La langue française

Sectateur, sectatrice

Sommaire

  • Définitions du mot sectateur, sectatrice
  • Étymologie de « sectateur »
  • Phonétique de « sectateur »
  • Citations contenant le mot « sectateur »
  • Traductions du mot « sectateur »
  • Synonymes de « sectateur »

Définitions du mot sectateur, sectatrice

Trésor de la Langue Française informatisé

SECTATEUR, -TRICE, subst.

A. − Vieilli ou hist. Adepte déclaré d'une doctrine philosophique, religieuse ou politique. Synon. partisan, sectaire (vieilli ou hist.), séide (péj.).Les sectateurs de Bouddha, de Confucius, de Leibniz, de Platon. Personne ne s'est montré plus fidèle sectateur des anciens Grecs, plus imbu de leur esprit, plus naturellement et invinciblement enclin à suivre leurs méthodes [qu'Émile Boutmy] (Taine, Dern. Essais crit. et hist., 1893, p. 65).
P. anal. D'ailleurs dernière sectatrice en qui survécût obscurément la doctrine de ma tante Léonie − sachant la physique, Françoise ajoutait en parlant de ce temps hors de saison: « C'est le restant de la colère de Dieu! » (Proust, Guermantes 1, 1920, p. 148).
B. − Domaine relig.Partisan avoué de la doctrine, des opinions du fondateur d'une secte religieuse ou d'un réformateur religieux. Synon. sectaire.Ainsi les lois, en Angleterre, ne déclarèrent point telles ou telles doctrines fausses; mais elles privèrent des droits civils les sectateurs de tel ou tel culte (Lamennais, Indifférence, t. 1, 1817-23, p. 58).
C. − P. iron. Personne qui éprouve pour quelque chose/quelqu'un un intérêt passionné. Rien au monde ne contrastait mieux que le désordonné, le vigoureux Raoul, et Félix de Vandenesse (...) sectateur de l'élégance anglaise (Balzac, Fille Ève, 1839, p. 111).
Prononc. et Orth.: [sεktatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1403 (L'Internele consolacion, 30 ds Fonds Barbier). Empr. au lat.sectator « qui accompagne », « sectateur, disciple, tenant d'une doctrine ». Fréq. abs. littér.: 102. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 417. − Richard (W.) 1959, pp. 33-35.

Wiktionnaire

Nom commun

sectateur \sɛk.ta.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : sectatrice)

  1. Celui qui fait profession de suivre l’opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d’église, de quelque hérésiarque.
    • Par ma foi ! dit Wamba, je ne saurais comprendre que les sectateurs de Mahomet et de Termagant aient un si grand avantage sur un peuple jadis élu de Dieu. — (Walter Scott, Ivanhoé, ch. V, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • […], car c’était un philosophe de la secte, il est vrai, la plus théologique, appelée Mimansa, ce Khourila-Batta qui souleva contre les sectateurs de Bouddha les chefs et les populations de l’Inde, […]. — (Jean-Jacques Ampère, La Chine et les travaux d’Abel Rémusat, Revue des Deux Mondes, 1832, tome 8)
    • Et, du haut de sa chaire, il proclame la nouvelle vérité, qui fait bientôt le tour du monde en recrutant d’enthousiastes sectateurs. — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842 ; traduction de Henri Mongault, 1925, page 218)
    • Qui brisera les idoles ? Qui ouvrira les yeux à leurs sectateurs fanatiques ? Qui leur fera comprendre qu’aucun Dieu de leur esprit, religieux ou laïque, n’a le droit de s’imposer par la force aux autres hommes, même s’il semble le meilleur, ni de les mépriser ? — (Romain Rolland, Au-dessus de la mêlée, Librairie Paul Ollendorff, 1915, chapitre IX)

Nom commun

sectatrice \sɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : sectateur)

  1. Celle qui fait profession de suivre l’opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d’église, de quelque hérésiarque.

Nom commun

sectatrice \sɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : sectateur)

  1. Celle qui fait profession de suivre l’opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d’église, de quelque hérésiarque.

Nom commun

sectatrice \sɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : sectateur)

  1. Celle qui fait profession de suivre l’opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d’église, de quelque hérésiarque.

Nom commun

sectatrice \sɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : sectateur)

  1. Celle qui fait profession de suivre l’opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d’église, de quelque hérésiarque.

Nom commun

sectatrice \sɛk.ta.tʁis\ féminin (pour un homme on dit : sectateur)

  1. Celle qui fait profession de suivre l’opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d’église, de quelque hérésiarque.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

SECTATEUR. n. m.
Celui qui fait profession de suivre l'opinion de quelque philosophe, de quelque docteur, de quelque chef d'Église, de quelque hérésiarque. C'est un grand sectateur d'Aristote. Arius eut un grand nombre de sectateurs.

