La langue française

Accueil > Orthographe > « Carrousel », « carroussel » ou « caroussel » ?

« Carrousel », « carroussel » ou « caroussel » ?

« Je suis allé faire un tour dans le carrousel. »

Les passionnés d'équitation connaissent certainement ce mot dont l'orthographe pose quelques difficultés. Faut-il écrire « carrousel », « carroussel » ou « caroussel » ? Comment savoir combien de « r » et de « s » il faut écrire pour former ce mot ? On vous explique tout dans cet article. Bonne lecture et n'hésitez pas à nous poser vos questions en commentaire.

On écrit « carrousel »

On écrit « carrousel » : le mot « carrousel » s'écrit toujours avec deux « r » et un seul « s ». On n'écrira donc jamais carroussel, carousel ou caroussel.

Pour les curieux, le mot « carrousel » vient de l'italien carosello et désigne historiquement un tournoi exécuté par des cavaliers partagés en quadrilles. Par métonymie, il désigne le lieu où se déroulait ces tournois, le carrousel. Enfin, par extension, il signifie également « tourner » puisque les chevaux tournent dans le carrousel.

À noter qu'en théorie le mot « carrousel » se prononce \ka.ʁu.zɛl\ (« carrouzel ») mais que dans l'usage, de nombreuses personnes préfèrent le prononcer \ka.ʁu.sɛl\ avec le son « sel ».

Exemples d'usage du mot « carrousel »

Après quoi, nous entrons dans le très imposant grand manège, tendu de drapeaux français et portugais pour le carrousel du soir.

Jérôme Garcin, Cavalier seul

C'était une pompe, une magnificence inouïe ; c'étaient des fêtes, des carrousels, des opera-buffa continuels ; et toute l'Italie fit pour moi des sonnets dont il n'y eut pas un seul de passable.

Voltaire, Candide

Quand il m'a prise dans ses bras, une nuit, au milieu des jardins du carrousel, j'ai dit avec scandale « Je n'embrasserai qu'un homme que j'aimerai. »

Simone de Beauvoir, Les Mandarins

L'arc du carrousel, tout chargé de victoires mal portées, dépaysé dans ces nouveautés, un peu honteux peut-être de Marengo et d'Arcole, se tira d'affaire avec la statue du duc d'Angoulême.

Victor Hugo, Les Misérables

Un soir je l'ai aperçu mon père. Il longeait les grilles. Il s'en allait aux livraisons. Alors pour pas courir le risque, je restais plutôt dans le carrousel. Je me planquais entre les statues.

Louis-Ferdinand Céline, Mort à crédit

Je n'ignore pas que la science n'est pour vos princes qu'un arsenal d'expédients moins sérieux que leurs carrousels, leurs panaches et leurs brevets.

Marguerite Yourcenar, L'Œuvre au Noir

Vous savez désormais comment correctement orthographier ce mot, qui fait l'objet de nombreuses erreurs. N'hésitez pas à lire nos autres articles d'orthographe pour connaître toutes les subtilités de la langue française.

S'inscrire à notre lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour recevoir tous les nouveaux articles de lalanguefrancaise.com, gratuitement. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.


Commentaires

Altenal Bienfaiteur

Sans vouloir remettre en cause la compétence orthographique de Céline, je me demandais si aujourd'hui nous ne mettrions pas une virgule entre "je l'ai aperçu" et "mon père" puisque le verbe possède déjà un complément d'objet : "l'". Qu'en pensent les spécialistes ?

Répondre

Laisser un commentaire

Vous devez vous connecter pour écrire un commentaire.

Se connecter S'inscrire

Retour au sommaire ➦

Partager