La langue française

Absorbement

Définitions du mot « absorbement »

Trésor de la Langue Française informatisé

ABSORBEMENT, subst. masc.

Fig., rare. ,,État d'une âme ou d'une personne occupée entièrement.`` (Littré).
Prononc. : [ab̭sɔ ʀbəmɑ ̃].
Étymol. − 2emoitié du xviies. « état d'une âme entièrement absorbée dans la contemplation » terme relig. (Bossuet, Interpr. sur le cantique ds Et. d'orais., II, 4 ds Littré : Dès les premiers absorbements, l'âme n'a qu'une vue de foi confuse...). Dér. de absorber*, emploi fig. (suff. -ement*); cf. au même sens absorption, 1586 (cf. m. fr. asorbement, 1389, attest. isolée « engloutissement (par la terre) », cont. bibl. Maiz., Songe du viel pel., Ars. 2682, I, 35 ds Gdf. s.v. assorbement : Par l'asorbement en abisme de Dathan et d'Abiron). HIST. − Entré dans la lang. au xviies. d'abord comme terme rel. (cf. étymol.), le mot passe dans la lang. commune au fig. où il est peu empl. (aucune docum. en dehors de la lexicogr.). Semble repris par Littré puis par Ac. dans une intention normative pour faire pièce à absorbation : Dans son absorbement il ne s'aperçut de rien. Ac. 1878. − Rem. Littré fait remarquer : ,,Entre les deux mots absorbation et absorbement, tous deux pris au figuré pour signifier l'état d'une âme préoccupée, absorbement vaut mieux, d'abord parce qu'il est plus ancien, puis parce qu'il est moins lourd et plus régulier``. Admis par Ac. en 1878 seulement, il est considéré comme vieilli ds Ac. 1932 et Rob., et comme rare ds Lar. encyclop.

Wiktionnaire

Nom commun

absorbement \ap.sɔʁ.bə.mɑ̃\ masculin

  1. (Vieilli) (Rare) État d’une personne absorbée.
    • L’absorbement de l’âme dans la méditation.
    • Dans son absorbement il ne s’aperçut de rien.
    • L'absorbement veut dire que les personnages sont perdus dans leurs pensées ou leurs occupations, au point d'ignorer leur environnement. — (Christian Angelet, Jan Herman, Recueil de préfaces de romans du XVIIIe siècle Volume II : 1751 - 1800, 2003)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ABSORBEMENT. n. m.
État d'une personne absorbée. L'absorbement de l'âme dans la méditation. Dans son absorbement il ne s'aperçut de rien. Il vieillit.

Littré (1872-1877)

ABSORBEMENT (ab-sor-be-man) s. m.
  • État d'une âme occupée entièrement. Dès les premiers absorbements, l'âme n'a qu'une vue de foi confuse…, Interpr. sur le cantique, dans BOSSUET Ét. d'orais. II, 4.

REMARQUE

Entre les deux mots absorbation et absorbement, tous deux pris au figuré pour signifier l'état d'une âme préoccupée, absorbement vaut mieux, d'abord parce qu'il est plus ancien, puis parce qu'il est moins lourd et plus régulier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « absorbement »

(XVIIe siècle) De absorber, avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « absorbement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
absorbement absɔrbœmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « absorbement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « absorbement »

  • Le monde capitaliste a embrassé le monde collaboratif de l’open source car cela lui permet d’allouer plus de crédits aux actionnaires et moins a l’investissement . La ré-écriture d’un système comme Linux a x millions de ligne est si cher que Microsoft y a renoncé, et a acquis un ticket de membre platinium dans le collectif chargé de l'administration de Linux, par la même est devenu la société qui a le plus collaboré au développement de Linux ces derniers temps… Chemin faisant, plus ces sociétés absorbement de l'opensource moins elles sont en capacité de produire un produit qui leur est spécifique... c'est le 0 absorbant tout... Club de Mediapart, Le capitalisme est-il entrain de mourir ? | Le Club de Mediapart
  • L’idée de l’absorbement ne s’applique pourtant qu’à moitié aux personnages de Brian Calvin. Certes, beaucoup d’entre eux ignorent complètement le spectateur. Ils ont les paupières closes ou fixent, abrutis, et parfois une chope en main ou une canette de bière encore à moitié pleine. Mais la plupart ont quand même les yeux démesurément grand ouverts. On a d’ailleurs demandé à l’artiste pourquoi : «Je me concentre sur les yeux comme des fenêtres vers l’âme. Plus je zoome sur les yeux, plus ils deviennent irréels et abstraits.» Ce qui est une réponse mi-figure mi-raisin. Car, ou bien on trouve dans ces yeux une lueur de sentiment humain, ou bien il n’y a rien là de concret, ni personne, que des couleurs et des lignes en un certain ordre assemblées sur le plan du tableau, une abstraction picturale telle que la définissait Kandinsky. Libération.fr, Brian Calvin, mission impassible - Culture / Next

Images d'illustration du mot « absorbement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • Gardens by the Bay Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « absorbement »

Langue Traduction
Anglais absorption
Espagnol absorción
Italien assorbimento
Allemand absorption
Chinois 吸收
Arabe استيعاب
Portugais absorção
Russe поглощение
Japonais 吸収
Basque absortzio
Corse assorbimentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « absorbement »

Source : synonymes de absorbement sur lebonsynonyme.fr

Absorbement

Retour au sommaire ➦

Partager