Attendant : définition de attendant, attendante


Attendant, attendante : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ATTENDANT, ANTE, part. prés., loc. adv., adj. et subst.

A.− Part. prés. de attendre*.
B.− Emploi adj. et subst.
1. Emploi adj. [En parlant d'une pers. ou d'un groupe de pers.] (cf. attentif et attentiste) :
1. Tu ne sais pas ce que c'est qu'une femme et combien merveilleusement avec toutes ces manières qu'elle a, il lui est facile de céder et tout à coup de se trouver abjecte et soumise et attendante, et pesante et gourde et interdite entre la main de son ennemi et incapable de remuer aucun doigt. Claudel, Partage de midi,1949, II, p. 1113.
a) Littér. Qui se trouve dans une position d'attente.
P. anal. [En parlant d'un inanimé abstr. ou concr.] Des réponses attendantes; des navires attendants :
2. Devant l'attendante beauté de la brute nature, mon cerveau libéré s'échauffait plus que devant l'œuvre d'art. Gide, Feuillets,1911, p. 344.
b) MUS. Cadence attendante. ,,Cadence imparfaite qui se fait en montant d'une quinte, et ainsi nommée parce que loin d'achever la phrase, elle est particulièrement propre à l'interrogation qui oblige d'attendre la réponse`` (Lar. 19e, Littré, Guérin 1892; manque dans les dict. du xxes.).
2. Emploi subst.
a) [Pour désigner une pers. ou un groupe de pers. qui attend] Un attendant. (Unique attest. lexicogr. ds Littré) :
3. Là, toute une populace d'attendants, près de voitures vides rangées des deux côtés de la chaussée; une populace silencieuse d'hommes et de femmes. E. et J. de Goncourt, Journal,1870, p. 623.
b) HISTOIRE
HIST. ECCL. Les attendants. ,,Sectaires qui soutiennent qu'il n'y a dans le monde aucune église véritable`` (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e, Guérin 1892; manque dans les dict. gén. du xxes.).
HIST. MILIT. ,,Soldats qui furent levés dans plusieurs villes de Hollande pendant les troubles excités par les Gomaristes et les Arméniens`` (Ac. Compl. 1842, Besch. 1845; manque dans les autres éd. de l'Ac. et dans les dict. du xxes.).
Rem. ,,On les appela ainsi parce qu'ils attendaient les ordres du magistrat, et qu'ils n'obéissaient point au stathouder`` (Ac. Compl. 1842).
C.− Loc. En attendant. [Indique en gén. qu'un événement se situe dans l'espace de temps qui sépare le moment prés., du moment à venir suggéré dans le cont.]
1. Emploi verbal (gérondif figé).
a) En attendant l'heure. Jusqu'à ce que l'heure sonne.
Rem. Attesté ds Ac. 1798-1878 et ds la plupart des dict. gén. le plus souvent au xixesiècle.
b) Ell. En attendant mieux. Jusqu'à ce que mieux arrive.
Rem. Attesté ds tous les dict. gén. à partir de Ac. 1798 et avec la mention ,,fam.`` ds Lar. 19e.
2. Emploi en loc. Élément d'une locution prépositive ou conjonctive.
a) En attendant de + inf.Jusqu'à ce qu'arrive l'instant, le moment de :
4. Le traitement [de l'hémorragie artérielle] consiste en la compression de l'artère entre la plaie et le cœur au moyen d'un garrot en caoutchouc ou la mise en place d'une pince à forcipressure en attendant de procéder à la ligature de l'artère. E. Garcin, Guide Vétér.,1944, p. 34.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop. et Lar. Lang. fr.
b) En attendant que + subj.Jusqu'à ce que :
5. ... le site se trouve traversé par la route Forbach-Sarreguemines. En attendant qu'une déviation soit faite, il a été décidé de ne pas utiliser cette voie pour l'accès aux bâtiments. Les Gds ensembles d'habitation,1963, p. 34.
Rem. Attesté ds tous les dict. gén. à partir de Ac. 1798.
3. Emploi adv.
a) [La durée de l'attente et la suspension de l'action sont déterminées par le cont.] Jusqu'à. Synon. provisoirement :
6. Gardons-nous, en attendant, de rendre les individus responsables des travers de l'espèce. Dusaulx, Voyage à Barège,t. 2, 1796, p. 24.
7. Confondu, j'offre timidement une augmentation de cent francs à titre de compensation. Il accepte. « En attendant », dit-il. Courteline, Messieurs-les-Ronds-de-Cuir,1893, p. 117.
Rem. Attesté ds tous les dict. gén. à partir de Ac. 1798.
b) [Dans la lang. parlée contemp., la loc. manifeste une oppos. dans la phrase] En attendant la solution du problème qui vient d'être exposé; p. ext. quoi qu'il en soit, toujours est-il que :
8. Cette classification souffrait contestation, tant du point de vue juridique qu'au nom de l'histoire; en tout cas, les paysans soutinrent que, le principe posé, il fallait obliger le seigneur à présenter le titre primordial de sa concession, lequel, en général, n'avait jamais existé ou ne subsistait plus; en attendant, ils ne rachetèrent pas et n'en payèrent pas mieux. G. Lefebvre, La Révolution fr.,1963, p. 184.
Rem. Attesté ds Dub. et Lar. Lang. fr.
PRONONC. : [atɑ ̃dɑ ̃].
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. 1269 part. prés. empl. comme prép. attendens « considérant » (Arch., S 4947, pièce 4 ds Gdf. : Attendens la devotion et l'affection que je ai envers l'ordene de la chevalerie dou temple) − 1402, ibid.; 2. a) xiiies. subst. « aspirant, tenant d'une joute » (Rutebeuf, Œuvres, éd. Jubinal, t. 2, p. 73 : N'i a empereor ne roi Ne seigneur, qu'il est trespasseiz; Mais atendans i a asseiz Qui beent a la seignorie) − xviies., Malherbe ds Dict. hist. Ac. fr. t. 4, p. 291; b) xives., adj. « qui est en attente » (Froissart, Chroniques, ibid. : Cependant, et la fête attendant, il se partit de Nantes à grand'foison de gens d'armes); 3. ca 1300 loc. conj. en attendant que (Marc Pol, Le Livre, ibid., p. 292 : les deux freres demourerent à Venisse deux ans, en atendant que Papes fust faiz); xves. loc. prép. en attendant de + inf. (Villon, Petit testament, ibid.). Part. présent de attendre*.
STAT. − Fréq. abs. littér. : 4 441. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 546, b) 7 898; xxes. : a) 6 863, b) 5 794.
BBG. − Dam.-Pich. Gloss. 1949.

