La langue française

Absorbant

Sommaire

  • Définitions du mot absorbant
  • Étymologie de « absorbant »
  • Phonétique de « absorbant »
  • Évolution historique de l’usage du mot « absorbant »
  • Citations contenant le mot « absorbant »
  • Traductions du mot « absorbant »
  • Synonymes de « absorbant »
  • Antonymes de « absorbant »

Définitions du mot absorbant

Trésor de la Langue Française informatisé

ABSORBANT, ANTE, adj. et subst. masc.

I.− Sens propre
A.− Adj., ANAT., SC. NATURELLES ET SC. PHYS. [En parlant d'organes creux et p. anal. de corps phys. considérés comme perméables] Qui a la propriété d'intégrer à sa substance les sels, les liquides, les gaz, les rayons caloriques ou lumineux, etc. en contact :
1. Tout près de-là est le pylore, d'où part l'intestin, lequel, restant toujours égal et cylindrique, fait deux replis, et se porte en avant et à droite, où il s'ouvre au bord de l'orifice du poumon, après avoir rampé sur les parois de cette cavité, et y avoir fourni aux vaisseaux veineux qui les parcourent, une infinité de racines absorbantes. G. Cuvier, Leçon d'anatomie comparée,t. 4, 1805, p. 116.
2. [Pour faire un bon moule céramique] la terre cuite [doit être] assez (...) poreuse pour être absorbante. A. Brongniart, Traité des arts céramiques ou des poteries considérées dans leur histoire, leur pratique et leur théorie, t. 1, 1844, p. 131.
3. En général, la racine qui croît, se couvre bientôt d'un manchon velouté de poils infiniment fins, poils radicaux ou poils absorbants ... Plantefol, Cours de botanique et de biologie végétale, t. 1, 1931, p. 149.
4. ... les multiplicateurs [de fréquence pour l'émission radiotélégraphique] donnent de nombreux harmoniques que des circuits absorbants (...) ou des filtres peuvent (...) éliminer, ... J. Mercier, Traité de radio-électricité,Oscillateurs à haute fréquence, t. 1, 1937.
5. L'acier inoxydable est malheureusement trop absorbant pour les neutrons; il peut être utilisé pour le gainage de l'uranium enrichi, mais ne peut l'être pour l'uranium naturel. B. Goldschmidt, L'Aventure atomique, ses aspects politiques et techniques,1962, p. 208.
[En parlant de la propriété même] Qui consiste à intégrer à sa substance d'autres substances (cf. ci-dessus) :
6. Le sang respire. En modifiant sa composition, on modifie sa propriété absorbante pour l'oxygène. C. Bernard, Cahier de notes,1860, p. 48.
7. Tout le monde autour de lui n'est qu'une mine où le précieux filon vert puise de quoi élaborer continûment son protoplasme, dans l'air par la fonction chlorophyllienne de ses feuilles, dans le sol par la faculté absorbante de ses racines qui assimilent les sels minéraux d'où la qualité essentielle de cet être, libéré à la fois de tous soucis domiciliaires et alimentaires par la présence à son entour d'une ressource infinie d'aliments : l'immobilité. F. Ponge, Le Parti pris des choses,1942, p. 67.
B.− Emploi subst., rare
1. PHARM. Substances propres à absorber les acides développés dans les voies digestives.
2. PYROTECHNIE :
8. Les absorbants ont pour objet de solidifier (...) les liquides explosifs (...) pour les rendre plus maniables, ... Vennin, Chesnau, Poudres et explosifs,1924, p. 314.
II.− Au fig., emploi adj. [En parlant d'une activité, de nature surtout morale, ou d'un état d'âme, etc.] Qui occupe ou accapare entièrement l'esprit ou les réserves d'énergie d'une personne :
9. Chez Trompe-La-Mort, évadé depuis huit ans, ce mouvement s'était bien affaibli; mais, par l'effet de son absorbante méditation, il allait d'un pas si lent et si solennel que, quelque faible que fût ce vice de démarche, il devait frapper un œil exercé comme celui de La Pouraille. H. de Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes,1848, p. 539.
10. C'est beaucoup de fatigue et de souci quand l'héritage n'y suffit pas, et qu'il faut exercer une industrie absorbante comme l'est celle d'écrire pour le public. G. Sand, Histoire de ma vie,t. 4, 1855, p. 423.
