La langue française

Zélateur, zélatrice

Sommaire

  • Définitions du mot zélateur, zélatrice
  • Étymologie de « zélateur »
  • Phonétique de « zélateur »
  • Citations contenant le mot « zélateur »
  • Traductions du mot « zélateur »
  • Synonymes de « zélateur »

Définitions du mot zélateur, zélatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

ZÉLATEUR, -TRICE, subst.

A. −
1. Partisan, défenseur ardent d'une cause ou d'une personne. Zélateur infatigable, fanatique; zélateur de talent; zélateur de la discipline, de la liberté, de l'obéissance, de la paix, de la sagesse, de la vérité; zélateur de la musique, de la poésie, de l'école symboliste, du théâtre chrétien; zélateur des Bourbons. [Moore] était critique d'art et zélateur des impressionnistes (Blanche, Modèles, 1928, p. 211).Les prétendus remèdes contre le vieillissement, les déficiences sexuelles ou l'obésité trouvent (...) des zélateurs fervents (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 814).
En partic. Zélateur du Dieu de la Bible. V. illuministe rem. s.v. illuminisme ex. de G. Gayot, M. Pécheux.
2. [Dans des associations pieuses] Personne chargée de stimuler les membres du groupe dont elle fait partie. [Madame de Jonquière] donnait tout son temps à l'œuvre de l'Hospitalité de Notre-Dame de Salut (...) dont elle était une des zélatrices les plus actives (Zola, Lourdes, 1894, p. 4).
3. Absol. Celui qui répand la saine doctrine; propagandiste. Assuré par sa composition même d'une influence profonde sur l'ensemble des œuvres privées, le conseil ne saurait agir avec une égale efficacité sur les pouvoirs publics s'il ne suscitait un mouvement d'opinion et ne groupait autour de lui une vaste assemblée de zélateurs (Becquet, Organ. loisirs travaill., 1939, p. 238).
En partic. Propagandiste de la foi. S'il eût été moins grand homme, il [l'amiral de Coligny] aurait été fanatique.Il fut apôtre et zélateur (MercierNéol.1801, p. 333).
B. − Vieilli. Religieux chargé de veiller sur les novices. Deux moines sortirent à ce moment d'une salle d'attente, le P. Emonot, le zélateur et le P. Brugier, le cellerier (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 310).
En appos. avec valeur d'adj. Le père zélateur (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 79).
Prononc. et Orth.: [zelatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ac. 1694, 1718: zelateur; dep. 1740: zé-. Étymol. et Hist. 1. 1398 « celui qui montre du zèle pour une cause » (Avis baillé par l'Université de Paris, Vat. Chr. 4791, Not. et extr. des mss., XXXIII, 269 ds Gdf. Compl.: zelateur de la religion catolique); 2. 1721 synon. de zelote (Trév.); 3. 1743 nom du Père Directeur des novices, dans certains ordres religieux (ibid.). Empr. au lat. chrét.zelator « jaloux, envieux; vengeur empressé » (ives., v. Blaise Lat. chrét.), dér. de zelare, v. zelanti. Fréq. abs. littér.: 51.

Trésor de la Langue Française informatisé

ZÉLATEUR, -TRICE, subst.

