La langue française

Amusette

Sommaire

  • Définitions du mot amusette
  • Étymologie de « amusette »
  • Phonétique de « amusette »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amusette »
  • Citations contenant le mot « amusette »
  • Traductions du mot « amusette »
  • Synonymes de « amusette »

Définitions du mot amusette

Trésor de la Langue Française informatisé

AMUSETTE, subst. fém.

A.− Petit amusement.
1. Petit jeu d'enfant, distraction puérile. Amusette d'enfants, pour enfants :
1. Quelle importance ont des amusettes d'enfants, des ombres glissant dans une chambre sans lumière, sur la blancheur d'un linceul? F.-R. de Chateaubriand, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 581.
2. ... Il n'y avait pas d'enfant plus hardi, plus adroit et plus sûr de son fait [que François] (...) Aussi le laissaient-ils [les autres enfants] toujours passer le premier dans les amusettes dangereuses. G. Sand, François le Champi,1850, p. 23.
3. Je sommeillais déjà, il me chatouilla le creux de la main et me fit une petite amusette où je n'entendis rien sinon ces mots : « je te vends une vache. » Et, ne voyant pas de vache, je demandai raisonnablement : − Papa, où est donc la vache que tu m'as vendue? A. France, Le Petit Pierre,1918, p. 19.
Spéc. Jouet, babiole :
4. On vous a donné des taraillettes. Les taraillettes, chez moi, ce sont des bricoles en terre cuite, des amusettes, quoi! Elles représentent des ustensiles de cuisine, et aussi des chiens ou des coqs. On le donne aux enfants. Les grandes personnes font la soupe dans des vraies marmites. Les taraillettes, c'est pour jouer. J. Audiberti, Quoat-quoat,1946, 2etabl., p. 73.
2. P. ext., fam. Acte, circonstance propre à distraire, à amuser, de façon souvent futile et légère :
5. Je lui laisse pour amusette mes tableaux, mes livres, en lui interdisant toutefois les préfaces, bien qu'il m'en conseille à chaque fois, mais il est de plus sérieuses choses que j'ai mises à l'abri de ses atteintes. R. Tœpffer, Nouvelles genevoises,1839, p. 203.
a) Rare. [En parlant d'une pers.] Objet de l'amusement :
6. [Jean] : − Mais laisse donc Paloma tranquille! Elle n'est pour moi qu'une amusette... L. Daudet, Médée,1935, p. 84.
Belgicisme. Personne frivole, préoccupée de bagatelles.
b) Domaine abstr. :
7. ... j'ai abdiqué et je me suis noyé dans les amusettes futiles, pour oublier mieux tous mes désenchantements. H.-F. Amiel, Journal intime,5 avr. 1866, p. 220.
8. ... je loue hautement l'artiste d'avoir marqué cette statuette de l'amour d'un signe éclatant, − jusqu'à choquer même, − qui montre bien qu'il ne s'agit pas là d'une amusette, mais d'un dieu redoutable. R. Boylesve, La Leçon d'amour dans un parc,1902, p. 15.
9. Que diable, la vie n'est pas une amusette et le droit à la vie n'est pas une invitation au plaisir. M. Aymé, Travelingue,1941, p. 99.
C'est une grande amusette (...) de (G. Sand, Les Maîtres sonneurs, 1853).
Spéc. [En parlant du produit d'une activité de langage, ou d'une activité artistique] Propos amusants et badins; œuvre divertissante ou de peu de valeur :
10. Les jeunes compositeurs italiens sentent bien que le morceau à roulades, la cavatine avec point d'orgue, les couplets et autres tranquilles amusettes sont devenus hors d'usage. A. Bruneau, Musiques d'hier et de demain,1906, p. 208.
11. Jésus-Christ, mon enfant, n'est pas venu pour nous dire des fariboles. Tu comprends, il n'a pas fait le voyage de venir sur terre, un grand voyage, entre nous, (et il était si bien où il était.) (Avant de venir. Il n'avait pas tous nos soucis.) Il n'a pas fait le voyage de descendre sur terre pour venir nous conter des amusettes et des blagues. On n'a pas le temps de s'amuser. Ch. Péguy, Le Porche du mystère de la 2evertu,1911, p. 225.
3. Amusette ou amusette de la bouche. Synon. moins cour. de amuse-gueule :
12. Tous ces pigeons ne sont que des hors-d'œuvre et amusettes de la bouche. J. Verne, 20 000 lieues sous les mers,1870, p. 216.
Plus partic. Spécialité d'amandes du Midi :
13. Depuis son absence, elle n'avait reçu, en mémoire de lui, qu'un seul message, une boîte de nougat de Montélimart, un coffret de manne de mélèzes et d'amusettes ou pignons de pins de Briançon et un cabas de délicieuses gimblettes de la foire de Sainte-Madeleine de Beaucaire. P. Borel, Champavert,Dina, la belle juive, 1833, p. 139.
Au fig., appliqué au domaine littér. :
14. Chez les disciples de Hugo, par exemple chez Gautier et Théodore de Banville, le poison romantique est très atténué. Il est plutôt une amusette, un hors-d'œuvre, qu'une nourriture... L. Daudet, Le Stupide XIXesiècle,1922, p. 96.
B.− Sens spéc.
1. ARTILL. ANC. Canon léger que l'on chargeait par la culasse et qui lançait des boulets d'environ 250 grammes :
15. Le comte de Lippe-Buckebourg l'introduisit dans l'infanterie portugaise, où chaque peloton avait une amusette, servie par 5 hommes. Les chasseurs du duc de Saxe-Weimar, en 1798, étaient munis d'amusettes. Cette arme est aujourd'hui abandonnée. Bach.-Dez.1882.
2.− Argot :
16. Amusette. − n. f. Escroquerie de petite envergure et de profit médiocre. A. Simonin, Le Petit Simonin illustré,Dictionnaire d'usage, 1957, p. 24.
Prononc. ET ORTH. : [amyzεt]. Passy 1914 note une durée mi-longue pour la 2esyllabe du mot. Fér. Crit. t. 1 1787 écrit : amusette ou amusète.
Étymol. ET HIST. − 1. 1653 fam. amusette « petit passe-temps » (G. Patin, Lettres, 135 ds Quem. t. 1 1959 : Ce remède n'est qu'une amusette pour occuper les convalescens); 2. 1668 spéc. « jouet » (La Font., Fabl. II, 16 ds Littré : Le fermier vient, le prend, [...] le donne à ses enfants pour servir d'amusette). Dér. de amuser* étymol. 2 et 3; suff. -ette*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 33.
BBG. − Bach.-Dez. 1882. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar. 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Boiss.8. − Hanse 1949.

