Plombage : définition de plombage


Plombage : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

PLOMBAGE, subst. masc.

A. −
1. Opération qui consiste à plomber, à garnir de plomb. Plombage d'un toit, d'une cuve. Le plombage d'un faîte (Ac.).
2. CHIR. DENT. Opération qui consiste à plomber une dent; p.méton., fam., résultat de cette opération; produit solidifié qui obture le trou d'une dent. Plombage d'une dent cariée; plombage solide; plombage qui part; se faire (re)faire un plombage. Au milieu de ce dîner, je m'aperçois qu'une racine de dent, sur laquelle à peu près je mange depuis deux ans, dans le vide ou le plombage fatigué de mes autres molaires, je m'aperçois qu'elle s'est cassée (Goncourt, Journal,1890, p.1097).
B. − Action de sceller avec un plomb, des plombs. Plombage d'un ballot, d'un compteur, d'une porte de wagon. Le bureau des douanes prussiennes s'est installé dans le couvent (...) l'ombre de Hildegarde assiste au plombage des colis (Hugo, Rhin,1842, p.231).
C. − Spécialement
1. BEAUX-ARTS. Opération consistant à appliquer une couche d'émail sur une matière de couleur foncée pour lui donner une couleur de plomb. À Byzance comme à Saint-Cosme, le plombage indigo du fond des fresques et des mosaïques ne tend pas seulement à suggérer l'univers comme un drame, mais encore à enfermer les personnages dans un monde clos (Malrauxds Lar. Lang. fr.).
2. AGRIC. Action de plomber la terre. (Ds Lar. 19e-Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth.: [plɔ ̃ba:ʒ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist.1. 1427 plommage «opération qui consiste à garnir de plomb» (Compte d'ouvrages, 1reSomme de mises, A. Tournai ds Gdf. Compl.); 2. 1791 «action de plomber les marchandises» (Réimpression de l'anc. Moniteur, IX, 64b ds Z. fr. Spr. Lit. t.35, p.142); 3. 1832 «action de plomber une dent» (Raymond); 4. 1835 «action de tasser la terre» (Maison rustique 19et.1, p.207). Dér. de plomber*; suff. -age*.

plombage « amalgame qui bouche le trou d'une dent »

Plombage : définition du Wiktionnaire

Nom commun

plombage \plɔ̃.baʒ\ masculin

  1. Action de plomber, de garnir de plomb, de marquer avec un plomb.
    • Le plombage d’un faîte.
    • Le plombage d’un ballot.
    • Payer tant pour le plombage.
  2. (Dentisterie) Remplissage, avec un amalgame dentaire, qui autrefois contenait du plomb, de la cavité d’une dent cariée.
    • Le plombage des dents.
    1. (Par extension) Cette obturation de la dent elle-même.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Plombage : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PLOMBAGE. n. m.
Action de plomber, de garnir de plomb, de marquer avec un plomb. Le plombage d'un faîte. Le plombage d'un ballot. Payer tant pour le plombage. Le plombage des dents, Opération qui consiste à remplir avec une substance métallique la cavité d'une dent cariée.

Plombage : définition du Littré (1872-1877)

PLOMBAGE (plon-ba-j') s. m.
  • 1Action de garnir de plomb.
  • 2Action de marquer avec un plomb.
  • 3Plombage des dents, opération qui consiste à remplir exactement la cavité d'une dent cariée avec une substance métallique malléable, qui autrefois était du plomb, puis des feuilles d'étain, d'argent, d'or ou de platine, et aujourd'hui un chlorhydrate de platine qui durcit en très peu de temps.
  • 4Opération agricole qui consiste à presser, à tasser plus ou moins la terre après l'ensemencement ; ce qui se fait, dans les champs avec des rouleaux pesants, dans les jardins avec les pieds seuls ou armés d'une planche ou batte fixée par des courroies.
  • 5Action de polir le marbre avec une molette de plomb.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « plombage »

Étymologie de plombage - Wiktionnaire

 Dérivé de plomber avec le suffixe -age. D’abord plommage (1427)[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de plombage - Littré

Plomber.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « plombage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
plombage plɔ̃baʒ play_arrow

Citations contenant le mot « plombage »

  • Toutes celles et ceux qui ont déjà eu des caries le savent : ça fait mal et le dentiste les soigne grâce à un plombage, un terme qui fait référence à l’utilisation de plomb et autres métaux lourds dont le mercure pour ce traitement. ConsoGlobe, Soins dentaires : la fin du mercure dans les plombages ?
  • Mais rapidement, cette utilisation a soulevé des questions quant à l'innocuité d'une exposition chronique au mercure. Proportionnelle au nombre de plombages en bouche, la libération de mercure peut survenir lors de la condensation, du polissage, de la pose et de l'usure des amalgames.  Doctissimo, Plombage au mercure - Doctissimo
  • Les autorités européennes ont mis le holà à l’utilisation des amalgames, communément appelés plombages, pour soigner les caries des enfants et des femmes enceintes, compte tenu de leur composition toxique. Sans aller jusqu’à l’interdiction totale. , Plombages - Le mercure interdit mais pas pour tous - Actualité - UFC-Que Choisir
  • Les amalgames dentaires – plus connus sous le nom de « plombages », utilisés après le soin d’une carie – sont-ils un « poison » dans la bouche des citoyens européens, et, plus spécifiquement, des Français ? C’est ainsi que sont présentés ces dispositifs médicaux par le média indépendant en ligne Bastamag, spécialisé dans les questions sociales et environnementales. , Mercure dentaire: Les plombages sont-ils un «poison» dans la bouche des Français?
  • Bonne nouvelle pour ceux qui redoutent les fraises des cabinets dentaires. Certaines caries auraient le pouvoir de se guérir seules, sans avoir recours à la traditionnelle technique du plombage, et ce, grâce à une bonne hygiène bucco-dentaire, selon des travaux publiés dans la revue Community Dentistry and Oral Epidemiology. www.pourquoidocteur.fr, Carie dentaire : une méthode alternative au plombage
  • On appelle ça plombage mais l’amalgame qu’utilise le dentiste pour combler une carie (à la surface de la dent ou sous une couronne) est un mélange de mercure, d’argent, de cuivre, d’étain et parfois de zinc. Sa couleur est toujours grise. Mais au moment de sa pose, de sa dépose ou s’il s’use, on risque d’ingérer une certaine quantité d’amalgame et donc de mercure… Or, on sait que le mercure est un puissant toxique, qui peut entraîner des lésions neurologiques. D’ailleurs, en France pour protéger l’environnement, les amalgames ne peuvent pas être jetés dans les canalisations par les dentistes. Mais on ne sait pas quelles quantités sont dangereuses… Donc, dans le doute, on est tentée d’appliquer le principe de précaution. Biba Magazine, Soin dentaire : J'ai des plombages, dois-je m'inquiéter ? - Biba Magazine
  • Ainsi, afin d’éviter l’aggravation du stade de la carie et les dommages causés à la dent, le dentiste devra procéder au retrait de la partie infectée de la dent, au nettoyage de la zone, puis au remplacement de la portion retirée en la comblant par un plombage fait en amalgame ou en composite. La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable, Différences entre plombage et traitement de canal - La Nouvelle Union et L'Avenir de l'Érable

Images d'illustration du mot « plombage »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « plombage »

Langue Traduction
Corse filli
Basque betetze
Japonais 充填
Russe заполнение
Portugais o preenchimento
Arabe حشوة
Chinois 填充
Allemand füllung
Italien riempimento
Espagnol relleno
Anglais filling
Source : Google Translate API

Synonymes de « plombage »

Source : synonymes de plombage sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires