La langue française

Vedette

Sommaire

Définitions du mot vedette

Trésor de la Langue Française informatisé

VEDETTE, subst. fém.

I.
A. − [Jusqu'au xixes.]
1. Cavalier ou combattant à pied placé en sentinelle pour observer et signaler les mouvements de l'ennemi. Les vedettes veillaient l'arme au bras sur la barricade (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 337).
P. métaph. Les partis sont ingrats envers leurs vedettes, ils abandonnent volontiers leurs enfants perdus, surtout en politique, il est nécessaire à ceux qui veulent parvenir d'aller avec le gros de l'armée (Balzac, Illus. perdues, 1839, p. 500).
Loc. adv. ou adj. En vedette. Les patrouilles faisaient la ronde; des cavaliers en vedette, des fantassins plantés çà et là, veillaient (Chateaubr., Mém., t. 2, 1848, p. 658).
P. méton. Poste d'observation d'un guetteur. Les tours isolées qui servaient de vedettes sur les hauteurs (...) avaient alors l'éclat de la jeunesse (Chateaubr., Litt. angl., t. 1, 1836, p. 32).
2. Vedette (d'honneur). Soldat faisant partie de la garde d'honneur d'un haut personnage. Deux hommes, qui paraissaient être des princes aux marques de respect que leur donnait leur vedette (...) s'approchèrent du roi (Balzac, Confid. Ruggieri, 1837, p. 292).
B. − Sentinelle chargée de la sécurité sur un champ de tir. (Dict. xxes.).
II.
A. −
1. Loc. adv. ou adj. En vedette
a) [En parlant d'un texte] (Qui se détache du texte auquel il se rattache) souvent sur une seule ligne et en gros caractères. Les journaux américains se signalent par un goût prononcé du sensationnel. Scrupuleux quant à l'indication de leurs sources, beaucoup n'éprouvent aucun embarras à démentir le lendemain une nouvelle sensationnelle qu'ils publiaient la veille en vedette, sans prendre le temps de la confirmer (Civilis. écr., 1939, p. 40-3).
Loc. verb. Mettre en vedette. Détacher de la sorte. S'il écrivait à quelqu'un de ces messieurs [des fournisseurs] (...) il observait les formules les plus polies, mettait Monsieur en vedette (Balzac, Employés, 1837, p. 112).Être (mis) en vedette. Être ainsi détaché. P. ext. Signaler à l'attention du lecteur par l'emploi de certains signes ou caractères. On nomme: (...) italique, le caractère penché utilisé pour la composition de certaines parties (préface, par exemple) ou pour mettre en vedette (souligner) des mots, des phrases ou des textes (Gouriou, Mémento typogr., 1961, p. 5).
b) [En parlant d'un inanimé concr. ou d'une pers.] Dans un lieu ou dans une situation qui attire l'attention, bien en vue. Mes yeux s'arrêtèrent sur une lettre placée en vedette sur le marbre de la cheminée (...) et je reconnus l'écriture de Cécile (Feuillet, Journal femme, 1878, p. 312).
c) SPECTACLES. Mettre en vedette. Mettre le nom d'un acteur en tête d'une affiche, d'un générique, à titre d'acteur plus important que les autres. Le renom des acteurs mis en vedette contribuant à la réussite commerciale du film, il arrive qu'un acteur ne soit pas choisi pour un rôle donné mais bien pour qu'un rôle soit confectionné à son usage (Cohen-Séat, Vocab. filmologie, 1946, p. 211).Être en vedette; avoir, occuper, tenir la vedette. Avoir son nom ainsi affiché.