Wiktionnaire

Nom commun

amusette \a.my.zɛt\ féminin

  1. (Familier) Petit amusement.
    • Les poupées sont des amusettes d’enfants.
    • Il regarde cela comme des amusettes.
    • Ce n’est pour lui qu’une amusette.
    • C’est une amusette, ingénieuse parfois sous la plume de rhéteurs comme Lucien et Apulée, mais une amusette.
    • Vous pensiez que mon amour pour Jacques de Fleurville n’était qu’une amusette, dont peut-être en vous-même vous déploriez l’inconséquence. — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, pages 347-348.)
    • Hé les gars, vous êtes des amusettes hein! — (Armand Bottequin, Subtilités et délicatesses de langage, 1946)
  2. Sorte d’arme à feu.
  3. Babiole, bricole, petit jouet.
    • Un amendement du Gouvernement est venu compléter l’interdiction du bisphénol A dans les jouets et les amusettes à travers la fixation par un arrêté du ministère de la santé d’une limite de concentration (ou limite de migration). — (Dorothée Laperche, « Projet de loi santé : les sénateurs réintroduisent la notion d’exposome », article publié le 23 septembre 2015 sur www.actu-environnement.fr)
  4. (Belgique) Personne qui s’amuse continuellement, qui fait le pitre.
    • AMUSETTE, n.f., Wall., Brux., Personne qui est dissipée, qui s'amuse à des bagatelles, qui se laisse retarder par un rien : Cet enfant ne réussira pas, c'est une amusette. Jean rentre toujours très tard, c'est une amusette. — (Albert Doppagne , Régionalismes lexicaux de Belgique, Éd. Conseil international de la langue française, 1979)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMUSETTE. n. f.
Petit amusement. Les poupées sont des amusettes d'enfants. Il regarde cela comme des amusettes. Ce n'est pour lui qu'une amusette. Il est familier.

Littré (1872-1877)

AMUSETTE (a-mu-zè-t') s. f.
  • 1Petit amusement. Le fermier vient, le prend, l'encage bien et beau, Le donne à ses enfants pour servir d'amusette, La Fontaine, Fabl. II, 16. Chaque siècle a son amusette, Béranger, Pèlerin. de Lis. D'Avaux, notre ambassadeur en Hollande, lassé de toutes les amusettes avec lesquelles on le menait, salua le roi le lendemain, Saint-Simon, 97, 29.
  • 2Pièce d'artillerie de petit calibre ; espèce de gros fusil de rempart, monté sur affût.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AMUSETTE. Ajoutez :

3Nom donné à un fusil se chargeant par la culasse, que le maréchal de Saxe avait inventé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amusette »

Diminutif tiré d'amuser ; bourguig. emusôte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amusette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amusette amyzɛt

Évolution historique de l’usage du mot « amusette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amusette »

  • Depuis, ils avaient rangé l’amusette au frigo et congelé ce mauvais esprit.Et puis, le temps ne faisant rien à l’affaire, comme une démangeaison, à l’occasion de repas de famille un peu trop arrosés peut-être, d’une négligence, d’un acte involontaire, la porte du frigo est restée entrouverte. Concertlive.fr actualité concerts et festivals, MARCEL ET SON ORCHESTRE à MONTPELLIER à partir du 2021-03-05 – Concertlive.fr actualité concerts et festivals
  • Depuis 2017, le CPIE - Maison de la Nature de Belle-Ile-en-Mer met à la disposition gratuitement des visiteurs « L’amusette des bords de mer ». Cet outil pédagogique a été conçu pour permettre aux utilisateurs, notamment les familles, de découvrir en toute autonomie la nature de l’île à travers des activités ludiques. Pour la saison 2019, le CPIE de Belle-Ile-en-Mer et le Conseil départemental du Morbihan souhaitent mettre à la disposition des hébergeurs volontaires des sacs à dos. Ces derniers pourront ainsi proposer à leur clientèle d’utiliser « L’amusette des bords de mer » durant leurs séjours. Le sac à dos sera prêté gratuitement à partir de juin et jusqu’à fin décembre 2019. Il contient des outils d’observation (jumelles, boîte loupe, loupe), des carnets nature, une carte IGN, un cahier d’activités et bien d’autres trésors. À travers cette démarche, le CPIE et le département souhaitent étendre l’utilisation de l’outil pédagogique au plus grand nombre et impliquer les professionnels du tourisme dans l’information des utilisateurs en faveur de l’environnement bellilois. Le Telegramme, Le Télégramme - Belle-Ile-en-Mer - Nature. Un sac à dos pédagogique

Traductions du mot « amusette »

Langue Traduction
Anglais diversion
Source : Google Translate API

Synonymes de « amusette »

Source : synonymes de amusette sur lebonsynonyme.fr
Partager