A. −
1. Partisan, défenseur ardent d'une cause ou d'une personne. Zélateur infatigable, fanatique; zélateur de talent; zélateur de la discipline, de la liberté, de l'obéissance, de la paix, de la sagesse, de la vérité; zélateur de la musique, de la poésie, de l'école symboliste, du théâtre chrétien; zélateur des Bourbons. [Moore] était critique d'art et zélateur des impressionnistes (Blanche, Modèles, 1928, p. 211).Les prétendus remèdes contre le vieillissement, les déficiences sexuelles ou l'obésité trouvent (...) des zélateurs fervents (Bariéty, Coury, Hist. méd., 1963, p. 814).
En partic. Zélateur du Dieu de la Bible. V. illuministe rem. s.v. illuminisme ex. de G. Gayot, M. Pécheux.
2. [Dans des associations pieuses] Personne chargée de stimuler les membres du groupe dont elle fait partie. [Madame de Jonquière] donnait tout son temps à l'œuvre de l'Hospitalité de Notre-Dame de Salut (...) dont elle était une des zélatrices les plus actives (Zola, Lourdes, 1894, p. 4).
3. Absol. Celui qui répand la saine doctrine; propagandiste. Assuré par sa composition même d'une influence profonde sur l'ensemble des œuvres privées, le conseil ne saurait agir avec une égale efficacité sur les pouvoirs publics s'il ne suscitait un mouvement d'opinion et ne groupait autour de lui une vaste assemblée de zélateurs (Becquet, Organ. loisirs travaill., 1939, p. 238).
En partic. Propagandiste de la foi. S'il eût été moins grand homme, il [l'amiral de Coligny] aurait été fanatique.Il fut apôtre et zélateur (MercierNéol.1801, p. 333).
B. − Vieilli. Religieux chargé de veiller sur les novices. Deux moines sortirent à ce moment d'une salle d'attente, le P. Emonot, le zélateur et le P. Brugier, le cellerier (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 310).
En appos. avec valeur d'adj. Le père zélateur (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 79).
Prononc. et Orth.: [zelatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Ac. 1694, 1718: zelateur; dep. 1740: zé-. Étymol. et Hist. 1. 1398 « celui qui montre du zèle pour une cause » (Avis baillé par l'Université de Paris, Vat. Chr. 4791, Not. et extr. des mss., XXXIII, 269 ds Gdf. Compl.: zelateur de la religion catolique); 2. 1721 synon. de zelote (Trév.); 3. 1743 nom du Père Directeur des novices, dans certains ordres religieux (ibid.). Empr. au lat. chrét.zelator « jaloux, envieux; vengeur empressé » (ives., v. Blaise Lat. chrét.), dér. de zelare, v. zelanti. Fréq. abs. littér.: 51.

Wiktionnaire

Nom commun

zélateur \ze.la.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : zélatrice)

  1. Personne qui témoigne beaucoup de zèle pour une cause.
    • Les philippistes déterminèrent le prince électeur Auguste à donner la sanction légale à un recueil des écrits de Mélanchthon , et , comme il régnait en qualité de tuteur sur Weimar-Iéna, à chasser du pays les zélateurs luthériens Wigand et Hesshus (1573). — (Johann Adam Möhler, Histoire de l’Église, publiée par le R. P. Gams de l’Ordre de Bénédictins, traduit de l’allemand par l’abbé P. Bélet, Paris : chez Gaume frères & J. Duprey, 1869, vol.3, p. 170)
    • […] une autre hypothèse, plus populaire et dont John Spencer […] est l’un des principaux zélateurs, soutient que des extra-terrestres se rendent périodiquement sur notre planète et y enlèvent des hommes et du matériel afin de s’assurer du stade de développement technologique auquel nous sommes parvenus. — (Charles Berlitz, Le Triangle des Bermudes, page 53, traduit par J. Hall et J. Lagrange, 1975, Flammarion)
    • [...] aujourd’hui tout est tissé, relié, emmêlé, on ne fonctionne plus sur le modèle des grandes dichotomies, du temps où l’on pouvait encore se dire « dedans » ou « dehors », participer à la vie sociale ou se retirer du monde, être un zélateur du système ou un révolutionnaire. — (Pascal Chabot, interview dans Télérama no 3558, 21 mars 2018, page 6)

Nom commun

zélatrice \ze.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : zélateur)

  1. Personne qui témoigne beaucoup de zèle pour une cause.

Nom commun

zélatrice \ze.la.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : zélateur)

  1. Personne qui témoigne beaucoup de zèle pour une cause.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ZÉLATEUR, TRICE. n.
Celui, celle qui témoigne beaucoup de zèle pour une cause élevée. Grand zélateur de la gloire de Dieu, de la religion. Zélateur du bien public.