2. Fait, pour un texte, d'être détaché et écrit ou imprimé en gros caractères. Certaines nouvelles, certains événements demandent, bien entendu, la vedette de la première page (L. Daudet, Brév. journ., 1936, p. 79).
B. − P. méton.
1. SPECTACLES
a) Artiste dont le nom figure en tête d'affiche ou de générique; p. ext., artiste jouissant d'une grande renommée. Synon. étoile, star.Vedette de la chanson, du music-hall; caprice de vedette. Dans les grandes villes, de nombreux théâtres se sont transformés en salles de projection, et parallèlement de nombreux acteurs de premier plan ont abandonné la scène pour devenir des vedettes de cinéma (Arts et litt., 1936, p. 30-1).
Vedette américaine (anglaise). Artiste dont le nom figure en deuxième (troisième) place par ordre d'importance sur une affiche ou un générique et qui se produit en début de programme (Dict. xxes.). Synon. vieilli lever de rideau (v. ce mot B 1).
b) Rôle de premier plan, le plus souvent confié à un artiste confirmé. Il ne tenait qu'à Numa de le faire cesser [ce jeu], en donnant à la petite ce qu'elle demandait, sa nomination de première chanteuse à l'Opéra, un traité de cinq ans (...) la vedette, le tout stipulé sur papier timbré, et non par la simple poignée de main, le « topez là » de Cadaillac (A. Daudet, N. Roumestan, 1881, p. 208).
2. P. anal.
a) Personne de premier plan, personnalité bien connue; personne que les événements placent sous les feux de l'actualité. M. le président Gandel est mort. Avant lui mourut le président Bernand, autre vedette du procès Stavisky (Colette, Belles sais., Mes cahiers, 1941, p. 194).
Loc. fam. Jouer les vedettes. Se mettre en avant de façon flatteuse par rapport aux autres. Malgré ma timidité, j'aspirais, comme autrefois, à jouer les vedettes. Le jour de ma communion solennelle, je jubilai (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 88).
b) Position privilégiée; rôle de premier plan; fait d'être au premier plan de l'actualité. Ravir la vedette à qqn. À l'heure actuelle, les voitures françaises ne figurent plus dans les compétitions de vitesse et la vedette revient aux voitures anglaises (...) italiennes (Jeux et sports, 1967, p. 1638).
Rem. Au sens II B, nombreux sont les empl. de vedette en appos. à valeur d'adj. (parfois soudé au mot précédent par un tiret). a) [En parlant d'une pers.] Qui joue un rôle de premier plan dans son domaine. Alain Gomez (...) mari de la PDG-vedette de Waterman, Francine Gomez (Le Point, 8 mars 1976, p. 101, col. 1). Arnaud de Borchgrave, journaliste vedette de Newsweek et confesseur des vedettes politiques (ibid., 25 juill. 1977, p. 34, col. 1). b) [En parlant d'un inanimé] Très important; qui est mis au premier plan par les circonstances. Le programme d'ouverture [du music-hall « L'Avenue »] (...) sera un événement-vedette de notre Paris (L'Œuvre, 13 févr. 1941). Accessoire-vedette de la rentrée, le chapeau est à la mode (Elle, 25 sept. 1978, p. 81).
C. −
