La langue française

Achoppement

Sommaire

  • Définitions du mot achoppement
  • Étymologie de « achoppement »
  • Phonétique de « achoppement »
  • Évolution historique de l’usage du mot « achoppement »
  • Citations contenant le mot « achoppement »
  • Traductions du mot « achoppement »
  • Synonymes de « achoppement »

Définitions du mot achoppement

Trésor de la Langue Française informatisé

ACHOPPEMENT, subst. masc.

A.− Action de heurter du pied quelque chose, de faire un faux pas.
P. méton. Ce qui fait achopper :
1. ... je marchais le dernier et immédiatement sur vos traces; c'est mon dédommagement lorsque la rigueur des chemins m'interdit vos côtés. Je conduis ma marche sur l'empreinte de vos pas et je considère avec un charme mêlé de peine, la grâce souffrante de vos pieds sur la dureté et les achoppements des sentiers. Hélas! hier, la souffrance est allée jusqu'aux blessures! M. de Guérin, Correspondance,1837, p. 292.
B.− Au fig. (Emploi le plus fréq. au xixes., le seul au xxes.)Obstacle, embarras, difficulté :
2. [M. de Barcos] n'écrivit presque rien qui ne soulevât des difficultés sans nombre et qui ne fît achoppement. Ch.-A. Sainte-Beuve (Lar. encyclop.).
C.− Loc. Pierre d'achoppement.
1. Auj. inus. Pierre sur laquelle on trébuche.
P. ext. Obstacle physique particulièrement difficile à surmonter ou à tourner :
3. Enfin l'obstacle des fleuves a servi aussi de pierre d'achoppement. On ne compte plus les villes qui doivent leur origine à un gué, à un passage facilité par des îles, parfois à un portage (Volok), les dumum et les briva celtiques, les furt germaniques, etc. P. Vidal de La Blache, Principes de géographie humaine,1921, p. 293.
4. Les indices pratiques du monde se réfèrent à cette « praticabilité » de nos chemins : obstacles, mur, percée, scandale (pierre d'achoppement), brouillard, etc. P. Ricœur, Philosophie de la volonté,1949, p. 197.
2. Au fig. (remplace au xxes. le mot empl. seul). Occasion de faillir, écueil grave :
5. C'est là qu'il faut voir combien l'inégalité, cette pierre d'achoppement des politiques, embarrasse peu la nature. Elle s'amuse au contraire, dans tous les rapports du cœur, à se jouer des différences, des inégalités, qui sembleraient devoir créer à l'union d'insurmontables obstacles. La femme, par exemple, aime l'homme, justement parce qu'il est plus fort. L'enfant aime son ami, souvent parce qu'il est supérieur. J. Michelet, Le Peuple,1846, p. 273-274.
6. ... partant de la notion évangélique, et des commentaires qu'en donnent les épîtres de saint Paul et de saint Pierre, de la pierre d'angle qui devient en même temps la pierre d'achoppement, citant la parole de Jésus-Christ répondant aux disciples de saint Jean-Baptiste : « Bienheureux sont ceux à qui je ne suis pas une occasion de scandale », dans une remontée vigoureuse et sublime jusqu'à l'origine même des choses... Ch. Du Bos, Journal,déc. 1927, p. 377.
7. ... les passages dangereux au point de vue du rythme, pierre d'achoppement pour beaucoup de chefs d'orchestre... I. Stravinsky, Chroniques de ma vie,1931, p. 115.
Prononc. ET ORTH. : [aʃ ɔpmɑ ̃]. Fér. Crit. t. 1 1787 propose la graph. achopement avec un seul p. Enq. : /aʃopmã/.
Étymol. ET HIST. − 1. Entre 1215 et 1230 acopement, « ce qui fait obstacle à qqc. », sens fig. (S. Graal, B. N. 24 394, fo59 rods Gdf. Compl. : Lors a congié de faire sa volenté, lors si trueve il sa voie si mervilleusement delivre qu'il n'i trueve encontral ne acopement); av. 1564 achoppement « id » id. (Calvin, Des Scandales, 144 ds Gdf. Compl. : Nous avons la clarté de l'Évangile, laquelle nous monstrant le chemin, nous met devant les yeulx les achoppemens dont il nous fault garder); 2. 1363 « action de buter contre un obstacle », sens propre (Lit. remiss. ann. 1363 in Reg., 95, ch. 136 ds Du Cange s.v. assopire : Comme icellui suppliant se fust Assoupé ou aheurtié à un joene homme;... courroucié du delay et empeschement qu'il avoit eu pour cause dudit Assoupement). Dér. de achopper*; suff.-ment1*.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 52.
BBG. − Bar 1960. − Bél. 1957. − Fér. 1768.