Littré (1872-1877)

SECTATEUR (sè-kta-teur) s. m.
  • Celui qui professe les principes d'un philosophe, d'un docteur, d'un littérateur, les opinions d'un hérésiarque. François de Chauvigny, sieur de Colomby, était de Caen en Normandie, parent de Malherbe, dont il fut disciple et sectateur, Pellisson, Hist. Acad. IV, Colomby. Les sectateurs enfin de ce crucifié Vous diront si sans cause ils l'ont déifié, Rotrou, St Genest, V, 2. Calvin fit de grands progrès en France ; et ce grand royaume se vit à la veille de périr par les entreprises de ses sectateurs, Bossuet, Var. IX, 76. Compatriote et sectateur de Newton, il [M. Halley] a parlé de Descartes avec respect, Mairan, Éloges, Halley. Le grand visir d'Allemagne est le fléau de Dieu, envoyé pour châtier les sectateurs d'Omar, Montesquieu, Lett. pers. 123.

    Par extension. La vertu applaudie, honorée, favorisée, ne manque jamais de sectateurs, Massillon, Myst. Pass. L'auteur de l'Esprit des lois n'est point du tout sectateur de la religion naturelle ; mais il voudrait que son critique fût sectateur de la logique naturelle, Montesquieu, Déf. Esp. lois, part. I.

    On peut dire au féminin sectatrice.

HISTORIQUE

XVIe s. Ce parti [l'Académie qui doute] a eu la plus grande suitte et les sectateurs les plus nobles, Montaigne, II, 230. Luther et ses sectateurs, Bonivard, Advis et devis es difformes reformateurs, p. 161.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

SECTATEUR. - HIST. XVIe s. Ajoutez : Frere, tu voys combien sont de milles es Juifz qui ont creu, et tous sont sectateurs de la loy, Act. XXI, 20, Nouv. Test. éd. Lefebvre d'Étaples, Paris, 1525.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « sectateur »

Lat. sectatorem, de sectari, fréquentatif de sequi (voy. SUIVRE), ou plutôt de la forme ancienne seco.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(Siècle à préciser) Du latin sectator (« disciple »), de secta, « ligne de conduite ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « sectateur »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
sectateur sɛktatœr

Citations contenant le mot « sectateur »

