La langue française

Contrevent

Sommaire

  • Définitions du mot contrevent
  • Étymologie de « contrevent »
  • Phonétique de « contrevent »
  • Évolution historique de l’usage du mot « contrevent »
  • Citations contenant le mot « contrevent »
  • Images d'illustration du mot « contrevent »
  • Traductions du mot « contrevent »
  • Synonymes de « contrevent »

Définitions du mot contrevent

Trésor de la Langue Française informatisé

CONTREVENT1, subst. masc.

A.− Volet de bois placé à l'extérieur d'une fenêtre pour la protéger des intempéries :
1. Le pluvieux automne chuchotait sur les tuiles. Un contrevent claquait; le cahot d'une charrette s'éloignait. Mauriac, Le Baiser au Lépreux,1922, p. 174.
B.− TECHNOL. Écran protecteur contre le vent :
2. ... [coffre] sur lequel s'adapteront des grillages de fil de fer, des châssis vitrés, et des contre-vents, pour établir une libre circulation de l'air, augmenter la chaleur quand il en sera besoin, et abriter des froids. Voyage de La Pérouse,t. 1, 1797, p. 212.
MÉTALL. Dans un haut fourneau, paroi du creuset opposée à la tuyère; plaque de fonte qui forme ou recouvre cette paroi.
C.− CHARPENT. ,,Assemblage de pièces de bois destiné à éviter la déformation et le renversement des fermes d'une charpente`` (Lar. Lang. fr.).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ əvɑ ̃]. Ds Ac. 1694 s.v. contrevent; ds Ac. 1718-1932 en un seul mot. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. xves. (texte cité ds Coyecque, Hôtel-Dieu de Paris, I, 272 ds R. Hist. litt. Fr., t. 8, p. 492); 2. 1642 « volet de bois d'une fenêtre » (Oudin, Recherches italiennes et françoises, t. 2); 3. 1754 fond. (Encyclop. t. 4). Composé de contre-* et de vent*. L'hyp. d'un calque de l'all. Gegenwand « cloison opposée » par étymol. pop. pour le terme de fonderie (Barb. Misc. I, no18) est difficile à retenir en l'absence d'attest. du mot all. comme terme de fonderie. Fréq. abs. littér. : 82.
DÉR.
Contreventer, verbe trans.Renforcer au moyen d'un contrevent (sens C). [kɔ ̃tʀ əvɑ ̃te]. Écrit contre-venter ds Land. 1834. 1reattest. 1691 « renforcer (une charpente) à l'aide de contrevents » (D'Aviler, Cours archit. ds Archit. 1972); de contrevent, dés. -er. À rapprocher de contreventer « tendre (les boulines) contre le vent » (Rabelais, Gargantua, éd. Calder et Screech, XXI, 184). Rem. Noter, dérivé de contreventer, avec le même sens que contrevent (sens C) : contreventement, subst. masc. Pour les très grandes portées [des viaducs], il peut être préférable pour assurer un contreventement parfait, de relever les entretoises jusqu'au niveau des tables supérieures des poutres (Bricka, Cours ch. de fer, t. 1, 1894, p. 179). L'Ossature comprend, outre le cadre, cinq montants verticaux équidistants, quinze entretoises horizontales et quatre écharpes de contreventement (Bourde, Trav. publ., t. 2, 1929, p. 280). [kɔ ̃tʀ əvɑ ̃tmɑ ̃]. 1reattest. 1866 (Lar. 19e); de contreventer, suff. -(e)ment1*. Bbg. Archit. 1972, p. 82. − Barb. Misc. 1. 1925-28, p. 38. − Goug. Mots t. 1. 1962, p. 177.

CONTREVENT2, subst. masc.

Vent contraire. Nous doublons la pointe de l'île, et nous trouvons un contre-vent qui nous pousse dans le golfe de Smyrne (Lamart., Voy. Orient,t. 2, 1835, p. 328).
Loc. adv. À contrevent.
Dans le sens contraire du vent.
À l'abri du vent. Les chiffonniers de la zone brûlent depuis des saisons les mêmes petits tas humides dans les fossés à contre-vent (Céline, Voyage,1932, p. 299).
Prononc. et Orth. : [kɔ ̃tʀ əvɑ ̃]. Écrit contre-vent ds Ac. 1694 et Land. 1834, mais en un seul mot ds Ac. 1718-1932. Cf. contre-. Étymol. et Hist. 1. 1559 subst. « vent contraire » (H. Hornkens, Recueil de Dict. fr. esp. et lat.) 1660, Oudin Esp.-fr.; repris en 1835 (Lamart., loc. cit.); 2. mil. xviiies. loc. adv. (à) contrevent (Abbé Prévost d'apr. Fér. Crit. t. 1 1787). Composé de contre-* et de vent*. Fréq. abs. littér. : 3