1. BIBLIOTHÉCON. ,,Mot ou groupe de mots placés en vedette sur la fiche et servant au classement dans un catalogue déterminé`` (Bibl. 1965). Le rôle du bibliothécaire est alors d'établir la notice fondamentale, puis de déterminer les vedettes convenant aux divers catalogues (Civilis. écr., 1939, p. 52-4).
2. LEXICOGR., parfois en appos. (Mot) vedette. Mot placé en tête d'un article de dictionnaire et sous lequel sont groupées les informations le concernant. Synon. entrée.Quant à savoir ce que représente le mot vedette pour l'usager, la réponse est claire. La vedette, en tant que forme matérielle, n'est pas un signe, ni un signifiant particulier (...); elle n'est plus que le signal commode des signifiants virtuels (...) (P. Imbsds TLFt. 1 1971, Préf., p. xxix).
III.
A. − MAR. MILIT. Petit bâtiment de guerre rapide, utilisé notamment pour l'observation. La vedette rapide apparue en 1915 en Italie comme petit chasseur de sous-marin et en 1916 en Grande-Bretagne comme lance-torpilles. Pendant la dernière guerre ces bâtiments ont connu une faveur nouvelle (Le Masson, Mar., 1951, p. 37).
Vedette lance-torpille(s)*.
B. − Petite embarcation à moteur qui assure différents services, notamment les servitudes d'un navire important. Vedette de la douane, de la gendarmerie. Le sifflet des vedettes qui rejoignaient les bateaux de guerre (Malraux, Cond. hum., 1933, p. 192).
C. − Petite embarcation automobile de pêche ou de plaisance. Trois modèles de vedettes sardinières (12 à 16 mètres et 40 à 75 CV) (Le Masson, Mar., 1951, p. 119).
REM.
Vedettariser, verbe trans.Mettre au rang de vedette, considérer comme une vedette. Restent les incontournables joyaux de l'identité affective, ceux qui vedettarisent sans cesse nos forts [sic] intérieurs, sur l'écran noir de nos nuits blanches (Globe, janv. 1988, p. 29).
Prononc. et Orth.: [vədεt]. La vedette [lavdεt]. Cependant ds Barbeau-Rodhe 1930: en vedette [ɑ ̃və-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. 1. 1573 « tour servant de poste d'observation à un guetteur » (J. le Frère de Laval, La Vraye et entiere hist. des troubles et guerres civiles, fo163 vo); 2. 1584 vedete « guetteur placé en un lieu élevé » (P. de Brach, Imitations, Olimpe, 62 rods Hug.); 1781 en vedette « en sentinelle » (Buffon, Hist. nat., Oiseaux, t. 8, p. 491); 3. a) 1779 en vedette « mot ou groupe de mots écrits seuls sur une seule ligne de manière à attirer l'attention » (Mirabeau, Lettres originales écrites du donjon de Vincennes, À Sophie, t. 3, p. 27); 1878 en gén. en vedette « en évidence » (Feuillet, loc. cit.); b) 1826 spéc. mettre en vedette « imprimer sur l'affiche le nom d'un acteur en caractères plus gros que les autres » (Manuel des coulisses ds Lar. 19e); 1906 p. méton. « artiste principal d'un spectacle » (Léautaud, Amours, p. 268). B. 1. 1842 mar. « foc supplémentaire » (Ac. Compl.); 2. 1901 « petite embarcation » (Le Figaro, 20 janv. ds Kemna, p. 94); 1910 « petite embarcation à moteur » (J.-B. Charcot, Le Pourquoi-pas? dans l'Antarctique, pp. 14-15 ds Quem. DDL t. 20). Empr. à l'ital.vedetta, att. au sens 1 dep. déb. xvies. (Berni ds Tomm.