Attendant, attendante : définition du Wiktionnaire

Adjectif

attendant \a.tɑ̃.dɑ̃\ masculin

  1. Qui attend.
    • Mais en vain serez pendante
      Toute à mon col attendante,
      Tenant un peu l'oeil baissé,
      Pardon de m'avoir laissé.
      — (Pierre de Ronsard, « Ma petite colombelle,.. » in « Les odes de jeunesse »)
  2. (Musique) Qualifie la cadence imparfaite, qui se fait en montant d'une quinte et qui semble attendre une réponse.

Nom commun

attendant \a.tɑ̃.dɑ̃\ masculin

  1. (Religion) Sectaire qui soutient qu'il n'y a dans le monde aucune Église véritable, et qu'il faut attendre que la véritable vienne.
  2. Celui qui attend.
    • Cette multitude infinie d'attendants [pour les faveurs de la fortune]. (MALH. Lexique, éd. L. Lalanne; cité par Littré)

Forme de verbe

attendant \a.tɑ̃.dɑ̃\

  1. Participe présent de attendre.
    • Tu étais simplement un cygnon, attendant le moment opportun pour devenir un cygne. — (Brenda Hiatt, Le Cygnon, 2018)
    • Il a bien fallu abandonner les puits les plus manganésifères et en revenir provisoirement à l’eau de rivière filtrée, en attendant de pouvoir démanganiser pratiquement ces eaux. — (Revue d’hygiène et de police sanitaire, volume 30, page 853, 1908)

Nom commun

attendant \ə.ˈtɛn.dənt\

  1. Préposé.
    • The attendant will announce when the flight is expected to depart.
  2. Accompagnateur, accompagnatrice.
    • Can the attendants accompanying the guests please wait in the back?
  3. (Téléphonie) Standardiste  (US seulement à préciser ou à vérifier).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Attendant, attendante : définition du Littré (1872-1877)

ATTENDANT (a-ten-dan, dan-t') adj.
  • 1Qui attend.
  • 2 En termes de musique, cadence attendante, cadence imparfaite, qui se fait en montant d'une quinte et qui semble attendre une réponse.
  • 3 S. m. Sectaire qui soutient qu'il n'y a dans le monde aucune Église véritable, et qu'il faut attendre que la véritable vienne.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ATTENDANT. Ajoutez :
4Celui qui attend. Cette multitude infinie d'attendants [pour les faveurs de la fortune], Malherbe, Lexique, éd. L. Lalanne.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « attendant »

Étymologie de attendant - Wiktionnaire

Du participe présent du verbe attendre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « attendant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
attendant atɑ̃dɑ̃ play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « attendant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « attendant »