Wiktionnaire

Nom commun

contrevent \kɔ̃.tʁə.vɑ̃\ masculin

  1. (Menuiserie) Grand volet de bois ou de fer, qui s’ouvre et qui se ferme du côté extérieur de la fenêtre et qui sert à garantir du vent, de la pluie, du jour, etc.
    • Il entra résolument dans l’auberge principale : on mettait la dernière barre aux contrevents. — (Alexandre Dumas, Joseph Balsamo, 1846)
    • Peu avant d'arriver à l'angle de l'aile, non loin du perron, ils remarquèrent une croisée sur laquelle étaient rabattus les contrevents tout de guingois et que l'on pouvait ouvrir facilement. — (André Dhôtel, Le Pays où l'on n'arrive jamais, 1955)
    • J'allai m'étendre pour la sieste, dans cette chaleur des débuts d'après-midi où j'ai beau tirer les contrevents, la lumière perce de toutes parts et il y a des rais de soleil jusqu'au pied de mon lit. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 12.)
    • Le soleil du matin qui entrait droit dans ma chambre, éclatant et rond, par le trou qu’un pic avait creusé dans le contrevent, chassait toutes mes craintes et me rendait à une heureuse solitude. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 125.)
  2. (Architecture) (Charpenterie) Pièce de bois placée obliquement entre les fermes d’une charpente pour leur donner plus de résistance contre l’action du vent.
  3. (Métallurgie) Côté opposé à la tuyère dans un fourneau d’affinage.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

CONTREVENT. n. m.
Grand volet de bois ou de fer, qui s'ouvre et qui se ferme du côté extérieur de la fenêtre et qui sert à garantir du vent, de la pluie, du jour, etc. Faire mettre des contrevents à toutes les fenêtres d'une maison. Fermer ouvrir les contrevents. En termes d'Arts, il se dit d'une Pièce de bois placée obliquement entre les fermes d'une charpente pour leur donner plus de résistance contre l'action du vent.

Littré (1872-1877)

CONTREVENT (kon-tre-van) s. m.
  • Grand volet de bois mis par dehors et qui se ferme sur les fenêtres. J'aurais une maison blanche avec des contrevents verts, Rousseau, Ém. IV. Quand je voyais son contrevent ouvert, je tressaillais de joie, Rousseau, Conf. VI.

    Terme de ponts et chaussées. Pièce de bois placée obliquement entre deux fermes d'un pont ou d'une charpente.

    Pièce du comble d'un bâtiment.

    Pièce pour contenir la charpente dans les beffrois.

    Parement d'un creuset de forge ; partie opposée à la tuyère.

REMARQUE

L'Académie, qui met un trait d'union à contre-temps, n'en met pas à contrevent, composé de même.

HISTORIQUE

XVe s. Pour combien il lui vouldroit quitter ung contre-avant, Du Cange, auventus.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

CONTREVENT, s. m. (Charpent.) pieces de bois qui se placent aux grands combles en contre-fiche ou croix de S. André, pour entretenir du haut d’une ferme en bas de l’autre, & empêcher le hiement des fermes & chevrons, ou leur agitation dans les grands vents.

Contrevents, s. m. pl. (Charpent.) ce sont des pieces de bois qui se mettent aux grands combles en croix de S. André ou en contre-fiche. Voyez la figure 17. Pl. du Charpent.

Contrevent, (grosses-Forges.) c’est une des quatre tacques de fonte qui forment les paremens du creuset. Voyez Grosses-Forges.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « contrevent »

Composé de contre et de vent.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Contre, et vent.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « contrevent »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
contrevent kɔ̃trǝvɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « contrevent »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « contrevent »

  • Après l’extra-terrestre Kevin Céran-Jérusalemy l’année dernière et Manutea Millon en 2018, c’est désormais Steeve Teihotaata qui détient le titre de Aito Manihi au terme de 2h 8mn et 55s d’effort. Pas moins de 25 km à la force des bras et ce n’est pas peu de le dire car, le vent du sud-est s’étant levé, les rameurs ont fait toute la remontée, depuis la rade de Papeete jusqu’au To’a Hiro à Mahina, à contrevent. Le grand vainqueur aura « mérité le titre de aito ». , Steevy Boy, le Aito Manihi 2020 | La Dépêche de Tahiti
  • Des coups, en bas, au contrevent de la cuisine. Mathilde écarquille les yeux, se retourne dans son lit, jette un coup d’œil au réveil. petitbleu.fr, Les Diables de la sablière - petitbleu.fr

Images d'illustration du mot « contrevent »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « contrevent »

Langue Traduction
Anglais bracing
Espagnol vigorizante
Italien rinforzo
Allemand verspannung
Chinois 支撑
Arabe تستعد
Portugais reforço
Russe распорка
Japonais ブレース
Basque bracing
Corse bracing
Source : Google Translate API

Synonymes de « contrevent »

Source : synonymes de contrevent sur lebonsynonyme.fr
Partager