Les Faux-monnayeurs,1925, p. 992).
Rem. On rencontre dans la docum. le subst. masc. bulletinier. Celui qui rédige un bulletin dans un journal. Synon. vx bulletiniste. Le terrible bulletinier d'une maison adverse (Zola, L'Argent, 1891, p. 187). Attesté dans Lar. 19e, Lar. 20e, Littré, Quillet 1965.
PRONONC. ET ORTH. : [byltε ̃]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. buletin.
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1532 « billet faisant part d'un avis, d'un ordre, etc., émanant d'une autorité, d'une administration » [ici « certificat de santé »] (Rabelais, Pantagruel, éd. Marty-Laveaux, ch. 32, p. 376); 2. 1539 « bulletin de vote » (Gruget, Lettres P. Messie, 240, [1610] dans Quem.); 1835 (Ac.); 3. 1611 « certificat, récépissé » (Cotgr.); 4. 1793-94 Bulletin des lois de la République française. Plutôt dér. (suff. -in*) de l'a. fr. bullette (dér. de bulle* « sceau »), d'abord « sceau » (1299 dans Du Cange) puis « certificat, attestation » (1371, ibid.) qu'empr. au corresp. ital. bullettino, bollettino également attesté dans Batt., au sens 1 dep. le xives. et au sens 3 dep. le xvies.; l'ital. a pu cependant contribuer, au xvies., au développement du mot.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 492. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 956, b) 706; xxes. : a) 692, b) 480.
BBG. − Gohin 1903, p. 269 (s.v. bulletiniste).Hope 1971, p. 169. − Kohlm. 1901, p. 34. − Kuhn 1931, p. 72. − Mat. Louis-Philippe 1951, p. 31. − Sar. 1920, p. 40. − Wind 1928, p. 141, 199.

Wiktionnaire

Nom commun

bulletin \byl.tɛ̃\ masculin

  1. Petit papier sur lequel on donne par écrit son vote pour concourir à une élection ou à une délibération.
    • Quand fut achevé le dépouillement, on constata qu’il y avait 47 bulletins pour les Rouges et 47 bulletins pour les Blancs. Le président, abasourdi, et son bureau ahuri, prononcèrent le ballottage. — (Louis Pergaud, Deux Électeurs sérieux, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Petit écrit par lequel on rend compte chaque jour de l’état actuel d’une chose qui intéresse le public.
    • Jean-Pierre Baud […] fut aussi le rédacteur (du n° 1 au n° 15) de l’organe de ladite Amicale, ce bulletin « irrégulomadaire » (dixit Georges Mahé) qu'était à ses débuts notre cher Petit Diagonaliste.

— (Paul Fabre, Moi, mon truc, c'était le vélo, Gilbert Jaccon éditeur, 2017, p. 24)

    • Bulletin de santé. — Les nouvelles du malade sont meilleures, les médecins n’ont pas publié de bulletin.
  1. Petits billets ou écrits servant à constater certaines choses.
    • Délivrer un bulletin.
  2. (Par ellipse) Bulletin de notes.
    • le bulletin trimestriel est envoyé chaque trimestre aux parents de l’élève pour rendre compte de sa conduite et de son travail durant cette période.

Nom commun

bulletin \Prononciation ?\

  1. Bulletin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

BULLETIN. n. m.
Petit papier sur lequel on donne par écrit son vote pour concourir à une élection ou à une délibération. Bulletin de vote. Mettre son bulletin dans l'urne. Compter les bulletins. Bulletin blanc, Bulletin de vote sur lequel on n'a rien écrit et qu'on dépose dans l'urne en signe d'abstention. Il se dit aussi d'un Petit écrit par lequel on rend compte chaque jour de l'état actuel d'une chose qui intéresse le public. Bulletin de santé. Les nouvelles du malade sont meilleures, les médecins n'ont pas publié de bulletin. Bulletin de l'armée, Récit officiel d'une ou de plusieurs opérations de l'armée. Recueil des bulletins de la Grande Armée. Bulletin des lois, Recueil officiel des lois et des actes de l'autorité publique. Il se dit également, surtout dans les Administrations, de Petits billets ou écrits servant à constater certaines choses. Le bulletin qui constate le dépôt d'un livret, une demande en remboursement faite à la Caisse d'épargne, etc. Délivrer un bulletin. Bulletin d'expédition, Bulletin de bagages. Bulletin que l'on délivre aux voyageurs, sur les chemins de fer, bateaux, etc., et où sont consignés le poids de leurs bagages et le prix de transport. Bulletin trimestriel, Bulletin envoyé chaque trimestre aux parents d'un élève de lycée ou de collège pour rendre compte de sa conduite et de son travail durant cette période.

Littré (1872-1877)

BULLETIN (bu-le-tin) s. m.
  • 1Petit papier sur lequel on écrit un vote. Mettre son bulletin dans l'urne.
  • 2Petit écrit par lequel on rend compte de l'état d'une chose qui intéresse le public. Le prince va mieux ; on cesse de donner le bulletin de sa santé.

    Par extension, article placé ordinairement en tête des journaux politiques où l'on résume les nouvelles reçues dans la journée.

  • 3 Absolument, récit d'une bataille, d'une opération militaire. Songez combien j'ai fait de fois Rafraîchir la victoire ; Ça grossissait son bulletin, Béranger, Vivand. Que deviendront vos Mémoires [de l'Académie], quand ils ne présenteront plus que le rituel du Lamisme ou l'ennuyeux bulletin des conquérants tartares ? Courier, I, 128.
  • 4Bulletin des lois, recueil officiel des lois et des ordonnances.
  • 5Dans les administrations, petits billets servant à certaines constatations. Bulletin de demande en remboursement.

