La langue française

Atrophier

Définitions du mot « atrophier »

Trésor de la Langue Française informatisé

ATROPHIER, verbe trans.

I.− Emploi trans.
A.− BOT., MÉD. et MÉD. VÉTÉR. [Le compl. est une pers., un animal, une plante ou une partie de leur être] Causer l'atrophie :
1. La spécialité trop forte du métier, nous le voyons chez les hommes, atrophie tel membre, exagère tel autre, exclut l'harmonie; ... Michelet, L'Insecte,1857, p. 203.
B.− Au fig.
1. [Le compl. désigne un inanimé abstr., en partic. une faculté] Affaiblir, détruire progressivement :
2. C'est une triste chose qu'un homme qui a atrophié son cœur, au profit de son cerveau, ... R. Rolland, Jean-Christophe,Dans la maison, 1909, p. 993.
2. Plus rare. [Le compl. désigne une pers.] Faire dépérir au point de vue moral :
3. C'est également grâce à son ignorance de l'individu que la société moderne atrophie les adultes. L'homme ne supporte pas impunément le mode d'existence et le travail uniforme et stupide imposé aux ouvriers d'usine, aux employés de bureau, à ceux qui doivent assurer la production en masse. Carrel, L'Homme, cet inconnu,1935, p. 327.
II.− Emploi pronom.
A.− BOT., MÉD. et MÉD. VÉTÉR. [Le suj. désigne une pers., un animal, une plante ou une partie de leur être] Être touché par l'atrophie :
4. Un organe exercé acquiert plus de force, prend plus de développement, (...). Au contraire, l'organe qui cesse d'être exercé s'atrophie et disparaît avec le besoin que l'animal en avait, ... Cournot, Essai sur les fondements de nos connaissances,1851, p. 80.
P. ext. [Le suj. est un inanimé concr. autre qu'un organe, un tissu, etc., ou une collectivité] Diminuer dans ses dimensions :
5. N'est-il pas évident que l'empire ottoman diminue et s'atrophie pour que l'Allemagne s'agrandisse? Hugo, Le Rhin,1842, p. 464.
B.− Au fig.
1. [Le suj. désigne un inanimé abstr., en partic. une faculté] Se dégrader, s'affaiblir :
6. ... tandis que l'idée religieuse vivait et se développait chez les Esséniens et chez les Pharisiens, cette idée s'atrophiait et mourait chez les Saducéens, ... P. Leroux, De l'Humanité,t. 2, 1840, p. 679.
2. Plus rare. [Le suj. désigne une pers.] Dépérir au point de vue moral :
7. ... ils [les Lorilleux] ont une méchanceté cancanière et envieuse. Mais quelle vie est la leur, dans quelles galères ils s'atrophient et se déjettent? [au directeur du Bien Public]. Zola, Correspondance,1902, p. 468.
Rem. On rencontre dans la docum. le néol. atrophiement, subst. masc. (E. et J. de Goncourt, Mme Gervaisais, 1869, p. 53; suff. -ment1*). Synon. de atrophie considéré comme acte ou état. L'atrophiement de son cerveau et de sa langue (E. et J. de Goncourt, Mme Gervaisais).
PRONONC. ET ORTH. − 1. Forme phon. : (s')atrophier [atʀ ɔfje], j'atrophie [ʒatʀ ɔfi]. 2. Forme graph. − Fait partie des verbes qui ,,n'offrent d'autre particularité que les deux i à la 1reet à la 2epersonne du pluriel de l'imparfait de l'indicatif et du présent du subjonctif : atrophiions, atrophiiez. Ces deux i sont produits par la rencontre de l'i final du radical qui se maintient dans toute la conjugaison, avec l'i initial de la terminaison`` (Besch. Conjug. 1961, p. 31).
ÉTYMOL. ET HIST. − 1. a) 1572 méd. en constr. adj. atrophié « amaigri, qui dépérit » (Paré, Œuvres, 1. 7, chap. 12, éd. Malgaigne, Paris 1840, t. 1, p. 448a : Lorsque la partie affligée de paralysie demeure atrophiée [...] c'est mauvais signe), attest. isolée, repris dep. 1800, Boiste; av. 1845 s'atrophier « diminuer de volume » (Ferrus ds Besch. 1845 : La queue du tétard s'atrophie lorsqu'il va devenir grenouille); Besch. 1845 note ,,ce verbe, très-usité dans la pathologie, est omis dans tous les dictionnaires``; b) 1611 méd. subst. (cotgr.), attest. isolée; repris dep. 1832, Raymond, Dict. gén. de la lang. fr.; 2. 1840 fig. « diminuer, perdre de l'importance » (P. Leroux, De l'Humanité, p. 679 : ... cette idée [religieuse] s'atrophiait et mourait chez les saducéens). Dér. de atrophie*; dés. -er. [Cf. le m. fr. atrophe « celui qui dépérit » (1564, Rab., Cinq. l., ch. XX ds Gdf. Compl.), du gr. α ́ τ ρ ο φ ο ς « qui dépérit, épuisé » (Plutarque, M., 912 ds Bailly)].
STAT. − Fréq. abs. littér. : Atrophier. 45. Atrophiement. 2.
BBG. − Baulig 1956. − Méd. Biol. t. 1 1970. − Nysten 1824.

Wiktionnaire

Verbe

atrophier \a.tʁɔ.fje\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’atrophier)

  1. Faire dépérir par atrophie.
    • La compression atrophie les muscles.
  2. (Pronominal) Être atteint d’atrophie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ATROPHIER. v. tr.
Faire dépérir par atrophie. La compression atrophie les muscles.