Littré (1872-1877)

ZÉLATEUR (zé-la-teur, tri-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui agit avec zèle pour quelque chose ou quelqu'un. Le prophète disait : mon zèle me dévore ; mais combien de prétendus zélateurs ou zélatrices pourraient dire : mon zèle, au lieu de me dévorer moi-même, dévore les autres! Bourdaloue, Pensées, Défauts à éviter dans la dévotion, t. I, p. 433. Ce roi [David] selon le cœur de Dieu, observateur de ses ordonnances, zélateur de sa sainte loi, Fléchier, Duc de Montaus. Ce ne sont plus ces anciens zélateurs de la liberté, uniquement attentifs au bien public et à la gloire de la nation, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. VII, p. 54, dans POUGENS. J'entends les zélateurs de Boileau s'écrier que je lui préfère Ronsard, Marmontel, Œuv. t. v, p. 199.

    Adj. Les plus capables, ceux qui tempéreraient le mieux par leurs sages réflexions l'esprit zélateur de l'assemblée [des états généraux], craindront de se commettre avec elle, Saint-Simon, 465, 82.

  • 2Membre d'une secte juive qui existait à Jérusalem sous Titus.
  • 3Titre d'office dans quelques ordres religieux, consistant à veiller avec zèle sur la conduite des novices et des jeunes profès.

    Zélatrice, nom, parmi les religieuses ursulines, d'un office qui répond à celui de procureur dans les communautés d'hommes.

HISTORIQUE

XVe s. Zelateurs du bien publique, Preuv. sur le meurtre du duc de Bourg. p. 328, dans LACURNE.

XVIe s. Ciceron, ce grand zelateur du bien publicque, La Boétie, Servit. vol. Aucuns de ces zelateurs inconsiderez ont encore une opinion très mauvaise, Lanoue, 72.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « zélateur »

Lat. zelatorem, de zelus, zèle.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Du latin zelator.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « zélateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
zélateur zelatœr

Citations contenant le mot « zélateur »

