La langue française

Verdâtre

Sommaire

  • Définitions du mot verdâtre
  • Étymologie de « verdâtre »
  • Phonétique de « verdâtre »
  • Citations contenant le mot « verdâtre »
  • Traductions du mot « verdâtre »
  • Synonymes de « verdâtre »

Définitions du mot verdâtre

Trésor de la Langue Française informatisé

VERDÂTRE, adj.

A. −
1. [En parlant d'une couleur] Qui est d'un vert léger, peu soutenu. Synon. glauque, vert pâle*.Couleur, nuance, ton verdâtre; blanc, bleu, gris, jaune, noir verdâtre. La vraie couleur [des tableaux de la Révolution française] n'est souvent que cette teinte verdâtre et livide que David a donnée à son Marat (Sainte-Beuve, Poisons, 1869, p. 84).Le bleu, d'une part, touche au violet, et, de l'autre, il confine au vert; violâtre, ou violacé vers la gauche, il devient verdâtre vers la droite. Je n'insiste pas sur le caractère péjoratif de cette terminaison en âtre (Griveau, Élém. beau, 1892, p. 155).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce tableau (...) est d'un sentiment fort distingué (...).Le vert et le rose, ou plutôt le verdâtre et le rosâtre y sont doucement combinés (Baudel., Salon, 1845, p. 51).
2. [En parlant d'un aspect de la nature ou d'une chose concr.] Qui présente cette couleur. Clarté, lueur, lumière, ombre, reflet verdâtre; eau, glace, mousse verdâtre; carreaux, vitres, yeux verdâtres. La mer, pas la mer bleue, la mer d'ardoise, mais la mer de jade, verdâtre, laiteuse et dure aussi sous le ciel foncé (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Miss Harriet, 1883, p. 868).L'éclairage, tamisé par les (...) feuilles retombantes, faisait flotter la salle dans un demi-jour verdâtre et vitreux de grotte moussue et d'étang (Gracq, Syrtes, 1951, p. 95).
P. méton., subst. masc., péj. [Chez Vialar] Soldat allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Synon. vert-de-gris (v. ce mot B 3 p. méton.).On tenta de nous compter. En vain! (...) Les verdâtres en suaient à grosses gouttes (...) Le feldwebel en devenait violet (Vialar, Dansons, 1950, p. 11).
Rem. Sauf dans l'empl. ci-dessus, verdâtre n'est pas forcément péj. dans les empl. A, alors qu'il l'est toujours plus ou moins dans les empl. B.
B. − Péj. Qui tire sur le vert en perdant sa couleur d'origine.
1. [En parlant d'un tissu, d'un vêtement, sous l'effet de la vétusté] Il portait un chapeau de feutre noir, roussi, déformé, et se boutonnait au fond d'un immense paletot, jadis marron tendre, que les pluies avaient déteint en larges traînées verdâtres (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 617).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Son vieux manteau noir tournant au verdâtre (...) et un petit sac brun tout défraîchi (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 110).
2. [En parlant d'une chose concr., sous l'effet de l'humidité, de la moisissure] Le papier de l'enveloppe était verdâtre et semblait moisi (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 604).Les peintures écaillées, le dallage verdâtre, les meubles ternis par l'humidité, les appliques rongées de vert-de-gris (...) hurlaient à l'abandon (H. Bazin, Mort pt cheval, 1949, p. 59).
3. [En parlant d'un corps ou d'un produit organique, sous l'effet de la maladie, de la décomposition] Le lait (...) devient épais, granuleux, plus ou moins verdâtre et même purulent (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 236).La jaunisse (...) s'étend à tout le corps (...). Le malade jaune foncé prend parfois un aspect verdâtre que, dans les cas extrêmes, on a comparé à la patine des bronzes florentins (Quillet Méd.1965, p. 154).
4. [En parlant du visage d'une pers.] Synon. blafard, pâle.Face verdâtre.
a) [Sous l'effet du froid, de la dégradation physique] Lorsque ces jeunes personnes sont attaquées de cette maladie, leur teint, auparavant éclatant et fleuri, devient pâle, décoloré, même livide, plombé, et quelquefois verdâtre (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 219).Un enfant qui n'a pas eu sa soupe et qui arrive blême, verdâtre (Frapié, Maternelle, 1904, p. 252).
b) [Sous l'effet de l'émotion, sous l'emprise d'affects ou de sentiments négatifs] Une pâleur verdâtre envahit les joues du comte de Morcerf, et ses yeux s'injectèrent de sang à l'énoncé de ces imputations terribles (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 398).Madame Kerdoncuff, malsaine, verdâtre, un aspect de mouche-à-viande, montre une figure chafouine (Loti, Mon frère Yves, 1883, p. 358).
Prononc. et Orth.: [vε ʀdɑ:tʀ ̭]. Ac. 1694, 1718: verdastre; dep. 1740: verdâtre. Étymol. et Hist. 1. Ca 1350 œil verdastre (Jean d'Arkel, Li Ars d'amour, éd. J. Petit, t. 2, p. 194); 2. 1800 « qui est d'une grande pâleur » (Geoffroy, loc. cit.). Dér. de vert*; suff. -âtre*. Fréq. abs. littér.: 467. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 438, b) 1 063; xxes.: a) 897, b) 502.