11. Ces deux pensées étaient si étroitement mêlées dans son esprit qu'elles n'en formaient qu'une seule; elles étaient toutes deux également absorbantes et impérieuses, et dominaient ses moindres actions. V. Hugo, Les Misérables,t. 1, 1862, p. 271.
12. Il y a de tout cela dans Beethoven. Si absorbant que soit le rêve musical, où tous ses jours sont immergés, il étouffe du besoin d'agir, de sermonner, de commander. R. Rolland, Beethoven. Les Grandes époques créatrices, t. 1, 1903, p. 163.
13. Cette femme pour qui il avait tué, qui avait été toute sa vie, qui l'avait possédé de chair et d'âme, ne comptait plus, noyée, étouffée dans un souci infiniment plus vaste, plus absorbant, plus hallucinant. M. Van der Meersch, L'Invasion 14,1935, p. 184.
[En parlant d'une pers.] Même sens :
14. Tout individu qui n'a rien à nous donner et qui ne veut rien recevoir de nous, nous paralyse par sa société. C'est un absorbant qui nous soutire gaieté, esprit, force vitale, et nous laisse plus pauvres, sans s'être enrichi lui-même. H.-F. Amiel, Journal intime,25 déc. 1866, p. 549.
15. Zola, au fond, est l'homme que les habitudes de la société forcent à vous demander de vos nouvelles, quand il vient chez vous; mais son moi est si tout plein de lui, si absorbant, qu'il ne lui permet pas de donner la moindre attention à la réponse qu'on lui fait. E. et J. de Goncourt, Journal,févr. 1885, p. 420.
Rem. Dans l'ex. 14, l'adj. est substantivé (seul ex. de cet emploi dans la docum.).
Stylistique − Neutre dans ses emplois sc. et techn., l'adj., empl. au fig. dans la lang. commune, y connote volontiers une idée de peine éprouvée ou infligée (cf. 9, 10, 14, 15).
Prononc. : [ab̭sɔ ʀbɑ ̃], fém. [-ɑ ̃:t]. Enq. : /apsoʀbã, -t/.
Étymol. − 1751 adj. « qui absorbe, qui s'imprègne de » terme méd. (Encyclop. : Absorbant. Il y a des vaisseaux absorbans par-tout où il y a des arteres exhalantes...); id., subst., terme méd. (ibid. : absorbans, remedes dont la vertu principale est de se charger des humeurs surabondantes contenues dans l'estomac). Part. prés. pris adj. et subst. du verbe absorber* au sens I 2. HIST. − L'adj. et le subst. sont recensés dans les dict. sous 2 vedettes distinctes (sauf par Trév. 1752 et 1771) jusqu'à Ac. 1835. I.− Pas de disparition av. 1789. II.− Hist. des sens et accept. attestés apr. 1789. − A.− Sém. A et B (absorbant, adj. et subst.); les 2 emplois sont d'abord attestés comme termes sc. 1. Emplois adj. Ils sont cités ci-dessous dans l'ordre chronol. de leur apparition. a) Méd., 1reattest. 1751 (cf. étymol.), subsiste (cf. sém. I A). b) Bot., 1reattest. 1751 (cf. étymol.), subsiste (cf. sém. I A) : Les végétaux ont des vaisseaux absorbans, qui pompent les fluides de l'atmosphère. Ac. Suppl. 1835. c) Phys., 1reattest. xviiies., subsiste : On emploie des poudres absorbantes, quand il règne sur les superficies une fluidité qui les ferait s'attacher. Abbé Nollet, Phys. expér. (Trév. 1752). d) Pharm., 1reattest. 1863, subsiste : Se dit des substances qui ont la propriété d'absorber les acides dans l'estomac. La magnésie est une terre absorbante. Littré. Emploi dans la lang. cour., peu usité; 1reattest. 1762 : les terres absorbantes. Ac. 1762. Ces emplois subsistent sans variation de sens. 2. Emplois subst. Méd., 1reattest. 1751 (cf. étymol.); pyrotechnie, cf. sém. I B. B.− Sém. II (absorbant, emploi adj. au fig.). 1reattest. 1834, Sainte-Beuve, Volupté, p. 73. Subsiste comme emploi prédominant dans la lang. commune.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 214. Fréq. rel. litt. : xixes. : a) 289, b) 301; xxes. : a) 325, b) 306.
BBG. − Bouillet 1859. − Comte-Pern. 1963. − Delorme 1962. − Fromh-King 1968. − Garnier-Del. 1961 [1958]. − Littré-Robin 1865. − Musset-Lloret 1964. − Nucl. 1964. − Nysten 1814-20. − Pir. 1964. − Plais.-Call. 1958. − Privat-Foc. 1870.

