La langue française

Amendé

Définitions du mot « amendé »

Trésor de la Langue Française informatisé

AMENDÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de amender*.
II.− Adjectif
1. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Rendu meilleur, corrigé :
1. − Il faudrait admettre alors, reprit des Hermies, que Johannès est un être amendé, en avance sur les temps, un apôtre que l'esprit saint vivifie. J.-K. Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 184.
2. AGRIC. Rendu fertile (grâce à l'amendement) :
2. Ainsi amendé, un arpent, pourvu qu'on l'entretienne avec soin, diligence, patience, peine et travail, produit au vigneron cent cinquante francs par an, ... P.-L. Courier, Pamphlets politiques,Gazette du village, 1823, p. 180.
3. LÉGISL. Modifié par un amendement :
3. La charte dans sa forme amendée et les lois de 1831 formaient certes une base, à partir de laquelle des progrès vers une démocratie parlementaire complète, avec large droit de vote, auraient pu être pacifiquement réalisés. D.-W.-S. Lidderdale, Le Parlement français,1954, p. 23.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 43.

Wiktionnaire

Forme de verbe

amendé \a.mɑ̃.de\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe amender.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMENDER. v. tr.
Corriger, rendre meilleur. Les bons conseils et les bons exemples ont amendé ce jeune homme. Il faut espérer qu'il s'amendera. Il faut qu'il amende son ouvrage. Cette place a bien amendé la position de votre frère. On amende les terres avec du fumier, de la marne; on les amende aussi par les labours, le sarclage, etc. Cette terre s'amendera à force de fumier. Amender un projet de loi, d'arrêté, Y faire des changements, des modifications en vue de l'améliorer. Prov., Mal vit qui ne s'amende, C'est faire un mauvais usage de la vie que de ne point se corriger. Prov. et fig., Cela n'amendera pas votre marché, Cela ne fera pas que vous en soyez quitte à meilleur compte, cela ne rendra pas votre condition meilleure.

Littré (1872-1877)

AMENDÉ (a-man-dé, dée) part. passé.
  • Un sol amendé. Une terre amendée. Projet de loi amendé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMENDÉ, adj. cheval amendé, en terme de Manége, celui qui a pris un bon corps, qui s’est engraissé. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « amendé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amendé amɑ̃de

Citations contenant le mot « amendé »

  • DROGUE Bernard Rappaz a été amendé pour possession d’une petite quantité d’herbe illégale. Si le Ministère public a réduit le montant de l’amende finale, le chanvrier veut démontrer, à travers sa démarche, une dérive judiciaire que la justice conteste en rappelant les règles. , Herbe illégale: amende contestée par le chanvrier...
  • Quelques jours avant son entrée en vigueur, prévue au 1er janvier 2021, le Parlement allemand a amendé la loi Energie en faveur des énergies renouvelables. Ces modifications vont généralement dans le sens que souhaitaient les développeurs EnR outre-Rhin. GreenUnivers, L’Allemagne amende sa loi en faveur des énergies renouvelables - GreenUnivers

Traductions du mot « amendé »

Langue Traduction
Anglais fine
Espagnol multa
Italien multa
Allemand fein
Chinois 精细
Arabe غرامة
Portugais bem
Russe хорошо
Japonais 罰金
Basque ondo
Corse va bè
Source : Google Translate API

Antonymes de « amendé »

Amendé

Retour au sommaire ➦

Partager