  • Ce comportement des leaders politiques devrait servir d’exemple pour leurs militants à la base. Parce que, malheureusement, ils sont nombreux ces militants zélateurs au sein des partis et formations politiques au Burkina Faso à ne pas comprendre cela. Et bandent du muscle pour un oui ou un non. Mais, ils se trompent d’époque. La politique, ce n’est pas la force des muscles, mais la force des idées. Si nous saluons l’esprit de fair-play que les responsables politiques au plus haut niveau semblent vouloir observer pour l’instant, il leur revient aussi la lourde responsabilité d’outiller leurs ouailles à adhérer et à adopter le même comportement. Qu’ils sachent qu’ils peuvent se lancer des mots aigres-doux au cours de leurs différents meetings réciproques, et se retrouver entre militants de partis différents autour d’un verre. Sans que cela ne choque personne. L'EXPRESS DU FASO, Politique : Le bon exemple venant d’en haut - L'EXPRESS DU FASO
  • Ceux qui pensaient que le départ des Anglais allait assainir l’ambiance européenne en sont pour leur frais. Cette fois, Londres n’est pas le personnage principal du vaudeville qui se donne en spectacle dans la capitale de l’Union. Les empêcheurs de s’accorder en rond se font appeler les « frugaux » et sont surnommés les « radins » par leurs collègues du sud. Qui sont ces zélateurs de l’orthodoxie budgétaire qui mettent en péril le plan de relance continental au nom d’un dogmatisme libéral du plus bel effet ? , Economie | Vaudeville à Bruxelles
  • A 60 ans passés, je découvre la stéréo. A droite, la longue cohorte des complotistes, des zélateurs de la chloroquine, des négationnistes du Covid qui assènent, pêle-mêle, que l’épidémie est terminée, qu’elle n’a pas existé, qu’elle est le fruit d’une conspiration pour asservir notre liberté de penser, que les masques tuent, sont des réservoirs à staphylocoques, diminuent l’oxygénation du cerveau. Libération.fr, Covid : complotistes tarés et menteurs patentés - Libération
  • Une vision prémonitoire des problèmes écologiques, des rapports de l'homme avec les machines, jusqu'au transhumanisme proposé par les zélateurs de l'ère numérique. C'est magnifique, c'est puissant, ça interroge. Compte tenu des mesures sanitaires, la réservation se fait en ligne sur ce lien.  De quoi je me MEL, Exposition Enki Bilal à Landerneau : dans les coulisses des derniers préparatifs ! | De quoi je me MEL
  • Les cent-quarante-cinq acquittements en cours d'assises recensés par ses zélateurs lui ont valu d'être surnommé "Acquittator". Éric Dupond-Moretti a pourfendu l'univers des magistrats. En retour, nombre d'entre eux le détestent. Depuis mardi 7 juillet, il est le nouveau ministre de la Justice. Ce qui suscite des réactions contrastées dans le monde local de la justice. www.lejdc.fr, "Provocation" ou "bonne nouvelle" : le monde de la justice divisé sur la nomination d'Éric Dupond-Moretti - Nevers (58000)
  • Elles sont devenues le visage de la lutte contre Daech. Kalach à l’épaule, treillis joliment accessoirisés de foulards bariolés, les combattantes kurdes sont celles qui font détaler les djihadistes de l’organisation Etat islamique. Mais, au-delà de leur expertise avérée de la guérilla, les Unités de défense féminines sont aussi les héritières et les zélatrices, d’un mouvement de résistance, créé il y a près de quarante ans en Turquie autour de Sakiné Cansiz, cofondatrice du PKK (Parti des travailleurs du Kurdistan). C’est le projet émancipateur de ce mouvement des femmes kurdes, cette utopie d’une société égalitaire, démocratique, multiconfessionnelle et multiethnique, son corpus idéologique et son histoire que dévoile le film de Mylène Sauloy ladepeche.fr, Montbrun-Bocage. Projection-débat: quand les femmes prennent les armes - ladepeche.fr
  • Son nom n’est pas connu du grand public, mais elle donne de la voix. L’association la Transalpine, ardente zélatrice du Lyon-Turin depuis trois décennies, fédère les partisans de cette ligne ferroviaire à grande vitesse en construction entre la France et l’Italie et qui promet de « gommer » les Alpes avec son tunnel transfrontalier de 57 kilomètres. Basée à Lyon, elle élabore la communication autour du projet ; se démène auprès des élus – ministres, parlementaires français et européens – et auprès des journalistes ; distille des "éléments de langage" judicieusement révisés en fonction de l’actualité politique ; contrattaque lorsque des rapports officiels torpillent le projet, comme de nombreux avis et référés de la Cour des comptes. Mediacités, Le lobby du Lyon-Turin biberonné par les collectivités | Mediacités
  • Les Vingt-Sept ont convenu qu’il était temps de se défendre contre ses pratiques commerciales agressives alors que jusque-là l’Allemagne, les pays nordiques et d’Europe de l’Est étaient allergiques à tout ce qui pouvait ressembler à du protectionnisme. Pas question pour autant de déclencher une guerre commerciale contre Pékin, à l’image des Etats-Unis de Trump. Il s’agit simplement de se doter d’instruments pour imposer un minimum de réciprocité dans les échanges commerciaux, l’accès aux marchés publics ou les investissements. Pourtant, l’Europe n’a jamais été pensée comme un marché ouvert. Le marché commun de 1957 reposait sur deux piliers : la suppression des frontières douanières intérieures afin de favoriser le commerce et une union douanière le protégeant de l’extérieur. Mais une fois le marché unique achevé, au début des années 90, l’Union s’est mise à démanteler ses frontières extérieures : l’Europe protectionniste des débuts est devenue une zélatrice enthousiaste de la mondialisation, comme le montre l’ouverture à hauteur de 90 % en volume de ses marchés publics à la concurrence non européenne, contre 32 % pour les Américains, 28 % pour le Japon et quasiment zéro pour la Chine. Il n’y a d’ailleurs toujours pas à ce jour de préférence communautaire, comme il existe un Buy American Act, un Buy Japan Act ou un Buy China Act. Libération.fr, Chine : quand l’Europe se réveillera… - Libération

Traductions du mot « zélateur »

Langue Traduction
Anglais zealot
Espagnol fanático
Italien fanatico
Allemand eiferer
Chinois 狂热者
Arabe متعصب
Portugais fanático
Russe фанатик
Japonais 熱心な
Basque zealot
Corse zelot
Source : Google Translate API

Synonymes de « zélateur »

Source : synonymes de zélateur sur lebonsynonyme.fr
Partager