  • L’Olympique lyonnais est de retour au Parc OL cette semaine avec l’organisation du "Trophée Veolia". À l’occasion de cet événement, il y a beaucoup de supporteurs qui veulent assister au tournoi. Il n’y aura seulement que 5 000 sectateurs qui seront dans les tribunes compte tenu des circonstances. Avec le nombre conséquent d’inscrits, le club rhodanien envisage même un tirage au sort. Alors qu’ils n’ont pas assisté au moindre match de leur équipe dans leur virage depuis quatre mois, les membres de l’association KOP Virage Nord (Bad Gones) ne seront pas présents lors de ce tournoi. Lyon Capitale, Lyon : des supporters de l'OL cèdent leurs places au personnel soignant
  • Christophe Boutin : On peut déjà se demander qui a un jour expliqué que la société allait s'effondrer après l'adoption du mariage pour les couples homosexuels, à part quelques sectateurs de systèmes religieux. Ce qui a été dit à l'époque, c'est, d'une part, que le mariage au sens administratif n'apportait aucune protection supplémentaire aux couples homosexuels par rapport à celles que les textes de loi leur offraient déjà - notamment le PACS. Ce qui a été dit aussi, c'est qu’en utilisant ce terme de mariage, et en établissant une identité avec le mariage hétérosexuel, on allait nécessairement poser à terme la question de la famille homosexuelle. Une question qui aurait demandé, et demande encore à être débattue, sans que l’on puisse le faire, alors qu’effectivement elle conduit à des changements pour notre société. Les écrits sérieux et documentés de juristes, de psychologues, de psychiatres, de philosophes, qui, de manière différente, s’inquiètent des conséquences pour les enfants de la formation de pareilles familles, sont balayés comme rétrogrades par des arguments aussi ridicules que : « il vaut mieux être l'enfant d'un couple homosexuel qui s’aime que celui d'un couple hétérosexuel qui se déchire » - degré zéro de l'argumentation on en conviendra, qui ne tient même pas compte de la fragilité desdits couples homosexuels par rapport aux couples hétérosexuels. Atlantico.fr, PMA pour toutes : le conservatisme sociétal est-il une cause définitivement perdue ? | Atlantico.fr
  • Un massacre analogue à celui de Christchurch (51 morts) se préparait. Chez Thomas N, cet adorateur de Wotan le borgne, on a trouvé une arbalète, des haches, des étoiles de combat et de nombreux couteaux. L’un de ses petits camarades, lui aussi, est un sectateur de Wotan et de la mythologie germanique – comme on peut d’ailleurs en voir de nombreux sur youtube ou dans certains recoins plus discrets des réseaux sociaux. Lui, il a posé sur internet en guerrier germanique (qualité historique : celui des sauteries moyenâgeuses des ados américains), avec une épée et un bouclier couvert de runes… Club de Mediapart, Allemagne : tout droit au Walhalla | Le Club de Mediapart
  • Votre périple vous emmènera sur la piste d’un mystérieux groupe de sectateurs qui sème le trouble dans Sanctuaire. Lancez-vous à leur poursuite en mode Aventure pour découvrir des indices qui vous mèneront à un portail vers le passé de Tristram, où rôde le mal terrifiant qui s’est emparé de la ville de nombreuses années auparavant… Millenium, Diablo 3 : Événement L’âge sombre de Tristram de retour - Millenium
  • Ne sois pas sectatrice de la doctrine du fatalisme qui risque de t’enfoncer davantage dans des abîmes indescriptibles. Sois, au contraire, la participante vigilante et active aux côtés de celles qui vont de l’avant et qui ont très bien compris que rien ne se donne, mais tout s’arrache. Tu as de l’imagination, des idées et de l’intelligence ; il n’appartient qu’à toi de les mettre en valeur, de les faire avancer et de les développer pour ton bien et celui de la société kabyle. Siwel, Femme kabyle, lève-toi. Chronique d'Ukkim — Siwel
  • Raoult ne s'enferre pas dans une polémique, c'est vous, média qui la créez. Il ne répond qu'à vos questions insidieuses avec ses arguments. Le débat est largement ouvert bien avant le confinement et autres décisions unilatérales d'un groupuscule de commentateurs à la solde d'une politique volontairement sectatrice. midilibre.fr, Coronavirus : la recherche s’active et Didier Raoult s’enferre dans la polémique - midilibre.fr
  • Imperméables à ces considérations, les sectatrices du burkini stigmatisent une discrimination scandaleuse, qui écarterait les musulmanes de ces bassins bienfaisants (alors que la grande majorité d’entre elles se baignent comme tout un chacun – ou chacune – en maillot de bain). N’ayant peur d’aucune outrance, ces dissidentes invoquent la mémoire de Rosa Parks, militante américaine antiségrégation à l’époque de Martin Luther King. Comparaison comique : on ne sache pas que les musulmans en France soient interdits d’université ou bien empêchés de voter par des lois iniques et encore moins soumis aux exactions du Ku Klux Klan avec la complicité des autorités locales, situation qui prévalait dans l’Amérique des années 50. Libération.fr, Burkini, le retour - Libération
  • Que d’images me viennent à l’esprit lorsque je repense à ces danses rituelles de possession effectuées par les adeptes de mouvements religieux congolais, au cours desquelles des sectatrices de tous âges entrent en transe sous l’action d’un génie ou de quelque autre type d’entité spirituelle ! Mêlées aux jeunes, de très vieilles dames, percluses de rhumatismes et de maux divers, s’échauffent lentement, méthodiquement, sur l’aire d’évolution des danseuses, esquissant sur une lente cadence, presque précautionneusement, les gestes et les postures de la danse, avant de se laisser gagner progressivement par les chants et le rythme des tambours, accélérant harmonieusement mouvements et contorsions, pour tomber finalement sur le sol, dans les paroxysmes d’une conscience altérée... Toutes se félicitent des bienfaits physiques et psychologiques de semblables prestations. Toutes conservent leur dignité et sont honorées pour leur longévité et leur vitalité. Toutes plaisantent avec leur environnement, donnent des ordres, préparent le repas commun, surveillent les petits, s’assurent du respect collectif des interdits et démontrent de mille manières que l’âge n’a fait que densifier leur être et leur position sociale. , "Personnes âgées et handicapées : Les oubliés d’un système "- Entretien avec l'anthropologue Frank Hagenbucher

Traductions du mot « sectateur »

Langue Traduction
Anglais cultist
Espagnol cultista
Italien cultist
Allemand kultist
Chinois 信徒
Arabe طائفي
Portugais cultista
Russe культист
Japonais 信者
Basque cultist
Corse cultista
Source : Google Translate API

Synonymes de « sectateur »

Source : synonymes de sectateur sur lebonsynonyme.fr
Partager