verdâtre .« Qui tire sur le vert, qui est d'un vert un peu sale »

Trésor de la Langue Française informatisé

VERDÂTRE, adj.

A. −
1. [En parlant d'une couleur] Qui est d'un vert léger, peu soutenu. Synon. glauque, vert pâle*.Couleur, nuance, ton verdâtre; blanc, bleu, gris, jaune, noir verdâtre. La vraie couleur [des tableaux de la Révolution française] n'est souvent que cette teinte verdâtre et livide que David a donnée à son Marat (Sainte-Beuve, Poisons, 1869, p. 84).Le bleu, d'une part, touche au violet, et, de l'autre, il confine au vert; violâtre, ou violacé vers la gauche, il devient verdâtre vers la droite. Je n'insiste pas sur le caractère péjoratif de cette terminaison en âtre (Griveau, Élém. beau, 1892, p. 155).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce tableau (...) est d'un sentiment fort distingué (...).Le vert et le rose, ou plutôt le verdâtre et le rosâtre y sont doucement combinés (Baudel., Salon, 1845, p. 51).
2. [En parlant d'un aspect de la nature ou d'une chose concr.] Qui présente cette couleur. Clarté, lueur, lumière, ombre, reflet verdâtre; eau, glace, mousse verdâtre; carreaux, vitres, yeux verdâtres. La mer, pas la mer bleue, la mer d'ardoise, mais la mer de jade, verdâtre, laiteuse et dure aussi sous le ciel foncé (Maupass., Contes et nouv., t. 2, Miss Harriet, 1883, p. 868).L'éclairage, tamisé par les (...) feuilles retombantes, faisait flotter la salle dans un demi-jour verdâtre et vitreux de grotte moussue et d'étang (Gracq, Syrtes, 1951, p. 95).
P. méton., subst. masc., péj. [Chez Vialar] Soldat allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. Synon. vert-de-gris (v. ce mot B 3 p. méton.).On tenta de nous compter. En vain! (...) Les verdâtres en suaient à grosses gouttes (...) Le feldwebel en devenait violet (Vialar, Dansons, 1950, p. 11).
Rem. Sauf dans l'empl. ci-dessus, verdâtre n'est pas forcément péj. dans les empl. A, alors qu'il l'est toujours plus ou moins dans les empl. B.
B. − Péj. Qui tire sur le vert en perdant sa couleur d'origine.
1. [En parlant d'un tissu, d'un vêtement, sous l'effet de la vétusté] Il portait un chapeau de feutre noir, roussi, déformé, et se boutonnait au fond d'un immense paletot, jadis marron tendre, que les pluies avaient déteint en larges traînées verdâtres (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 617).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Son vieux manteau noir tournant au verdâtre (...) et un petit sac brun tout défraîchi (Roy, Bonheur occas., 1945, p. 110).
2. [En parlant d'une chose concr., sous l'effet de l'humidité, de la moisissure] Le papier de l'enveloppe était verdâtre et semblait moisi (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 604).Les peintures écaillées, le dallage verdâtre, les meubles ternis par l'humidité, les appliques rongées de vert-de-gris (...) hurlaient à l'abandon (H. Bazin, Mort pt cheval, 1949, p. 59).
3. [En parlant d'un corps ou d'un produit organique, sous l'effet de la maladie, de la décomposition] Le lait (...) devient épais, granuleux, plus ou moins verdâtre et même purulent (Garcin, Guide vétér., 1944, p. 236).La jaunisse (...) s'étend à tout le corps (...). Le malade jaune foncé prend parfois un aspect verdâtre que, dans les cas extrêmes, on a comparé à la patine des bronzes florentins (Quillet Méd.1965, p. 154).
4. [En parlant du visage d'une pers.] Synon. blafard, pâle.Face verdâtre.
a) [Sous l'effet du froid, de la dégradation physique] Lorsque ces jeunes personnes sont attaquées de cette maladie, leur teint, auparavant éclatant et fleuri, devient pâle, décoloré, même livide, plombé, et quelquefois verdâtre (Geoffroy, Méd. prat., 1800, p. 219).Un enfant qui n'a pas eu sa soupe et qui arrive blême, verdâtre (Frapié, Maternelle, 1904, p. 252).
b) [Sous l'effet de l'émotion, sous l'emprise d'affects ou de sentiments négatifs] Une pâleur verdâtre envahit les joues du comte de Morcerf, et ses yeux s'injectèrent de sang à l'énoncé de ces imputations terribles (Dumas père, Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 398).Madame Kerdoncuff, malsaine, verdâtre, un aspect de mouche-à-viande, montre une figure chafouine (Loti, Mon frère Yves, 1883, p. 358).
Prononc. et Orth.: [vε ʀdɑ:tʀ ̭]. Ac. 1694, 1718: verdastre; dep. 1740: verdâtre. Étymol. et Hist. 1. Ca 1350 œil verdastre (Jean d'Arkel, Li Ars d'amour, éd. J. Petit, t. 2, p. 194); 2. 1800 « qui est d'une grande pâleur » (Geoffroy, loc. cit.). Dér. de vert*; suff. -âtre*. Fréq. abs. littér.: 467. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 438, b) 1 063; xxes.: a) 897, b) 502.

