La langue française

Amalgame

Sommaire

  • Définitions du mot amalgame
  • Étymologie de « amalgame »
  • Phonétique de « amalgame »
  • Évolution historique de l’usage du mot « amalgame »
  • Citations contenant le mot « amalgame »
  • Traductions du mot « amalgame »
  • Synonymes de « amalgame »
  • Antonymes de « amalgame »

Définitions du mot amalgame

Trésor de la Langue Française informatisé

AMALGAME, subst. masc.

A.− CHIMIE
1. ,,Alliage de mercure avec un autre métal.`` (Bader-Th. 1962) :
1. Après une certaine longueur de passage sur le mercure, on rejette le stérile, et l'on traite l'amalgame pour retirer l'or. J.-N. Haton de La Goupillière, Cours d'exploitation des mines,1905, p. 457.
2. Le mercure possède la propriété d'attaquer les métaux ou leurs composés, sauf le fer et le platine, pour former des alliages que l'on appelle amalgames... A.-M. Villon, Dessinateur et imprimeur lithographe,1932, p. 302 (encyclopédie Roret).
2. Alliage d'autres métaux entre eux :
3. La rude pierre marine, diversement colorée, ici par la décomposition des amalgames métalliques mêlés à la roche, là par la moisissure, étalait par places des pourpres affreuses, des verdissements suspects, des éclaboussures vermeilles, éveillant une idée de meurtre et d'extermination. V. Hugo, Les Travailleurs de la mer,1866, p. 252.
Spéc., ART DENT. Amalgame d'argent-étain ou amalgame. Employé pour l'obturation des cavités dentaires.
Rem. Cf. Chesn. 1857; attesté ds Lar. 19e-Lar. encyclop., Rob. et Rob. Suppl. 1970.
B.− P. ext.
1. ART CULIN. Mélange d'ingrédients :
4. La fécule produit plus vite et plus sûrement son effet quand elle est unie au sucre : le sucre et la graisse contiennent l'hydrogène, principe qui leur est commun; l'un et l'autre sont inflammables. Avec cet amalgame, elle est d'autant plus active qu'elle flatte plus le goût... J.-A. Brillat-Savarin, Physiologie du goût,1825, p. 222.
2. IMPR. Tirer en amalgame. ,,C'est tirer des impressions différentes, présentant les mêmes caractéristiques de commandes (papier, couleurs, etc.) en même temps, sur le même support, avec la même machine, l'imposition de leurs formats étant possible dans celui de la feuille utilisée.`` (Cham. 1969). Synon. « mariage ».
P. anal., MILIT. Réunion dans une même unité combattante de troupes d'origines diverses :
5. Les volontaires qui arrivaient aux armées y portaient au moins autant d'insubordination que d'enthousiasme. Ils y trouvèrent d'anciennes troupes, des cadres, des chefs instruits, une discipline qui reprit peu à peu le dessus. L'« amalgame » finit par donner des régiments solides et par mettre en valeur le tempérament militaire de la nation. J. Bainville, Histoire de France,t. 2, 1924, p. 73.
6. ... je constatai aussi que l'amalgame des troupes venues d'Afrique et des forces de l'intérieur pourrait être mené à bien. Non point que les préventions réciproques eussent disparu entre éléments d'origines diverses. Les « Français libres » conservaient, vis-à-vis de quiconque une fierté assez exclusive. Les hommes de la clandestinité, longtemps traqués, fiévreux, miséreux, auraient volontiers prétendu au monopole de la résistance. Ch. de Gaulle, Mémoires de guerre,Le Salut, 1959, p. 34.
C.− Au fig. [En parlant d'inanimés abstr.] Mélange, alliance d'éléments hétérogènes et parfois contraires :
7. Nous avons cru reconnaître qu'aucun des éléments de la civilisation européenne n'a exclusivement dominé dans le cours de son histoire, qu'ils ont vécu dans un état constant de voisinage, d'amalgame, de lutte, de transaction... F. Guizot, Hist. générale de la civilisation en Europe1828, p. 4.
8. ... elle [Lauriane] avait dans l'esprit un tour de franchise et de malice, amalgame tout berrichon, qui fait de l'alliance de deux contraires une manière de voir et de dire assez originale. G. Sand, Les Beaux Messieurs du Bois-Doré,1858, p. 36.
9. Il y avait [en 1817] amalgame, mélange, tâtonnements; la forme nette n'était pas encore dégagée et sortie de sa gaine. Ch.-A. Sainte-Beuve, Nouveaux lundis,t. 11, 1863-1869, p. 418.
10. La grande singularité de la langue basque ... c'est l'amalgame qui a lieu dans le verbe auxiliaire, qui combine dans un même mot le verbe, le pronom et le régime... P. Mérimée, Lettres à Francisque Michel,1870, p. 121.
Rem. De là, dérive l'emploi du mot en ling. mod. (cf. Martinet 1961) pour désigner une unité de langue indécomposable, cumulant 2 valeurs, p. ex. lui est un amalgame signifiant à + le.
Spéc. [En parlant de la création artistique] Mélange, combinaison :
11. ... aucun des maîtres anciens n'emploie l'amalgame orgue et orchestre à égalité de forces. V. d'Indy, César Franck,1908-1921, p. 113.