-Bell.; Fr. Guicciardini d'apr. Prati et DEI), altér., sous l'infl. de vedere « voir », de veletta « lieu de guet élevé » (dep. le xves., Luigi Pulci ds Tomm.-Bell.; La Istoria di Susanna e Daniello, 140, éd. A. Parducci ds Romania t. 42, p. 60 [texte anonyme dont le plus anc. ms. date de la fin du xves., mais que l'éditeur attribue, sans certitude, à N. Cieco d'Arezzo, mort après 1410]), d'orig. incertaine. Un dér. dimin. de vela « voile » (voile2*) fait difficulté parce que veletta « petite voile au sommet du mât principal d'un navire, à la hune, où se tient un marin dont le rôle est de surveiller l'horizon » n'est pas att. av. 1880. Un empr. à l'esp. veleta « gonfanon » (dep. ca 1450), « girouette » (dep. 1570) n'est pas non plus satisfaisant parce que le sens originel du mot ital. appartient au domaine de la mar. et que l'esp. veleta est lui-même d'orig. controversée. Voir FEW t. 14, pp. 223b-224; G. Colón ds Z. rom. Philol. t. 78, pp. 92-94; Cor.-Pasc., s.v. veleta. Fréq. abs. littér.: 211. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 139, b) 214; xxes.: a) 247, b) 514.
DÉR. 1.
Vedettariat, subst. masc.[Corresp. à supra II] a) État de vedette. De Brassens, on retient (...) le refus de l'homme de participer au vedettariat, rejoignant la thématique de la marginalité maintes fois répétée sur le mode personnel dans les chansons (J.-P. de Beaumarchais, D. Couty, A. Rey, Dict. des litt. de lang. fr., Paris, Bordas, 1984, p. 321).b) Système fondé sur la promotion des vedettes. Vedettariat audiovisuel ; favoriser, rechercher le vedettariat. L'enseignement du Conservatoire, tel qu'il apparaît, cultive plus encore la tendance au vedettariat (Les Lettres fr., 14 juill. 1966, p. 15, col. 3).Loc. Faire du vedettariat. Attirer l'attention des media pour se mettre en valeur. « En réalité, aucune de ces attitudes n'est vraiment satisfaisante », nous a expliqué un des animateurs de M.l.e. [Le Mouvement de libération de l'école]: comme tous ses camarades, il refuse d'être cité nommément « parce qu'il n'est pas là pour faire du vedettariat (...) » (L'Express, 23 oct. 1972, p. 72, col. 3). [vədεtaʀja], [-de]. Le vedettariat [ləvdε-], [-vde-]. 1reattest. 1963 (Figaro, 21 juin, p. 22, 6 ds Blochw.-Runk.); de vedette, suff. -(ari)at*.
2.
Vedettisation, subst. fém.[Corresp. à supra II] Action de faire accéder au rang de vedette. Le dernier « Grand Échiquier » de 1980 (...) était consacré à Jean-Loup Dabadie (...). Cette vedettisation d'un écrivain de cinéma marque une évolution: le scénaristeque jadis on appelait « l'auteur » est en train de retrouver sa place d'authentique créateur aux côtés du réalisateur du film (Le Point, 19 janv. 1981, p. 115, col. 1). [vədεtizasjɔ ̃], [-de-]. La vedettisation [lavdε-], [-vde-]. 1reattest. 1969 (L'Express, 24 févr., p. 64, col. 3); de vedette, suff. -(isa)tion*.
BBG.Dauzat Ling. fr. 1946, p. 49. − Hope 1971, p. 226. − Quem. DDL t. 9, 15, 33. − Vincent (G.). D'Ambition à zizanie. Paris, 1983, pp. 449-453 (s.v. vedettariat).

