La langue française

Amulette

Sommaire

  • Définitions du mot amulette
  • Étymologie de « amulette »
  • Phonétique de « amulette »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amulette »
  • Citations contenant le mot « amulette »
  • Traductions du mot « amulette »
  • Synonymes de « amulette »

Définitions du mot « amulette »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMULETTE, subst. masc. ou fém.

Petit objet que l'on porte sur soi et auquel on attribue le pouvoir de préserver des maladies, des accidents, des maux les plus divers :
1. L'animal, comme tous les chevaux arabes, portait au cou sa généalogie, suspendue dans un sachet en poil, et plusieurs amulettes pour le préserver du mauvais œil. A. de Lamartine, Voyage en Orient,t. 2, 1835, p. 223.
2. On leur donnait des amulettes contre les maladies; mais on avait craché dessus trois fois pour attirer la mort, ou enfermé dedans des poils de chacal qui rendent le cœur lâche. G. Flaubert, Salammbô,t. 1, 1863, p. 24.
3. ... quand un marabout donne à un tirailleur musulman un gri-gri, une amulette pour le protéger contre les balles, ou pour le faire aimer des femmes, ce sont les paroles qu'il a écrites sur ce papier, le marabout, qui forcent les événements, qui obligent les fusils à ne pas faire de mal, et les femmes à aimer. P. Mille, Barnavaux et quelques femmes...,1908, p. 294.
4. Ils [les hommes] ont, pour vivant amulette, Touché ma gorge qui halète Sous les ornements vipérins; ... P. Valéry, Charmes,1922, p. 69.
Rem. ,,À l'inverse du talisman, l'amulette est un protecteur purement passif [cf. cependant ex. 3] contre les influences néfastes`` (Tondr.-Vill. 1968) ,,L'amulette est destiné à préserver du mal, des blessures, de la mort. Le talisman est tout objet auquel des idées superstitieuses font attribuer le pouvoir d'exercer une influence extraordinaire.`` (Littré).
Prononc. ET ORTH. − 1. Forme phon. : [amylεt]. 2. Hist. − Fér. Crit. t. 1 1787 emploie comme vedette amulette ou amulète et précise : ,,L'abbé Prévot écrit amulet. L'usage est pour amulette ou amulète. `` Le mot est masc. ds Ac. jusqu'à 1835 et ds Littré. Dans les autres dict. et ds Ac. à partir de l'éd. de 1878 il est du fém. Besch. 1845 fait à ce sujet la rem. suiv. : ,,L'Académie fait ce mot masculin; mais sa terminaison prouve assez qu'il doit être féminin; la plupart des dictionnaires lui donnent d'ailleurs ce dernier genre`` (cf. aussi rem. ds Littré et Lar. 19e). − Rem. Quillet 1965 donne la possibilité des 2 genres tout en constatant que le genre est discuté et que ,,sa terminaison le fait féminin malgré l'étymologie``.
Étymol. ET HIST. − 1558 (Pontus de Tyard, Mantice ds Discours philosophiques, 135 d'apr. Vaganay, Rom. Forsch. t. 32, p. 9 : Les philtres, brevets, ou amuletes [...] ont un bruit sans effect). Empr. au lat. amuletum « amulette » (Pline, Nat., 23, 20 ds TLL s.v., 2025, 62 : utuntur ea pro amuleto).
STAT. − Fréq. abs. litt. : 128.
BBG. − Bible 1912. − Bouillet 1859. − Cost. 1899. − Dup. 1961. − Guizot 1864. − Lavedan 1964. − Leloir 1961. − Littré-Robin 1865. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1814-20. − Perraud 1963. − Théol. cath. t. 1, 1 1909. − Tondr.-Vill. 1968.

Wiktionnaire

Nom commun

amulette \a.my.lɛt\ féminin

  1. Objet censé protéger par magie, protéger contre des sorts, éviter des malheurs; généralement, il faut pour cela le porter sur soi.
    • Ta fille opère des guérisons, je n’en doute pas, dit-il en s’adressant encore au juif, au moyen de paroles magiques, d’amulettes enchantées et autres mystères cabalistiques ? — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Oh ! j'ai toujours sur moi avec mes amulettes la lettre que m'avait apportée le lieutenant Chaâmbi ! — (Isabelle Eberhardt, Yasmina, 1902)
    • Son visage était caché par le long voile garni de plaquettes de métal, sa tête serrée dans un foulard rouge bordé d'amulettes. — (Out-el-Kouloub, Zaheira, dans "Trois contes de l'Amour et de la Mort", 1940)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMULETTE. n. f.
Figure ou objet portatif auquel on attache une confiance superstitieuse. Porter une amulette sur soi pour se préserver de la mort, des dangers, etc.

Littré (1872-1877)

AMULETTE (a-mu-lè-t') s. m.
  • Objet qu'on porte sur soi par superstition, dans l'idée qu'il préserve des maladies ou des maléfices. C'est une espèce d'amulette que les amants portent volontiers, Rousseau, Hél. II, 28. Théophraste raconte que Périclès malade montrait à un de ses amis certains amulettes que les femmes lui avaient attachés au cou, Courier, Lett. II, 376.

REMARQUE

Amulette ne se trouve dans le Dictionnaire de l'Académie qu'à partir de l'édition de 1762, où il est masculin ; cependant c'est un mot plus ancien ; car il est dans d'Aubigné, qui l'a fait féminin. Chateaubriand aussi l'a fait féminin : Mon hôte avait des amulettes suspendues au cou, Itinér. 74 Des grammairiens ont demandé que, prenant en considération la désinence ette, qui est partout ailleurs féminine, et l'usage, qui n'est pas assuré, on donnât le genre féminin à ce mot, contre l'étymologie il est vrai, mais en raison de l'analogie des désinences.

SYNONYME

AMULETTE, TALISMAN. L'amulette est destiné à préserver du mal, des blessures, de la mort. Le talisman est tout objet auquel des idées superstitieuses font attribuer le pouvoir d'exercer une influence extraordinaire.

HISTORIQUE

XVIe s. La frayeur croissoit avec les artifices exquis des voluptés, quand monsieur le convertisseur y mit la main avec des amulettes plus puissantes, D'Aubigné, Conf. I, 7.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « amulette »

Du latin amuletum.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Amuletum.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amulette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amulette amylɛt

Évolution historique de l’usage du mot « amulette »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amulette »

  • Le sourire est l'amulette des gens civilisés. De Jean Ethier-Blais / Entre toutes les femmes
  • Pour changer de la chaîne et de l'anneau, pourquoi ne pas essayer le pendule égyptien ? Une amulette puissante, capable de vous apporter de nombreuses réponses. À condition de savoir comment faire ! Femme Actuelle, Comment utiliser un pendule divinatoire égyptien ? : Femme Actuelle Le MAG
  • Le président a bien sûr été très critiqué pour son comportement jugé fantaisiste. Jeudi López Obrador a regretté qu’on fasse autant de tapage autour de ses amulettes, il voulait seulement montrer ce que les Mexicains lui offraient et il en a profité pour exhiber un autre fétiche de sa collection, un trèfle à six feuilles. Franceinfo, Au Mexique, le président brandit des amulettes pour se protéger contre le coronavirus

Traductions du mot « amulette »

Langue Traduction
Anglais amulet
Espagnol amuleto
Italien amuleto
Allemand amulett
Portugais amuleto
Source : Google Translate API

Synonymes de « amulette »

Source : synonymes de amulette sur lebonsynonyme.fr
Partager