verdâtre .« Qui tire sur le vert, qui est d'un vert un peu sale »

Wiktionnaire

Adjectif

verdâtre \vɛʁ.datʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui tire sur le vert.
    • Le soleil pâlit au milieu de son cours, et l'azur du ciel, traversé de bandes verdâtres, semble se décomposer dans une lumière louche et troublée. — (François-René de Chateaubriand, Les Martyrs, livre dix-neuvième, volume 2, éd. Le Normant, 1809, p. 239)
    • Les grands floes épais mis en liberté sont usés par la friction, rongés par les mouvements de la mer et par le dégel, ils constituent fréquemment des masses aux formes bizarres et élégantes d'une glace bleue-verdâtre très dure. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Au loin, il y avait de ces champignons qui érigent un gland glueux de pus verdâtre ou qui s'affaissent, flasques, comme des éponges pourries aux puanteurs de charognes. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Le Choin, au contraire, garde toute l'année une teinte terne, gris-verdâtre, qui s'anime à peine au printemps , […]. — (Pierre Allorge , Les Associations végétales du Vexin français, thèse de doctorat, faculté des sciences de Paris, 24 novembre 1922, p.129)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VERDÂTRE. adj. des deux genres
. Qui tire sur le vert. Couleur verdâtre. De l'eau verdâtre. Des tons verdâtres.

Littré (1872-1877)

VERDÂTRE (vèr-dâ-tr') adj.
  • Qui tire sur le vert. Couleur verdâtre. Des tons verdâtres. Des reflets verdâtres, principalement sur la tête et sur la partie supérieure du corps, Buffon, Ois. t. v, p. 301.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « verdâtre »

Dérivé de vert et suffixé par -âtre, qui marque l’atténuation.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Vert ou verd, avec la finale péjorative âtre ; picard, verdache.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « verdâtre »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
verdâtre vɛrdatr

Citations contenant le mot « verdâtre »