12. Nous avons beaucoup d'écrivains de grand renom, d'écrivains d'humeur (ce sont les plus précieux de tous), où l'on trouve un amalgame, une combinaison du latin et du grec. L. Daudet, Études et milieux littéraires,1927, p. 97.
13. Selon nous, le poète ne fera pas d'art d'après l'art. Il usera du véritable réalisme, c'est-à-dire qu'il accumulera en lui des visions, des sentiments (je compte le bagage prénatal) et au lieu de s'en servir à la hâte, au risque d'émouvoir par un chantage comme un brillant journaliste, les laissera tranquilles. Ainsi se formera, peu à peu, un amalgame, un magasin de rapports inattendus. J. Cocteau, Poésie critique 1,1959, p. 45.
Péj. [En parlant de choses ou de pers.] Réunion hétéroclite :
14. Je dis que je ne saurois comprendre comment ces ministres... en sont encore à ce pitoyable système de fusion et d'amalgame... F.-R. de Chateaubriand, Mélanges politiques,1816-1824, p. 128.
15. Malvina leur faisait les honneurs de quelques thés avec assaisonnement de musique. Quel bel amalgame que cette compagnie! Des bas-bleus, des rapins, des croque-notes mêlés aux rédacteurs ordinaires et extraordinaires du Flambeau. L. Reybaud, Jérôme Paturot,1842, p. 127.
Rem. gén. Employé qqf. au fém., notamment au Canada (cf. Canada 1930); cf. aussi G. Sénac de Meilhan, L'émigré, 1797, p. 1754 : ,,la première amalgame des divers éléments``.
Prononc. : [amalgam].
Étymol. ET HIST. − 1. 1431 « mélange (d'éléments hétérogènes) » emploi fig. (Fontaine des amoureux de science, p. 24 ds Gdf. Compl. : Car si ne fais purs corpx et ame Ja ne feras bonne amalgame); fin xvie-début xviie(D'Aubigné, éd. Legouez, VI, ann. 1892, p. 84 : Lignerae qui est l'amalgame des maisons d'Estree et de Lorraine), ces 2 attest. sont isolées; 1744 (Voltaire, Lettre, 5 juin 1744 ds DG : Le plaisant et le tendre sont difficiles à allier : cet amalgame est le grand œuvre); 2. 1549 « alliage de mercure avec un métal » (A. du Moulin, Quinte ess. de toutes choses, 96 ds Gdf. Compl. : Si tu mets l'argent vif sublimé en eaue corrosive faite de vitriol et de salpetre, il est certain que soudain il se convertira en amalgame et eaue). Empr. au lat. médiév. amalgama, de même sens (ann. 1250, Geberus, alchimista arabo-latinus, Clar., 2, 75 ds Mittellat. W. : accipe uncias V boni auri foliati et fac amalgama cum IV unc [iis] Mercurii ... et super ipsum amalgama pone octavam partem uncie salis alkali); 4 autres ex. du xiiies. ds Devic Suppl. à Littré s.v.; formé sur l'ar. amal al-gamāa « œuvre de l'union charnelle », l'anal. étant fréquemment établie par les alchimistes entre l'union charnelle et la combinaison entre le mercure et les métaux (cf. De matrimonio et conjunctione, traité imité de l'ar., Bibl. nat., anc. fonds lat., 7147, fo53 vod'apr. Devic, loc. cit., où le mercure étant assimilé au mari, l'argent à la femme, l'amalgame se célèbre ainsi : Natura lætatur quando sponsus cum sponsa copulatur). Le fait que le ar. soit rendu par g rom. s'explique par le mode de tradition écrite sav. de ce mot. Les formes algamala, alquamala, Rabelais, III, 26 et 38, algamana, id., V, 17 ds Hug. et almagala, Sainéan, Lang. de Rabelais, II, 25, sont simplement dues à un jeu de mot à partir du lat. médiév. La forme algame, Cotgr. 1611 est prob. issue directement de l'ar. ḡamâa « réunion », Cor., s.v. amalgama. L'étymon gr. μ α ́ λ α γ μ α « ce qui amollit » [en réalité « cataplasme émollient »], Diez5, I, 14, ne convient pas du point de vue sém. L'hyp. d'un étymon ar. issu de ce même gr. (Lok. 1927, DG) fait difficulté pour la même raison. L'hyp. de Cor., loc. cit. : amalgame est 1. soit le résultat de l'évolution suivante : de algamala (Rabelais; de l'ar. ǧamâa « réunion ») sont issues les 2 autres formes rabelaisiennes : almagala, par métathèse et algamana, par dissimilation; du croisement de ces 2 dernières formes : *almagana, devenu *amalgana d'où amalgama p. anal. avec les nombreux mots sav. en -ma, 2. soit issu de *almagama (produit du croisement entre almagala, Rabelais, et algama [fr. algame], devenu amalgama − se heurte à des difficultés chronol. : le lat. médiév. amalgama et le fr. amalgame étant bien antérieurs aux formes attestées par Rabelais et à la forme fr. algame). Du fr. amalgame sont issus les correspondants dans les autres lang. européennes.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 94.
BBG. − Bader-Th. 1962. − Bailly (R.) 1969 [1946]. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Bénac 1956. − Bouillet 1859. − Brard 1838. − Canada 1930. − Chabat t. 1 1875. − Cham. 1969. − Chesn. 1857. − Comm. t. 1 1837. − Comte-Pern. 1963. − Dup. 1961. − Duval 1959. − Fromh.-King 1968. − Galiana Déc. sc. 1968. − Goug. Lang. pop. 1929, p. 22. − Grand. 1962. − Hanse 1949. − Littré-Robin 1865. − Noter-Léc. 1912. − Nysten 1814-20. − Prév. 1755. − Privat-Foc. 1870. − Sc. 1962. − Thomas 1956. − Uv.-Chapman 1956.