Wiktionnaire

Adjectif

absorbant \ap.sɔʁ.bɑ̃\

  1. Qui absorbe.
    • Une terre absorbante.
    • Des sables absorbants.
  2. (Médecine) (Pharmacie) Se dit des substances et des préparations médicinales ayant la propriété d’absorber les acides qui se développent spontanément dans l’estomac. Médicaments servant à absorber les liquides et les gaz.
    • Substance, poudre absorbante.
  3. (Figuré) Qui s’empare de l’esprit, qui l’occupe tout entier.
    • Pensées, occupations absorbantes.
  4. (Figuré) (Rare) Qualifie une personne désireuse avant tout de faire connaître ses idées.
    • Samuel, comme on le voit, rentrait dans la classe des gens absorbants, — des hommes insupportables et passionnés, chez qui le métier gâte la conversation, et à qui toute occasion est bonne, même une connaissance improvisée au coin d’un arbre ou d’une rue, — fût-ce d’un chiffonnier, — pour développer opiniâtrement leurs idées. — Il n’y a entre les commis voyageurs, les industriels errants, les allumeurs d’affaires en commandite et les poëtes absorbants, que la différence de la réclame à la prédication ; le vice de ces derniers est tout à fait désintéressé. — (Charles Baudelaire, La Fanfarlo, 1847 ; Gallimard, 2012, collection Folio, page 20.)
  5. (Théorie des graphes) Qualifie un sous-graphe orienté pour lequel il n’existe aucun arc de son graphe qui ne lui soit pas un arc incident vers l’intérieur.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  6. Élément absorbant (ou élément permis) : (Mathématiques) Élément d’un ensemble qui, pour une loi de composition interne donnée, transforme tous les autres éléments en lui-même lorsqu’il est combiné avec eux par cette loi.
    • L’élément absorbant de la multiplication est le zéro.

Nom commun

absorbant \ap.sɔʁ.bɑ̃\ masculin

  1. (Médecine) (Pharmacie) Substance absorbante.
    • On lui a donné des absorbants.
  2. (Théorie des graphes) Sous-graphe orienté pour lequel il n’existe aucun arc de son graphe qui ne lui soit pas un arc incident vers l’intérieur.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)

Forme de verbe

absorbant \ap.sɔʁ.bɑ̃\

  1. Participe présent du verbe absorber.
    • Nous devons le concéder, c’est à Condillac, non à Locke, que Biran peut reprocher de vertdegriser le sujet en absorbant toutes ses facultés en une seule, car chez Locke, la séparation entre elles, ainsi que leur originarité, sont évidentes. — (Raphaël Badawi, mémoire de master 2, disponible sur studylibfr.com)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABSORBANT, ANTE. adj.
Qui absorbe. Une terre absorbante. Des sables absorbants. En termes de Médecine et de Pharmacie, il se dit des Substances et des préparations médicinales ayant la propriété d'absorber les acides qui se développent spontanément dans l'estomac. Substance, poudre absorbante. Il s'emploie plus ordinairement comme nom. On lui a donné des absorbants. Figurément,

ABSORBANT signifie Qui s'empare de l'esprit, qui l'occupe tout entier. Pensées, occupations absorbantes.

Littré (1872-1877)

ABSORBANT (ab-sor-ban, ban-t', ou, suivant la prononciation réelle, ap-sor-ban) adj.
  • 1Qui absorbe l'humidité. Des terres absorbantes.
  • 2 Fig. Qui absorbe l'esprit, qui l'occupe tout entier. Pensées absorbantes. Son occupation est absorbante.
  • 3 En termes d'anatomie, Système absorbant, l'ensemble des vaisseaux et des glandes, qui étaient supposés produire l'absorption ; et substantivement les absorbants, les vaisseaux qui font partie de ce système. Bichat avait donné le nom de système absorbant à l'ensemble des vaisseaux et ganglions lymphatiques. On sait aujourd'hui qu'il n'y a pas de système absorbant, et que l'absorption s'opère d'une autre façon.
  • 4En pharmacie, se dit des substances qui ont la propriété d'absorber les acides dans l'estomac. La magnésie est une terre absorbante.
  • 5 Substantivement. Tout cet appareil d'absorbants me paraît une pure charlatanerie, Rousseau, Ém. I.
  • 6En chirurgie, on appelle absorbants des substances molles, spongieuses et propres à s'imbiber des liquides épanchés.