Wiktionnaire

Nom commun

vedette \və.dɛt\ féminin

  1. (Vieilli) (Militaire) Sentinelle, surtout de cavalerie.
    • Pendant ce temps, l’ennemi avait fait de nouvelles tentatives dans le haut du Loir ; ses vedettes s’étaient rapprochées de celles de la première division du 21e corps. — (Antoine Chanzy, La Deuxième Armée de la Loire)
    • À notre approche un cavalier placé sans doute en vedette poussa un qui-vive retentissant. — (Gustave Aimard, Les Trappeurs de l’Arkansas, 1858)
    • Leurs vedettes ne tardèrent point à signaler l’approche de nos Révérends Pères escortés de soldats lorrains. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  2. (Figuré) Ce qui est placé de façon à être vu, à attirer l’attention.
    • En vedette, en vue.
    • Il faut mettre ce mot en vedette dans le texte.
    • Sa statue est bien en vedette dans la salle.
  3. (Théâtre) Place la plus apparente.
    • Avoir la vedette, occuper la vedette sur une affiche.
  4. (Par extension) Celui, celle dont le nom occupe sur l’affiche la place la plus visible.
    • À plat ventre, près de la rampe, l’électricien vérifiait les ampoules sans s’occuper de la vedette. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • Depardieu joue des petits rôles au théâtre et dans des dramatiques télévisées, d’encore plus petits rôles au cinéma […]. De frime en panouille, il a aussi croisé au détour d’un plateau ces vedettes qu’il rejoindra bientôt : Belmondo, Delon, Noiret, Serrault, Galabru... et Bernard Blier, qui lui présente ses copains Gabin et Jean Carmet. — (Jean-Michel Frodon, L’âge moderne du cinéma français: de la Nouvelle Vague à nos jours, Flammarion, 1995, page 447)
    • En attendant, les festivals sont eux-mêmes victimes de cette course aux cachets et doivent sans cesse trouver plus de fraîche pour attirer des vedettes. — (Jérôme Canard, Des festivals qui ne manquent pas de cachets, Le Canard Enchaîné, 9 août 2017, page 4)
  5. (Navigation) Bateau qui assure différents services, notamment les servitudes d'un navire plus important.
    • Je quittai l’embarcadère, remorqué par Bob Schultz et son yacht à moteur We Two, escorté par une vedette de la police américaine, et par le commodore du Morris Yacht Club dans son yacht à moteur. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Sandakan m'apparaissait comme n'importe quel port de ces côtes perdues : quelques bâtiments blancs dans la verdure des palmes et des cocotiers, […], un wharf branlant et l'inévitable vedette poussive de la police. — (Sylvio Sereno, Latitude 9°-S, Éditions du Faucon Noir, 1956, page 13)
    1. (Par extension) Bateau à moteur puissant et rapide, pour la croisière.
  6. (Lexicographie) Mot traité par une entrée de dictionnaire, mot vedette.
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  7. Appellatif par lequel on s’adresse à quelqu’un au début d’une lettre : Madame, Mademoiselle, Monsieur, Sire, etc.
    • La vedette, c’est-à-dire le titre, Monsieur, Madame, etc., et la première ligne du corps de la lettre, se mettent plus haut ou plus bas, selon le degré de respect qu’on veut marquer. Ainsi, la vedette au premier tiers de la page et la première ligne au second sont tout à fait respectueux. — (R. P. Champeau, Les Bienséances sociales, seconde partie, généralités, lettres ; Société générale de librairie catholique, Paris et Bruxelles, 1877, page 231)

Adjectif

vedette \və.dɛt\

  1. Important, de premier plan, en vue.
    • Arnaud de Borchgrave, journaliste vedette de Newsweek.
    • Mot vedette.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

VEDETTE. n. f.
Sentinelle de cavalerie. Poser des vedettes. Une vedette avancée. La vedette s'endormit. Mettre en vedette. Être en vedette. Il se dit figurément de Ce qui est placé de façon à être vu, à attirer l'attention. Il faut mettre ce mot en vedette dans le texte. Sa statue est bien en vedette dans la salle. En termes de Théâtre, Avoir la vedette, occuper la vedette sur une affiche, Avoir, occuper la place la plus apparente.

VEDETTE, se dit, par extension, de Celui, de celle dont le nom occupe sur l'affiche la place la plus apparente. En termes de Marine, il se dit d'une Embarcation à moteur au service d'un bâtiment de guerre.

Littré (1872-1877)

VEDETTE (ve-dè-t') s. f.
  • 1Tourelle sur un rempart servant de guérite aux sentinelles.

    Le nom de guérite est le seul donné à ces constructions, qui sont bannies des fortifications modernes, Legoarant

    Lieu où l'on met les sentinelles sur le rempart d'une place de guerre, ou sur les angles de quelque fortification.

  • 2Par transport du nom du lieu où l'on observe à celui qui observe, un cavalier posé en sentinelle, qui revient promptement donner avis de ce qu'il a découvert. Il y a des vedettes de part et d'autre, qui n'ont qu'un petit ruisseau ou qu'un petit fossé entre deux, Pellisson, Lett. hist. t. I, p. 276. Ces animaux, dit-il, sont germains du renard ; Jamais la guerre avec tant d'art Ne s'est faite parmi les hommes, Non pas même au siècle où nous sommes, Corps-de-garde avancé, vedettes, espions, Embuscades…, La Fontaine, Fabl. X, I. La vedette, le voyant venir droit à son poste, se mit sur ses gardes, Hamilton, Gram. 5.

