La langue française

Carrousel

Définitions du mot « carrousel »

Trésor de la Langue Française informatisé

CARROUSEL, subst. masc.

A.− HIST. Tournoi exécuté par des cavaliers partagés en quadrilles, consistant en courses de bagues, de têtes, avec joutes et divertissements variés à l'occasion d'une fête, d'une réjouissance publique. Louis XIV aimait les femmes et le pouvoir (...) il s'amusa et amusa la noblesse à des ballets et à des carrousels (A. France, Le Génie latin,1909, p. 140):
1. ... le plus beau de tout, ce fut un carrousel patriotique − François 1erà la bataille de Pavie − que ces messieurs du Cercle donnèrent trois jours de suite sur l'Esplanade. A. Daudet, Contes du lundi,1873, p. 74.
P. méton. Lieu où se donnaient les carrousels, les revues militaires, les manifestations officielles. La place, le pont du carrousel; traverser le carrousel. Leurs tambours portaient l'audace jusqu'à venir battre la générale sur le carrousel et sur la place Louis XV (Las Cases, Le Mémorial de Sainte-Hélène,t. 1, 1823, p. 338).
B.− P. ext. Grand jeu équestre où des cavaliers se livrent à des évolutions variées. Parader dans un carrousel. Il ne rêvait que protocole, galas et carrousels, chapelets du pape et ordres de rois (Mauras, Kiel et Tanger,1914, p. 89).
Spéc. Carrousel équestre. Il [le ballet du Prince Igor] est conçu comme un carrousel équestre, une fantasia (A. Levinson, Les Visages de la danse,1933, p. 48).
P. anal. Manège de chevaux de bois. Carrousel de foire :
2. L'esprit se croit sur un carrousel; on tourne, on tourne, on repasse vingt fois au même endroit; à certains tours on décroche un anneau. Gide, Journal,1932, p. 1115.
Rem. Dans ce sens, noté comme belgicisme (cf. M. Rémy, Les Ceux de chez nous, Liège, 1916, éd. de 1942, p. 267) et comme helvétisme (cf. Ch. Guyot, Écrivains de Suisse française, Berne, 1960, pp. 60-61).
P. méton. Ronde, succession rapide de personnels ou de choses sur un espace réduit. Le carrousel des autobus, des promeneurs, des voitures. Le fourmillement de la place (...) le carrousel des fiacres, la confusion des courants de foule! (Larbaud, Jaune, bleu, blanc,1927, p. 187).
Faire le carrousel. Tourner. Je n'ose plus bâiller de peur qu'elles [les mouches] ne s'enfoncent dans ma gueule ouverte et n'aillent faire le carrousel au fond de mon gosier (Sartre, Les Mouches,1943, II, 2, p. 68).
Prononc. et Orth. : [kaʀuzεl]. [a] ant. ds la majorité des dict. : Passy 1914, Dub., Pt Rob., Pt Lar. 1968 et Lar. Lang. fr., cf. aussi Land. 1834, Nod. 1844, Littré et DG. Cf. encore Fouché Prononc. 1959 : ,,L'[ɑ] post. a pour ainsi dire disparu dans (...) carrousel``; [ɑ] post. ds Barbeau-Rodhe 1930, cf. aussi Fér. 1768, Fér. Crit. t. 1 1787, Gattel 1841, Fél. 1851; [a] ou [ɑ] ds Warn. 1968. Fér. 1768 transcrit [rr] géminées et Fér. Crit. t. 1 1787 ainsi que Gattel 1841 recommandent de prononcer r forte. Dub. propose les prononc. [kaʀuzεl] ou [kaʀusεl] avec [s] sourd pour la finale. Mais à ce sujet cf. Kamm. 1964, p. 194 : ,,La lettre s se prononce généralement [s]. [Mais] lorsque s précédé d'une voyelle autre que nasale est, en même temps, suivi d'une voyelle, d'un [ə] muet, ou d'une semi-voyelle, on le prononce généralement [z]. [...] exemple : pelouse, carrousel, cousin, abasourdi, rose, rosir, arroser, prosateur, vase, phrase, évasion, etc.``. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1596 carrouselles (Vigenère, Tabl. de Philostrate, 151, éd. 1611 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 296 : carrouselles practiquees en Espagne a la genette); [1620 carrousel (mot du père de Pierre-Daniel Huet d'apr. Tolmer ds Fr. mod., t. 14, p. 288)]; 1680 carrousel (Rich.); 2. 1740 « lieu où se trouve un carrousel » (Ac.); 3. 1870, 5 mai « manège de chevaux de bois » (Journal offic., p. 770, 6ecol. ds Littré Suppl.). Empr. au napolitain carusello (ital. carosello) « sorte de jeu » (ca 1580, Sassetti ds Batt.) du nom des balles de craie [en forme de têtes] (en napolitain carus(i)ello, -i « tire-lire de craie en forme de tête », dér. de caruso « tête rasée », v. DEI) que se lançaient 2 troupes de cavaliers dans ce jeu d'orig. mauresque, introduit par les Espagnols à Naples au xviesiècle. Fréq. abs. littér. : 141. Bbg. Dauzat (A.). Mots d'or. orientale ... carrousel ... Fr. mod. 1943, t. 11, p. 244. − Duch. 1967, § 38. 2. − Hope 1971, p. 176. − Kohlm. 1901, p. 37. − Sar. 1920, p. 5. − Wind 1928, p. 167, 195, 204.