Wiktionnaire

Nom commun

amalgame \a.mal.ɡam\ masculin

  1. (Chimie) Combinaison du mercure avec un autre métal.
    • Faire un amalgame.
    • Amalgame d’or, d’argent, de bismuth, etc.
    • Le tain des glaces est un amalgame d’étain.
    • La production dʼargent par amalgame au mercure oscille habituellement à Zacatecas de 70 à 80% de la production totale, ce pourcentage pouvant occasionnellement sʼélever à 90%. — (Frédérique Langue, Mines, terres et société à Zacatecas (Mexique) de la fin du XVIIe siècle à lʼindépendance, 1992)
  2. (Figuré) (Familier) Mélange de choses et de personnes qui ne sont pas ordinairement unies.
    • Bien qu'il plonge ses racines dans le zen, le chanoyu ne prône donc pas de doctrine religieuse. Il faut plutôt le considérer comme l’amalgame d'un vaste ensemble d'idéaux philosophiques et esthétiques […]. — (Gretchen Mittwer, L'art du thé au Japon, dans Tea for 2: les rituels du thé dans le monde, Bruxelles : Crédit communal & Renaissance du Livre, 1999, page 118)
    • Cette société offre un étrange amalgame de tous les rangs et de toutes les opinions.

Forme de verbe

amalgame \a.mal.ɡam\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe amalgamer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe amalgamer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe amalgamer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe amalgamer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe amalgamer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

AMALGAME. n. m.
T. de Chimie. Combinaison du mercure avec un autre métal. Faire un amalgame. Amalgame d'or, d'argent, de bismuth, etc. Le tain des glaces est un amalgame d'étain. Il se dit figurément et familièrement d'un Mélange de choses et de personnes qui ne sont pas ordinairement unies. Son caractère est un singulier amalgame de bassesse et d'insolence. Cette société offre un étrange amalgame de tous les rangs et de toutes les opinions.

Littré (1872-1877)

AMALGAME (a-mal-ga-m') s. m.
  • 1Alliage du mercure avec un autre métal. Quand on dit amalgame d'étain, on indique l'alliage de ce métal avec le mercure.
  • 2 Fig. Mélange de personnes ou de choses de nature, d'espèce différente. Un amalgame d'hommes de tous les rangs. Cet homme, étrange amalgame de défauts et de qualités.

HISTORIQUE

XVe s. Car si ne fais purs corps et ame, Ja ne feras bonne amalgame, La Fontaine, 460.

