La langue française

Autotrophie

Définitions du mot « autotrophie »

Wiktionnaire

Nom commun

autotrophie \o.to.tʁɔ.fi\ féminin

  1. (Biologie) Mode de nutrition des êtres vivants qui fabriquent leur matière organique à partir du gaz carbonique, de l’eau et de minéraux.
    • Il est donc très possible, sinon probable que, sur un plan strictement chronologique, l’hétérotrophie ait précédé l’autotrophie. — (Philippe Bertrand, Les Attracteurs de Gaïa, 2008)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « autotrophie »

Mot dérivé de autotrophe avec le suffixe -ie.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « autotrophie »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
autotrophie otɔtrɔfi

Évolution historique de l’usage du mot « autotrophie »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « autotrophie »

  • La raison pour laquelle elles sont apparues résulte d’un processus évolutif qui leur a permis de s’adapter à leur milieu environnemental pauvre en nutriments. Pour subsister, et à défaut de pouvoir puiser dans les ressources terrestres, elles se sont tournées vers le règne animal. On les dit “mixotrophes” puisqu’elles sont capables de se nourrir aussi bien par autotrophie (via la photosynthèse) que par hétérotrophie (aux dépens de constituants organiques préexistants), consécutivement ou simultanément. France Culture, Plantes carnivores : la faim justifie les moyens
  • A partir de 4/5 feuilles, il arrive que les plantules présentent un aspect anormal, avec des variations de couleur, ou de port, qui sont le témoignage de symptômes liés à un problème précis. Ce sont alors soit des difficultés ponctuelles, liées au passage à l’autotrophie, soit des difficultés plus profondes dont il faut confirmer le diagnostic. Terre-net, Tout savoir sur le sevrage du maïs, une période délicate
  • Long d'un mètre cinquante, ce ver est en fait un mollusque, cousin des tarets et disparu des écrans radars depuis plus d'un siècle. Redécouvert aux Philippines, vivant dans la boue, il exhibe une propriété très inhabituelle : vivre de l'énergie chimique du sulfure de l'hydrogène, captée par des bactéries. Une forme d'autotrophie semblable à celle des plantes mais aussi d'animaux nichés dans les sources hydrothermales. Futura, Un étrange "ver géant" qui se nourrit... de boue
  • Notre vrai nature est certainement l’ opportunisme nutritionel , et non pas l’ autotrophie a bronzer sur la plage les pied dans le sable :) AgoraVox, Les végans, ambassadeurs du grand capital ... Vraiment ? - AgoraVox le média citoyen
  • Après de brefs rappels sur l’autotrophie et la photosynthèse qui caractérisent le monde végétal, les grandes étapes de l’évolution des plantes sont décrites : des algues peuplaient déjà les océans il y a trois milliards d’années ; des plantes avaient fait la conquête des continents, 430 millions d’années avant que notre espèce ne marche sur la Terre. Mais ceci n’était que l’embryon d’une histoire qui allait faire place à l’extraordinaire invention de la fleur et au développement de ses stratégies de coévolution avec les insectes. Deux chapitres sont consacrés au métabolisme végétal qui assure à la fois notre alimentation et notre arsenal de molécules pharmacologiquement actives. Un accent est mis sur les formidables capacités d’adaptation des plantes qui sont capables de communiquer, de se reproduire ou d’éloigner leurs agresseurs. Les plantes toxiques qui sont chaque année à l’origine d’intoxications ne sont pas oubliées. Tela Botanica, Biodiversité et évolution du monde végétal – Tela Botanica
  • La phototrophie consiste à utiliser l'énergie du soleil comme source d'énergie, ce qui va en opposition avec la chimiotrophie qui consiste à utiliser des composés organiques comme du glucose. L'autotrophie consiste à produire ses propres constituants organiques à partir de composés inorganiques, a contrario de l'hétérotrophie, qui consiste à avoir besoin d'une source externe pour synthétiser ses propres constituants. Par exemple, les plantes utilisent la lumière du soleil comme source d'énergie pour produire de l'énergie et de l'Oxygène, d'où le fait qu'ils soient dits autotrophes et phototrophes. Autre exemple, nous avons besoin de consommer des aliments organiques pour en récupérer le glucose ; glucose qui subira de nombreuses réactions chimiques pour en tirer de l'énergie, c'est pour cela que nous sommes hétérotrophes et chimiotrophes. , Winter is coming, pourquoi les feuilles changent de couleur en automne ?

Traductions du mot « autotrophie »

Langue Traduction
Anglais autotrophy
Espagnol autotrofia
Italien autotrofia
Allemand autotrophie
Chinois 自养
Arabe ذاتية التغذية
Portugais autotrofia
Russe автотрофность
Japonais 独立栄養
Basque autotrofia
Corse autotrofia
Source : Google Translate API

Synonymes de « autotrophie »

Source : synonymes de autotrophie sur lebonsynonyme.fr

Autotrophie

Retour au sommaire ➦

Partager