    Mettre en vedette, mettre un cavalier en fonction de vedette.

    Être en vedette, être en fonction de vedette.

    Fig. Dans les quatre parties du monde la religion a distribué ses milices et placé ses vedettes pour l'humanité, Chateaubriand, Génie, IV, III, 5.

  • 3 Terme de marine. Cinquième foc que les grands bâtiments ont au delà de tous les autres.

    Petit bâtiment de guerre placé momentanément en observation, en découverte de l'ennemi.

  • 4Dans une lettre, la tête, la place isolée où l'on écrit le titre de la personne à qui on l'adresse. Écrire Monsieur en vedette, et non pas à la ligne. Dans le protocole… il appelle le parlement Messieurs, sans vedette, Bachaumont, Mém. t. XXXVI, p. 279.

    Par extension, mettre en vedette, mettre dans un écrit, d'une façon à attirer le regard, la ligne, le mot sur lequel on veut attirer le regard. Certains restaurants mettent en vedette sur leur carte les mets du jour.

  • 5 Terme de théâtre. Faveur toute spéciale de voir son nom imprimé sur l'affiche en caractères beaucoup plus gros que celui de ses camarades.

SYNONYME

VEDETTE, SENTINELLE. Une vedette est à cheval ; une sentinelle est à pied : l'une et l'autre veillent à la sûreté du corps dont elles sont détachées, et pour la garde duquel elles sont mises en faction.

HISTORIQUE

XVIe s. Et quasi aussi tost que vos sentinelles, vedetes, ou batteurs d'estrade, elle [la cavalerie] vous est sur les bras, Lanoue, 635.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

VEDETTE, s. f. (Art milit.) c’est dans le service de la cavalerie ce qu’on appelle sentinelle dans celui de l’infanterie. Les vedettes se placent dans les lieux les plus favorables, pour découvrir le plus d’étendue de terrein qu’il est possible dans les environs du camp ; elles sont tirées des grand-gardes ou gardes ordinaires. Voyez Garde ordinaire. (Q)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « vedette »

Ital. vedetta, de vedere, voir (voy. VOIR).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

(1584) De l’italien vedetta (« sentinelle »), croisement de veletta (« vigile ») et de vedere, veduta (« voir, vue »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « vedette »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
vedette vœdɛt

Citations contenant le mot « vedette »

