La langue française

Émule

Sommaire

  • Définitions du mot émule
  • Étymologie de « émule »
  • Phonétique de « émule »
  • Évolution historique de l’usage du mot « émule »
  • Citations contenant le mot « émule »
  • Traductions du mot « émule »
  • Synonymes de « émule »

Définitions du mot « émule »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉMULE, subst.

A.− Celui, celle qui tente d'égaler, de surpasser autrui dans le domaine artistique, intellectuel, sportif, etc. Être l'émule de qqn. Synon. concurrent, compétiteur.Vos rivales (...) car, au théâtre, on n'a pas d'amies (...) on n'a pas d'émules (...) on n'a que des rivales (A. Dumas père, Kean,1836, II, 4, p. 133).L'homme aura mieux que l'homme comme émule et comme adversaire (Giraudoux, Guerre Troie,1935, I, 6, p. 60).J'ai beaucoup connu, dans mon enfance, le disciple, l'émule et le rival de Debureau : le mime Paul Legrand (Léautaud, Théâtre M. Boissard,t. 2, 1943, p. 32).
B.− P. ext.
1. Vieilli. Celui, celle qui égale quelqu'un dans son domaine. Nos escadres, commandées par l'amiral Jean de Vienne, émule sur mer de Duguesclin (Bainville, Hist. Fr., t. 1, 1924, p. 105):
1. Nous devons (...) le considérer [Jean Titelouze] comme l'émule français de Sweelinck et de Frescobaldi, tant pour le style que pour la valeur musicale. Indy, Cours de composition mus.,t. 2, 1, 1897-1900, p. 75.
2. Usuel. Celui, celle qui imite quelqu'un ou lui ressemble, est du même genre, du même style. La « vraisemblabilité » (...) chez Bourget, est parfaite. Émule de Balzac, il est profondément enfoncé dans la réalité (Gide, Journal,1939, p. 992):
2. Les vêtements tombent, tous à la fois et comme liés l'un à l'autre, car cette émule charmante de Fregoli ne conserve que sa chemise de jour (...) et son chapeau. Colette, Claudine en ménage,1902, pp. 120-121.
Prononc. et Orth. : [emyl]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1310 emole (Aime du Mont-Cassin, Y st. de li Normant, éd. V. de Bartholomaeis, V, I, p. 223); début xives. emule (Pamphile, 2209 ds T.-L.), qualifié de ,,terme de colege`` par Rich. 1680; 1694 (Ac. : Il se dit aussi de deux hommes qui sont regardez comme estant d'un mérite égal en quelque Art, en quelque profession). Empr. au lat. class.aemulus « celui qui cherche à égaler (en bonne ou mauvaise part) ». Fréq. abs. littér. : 114. Bbg. Gir. 1834, p. 37.

Wiktionnaire

Nom commun

émule \e.myl\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Antagoniste, concurrent, rival.
    • Durant l'Antiquité, Carthage était l’émule de Rome.
  2. (Vieilli) Chacune des personnes qui sont regardées comme étant d'un mérite égal en quelque art, en quelque profession.
    • Cette existence, si laborieuse et si monotone, du marcaire vosgien, au début du XVIIIe siècle, était cependant moins pénible que celle de ses émules de certaines régions des Alpes, […]. — (Pierre Boyé, Les hautes-chaumes des Vosges : étude de géographie et d'économie historiques, Berger-Levrault, 1903, page 369)
  3. (Courant) Personne qui cherche à imiter, voire surpasser quelqu’un.
    • Chaque coup m'abrutissait davantage mais en même temps me raffermissait dans ma décision : ne pas céder à ces brutes qui se flattaient d'être les émules de la Gestapo. — (Henri Alleg, La Question, 1957)

Forme de verbe

émule \e.myl\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe émuler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe émuler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe émuler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe émuler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe émuler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉMULE. n. des deux genres
. Celui, celle qui cherche à égaler ou à surpasser quelqu'un en quelque chose. Surpasser tous ses émules. Carthage était l'émule de Rome, la digne émule de Rome.

Littré (1872-1877)

ÉMULE (é-mu-l') s. m.
  • 1Celui, celle qui rivalise avec un autre dans les choses louables. Autrefois notre émule, à présent notre appui, Voltaire, Tancr. I, 4. En parlant de M. Bernoulli, je ne tenterai point de l'apprécier, et encore moins de prononcer entre lui et ses illustres émules, Condorcet, Daniel Bernoulli.

    Au fém. Carthage fut la puissante émule de Rome. Je sais… Que Londres est de tout temps l'émule de Paris, Voltaire, Henr. I.