    Il ne se met guère qu'après son substantif.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

ABSORBANT. Ajoutez :

7 Terme de physique. Qui a la propriété d'absorber de la chaleur. Pouvoir absorbant d'un corps, le rapport de la quantité de chaleur qu'il absorbe à la quantité de chaleur qu'il reçoit.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

* ABSORBANT, adj. Il y a des vaisseaux absorbans par-tout où il y a des arteres exhalantes. C’est par les pores absorbans de l’épiderme que passent l’eau des bains, le mercure ; & rien n’est plus certain en Anatomie que les arteres exhalantes & les veines absorbantes. Les vaisseaux lactés absorbent le chyle, &c.

Il ne seroit pas inutile de rechercher le méchanisme par lequel se fait l’absorption. Est-ce par absorption, ou par application ou adhésion des parties que se communiquent certaines maladies, comme la gale, les dartres, &c. ?

Absorbans, remedes dont la vertu principale est de se charger des humeurs surabondantes contenues dans l’estomac, ou même dans les intestins lorsqu’ils y parviennent, mêlés avec le chyle : les absorbans peuvent s’appliquer aussi extérieurement quand il est question de dessécher une plaie ou un ulcere.

On met au nombre des absorbans les coquillages pilés, les os desséchés & brûlés, les craies, les terres, & autres médicamens de cette espece.

Les absorbans sont principalement indiqués, lorsque les humeurs surabondantes sont d’une nature acide : rien en effet n’est plus capable d’émousser les pointes des acides, & d’en diminuer la mauvaise qualité, qu’un mêlange avec une matiere qui s’en charge, & qui étant pour l’ordinaire des alkalis fixes, en fait des sels neutres.

La précaution que l’on doit prendre avant & pendant l’usage des absorbans, & aprés qu’on les a cessés, est de les joindre aux délayans aqueux, & de se purger légerement ; alors on prévient tous les inconveniens dont ils pourroient être suivis. (N)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « absorbant »

(1740) Du verbe absorber issu du latin absorbere, « avaler ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « absorbant »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
absorbant apsɔrbɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « absorbant »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « absorbant »