    Bulletin de correspondance, petit papier qu'on donne dans les omnibus pour prendre une voiture qui correspond, en un lieu déterminé, avec celle où est le voyageur.

HISTORIQUE

XVIe s. Il lui bailla incontinent un bulletin, par la vertu duquel la porte lui fut ouverte et les chevaux baillés, Marguerite de Navarre, Nouv. XI. Il abandonna toutes les conquestes qu'il avoit faites en Asie, soudain qu'il eut receu le petit buletin, qu'on luy envoya de son païs pour le faire retourner, Amyot, Pomp. et Agésil. 3.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

BULLETIN, s. m. terme de Police, est un ordre que donnent des échevins ou magistrats d’une ville pour le logement des soldats.

Ce terme se dit aussi des certificats de santé, que donnent les magistrats en tems de peste, à ceux qui veulent passer d’un lieu à un autre. (H)

Bulletin, (Mar.) c’est un écrit en parchemin que les commissaires & commis des classes délivrent gratis à chaque officier-marinier & matelot. Il contient leurs signaux, leurs priviléges, & les années qu’ils doivent servir.

C’est aussi un billet que l’on donne pour servir de certificat qu’on a payé les droits d’entrée & de sortie : il est différent de l’acquit. (Z)

Bulletin, (Commerce.) est aussi un nom qu’on a donné aux billets que ceux qui avoient des comptes ouverts dans les livres de la banque royale de France, devoient envoyer ou porter aux teneurs de livres pour s’y faire ou créditer ou débiter. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « bulletin »

Ital. bullettina ; de bulletta, billet (bullette s'est dit aussi en français dans le sens de sauf-conduit) ; de bulle, avec le sens de sceau (voy. BULLE 2).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1532) « billet faisant part d'un avis, d'un ordre, etc., émanant d'une autorité, d'une administration » puis (1539) « bulletin de vote ».
Dérivé, avec le suffixe -in de l'ancien français bullette, diminutif de bulle, signifiant « sceau » puis « certificat, attestation ». L’italien bullettino, bollettino lui est légèrement antérieur et a pu influencer au développement du mot.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Du français bulletin.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « bulletin »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
bulletin byltɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « bulletin »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « bulletin »

  • Un bulletin de vote est plus fort qu’une balle de fusil. De Abraham Lincoln / Discours
  • Être d'accord avec soi-même, je ne connais pas meilleur bulletin de santé ! De François Mitterrand / Ici et maintenant
  • Un bulletin de vote est une balle. On ne vote pas tant qu'on ne voit pas la cible, et si la cible est hors d'atteinte, on garde le bulletin dans la poche. De Malcolm X / Le vote ou la balle, 3 avril 1964
  • Plus aucun citoyen ne croit qu'il puisse aujourd'hui changer concrètement sa vie, sa propre vie, par son bulletin de vote. De François Bayrou / Penser le changement
  • C'est le bulletin de vote ou la balle, la liberté ou la mort, la liberté pour tous ou la liberté pour personne. De Malcolm X / 12 avril 1964
  • La différence entre le peuple et le public, c'est que le public paye… Mais à l'usage, on s'aperçoit qu'un billet de théâtre est souvent moins coûteux qu'un bulletin de vote. De Guy Bedos / Merci pour tout
  • Certains jours, les bulletins d'informations devraient être décommandés pour cause de "rien". De Jean Dion / Le Devoir - 28 Octobre 1999
  • Dans ce bureau, à 9 heures, on compte 25 bulletins pour 23 la dernière fois. , Municipales 2020. Pas d'enveloppe ni bulletin à Argentan à l'ouverture de certains bureaux de vote | Le Journal de l'Orne
  • À Aix-en-Provence, c’est au tour du candidat de l’union de la Gauche Marc Pena de déposer son bulletin dans l’urne. Il s’est rendu à 10h00 au bureau de vote numéro 15 à l’école élémentaire Jacques Prévert d’Encagnane. LaProvence.com, Vidéo - Municipales à Aix : le candidat de la Gauche Marc Pena a mis son bulletin dans l’urne
  • Le confinement n’a pas eu, finalement, de retentissement sur les activités habituelles de la Société scientifique et artistique de Clamecy, même si les bureaux n’ont rouvert que le 20 mai. Les dirigeants avaient tout prévu. Leur traditionnel bulletin est sorti juste avant ledit confinement. « On a eu de la chance et on a distribué tout de suite avant cette fameuse période », explique Christian Rey, vice-président. www.lejdc.fr, Coup de jeune pour le bulletin 2020 de la Société scientifique et artistique de Clamecy - Clamecy (58500)
  • Seulement 32 % des Rhodaniens ont glissé leur bulletin dans l'urne d'après un nouveau point effectué à 17h. En 2014, près de 50 % des électeurs du Rhône avaient voté à 17h... Lyon Capitale, Municipales et métropolitaines à Lyon : toujours une faible participation dans le Rhône à 17h

Traductions du mot « bulletin »

Langue Traduction
Anglais bulletin
Espagnol boletín
Italien bollettino
Allemand bulletin
Portugais boletim
Source : Google Translate API

Synonymes de « bulletin »

Source : synonymes de bulletin sur lebonsynonyme.fr
Partager