Wiktionnaire

Nom commun

carrousel \ka.ʁu.zɛl\, \ka.ʁu.sɛl\ masculin

  1. Exercice de parade où des cavaliers, divisés en quadrilles, exécutent des évolutions variées et des jeux.
    • Le carrousel se compose de figures de manège entrecoupées de courses de bagues, de têtes à terre, et de dard, pendant lesquelles les cavaliers auront à déployer, solidité, énergie, souplesse , grâce et adresse. — (Alphonse Guérin, École du cavalier au manège: basée sur les principes de l’ordonnance de cavalerie à l’usage des instructeurs, Saumur : Javaud, 1852, page 181)
    • Gilbert Waast nous raconte un fameux carrousel organisé à Mons-en-Pévèle en juillet 1928 : « De fringants cavaliers défilent dans les rues du bourg ; ils se rendent vers la place où les accueille amicalement le Comité de la fête, […]. » — (Paul Delsalle, ‎Denise Poulet & ‎Paul Delboë, Le pays de Pévèle en ce temps-là: 1880-1945, Société historique du pays de Pévèle (France) & Westhoek/Éditions des Beffrois, 1986, page 124)
  2. (Par extension) Place où se déroulent ces parades.
  3. (Figuré) Mouvement d'un ensemble de personnes semblable à un exercice de parade.
    • Je prends mes déjeuners dans une gargote proche de la Bourse, bondée d’une foule de mâchoires anonymes, traversée par des carrousels de garçons à tabliers blancs, aspergée de lumières, de cris, de passages, d’additions et de sauce fade. — (Henri Troyat, Le mort saisit le vif, 1942, réédition Le Livre de Poche, page 220)
  4. (Par analogie) Groupe d’engins qui se déplacent en cercle ou en noria.
    • La circulation automobile ne doit augmenter que dans des proportions modérées, pour ne pas aboutir à un carrousel automobile incessant, générateur de gaz toxiques en tous genres, nuisibles à la faune et à la flore. — (Revue forestière française, École nationale du génie rural, des eaux et des forêts, vol.26, page 321)
    • Je vis, au-dessus du pont, un groupe d’avions qui formait carrousel. D’après leur silhouette, je les pris pour des Potez 63, bien que cela m’étonnât de voir voler des avions français. — (Maurice Blanchard, Danser sur la corde: Journal 1942-1946, L’Éther vague/P. Thierry, 1994, page 159)
  5. (Nord de la France) (Belgique) (Suisse) (Québec) Manège de chevaux de bois.
    • En ce temps-là, Antoine Cornélius Tewe, mon grand-père, exploitait un carrousel à vapeur et, comme d’autres forains, il commença par enfermer son manège dans des abris de plus en plus grands afin de protéger le public des intempéries et de le retenir plus longtemps. — (Il était une fois la fête foraine: de 1850 à 1950 ; Parc et Grande Halle de la Villette, 18 septembre 1995 - 14 janvier 1996, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1995, page 45)
    • Le résultat de ces dernières observations s’est montré négatif. Pas plus que chez les adultes, on n’observe de déviations régulières de la tête chez les enfants qui tournent sur un carrousel. — (Élie de Cyon, L’Oreille : organe d’orientation dans le temps et dans l’espace, Alcan, 1911, p.78)
    • La fête foraine (ducasse) est arrivée. Les barakis ont installé les carrousels, les manèges d’autos-tamponneuses, les loteries, les baraques à frites. On mangera ces dernières – les frites, pas les baraques – bien grasses, bien charnues, façon Jacques Brel chez Eugène, avec les doigts, à même le cornet en papier. — (Cinq nouvelles injures Haddockiennes (Joe Krapov), 18 février 2017, sur Le Défi du samedi, (http:/samedidefi.canalblog.com))
  6. (Industrie) Partie d’une machine-outil qui tourne comme un manège.
    • Cette société a réalisé un carrousel d’ensachage pour sacs de grande contenance (de 10 à 50 kg) dont la cadence en fonction de la densité et des caractéristiques du produit peut atteindre 1 200 sacs/heure […]. — (Coopération agricole, Centre national de la coopération agricole, 1975, vol.21, n°253-263)
    • La pression de remplissage reste faible et les moules sont en général placés sur des carrousels ou sur des barillets. Les temps de refroidissement sont élevés, ce qui justifie l’utilisation de plusieurs moules. — (Jean-Jacques Robin, Recyclage des thermoplastiques, Éditions techniques de l’Ingénieur, vol. AM 3832, page 14)
    • Ma dernière vision de lui, alors que je lançais un grand au revoir, fut celle d’un riche milliardaire perdu dans le carrousel des bagages, parmi la plèbe, jouant des coudes avec le reste des mortels afin de récupérer ses bagages. — (‎Anthony Holden, Big Deal, MA Éditions, 2006, 2011)
  7. (Informatique) Galerie de photos qui défilent latéralement sur une page web.
    • […], cet ouvrage propose enfin de nombreux codes sources commentés pour concevoir de véritables projets web : d’une galerie d’images à un carrousel animé en passant par une page web complète. — (Benoît Philibert, Bootstrap 3: Le framework 100% Web Design, Éditions Eyrolles, 2015)
    • Les carrousels d’images sont très appréciés des designers car ils offrent la possibilité à l’utilisateur de visionner de multiples images, tout en leur consacrant une place réduite sur la page. — (Luc Van Lancker, jQuery: Le framework JavaScript du Web 2.0, Éditions ENI, 2009, page 515)
  8. (Informatique) Menu graphique, généralement tridimensionnel, qui fait défiler de manière cyclique sur un écran un ensemble d’images donnant chacune accès à un contenu.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CARROUSEL. n. m.
Exercice de parade où des cavaliers, divisés en quadrilles, exécutent des évolutions variées et des jeux. Le carrousel des élèves de l'École de Cavalerie de Saumur. Il se dit aussi d'un Manège de chevaux de bois où l'on court la bague.