XVIe s. Amalgame est appellé par les alchimistes l'or, quant il est dissout, et entremeslé avec le vif-argent, Palissy, 377.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AMALGAME. - ÉTYM. Ajoutez : M. Devic, Dict. étym., apporte ses conjectures sur ce mot, qui n'est pas encore éclairci. Il se demande si c'est l'arabe amal al-djam'a ( 1er a bref pour amal, a long pour al), l'œuvre de la conjonction, ou une altération de al-modjam'a (modjām), l'acte de la consommation du mariage. Amalgama nous est venu par les alchimistes, M. Devic n'en connaît pas d'exemple avant le XIIIe siècle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

AMALGAME, s. m. en Chimie est une combinaison ou un alliage du mercure avec quelqu’un des métaux. Voyez Amalgamation, Mercure, Métal. Ce mot est formé du Grec ἄμα, simul, ensemble, & de γάμειν, jungere, joindre.

L’amalgame du mercure avec le plomb est une substance molle, friable, & de couleur d’argent. Voyez Plomb.

Si on lave cet amalgame avec de l’eau bien claire & qui soit chaude, & qu’on le broye en même tems dans un mortier de verre, les impuretés du métal se mêleront avec l’eau ; & si on change l’eau & qu’on répete la lotion plusieurs fois, le métal se purifiera de plus en plus. Un des plus grands secrets de la Chimie, selon Boerhaave, c’est de trouver moyen d’avoir à la fin la liqueur aussi pure & aussi nette, que lorsqu’elle a été versée sur l’amalgame ; ce qui pourroit fournir une méthode d’annoblir les métaux, ou de les retirer des métaux moins précieux. V. Transmutation, Pierre philosophale, &c.

Cette maniere philosophique de purifier les métaux, peut s’appliquer à tous les métaux, excepté au fer. Voyez Amalgamation.

Les amalgames s’amollissent par la chaleur, & au contraire se durcissent par le froid. Les métaux amalgamés avec le mercure, prennent une consistance molle & quelquefois presque fluide, selon la quantité du mercure qu’on y a employée.

On peut retirer les métaux du mercure & les remettre dans leur premier état par le moyen du feu. Le mercure est volatil, & cede bien plus aisément au feu que ne font les métaux ; c’est pourquoi en mettant l’amalgame sur le feu, le mercure se dissipe & le métal reste divisé en petites parties, ce qui est l’effet du mercure qui a dissous le métal qui est ainsi réduit en poudre, qu’on nomme quelquefois chaux. Voyez Chaux d’or.

Si on veut ne pas perdre ainsi le mercure par l’évaporation, il faut faire l’opération dans des vaisseaux clos, dans une cornue avec son récipient, & y faire distiller le mercure comme on fait dans la révivification du mercure de son cinabre.

Et pour avoir le métal dans son premier état, tel qu’il étoit avant que d’en faire l’amalgame, on prend la poudre ou la chaux du métal, qui reste après en avoir retiré le mercure, & on fait fondre ce reste dans un creuset.

L’amalgame est un moyen dont on se sert dans plusieurs pays pour tirer l’or & l’argent de leurs mines. On broye ces mines avec du mercure qui se charge de ce qu’elles ont de fin, c’est-à-dire de ce qu’elles ont d’or ou d’argent, & qui ne se mêle point avec la terre,ni avec la pierre ; de sorte que le mercure étant retiré de la mine par son propre poids & par la lotion qu’on fait de ce mercure dans de l’eau, on retire par la cornue le mercure, qui laisse le métal qui étoit dans la mine. (M)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « amalgame »

(XVe siècle) Du latin amalgama[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. amalgama. On trouve aussi algamala dans du Cange, comme terme d'alchimie. D'après Diez, de μάλαγμα, ramollissement.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « amalgame »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
amalgame amalgam

Évolution historique de l’usage du mot « amalgame »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « amalgame »