  • Heureusement, il est -comme c’est dit dans la pub de cette banque- « formi-formidable… ». À 21 h 12, l’heure de son téléphone fait foi, il contacte la police. « Et je suis resté dans la banque pour la garder en les attendant. On ne sait jamais, quelqu’un aurait pu voler les ordinateurs. Une banque ce n’est quand même pas une épicerie… », compare-t-il. Une vingtaine de minutes plus tard, un équipage de la brigade canine arrive depuis Valentigney pour le relayer et sécuriser l’agence. « J’ai rappelé le lendemain la banque pour être sûr que rien n’avait été volé ». , Faits-divers - Justice | À 21 h, il garde la banque en attendant l’arrivée de la police
  • En attendant l'album "Apollon des bacs à sable", Allan Vermeer dévoile un EP inspiré par la mer Nice-Matin, En attendant l'album "Apollon des bacs à sable", Allan Vermeer dévoile un EP inspiré par la mer - Nice-Matin
  • Dr Philippe Milleret (pôle médecine) : "Depuis une petite semaine, nous n'avons plus de patient Covid hospitalisé que ce soit en médecine, en réanimation, en SSR (soins de suite en réadaptation en gériatrie, ndlr) ou en Ehpad. On a gardé quatre lits identifiés Covid notamment en médecine pour pouvoir prendre en charge des patients suspects en attendant de connaître leur statut et également une chambre en réanimation qui peut être dédiée à la prise en charge des patients Covid. Car l'épidémie n'est pas terminée. On continue d'avoir des patients hospitalisés dans l'unité Covid pour des suspicions qui, pour l'instant, ne sont pas confirmées." www.lyonne.fr, L'hôpital de Sens souffle en attendant la possible deuxième vague épidémique - Sens (89100)
  • En attendant de relocaliser, Sanofi continue de supprimer des postes Abonnés Libération.fr, En attendant de relocaliser, Sanofi continue de supprimer des postes - Libération
  • La tolérance est un moment provisoire. Elle permet à ceux qui ne s'aiment pas de se supporter mutuellement, en attendant de pouvoir s'aimer. De Vladimir Jankélévitch
  • La vie ne songe qu'à se reposer le plus possible en attendant la mort. La vie ne songe qu'à mourir. De Jacques Lacan / Séminaire
  • La guerre c'est aussi un jeu. On se dit des secrets et on écoute leurs rumeurs en attendant de mourir. De Réjean Bonenfant et Louis Jacob
  • Quand on surveille, les patates cuisent trop lentement. Quand on va faire du piano en attendant, elles cuisent beaucoup trop vite. De Thierry Midy
  • Quand on allume une cigarette sur un quai de métro ou en attendant un bus, il arrive. De Loi de Murphy
  • La médecine, c'est un art qu'on exerce, en attendant qu'on le découvre. De Emile Deschamps
  • L’imagination n’est là que pour combler les trous du réel en attendant de savoir. De Christophe Donner / Evene.fr - Octobre 2007
  • En attendant d’être assagis par l’âge Contentons-nous d'amours sans lendemain. De René Clair / A nous la liberté
  • En attendant qu’elle unisse, rien ne divise comme la vérité. De Jean Rostand / Inquiétudes d’un biologiste
  • Les mariages d’aujourd’hui ? Ni union, ni multiplication, mais des additions en attendant la division. De Maurice Donnay
  • En attendant les souliers des morts, on peut aller longtemps pieds nus. De Proverbe bourbonnais
  • Pauvre, celui qui fait cuire la cognée et du fer en attendant le bouillon. De Proverbe arabe
  • Il faut compter avec la stupidité des hommes en attendant qu’elle soit vaincue. De Alexandra David-Néel
  • Ils se contentent de tuer le temps en attendant que le temps les tue. De Simone de Beauvoir
  • En s'attendant au pire on n'est jamais déçu. De Anonyme
  • De l'eau qui va, du temps qui passe, des fleurs qui se dispersent, lequel voudrait m'entendre si je lui disais d'attendre ? Anonyme, Récits de la province d'Isé
  • J'ai failli attendre. Louis XIV, duchesse d'Orléans, dans ses Mémoires
  • Le temps n'attend pas. Vladimir Ilitch Oulianov, dit Lénine, Proclamation destinée au Comité de Pétrograd, 1918
  • Ce qui peut venir le plus à point à qui sait attendre, c'est presque toujours le dégoût de la chose attendue. Joseph-Marie, dit Joséphin Soulary, Promenade autour d'un tiroir
  • Qu'importe le soleil ? Je n'attends rien des jours. Alphonse de Prât de Lamartine, Premières Méditations poétiques, l'Isolement

Images d'illustration du mot « attendant »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « attendant »

Langue Traduction
Corse aspittendu
Basque itxarote
Japonais 待っている
Russe ожидания
Portugais esperando
Arabe انتظار
Chinois 等候
Allemand warten
Italien in attesa
Espagnol esperando
Anglais waiting
Source : Google Translate API

Synonymes de « attendant »

Source : synonymes de attendant sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires