La langue française

Frissonnement

Définitions du mot « frissonnement »

Trésor de la Langue Française informatisé

FRISSONNEMENT, subst. masc.

A.− Action de frissonner; léger frisson, tremblement de la peau. Un frissonnement des épaules :
1. Quand le rhume commence le malade ressent un peu de chaleur et de picotement dans la poitrine, (...) de la lassitude, un léger frissonnement, un petit mouvement de fièvre. Geoffroy, Méd. prat.,1800, p. 121.
B.− P. ext.
1. Frémissement causé par l'émotion. Le frissonnement de la peur. Synon. plus cour. frisson.Il eut le frissonnement involontaire que cause à l'homme le plus déterminé la vue du sang répandu (Balzac, Fille yeux d'or,1835, p. 403).
2. P. anal. Léger tremblement accompagné d'un faible bruit. Le frissonnement de l'eau, d'une robe. La rue était pleine d'un grand frissonnement de mousseline, les ailes envolées des surplis (Zola, Rêve,1888, p. 118):
2. On marche en plein rêve parmi ces frémissements de feuillages, ces frissonnements d'ailes, ces mille bruits lointains de la vie... Amiel, Journal,1866, p. 361.
Prononc. et Orth. : [fʀisɔnmɑ ̃]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Av. 1590 (Paré, XX, 20 ds Littré). Dér. du rad. de frissonner*; suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér. : 75.

Wiktionnaire

Nom commun

frissonnement masculin

  1. Action de frissonner.
    • Il va avoir la fièvre, il sent déjà un frissonnement.
    1. Frémissement, frisson, tremblement causé par quelque émotion très vive.
      • Quand je pense à cela, il me prend un frissonnement.
  2. (Figuré)
    • Avant de partir, nous prenions un verre de kirsch dans ces grandes cuisines d’hôtellerie où le feu s’allume de bonne heure, avec ces frissonnements de sarments qui font rêver de brouillards et de vitres humides. Puis en route ! — (Alphonse Daudet, Alsace ! Alsace !, dans Contes du lundi, 1873, Fasquelle, collection Le Livre de Poche, 1974, pages 106-107.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FRISSONNEMENT. n. m.
Léger tremblement ou État d'une personne prise de légers frissons. Il va avoir la fièvre, il sent déjà un frissonnement. Il se dit, au figuré, d'un Frémissement soudain, d'un trouble causé par quelque émotion très vive. Quand je pense à cela, il me prend un frissonnement. Dans ces deux sens il est peu usité; on dit plutôt FRISSON.

Littré (1872-1877)

FRISSONNEMENT (fri-so-ne-man) s. m.
  • 1Action de frissonner. Le premier frissonnement de la fièvre.
  • 2Frémissement causé par l'émotion. Ils [ses yeux] étaient animés et remplis d'attendrissement ; mais cet attendrissement jetait dans tout mon corps un frissonnement d'horreur et de crainte, Voltaire, Lett. d'Amabed, 4. Un frissonnement inexprimable s'empara d'Oswald à ce spectacle, Staël, Corinne, I, 4. Je ne sais ; on ne peut sans des frissonnements De la nature en eux voir les renversements, Lemercier, Charles VI, II, 7.

SYNONYME

FRISSON, FRISSONNEMENT. Ces deux mots sont voisins, ne différant que par un suffixe. Le frisson est l'état même de celui qui frissonne ; le frissonnement est l'acte par lequel on frissonne. Aussi frisson désigne quelque chose qui se prolonge, tandis que frissonnement ne signifie qu'un acte et par conséquent quelque chose qui peut ne pas se prolonger. On dira : une fièvre intermittente se caractérise par le frisson, la chaleur et la sueur, et non par le frissonnement, la chaleur et la sueur.

HISTORIQUE

XVIe s. Entre les signes des fievres intermittentes, l'horreur, la rigueur ou le frissonnement, avec la froideur ou refroidissement tiennent le premier lieu, Paré, XX, 20.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « frissonnement »

(Date à préciser) Dérivé de frissonner avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Frissonner.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « frissonnement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
frissonnement frisɔnmɑ̃

Évolution historique de l’usage du mot « frissonnement »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « frissonnement »

  • Quand survient la maladie, la vieillesse, Yves Mabin Chennevière évoque « le frissonnement des peaux teintées d’éphémère ». Le temps qui passe sournoisement, seconde par seconde « volontaire le témoin des caprices du temps s’amuse de l’écho de sa plainte insonore ». Et la mémoire qui fait naître les regrets « qui regrette sa vie qu’il n’aura pas vécue ? en passant le temps efface le passage du temps », et puis commence à disparaître : « dans les yeux de l’instant promis au sacrifice / la lumière des mourants établit son refuge, / illusoire tentative de dominer le temps / la mémoire s’efface avec ce qu’elle contient ». Unidivers.fr, YVES MABIN CHENNEVIÈRE. DE CORPS-NUDS À PARIS, MORT D’UN ÉCRIVAIN DIPLOMATE
  • Je passe devant la bibliothèque, avant de tourner dans la rue du Clos quand, tout d’un coup, sortant d’une des cours entre les immeubles apparaît un brocard. Des pattes fines et longues. Un mâle magnifique qui porte des bois duveteux comme moussus. Il a traversé – avec quelques regards en coin et furtifs – la route pour rejoindre la rue des Eaux-Vives un peu plus bas. De nous deux c’était clairement moi la plus intimidée. Je suis restée clouée sur place, le cœur battant pendant qu’il a tranquillement continué sa route avant de disparaître non sans m’avoir jaugée avec curiosité. Je n’en ai parlé à personne, même pas à mon voisin insomniaque. C’est mon secret. J’y reviens comme à un trésor: son regard, ses bois naissants, ses flancs parcourus d’un léger frissonnement et son regard surpris. Le Temps, Les écrivains face au virus: «La Réconciliation» d'Anne Brécart - Le Temps
  • Ascension, résurrection, éternitéPlusieurs pièces au caractère méditatif figuraient au programme, comme s’il fallait revenir en soi-même pour tirer des enseignements de l’expérience vécue depuis la mi-mars. Il y a eu Spiegel im Spiegel d’Arvo Pärt, un émouvant duo exécuté par Luc Beauchemin et Jean-Michel Dubé, suivi d’Ascent, de Ludovico Einaudi. Cette fois, tout le monde y était, produisant un son enveloppant nourri du frissonnement des cordes et de l’écho provenant du piano. Le Quotidien, Concert historique à Lac-Kénogami | Arts | Le Quotidien - Chicoutimi

Images d'illustration du mot « frissonnement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « frissonnement »

Langue Traduction
Anglais shivers
Espagnol escalofríos
Italien shivers
Allemand schauer
Chinois 颤抖
Arabe تقشعر
Portugais arrepios
Russe обломки
Japonais 震え
Basque shivers
Corse rughjoni
Source : Google Translate API

Synonymes de « frissonnement »

Source : synonymes de frissonnement sur lebonsynonyme.fr

Frissonnement

Retour au sommaire ➦

Partager