Littré (1872-1877)

CARROUSEL (ka-rou-zèl) s. m.
  • 1Tournoi où des chevaliers partagés en quadrilles distingués par la diversité des livrées et des habits, se livrent à différents jeux et exercices. On y ajoutait souvent des courses de chariots, des machines, des récits et des danses de chevaux. S'il se fait un carrousel, le voilà entré, La Bruyère, 7. On fit en 1662 un carrousel vis-à-vis les Tuileries, Voltaire, Louis XIV, 25. Donc, en vos âmes courtoises, Gravez, pairs et damoisels, La loi des joutes gauloises, Et des galants carrousels, Hugo, Odes, IV, 12. Six grands laquais, plus chamarrés de galons que les estafiers d'un carrousel, Dancourt, Chevalier à la mode, I, 1. Si on vous avait dit dans votre enfance qu'il y avait à Moscou des carrousels d'hommes et de femmes plus magnifiques et plus galants que ceux de Louis XIV, Voltaire, Lett. Richelieu, 20 avril 1770.
  • 2La place même où se donne un carrousel.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

CARROUSEL.
3Manége de chevaux de bois. Un immense carrousel de chevaux de bois, Journ. offic. 5 mai 1870, p. 770, 6e col.

Se dit aussi de jouets d'enfant qui représentent ces carrousels.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CARROUSEL, s. m. course de charriots & de chevaux, ou fête magnifique que donnent des princes ou des grands seigneurs dans quelque réjoüissance publique ; elle consiste en une cavalcade de plusieurs seigneurs superbement vêtus & équipés à la maniere des anciens chevaliers ; on se divise en quadrilles ; on se rend à quelque place publique : là se font des joûtes, des tournois, & d’autres exercices convenables à la noblesse. Voyez Joûte & Tournoi.

Ce mot vient de l’Italien carosello, diminutif de carro, charriot.

Tertullien attribue à Circé l’invention des carrousels ; il prétend qu’elle les institua en l’honneur du soleil, dont les Poëtes l’ont fait fille ; de sorte que quelques-uns croyent que ce mot vient de carrus solis.

Les Maures y introduisirent les chiffres & les livrées dont ils ornerent leurs armes & les housses de leurs chevaux, &c. Les Goths y ajoûterent l’usage des aigrettes & des cimiers, &c.