  • La télévision ne produit pas de stars. Elle porte momentanément au pinacle de la notoriété, des journalistes et des animateurs. Que ces vedettes quittent leur emploi, elles sont vite oubliées. De Bernard Pivot / Le Métier de lire
  • Les vedettes ont besoin de se faire lifter le cerveau, plutôt que la figure. De Bill Watterson / Calvin et Hobbes - Complètement surbookés !
  • Tous les ans, au Festival de Cannes, les vedettes impalpables quittent la pellicule. Et s'offrent au regard des mortels. De Edgar Morin / "Pour une politique de civilisation"
  • Tous les ans, au Festival de Cannes, les vedettes impalpables quittent la pellicule. Et s'offrent au regard des mortels. De Edgar Morin / "Pour une politique de civilisation"
  • Les vedettes, c’était les derniers grands monstres sacrés. Ils l’étaient par leur talent, leur génie et parce qu’ils préservaient une forme de mystère. De Daniel Auteuil / l'interview du Figaro du 21 avril 2015
  • Il n'y a plus que la radio qui chante. La chanson a cessé d'être un art populaire pour devenir une industrie lourde, avec ses cartels, ses investissements, ses transferts de vedettes et son imposture organisée. De Gilbert Cesbron / Une sentinelle attend l'aurore
  • La culture, devenue intégralement marchandise, doit aussi devenir la marchandise vedette de la société spectaculaire. De Guy Debord / La Société du spectacle
  • Ça change la vie, d'être vedette. Énormément. Vous n'avez pas moins d'amis, mais davantage d'ennemis. De Coluche / Pensées et anecdotes
  • Pour une vedette, les succès d'ordre sexuel sont plus accessibles que pour la moyenne des gens. Donc si demain je devenais homosexuel, évidemment, je le ferais savoir tout de suite. Histoire de faciliter les contacts. De Michel Polnareff / Polnareflexion
  • Sur l'écran noir de mes nuits blanches, moi je me fais du cinéma. Sans pognon et sans caméra, Bardot peut partir en vacances: ma vedette, c'est toujours toi. De Claude Nougaro
  • Pourquoi les gens attendent-ils tous d'une vedette qu'elle préfère l'inconstance à la fidélité et les soirées au champagne à un week-end en famille ? De Kevin Costner / Télé-Star - 27 Avril 1996
  • Les vedettes ont toujours l'âge idéalisé de leur public. De Jacques Attali / Bruits
  • Ceux qui sont les vraies vedettes dans leur métier, dans la vie sont les plus simples, les plus authentiques, ceux qui font le moins de cinéma. De Bernard Tapie
  • Sept plaisanciers ont été sauvés par la SNSM d’Hendaye (Pyrénées-Atlantiques) samedi après midi après le naufrage de leur vedette à 3,5 milles au Nord de San-Sebastien (Espagne). Leur bateau ayant subi une voie d’eau importante, les plaisanciers ont lancé un Mayday Relay pris en charge par le CROSS Etel qui a aussitôt coordonné les secours. Les plaisanciers ont été ramenés sains et saufs à Hendaye. Un AVURNAV va être émis pour indiquer la position de l’épave du bateau qui a coulé. voilesetvoiliers.ouest-france.fr, Leur vedette coule, sept plaisanciers sauvés au large d’Hendaye
  • Tous les mardis sur Pokémon GO, de 18 h à 19 h, c'est l'Heure du Pokémon vedette ! Le mardi 4 août, vous pourrez trouver Hypotrempe en grande quantité dans la nature et vous pourrez même trouver un Hypotrempe shiny. Breakflip, Hypotrempe et Hypotrempe shiny dans les Heures de Pokémon Vedette d'août sur Pokémon GO - Breakflip - Actualité, Guides et Astuces - eSport et Jeu Vidéo
  • L’alerte a été donnée au Cross Etel ce samedi vers 11 h 15. Un navire de plaisance venait de signaler qu’une vedette était échouée sur les rochers, entre port Tudy et la plage des Grands sables. Les six passagers à bord du navire de 7 mètres, immatriculé à Lorient, ont été pris en charge par les pompiers et rapatriés sur la plage, certains auraient été transportés à l’hôpital du Scorff. La vedette « Kumbaya » a été remorquée jusqu’à Port Tudy par la SNS 147 Notre-Dame du Calme, de Groix. Le Telegramme, La vedette échouée sur les rochers à Groix : six plaisanciers évacués - Bretagne - Le Télégramme
  • Marjolaine : l'ex-vedette de "Greg le millionnaire" en couple avec... un vrai millionnaire après une drôle de reconversion ! Public.fr, Marjolaine : l'ex-vedette de "Greg le millionnaire" en couple avec... un vrai millionnaire après une drôle de reconversion !
  • Tous les mardis sur Pokémon GO, de 18 h à 19 h, c'est l'Heure du Pokémon vedette ! Pour le mardi 28 juillet, c'est au tour de Mustébouée d'être sous le feu des projecteurs durant cette Heure Vedette. Breakflip, Mustébouée dans les Heures de Pokémon Vedette sur Pokémon GO - Breakflip - Actualité, Guides et Astuces - eSport et Jeu Vidéo

Images d'illustration du mot « vedette »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « vedette »

Langue Traduction
Anglais star
Espagnol estrella
Italien stella
Allemand star
Chinois
Arabe نجمة
Portugais estrela
Russe звезда
Japonais
Basque izar
Corse stella
Source : Google Translate API

Synonymes de « vedette »

Source : synonymes de vedette sur lebonsynonyme.fr
Partager