    En mauvaise part. Ah ! parmi ces flatteurs, émules d'infamie, Une tête innocente est bientôt ennemie, Chénier M. J. Tibère, I, 1.

  • 2 Fig. L'amiante allongeant ses membranes soyeuses, Qui, se changeant en fil, donnent ce tissu fin, Triomphant de la flamme et l'émule du lin, Delille, dans le Dict. de BESCHERELLE. Nous nous disions que c'était là [Moscou] le terme promis à nos travaux ; qu'enfin nous allions nous arrêter, puisque nous ne pouvions plus être surpassés par nous-mêmes, après une expédition noble et digne émule de celle d'Égypte, et rivale heureuse de toutes les grandes et glorieuses guerres de l'antiquité, Ségur, Hist. de Nap. VIII, 4.

SYNONYME

ÉMULE, ÉMULATEUR. Ces deux mots ne diffèrent que par la terminaison ; et c'est dans la terminaison qu'il faut chercher la nuance qui les distingue. La finale ateur exprime l'action ; et dès lors tandis que émule ne représente que l'état d'émulation, émulateur en représente l'action.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « émule »

Lat. aemulus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Emprunté au latin aemulus (« qui cherche à imiter », « qui cherche à égaler »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « émule »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
émule emyl

Évolution historique de l’usage du mot « émule »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « émule »

  • L’Islande ne compte que 360 000 habitants, mais on croirait que chacun y occupe ses longues soirées d’hiver comme musicien ou écrivain de polars. On connaissait déjà l’excellent Arnaldur Indridason, voilà une émule, Lilja Sigurdardóttir, 48 ans, autrice de théâtre et de romans noirs, choriste du groupe de rock Fun Lovin’Crime Writers. Elle avait déjà publié chez Métailié une trilogie, Reykjavik noir. Elle propose maintenant Trahison, un excellent thriller pour les vacances. , La politique, "pire qu’Ebola" - La Libre
  • Cette dernière émule les lignes d’un coupé grâce à sa ligne de toit « superfast » plongeante à l’arrière et qui se termine par la présence d’un aileron assez imposant qui sépare en deux parties distinctes l’arrière du véhicule. Non seulement cet aileron est-il bien intégré, mais il permet de réduire le coefficient de traînée tout en ajoutant un appui aérodynamique. Les feux arrière sont joints grâce à une barre à DEL, et l’absence de pots d’échappement permet de libérer tout l’espace pour l’ajout de diffuseurs. On retrouve bien entendu à l’avant l’imposante grille type des nouveaux modèles Audi, alors que les immenses roues de 22 pouces campent le dynamisme de l’Audi Q4 e-tron Sportback concept. , Audi Q4 Sportback e-tron concept, le nouveau VUS électrique d’Audi
  • Première émission : La Russie, émule de la symphonie byzantine (1547-1700) Rediffusion de l'émission du 4 septembre 2016 France Culture, Les Tsars et l'Église (I)
  • Il s’est éteint cette nuit à Aix-la-Chapelle où il résidait depuis quelques années. Jacques Coursil, universitaire, chercheur, magnifique penseur de la négritude, émule de Léopold Sédar Senghor et Aimé Césaire, fut aussi un sublime trompettiste de jazz. France Musique, Hommage à Jacques Coursil
  • L’eau est évoquée grâce à un adepte de la plongée libre, émule de Jacques Mayol : « Je suis asiatique et japonais. Et je pense que les Japonais accordent, à la plongée libre, une grande dimension spirituelle. On pourrait y voir aussi un côté philosophique. La performance dépend vraiment de notre état d’esprit. » Télé 7 Jours, Japon, aux racines du Soleil (Arte) Les Mystères du Japon
  • La méthodologie du Ségur de la Santé pose problème », a abondé le Collectif inter-hôpitaux, en regrettant « l’absence de transparence dans la conduite des travaux ». « Des réponses concrètes doivent être apportées maintenant », a-t-il insisté. Dans ce contexte, un syndicat, Sud Santé, a décidé de claquer la porte des discussions, dénonçant une « vaste opération de communication ». Ce geste n’a pas fait d’émule pour l’instant mais d’autres organisations ont fait planer la menace d’un départ. , Hôpital : Ce n’est « plus le temps d’applaudir mais de soutenir », les soignants de retour dans la rue

Traductions du mot « émule »

Langue Traduction
Anglais emulate
Espagnol emular
Italien emulare
Allemand emulieren, nacheifern
Chinois 仿真
Arabe محاكاة
Portugais emular, imitar
Russe эмулировать
Japonais エミュレート
Basque emulatzen
Corse imulare
Source : Google Translate API

Synonymes de « émule »

Source : synonymes de émule sur lebonsynonyme.fr
Partager