  • En 2019, le rover Yutu-2 découvrait une curieuse substance au cours de son exploration de la face cachée de la Lune. L'origine de cette matière verdâtre et scintillante semble désormais mieux comprise. Numerama, L'origine de l'étrange substance verdâtre sur la Lune est enfin expliquée
  • Tapie au fond d’un petit cratère d’impact, dans le bassin du Pôle Sud Aitken, une substance d’aspect brillant, verdâtre et ressemblant à du gel semblait alors clairement se détacher du régolithe environnant. Sciencepost, L'étrange substance verdâtre repérée sur la Lune est enfin identifiée
  • Autre astuce, ne vous fiez pas aux couleurs. La pistache n’est jamais verte,elle est jaune verdâtre. La vanille est elle couleur crème. Pour ce qui est de la menthe, oui la feuille est verte mais la glace, grise pâle. Le citron vert n’est pas vert mais blanc, comme le jus ! RMC, Comment bien choisir son glacier ?
  • Un souvenir particulier que Roseline se remémore aussi à propos des Jeux de 2016 est l’eau verdâtre de la piscine. « Je n’y croyais pas au début. Meaghan l’avait remarqué très tôt que l’eau changeait de couleur et moi j’étais tellement nerveuse que j’ai dit arrête de me déranger avec ça, c’est dans ta tête », raconte-t-elle en riant. Accès Laurentides, Roseline Filion : « Je doute que je vais revivre ce genre d'expérience un jour » - Accès Laurentides
  • Les extérieurs ont été tournés à Chicago (au long des sept saisons que durera la série, la ville dans laquelle travaillent les policiers d’Hill Street ne sera jamais nommée), le décor du commissariat est crasseux, verdâtre, fait pour accueillir moitié moins de comédiens qu’il n’en abrite, comme un vrai poste de police qui a oublié de s’agrandir au même rythme que la délinquance. Le Monde.fr, « Hill Street Blues », le réel par effraction
  • Désormais, l’animal dispose d’un peu d’ombre, avec quelques planches de tôle. Mais selon nos observations, il ne dispose que d’une eau verdâtre surchauffée par le soleil. Les services de la mairie s’assurent régulièrement que l’état de l’animal ne se dégrade pas, auquel cas ils pourraient prendre des mesures supplémentaires. ladepeche.fr, Un abri de fortune pour l’âne de Buzet-sur-Baïse toujours sous surveillance - ladepeche.fr
  • Actuellement, les eaux de l’étang du Vignoble affiche une couleur verdâtre. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles sont envahies par les algues. Parmi elles, il y a d’abord les Élodées de Nuttal (et du Canada) qui sont des plantes aquatiques « invasives », immergées et enracinées. Celles-ci avaient d’ailleurs déjà envahi l’étang il y a dix ans. Et puis on retrouve également « une algue filamenteuse du genre Spirogyre » qui se développe sous l’effet des chaleurs et « d’une forte luminosité ». Cette algue est également « indicatrice d’un déséquilibre écologique et se développe aussi au contact de nutriments, de dépôt de matière organique dans l’eau », indique la ville de Valenciennes. , Valenciennes. Les eaux de l’étang du Vignoble envahies par les algues | L'Observateur
  • A l’approche de l’Aïd Al-Adha, les pères de famille doivent se débrouiller pour réunir la somme qui permettra d'acheter la bête du sacrifice. Mais ce n’est pas là le plus grand des problèmes auxquels ils sont confrontés. Ils craignent d'être contraints, le jour J, se débarrasser de la carcasse du mouton qu'ils viennent de sacrifier, et dont ils découvrent que la chair est tout juste bonne à finir dans une décharge: viande verdâtre ou bleuâtre, abats affectés. Le360.ma, Vidéo. Enquête-Le360: voici comment les fraudeurs "dopent" les moutons de l’Aïd | www.le360.ma
  • Vukovar, personne n’y va. C’est aux confins de la Croatie, dans la plaine, au nord de la Bosnie, bien loin des plages de Hvar et des murailles de Dubrovnik. Lorsque j’y passe, en 2013, la ville de 30 000 habitants est écrasée par le soleil d’été. On trouve encore des traces d’obus contre certains bâtiments délabrés. Je ne sais pas s’ils ont été laissés là pour l’exemple ou faute de moyens pour reconstruire. La Serbie grimace de l’autre côté du fleuve. Entre les arbres et les broussailles touffues, il est facile d’y imaginer les canons qui y étaient cachés. Y en a-t-il encore ? Une barque motorisée nous emmène au milieu du Danube, sur une petite île qui sert de zone tampon informelle. Là, les jeunes des deux rives se la jouent Tom Sawyer des Balkans. Ils vont boire, danser, nager, jouer. Les sonos crachent de la turbo folk à fond, cette danse techno difficilement supportable en dessous de deux grammes de vodka et sans drogue. A bronzer, dans la boue et l’eau verdâtre, on y est bien. Libération.fr, Vukovar, riante jeunesse - Libération

Traductions du mot « verdâtre »

Langue Traduction
Anglais greenish
Espagnol verdoso
Italien verdastro
Allemand grünlich
Chinois 呈绿色
Arabe مخضر
Portugais esverdeado
Russe зеленоватый
Japonais 緑がかった
Basque berdexka
Corse verde
Source : Google Translate API

Synonymes de « verdâtre »

Source : synonymes de verdâtre sur lebonsynonyme.fr
Partager