Wiktionnaire

Nom commun

achoppement \a.ʃɔp.mɑ̃\ masculin

  1. Action de heurter du pied en marchant, de trébucher.
    • L'achoppement sur les dalles parisiennes rappelle les "achoppements" passés du narrateur dans sa quête, en même temps qu'il fait ressurgir Venise. — (Société des amis de Marcel Proust et des amis de Combray, Bulletin Marcel Proust: Numéro 49, 1999)
  2. « La vraie difficulté, le point d’achoppement des négociations, c’est l'Éducation nationale » — (Michel Houellebecq, Soumission, page 81)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ACHOPPEMENT. n. m.
Action de heurter du pied en marchant, de trébucher. Il ne se dit guère que dans cette locution figurée, Pierre d'achoppement, Occasion de faillir, de tomber dans l'erreur. La rencontre de cette femme a été une pierre d'achoppement pour lui. De pareilles propositions sont des pierres d'achoppement pour les faibles. Pierre d'achoppement se dit aussi quelquefois d'un Obstacle imprévu. L'affaire sera bientôt terminée, si nous ne rencontrons pas quelque pierre d'achoppement.

Littré (1872-1877)

ACHOPPEMENT (a-cho-pe-man) s. m.
  • 1Ce qui fait achopper. Regarde d'où provient L'achoppement qui te retient, La Fontaine, Fab. VI, 18.
  • 2Pierre d'achoppement, occasion de faillir. Il doit être la pierre d'achoppement et de scandale, Pascal, Proph. 21. Il devient une pierre d'achoppement à ses frères, Massillon, Vices.
  • 3Pierre d'achoppement, obstacle imprévu. La pierre d'achoppement [à mon mariage] était la vocation [de ma future], Saint-Simon, 15, 174.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « achoppement »

De achopper, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Achopper.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « achoppement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
achoppement aʃɔpmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « achoppement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « achoppement »