S'ATROPHIER signifie Être atteint d'atrophie.

Littré (1872-1877)

ATROPHIER (a-tro-fi-é) v. a.
  • 1 Terme de médecine. Ôter la nourriture, amaigrir. La compression atrophie les muscles.
  • 2S'atrophier, v. réfl. Perdre de son volume par défaut de nourriture, en parlant d'un organe.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « atrophier »

Dénominal de atrophie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « atrophier »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
atrophier atrɔfje

Évolution historique de l’usage du mot « atrophier »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « atrophier »

  • A partir de la rupture de l’union douanière et monétaire entre les deux Etats, en 1950, le système bancaire syrien a commencé à s’atrophier. Dès 1960, des hommes d’affaires et des particuliers syriens se sont alors mis à placer leurs économies à Beyrouth, à y acheter des dollars ou obtenir des facilités de paiement. Au début des années 1970, un tiers des grandes banques libanaises étaient ainsi dirigées par des émigrés syriens qui avaient fui les politiques socialistes et de nationalisation dans leur pays. Dans les années 1990, un tiers des avoirs dans les banques libanaises appartenaient à des Syriens. Depuis l’arrivée au pouvoir de Bachar Al-Assad en 2000 et le processus de privatisation qu’il a impulsé, la Syrie n’a pas eu les moyens de développer les outils financiers nécessaires à une économie libérale. Beyrouth est donc resté une place indispensable. Le Monde.fr, Elizabeth Picard : « Entre le Liban et la Syrie, chacun ne fait qu’aggraver les problèmes de l’autre »
  • On dit même que leurs intestins en sont venus à s’atrophier. Club de Mediapart, COLOSSE | Le Club de Mediapart
  • En regardant dans le rétroviseur des dix dernières années, on peut observer les dynamiques des actifs de l'usine France au travers des ouvertures et des fermetures de sites manufacturiers. Certaines filières se sont développées à grande vitesse, tandis que d'autres semblent s'atrophier inexorablement. Les Echos, Moins de papier et d'auto, plus de luxe et de vert : la métamorphose de l'industrie française | Les Echos
  • Les groupes du CAC 40 ont dégagé 47 milliards de profits au premier semestre (-2,4%). Le CAC 40 est de plus en plus un indice à deux vitesses. Hors Atos et Essilor, qui ont subi d'importantes variations de périmètre, 20 sociétés ont publié un résultat en hausse et 18 ont vu leur profit s'atrophier. Les Echos, Les profits du CAC 40 se sont tassés au premier semestre | Les Echos
  • Cette analyse leur a permis de mettre en évidence une divergence précoce des modèles pathologiques par rapport à la trajectoire normale de vieillissement. En effet, deux zones du cerveau semblent s’atrophier avant même l’apparition des premiers symptômes de la maladie : l’hippocampe, impliqué dans le processus de mémoire, et l’amygdale, qui est le centre où sont régies les émotions. La modification de l’hippocampe est constatée avant l’âge de 40 ans chez les sujets malades, et vers 40 ans pour l’amygdale. www.pourquoidocteur.fr, Alzheimer : des zones du cerveau s'atrophient avant l’apparition des premiers symptômes
  • Une armée américaine dans le Pacifique «en train de s’atrophier», «mal préparée» et dont les capacités sont «dangereusement dépassées» dans l’optique d’un éventuel conflit avec la Chine. Voici les conclusions d’un récent rapport publié par le réputé Centre des études sur les États-Unis de l’Université de Sydney. , Des États-Unis «en train de s’atrophier» perdent leur supériorité face à la Chine dans le Pacifique - Sputnik France
  • "Parce que tout s’atrophie ! Il y a une fonte musculaire. Et le cœur aussi est un muscle. Le cœur peut s’atrophier. Il faut aussi se méfier de la prise de poids et de graisse. Un joueur de rugby, c’est comme une Formule 1. Si on la laisse au garage durant deux mois et qu’on la pousse fort le jour où on la redémarre pour la première fois, tout va péter dans la machine. Nous avons aussi respecté les recommandations des médecins pour ne pas dépasser les 80 % d’intensité par rapport au Covid-19 qui peut endommager les tissus cardiaques." petitbleu.fr, "Les joueurs sont des Formule 1" - petitbleu.fr
  • Maintenant, alors que le ministère de la Défense est confronté à une réduction budgétaire potentielle pour payer la réponse COVID-19, l’armée devra prendre des décisions difficiles. Alors que l’armée pèse ses décisions, elle ne doit pas perdre de vue les paroles du général Milley, ni ignorer le risque excessif qu’elle a accepté en permettant à sa capacité de défense aérienne et antimissile de «s’atrophier tragiquement». L’Armée de terre a réalisé des progrès importants dans de nombreuses initiatives de défense aérienne et antimissile et doit continuer de concentrer et de financer ces programmes pour qu’elle puisse s’ouvrir, fonctionner et survivre dans n’importe quel théâtre de combat. Breakingnews.fr, Toutes les armes coûteuses de l'Amérique sont inutiles sans ce système unique

Traductions du mot « atrophier »

Langue Traduction
Anglais atrophy
Espagnol atrofia
Italien atrofia
Allemand atrophie
Chinois 萎缩
Arabe تلاشي
Portugais atrofia
Russe атрофия
Japonais 萎縮
Basque atrofia
Corse atrofia
Source : Google Translate API

Synonymes de « atrophier »

Source : synonymes de atrophier sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « atrophier »

Atrophier

Retour au sommaire ➦

Partager