  • Il ne faut pas effacer totalement le passé. Il faut l'utiliser, l'amalgamer. Le but est de tout mêler en nous-mêmes. De Frank Herbert / Les enfants de Dune
  • Le terrorisme vise à créer des amalgames et à fédérer des sensibilités différentes, en s’appuyant sur des sympathies, un sentiment d’humiliation, de rejet. De Dominique de Villepin / Le Figaro, 20 janvier 2015
  • L’amalgame doit être stoppé. Et il faut donc considérer Mme PIRBAKAS comme une élue de France issue d’un parti politique d’extrême droite de France ! , Non à l’amalgame ! Non au déni de l’histoire ! - CCN - Caraib Creole News / L'actualité de Guadeloupe, Martinique et de la Caraïbe
  • L'être humain est un amalgame de particules doué de raison. De Marc-Antoine Rock
  • L'adolescent est l'amalgame d'un adulte en devenir et d'un enfant en revenir. De José St-Louis
  • L'homme en proie au malheur cherche une consolation dans l'amalgame de sa peine à la peine d'autrui. De Milan Kundera / La plaisanterie
  • La vie, on sait bien ce que c'est : un amalgame saugrenu de moments merveilleux et d'emmerdements. De Roger Martin du Gard / Les Thibault
  • S’ils refusent de nier les dérives de certains fonctionnaires, tous se disent « blessés » par les soupçons de racisme systématique au sein des services. Entré dans la police nationale il y a seize ans, Gabriel* vit « mal » les dernières affaires et les accusations qui « entachent » sa profession : « Il y a des amalgames, c’est stigmatisant et ça fait mal. Je suis favorable à la transparence. Ceux qui n’ont rien à se reprocher n’auront rien à opposer à la généralisation des caméras-piétons. Et j’invite tous les gens qui estiment que l’ensemble de la profession est raciste et violente à venir passer une journée en immersion avec nous pour voir la réalité de notre travail. » , Racisme dans la police : Pas de « déni » mais des « amalgames » injustes, témoignent des policiers
  • La nausée. La colère. La révolte. Provoquant une onde de choc à l’aune du traumatisme, la mort de l’Américain George Floyd ravive jusque dans l’Hexagone des blessures toujours à vif. À l’instar de celles des Gilets jaunes, dont la collection des gueules cassées marquera le quinquennat Macron aussi sûrement que le drame de Minneapolis symbolise le racisme systémique de l’Amérique de Trump. Une Amérique dans laquelle les discriminations ont la peau dure, plus de 50 ans après l’abolition de la ségrégation. Faut-il pour autant établir un parallèle entre la poudrière US et les tensions franco-françaises ? Télescopage de l’actualité, une contre-expertise concernant l’implication des gendarmes dans l’affaire Adama Traoré, décédé en 2016, relance les accusations de la famille à l’endroit des premiers. Dénonçant « un déni de justice », la charge d’Assa Traoré, sœur de la victime, fait ainsi écho aux récents propos incendiaires de Camélia Jordana fustigeant le racisme supposé de « policiers qui massacrent tous les jours » en raison de la couleur de peau. Certes, il convient d’en finir avec l’abus des contrôles au faciès pointé par Jacques Toubon, le défenseur des droits. Recréer du lien impose aussi de réinvestir les cités laissées pour compte. En outre, aucun Adama Traoré ne doit être passé par pertes et profits du maintien de l’ordre. En République, le respect de la loi et la vérité des faits s’imposent à tous. Encore faut-il que l’État comme les citoyens en admettent l’arbitrage des juges. À l’inverse, l’amalgame et l’outrance desservent la juste cause qu’ils prétendent servir. En dépit de leur commun multiculturalisme, les situations sur les deux rives opposées de l’Atlantique restent très éloignées. Dans un pays qui compte une arme à feu par habitant, les homicides impliquant la police font - proportionnellement à la population - treize fois plus de victimes qu’en France. Non, la France de Macron n’est pas l’Amérique de Trump. Tant s’en faut. , Edition Metz et agglomération | Ni amalgame, ni déni
  • Le chef de l'Etat a toutefois tenu à rappeler que « l'écrasante majorité des forces de l'ordre ne sauraient être salies et que dans le même temps elles se devaient d'être exemplaires dans le comportement », a souligné Sibeth Ndiaye. « Je le cite, il ne faut céder ni aux amalgames réducteurs, ni à une protection coupable. » Les Echos, Emmanuel Macron dénonce le racisme dans la police tout en refusant l'amalgame | Les Echos
  • Après le message global politique, le temps est venu de préciser les détails de l’Instrument de relance de 750 milliards post Covid-19 de la Commission européenne. Au lendemain de la présentation globalement bien accueillie par la presse européenne, son souci a été de tenter d’éviter les amalgames entre les conditions qui seront posées aux Etats pour bénéficier des subventions et des prêts du paquet et celles qui ont été demandées à la Grèce et aux autres pays qui ont eu besoin d’aide financière pendant la crise des dettes souveraines en 2012. Le Soir Plus, Conditionnalité: éviter l’amalgame avec la vieille troïka - Le Soir Plus

Traductions du mot « amalgame »

Langue Traduction
Anglais amalgam
Espagnol amalgama
Italien amalgama
Allemand amalgam
Portugais amálgama
Source : Google Translate API

Synonymes de « amalgame »

Source : synonymes de amalgame sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « amalgame »

Partager