  • Il n'est pas besoin à l'homme d'autre chose que ses pieds pour qu'il trébuche. […] car, sa misérable pierre d'achoppement, chacun la porte en soi. Heinrich von Kleist, La Cruche cassée Der zerbrochene Krug
  • Il n'est pas besoin à l'homme d'autre chose que ses pieds pour qu'il trébuche... car sa misérable pierre d'achoppement, chacun la porte en soi. De Heinrich von Kleist / La Cruche cassée
  • Pour le meilleur des hommes, l'argent n'est-il pas une pierre d'achoppement, un danger pour l'âme, une source de dureté souvent ! De Gabrielle Roy / La Petite Poule d'eau
  • Selon nos sources, la santé fragile de Demeyère est un premier obstacle même si le principal point d'achoppement serait l'avenir de Conforama, le plus gros client de Demeyère, en cours de reprise par But. Or But se serait engagé « sur un volume suffisant et pour une durée importante », indique aux Echos Me Ralph Blindauer, avocat de l'intersyndicale. Les Echos, Le fabricant de meubles Demeyère dans la tourmente | Les Echos
  • Ainsi, avant même que le coronavirus ne fasse irruption, la construction du futur CHU sur l’île de Nantes faisait déjà figure de pierre d’achoppement entre Laurence Garnier (LR), farouchement hostile au projet, et Johanna Rolland (PS) qui le soutient mordicus, comme Valérie Oppelt (LREM). Avant même l’avènement de « l’urbanisme tactique », le développement du vélo et des infrastructures cyclables tenaient, eux aussi, une place importante dans les programmes. Tout comme le « verdissement de la ville », thème sur lequel les candidates rivalisaient déjà d’imagination. Mediacités, Bataille de programmes à Nantes : Garnier, Oppelt et Rolland au jeu des différences | Mediacités
  • Pourtant, les trois mesures énoncées dans le document – des trains de 6h à minuit tous les jours, une tarification Tisséo sur tous les TER dans son périmètre, et une première ligne traversante entre Montauban et Castelnaudary – semblent faire l’unanimité. Le point d’achoppement se situe en réalité au niveau du financement du projet. “L’offre ferroviaire de proximité est de la compétence de la Région. Il n’appartient donc pas à la Métropole ou à Tisséo de participer à son financement », explique Jean-Luc Moudenc dans un courrier adressé à Rallumons l’étoile. Pour le collectif, l’argument n’est pas recevable. Son coordinateur, Benoît Lanusse, se réfère à l’article L2121-3-1 du Code des transports qui stipule : « Les métropoles […] et les communautés urbaines, en tant qu’autorités organisatrices de la mobilité […], ou les syndicats mixtes […] peuvent contribuer au financement d’un service ferroviaire régional de voyageurs […] situé dans leur ressort territorial afin de répondre à un besoin qui leur est spécifique ou d’assurer un surcroît de desserte. » La participation de Tisséo au financement du RER toulousain reste pourtant la condition sine qua non pour que le projet voit le jour, comme l’explique Benoît Lanusse : « Évidemment, la Région Occitanie sera partie prenante, mais elle ne peut pas assumer seule un tel programme. Ses ressources sont contraintes et même si elle est volontariste en matière de transports ferroviaires, elle se concentre sur les dessertes régionales. » Selon lui, ce serait ainsi à Toulouse métropole et donc Tisséo, principal bénéficiaire des retombées, de prendre en charge le RER, en partenariat avec la Région, l’État et la SNCF. Le Journal Toulousain, journal de solutions et JAL, Le RER toulousain conditionné au résultat des municipales ?
  • Le département ne peut pas aider en direct les entreprises touristiques et toutes celles qui sont déjà à la peine. En revanche, il a envisagé d’investir lourdement dans la promotion de l’offre touristique. Et, cette fois, c’est directement de sa compétence. Cette opération tombe plutôt bien dans un esprit de relance de l’économie locale et au moment où les Français vont surtout se détendre en France, post-covid oblige. C’est aussi le point d’achoppement d’une politique engagée depuis quelques années déjà destinée à structurer l’offre touristique en la rendant plus lisible, donc plus visible, en trois destinations, les Vosges du Sud, Vesoul-Val de Saône, et Vallée de l’Ognon. , Autres | Tourisme : la Haute-Saône joue sa carte authentique
  • La pierre d'achoppement est financière : Béziers est déficitaire au mieux de 2,5 millions d'euros, au pire du triple, selon les sources. L'existence de ce « trou » plus ou moins profond explique, en partie, les atermoiements des uns et les déclarations acides des autres. L'Équipe, Béziers : les présidents ont reçu les garanties financières des repreneurs émiratis - Rugby - Pro D2 - ASB - L'Équipe
  • L’un des points d’achoppement les plus flagrants depuis le début des négociations est l’évaluation des pertes accumulées par le secteur bancaire et la Banque du Liban. L'Orient-Le Jour, Négociations avec le FMI : le Liban a choisi de se baser sur les chiffres du gouvernement - L'Orient-Le Jour
  • Mené par certains syndicats de l’entreprise, ce mouvement de contestation sans préavis porte sur les NAO, négociations salariales annuelles obligatoires, sur lesquelles des points d’achoppement existent entre direction et syndicats. , Lille: Grève surprise dans les bus et tramways de l'agglomération

Traductions du mot « achoppement »

Langue Traduction
Anglais obstacle
Espagnol obstáculo
Italien intoppo
Allemand größte hindernis
Portugais tropeço
Source : Google Translate API

Synonymes de « achoppement »

Source : synonymes de achoppement sur lebonsynonyme.fr
Partager