  • Le bonheur est moins absorbant que la plus petite des souffrances. De Jean Rostand / Pages d’un moraliste
  • Quand le présent est si absorbant, qui pourrait se tourmenter de l’avenir ? De Robert Louis Stevenson / Voyages avec un âne dans les Cévènnes
  • Le souvenir d'un amour révolu, lorsqu'il demeure fortement dans la mémoire, n'est pas moins absorbant que ne l'était cet amour même. De Jean-Louis Vaudoyer / La Bien-aimée
  • Une nappe de solvant d’environ 200 mètres de long sur près de 5 mètres de large a été constatée, vendredi 19 juin en soirée, à proximité du pont de la Moselle à Longeville-lès-Metz. Sept sapeurs-pompiers, venus des centres de Metz, Montigny-lès-Metz et un spécialiste en risques chimiques dépêché depuis la caserne de Faulquemont, se sont rendus sur place ainsi que des représentants de Voies navigables de France et de la brigade fluviale. Les secours ont posé un barrage absorbant pour limiter la pollution et éviter toute propagation. , Faits-divers - Justice | Pollution sur la Moselle : pose d’un barrage absorbant
  • Les marques rivalisent d’ingéniosité pour remédier au problème. Après le papier absorbant, place au stick volcanique. C’est sur Tik Tok que cet objet fait des émules. Une utilisatrice maquillée montre en vidéo l’état de sa peau. Son épiderme brille, l’excès de sébum est présent. Face à la lumière, elle se munit d’un stick de la marque Revlon et le passe sur l’ensemble de son visage. Aucun montage, la brillance disparaît sous l’effet absorbant de la pierre volcanique. L’utilisatrice l’assure : son fond de teint n’est pas retiré suite au passage de la pierre. Le caillou volcanique unifie le teint sans altérer son maquillage qui reste en place. , Fond de teint : cette astuce naturelle élimine le sébum, la sueur et la peau qui brille lorsqu’il fait chaud… Et en quelques secondes
  • Heureusement, pas de blessés ni d’intoxiqués. Outre le risque d’incendie dans la benne, cela a engendré une pollution sur la chaussée. Les soldats du feu de Metzervisse sont intervenus avec un véhicule anti-pollution. Ils ont répandu un produit absorbant sur la chaussée. , Faits-divers - Justice | Le bidon explose dans la benne
  • Le vitrage incurvé soutient entièrement le toit en acier, tandis qu'un treillis en laiton longe la surface externe pour réguler la lumière et la température. Le toit vert aide également à réguler la température, tout en absorbant l'eau. L'Équipe, Audemars Piguet inaugure son musée réalisé par le groupe d'architectes BIG - Montres - L'Équipe
  • Le rapport sur le marché mondial des matériaux absorbants acoustiques est considéré comme une étude détaillée du marché respectif qui fournira des solutions clés pour l’établissement de stratégies commerciales axées sur le profit. Il est utile pour fournir des détails sur les tendances futuristes de l’industrie des matériaux absorbants acoustiques et une évaluation approfondie de l’industrie mondiale. Il vous permet de déterminer les défis et les facteurs de risque remarquables ainsi que les principales opportunités disponibles sur le marché mondial des matériaux absorbants acoustiques. Ce rapport présente également l’ensemble du statut historique et actuel du marché mondial des matériaux absorbants acoustiques. En dehors de cela, le rapport sur l’industrie des matériaux absorbants acoustiques représente également la représentation graphique de la prochaine infrastructure du marché des matériaux absorbants acoustiques et le taux de croissance annuel composé (TCAC) en détail. Electroziq, Marché mondial des matériaux absorbants acoustiques | Analyse d’impact Covid-19 | Perspectives commerciales 2020-2026 par Beiyang, Tiange Acoustic, Suzhou Joyo Meihua Acoustic Material – Electroziq
  • En outre, la récente pandémie de COVID-19 au début de 2020 a un impact sur le marché mondial de Pièces absorbantes d’énergie pour pare-chocs automobile. En raison de la propagation sans précédent du coronavirus à travers le monde, le marché mondial de Pièces absorbantes d’énergie pour pare-chocs automobile est entravé dans divers secteurs tels que l’Amérique du Nord, l’Amérique du Sud, l’Europe, l’Asie-Pacifique, le Moyen-Orient et l’Afrique, etc. De nombreux fabricants sont confrontés à ce problème en raison de la pandémie du coronavirus. De nombreuses industries connaissent aussi des fluctuations de la demande, qui peuvent principalement changer les tendances chez les consommateurs. Journal l'Action Régionale, Marché mondial des pièces absorbant l’énergie des pare-chocs automobiles 2020 – Aisin Keikinzoku (Japan), CRK (Japan), Ichii Industries (Japan), Kasahara Industry (Japan), Kyoraku (Japan) – Journal l'Action Régionale
  • La recherche est un rapport détaillé qui explore les données statistiques liées au marché absorbant en vrac. Le rapport compare les données historiques disponibles avec l’état actuel du marché. Le rapport propose une analyse complète de la taille du marché (revenus), de la part de marché, des principaux segments de marché et des régions géographiques, ainsi que des principaux acteurs du marché et de leur analyse SWOT, ainsi que des tendances de l’industrie premium. Il se concentre également sur les principaux moteurs, contraintes, opportunités et défis. Les stratégies clés des entreprises opérant sur le marché et l’analyse de leur impact ont été ajoutées dans le rapport. boursomaniac, Absorbant en vrac COVID du marché - 19 devrait changer l'environnement des affaires | Spilmax, Fentex, Clear Spill Ltd - boursomaniac

Traductions du mot « absorbant »

Langue Traduction
Anglais absorbent
Espagnol absorbente
Italien assorbente
Allemand absorbierender
Portugais absorvente
Source : Google Translate API

Synonymes de « absorbant »

Source : synonymes de absorbant sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « absorbant »

Partager