On distinguoit dans les carrousels plusieurs parties ; 1°. la lice ou le lieu où devoit se donner le combat, terminé par des barrieres à ses deux bouts, & garni dans toute sa longueur de chaque côté d’amphithéatres pour placer les dames & les principaux spectateurs ; 2°. le sujet qui est une représentation allégorique de quelqu’évenement fameux pris dans la fable ou dans l’histoire, & relatif au prince en l’honneur de qui se fait le carrousel ; 3°. les quadrilles ou la division des combattans en plusieurs troupes qui se distinguent par la forme des habits & par la diversité des couleurs, & prennent quelquefois chacune le nom d’un peuple fameux : ainsi dans un carrousel donné sous Louis XIV. il y avoit les quadrilles des Romains, des Perses, des Turcs, & des Moscovites ; 4°. l’harmonie soit militaire, soit douce, usitée dans ces sortes de fêtes ; 5°. outre les chevaliers qui composent les quadrilles, tous les officiers qui ont part au carrousel, comme le mestre de camp & ses aides, les hérauts, les pages, les estafiers, les parrains & les juges ; 6°. la comparse ou l’entrée des quadrilles dans la carriere, dont elles font le tour en ordre pour se faire voir aux spectateurs ; 7°. enfin les différentes especes de combats, qui sont de rompre des lances les uns contre les autres, de les rompre contre la quintane ou figure de bois ; de courre la bague, les têtes, de combattre à cheval l’épée à la main, & de faire la foule, c’est-à-dire, de courir les uns après les autres sans interruption. Ces combats qui tenoient de l’ancienne chevalerie, furent introduits en France à la place des joûtes & tournois sous le regne d’Henri IV : il y en a eu quelques-uns sous Louis XIV : mais ces divertissemens ont cessé d’être de mode. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « carrousel »

(Date à préciser) De l’italien carosello.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ital. carosello ou garosello ; garosello est un diminutif de garoso, querelleur, de gara, querelle ; de sorte que garosello paraît signifier proprement tumulte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « carrousel »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
carrousel karusɛl

Évolution historique de l’usage du mot « carrousel »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « carrousel »

  • Comme en ont pris l'habitude les Carcassonnais, cette année encore, le carrousel "La bonne Époque" sera à disposition des plus jeunes à proximité du Portail des Jacobins. lindependant.fr, Carcassonne : le retour du carrousel "La bonne époque" - lindependant.fr
  • Le négociateur commercial de Donald Trump envisage de soumettre l'Union européenne au supplice dit du «carrousel». Cette expression couvre la tactique douloureuse qui consiste à faire tourner tous les six mois, comme la loi américaine l'autorise, la liste de produits importés qui sont frappés de droits de douane. C'est un moyen de diffuser la douleur des sanctions américaines sur plusieurs secteurs et plusieurs pays, sans pour autant en augmenter le montant total. Le Figaro.fr, Taxes : Trump menace l'Europe du supplice du carrousel
  • Il s'était installé Place du Marché durant les festivités de Noël, le voilà de retour au même endroit à partir de ce mercredi 24 juin : le carrousel ! Un vieux manège de la famille Larivière, qui a été entièrement refait par ses propriétaires durant plusieurs hiver. A (re)découvrir jusqu'à la mi-août.   , Le Carrousel revient pour l'été
  • "Le carrousel a récemment fait l'objet d'un contrôle technique, comme chaque année, qui a révélé un problème sur l'un de ses axes. Des travaux de maintenance vont être réalisés sur la structure. Une fois réparé, il sera déplacé, d'ici quelques jours, place Leclerc, en lieu et place du kiosque en bois", précise le nouveau maire de Gien, Francis Cammal. www.larep.fr, À Gien, le carrousel et le kiosque ont été démontés et vont changer de "place" - Gien (45500)
  • Le carrousel a fait son retour mercredi 3 juin place de l’hôtel de ville à Troyes. Absent depuis janvier, il s’est refait une beauté : nouveaux personnages, nouveaux décors, nouvelle peinture et nouvel éclairage. Il sera ouvert à partir de ce samedi 10 heures. Journal L'Est Eclair, VIDÉO. Troyes : le carrousel fait son retour sur la place de l’hôtel de ville

Traductions du mot « carrousel »

Langue Traduction
Anglais carousel
Espagnol carrusel
Italien carosello
Allemand karussell
Portugais carrossel
Source : Google Translate API

Synonymes de « carrousel »

Source : synonymes de carrousel sur lebonsynonyme.fr

Carrousel

Retour au sommaire ➦

Partager