La langue française

Tricot

Sommaire

  • Définitions du mot tricot
  • Étymologie de « tricot »
  • Phonétique de « tricot »
  • Citations contenant le mot « tricot »
  • Images d'illustration du mot « tricot »
  • Traductions du mot « tricot »
  • Synonymes de « tricot »

Définitions du mot « tricot »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRICOT1, subst. masc.

A. −
1. Tissu formé de mailles et réalisé à la main avec des aiguilles, à la machine ou par un métier. Gilet de tricot. La dame en robe usée, aux bas de tricot gris comme ceux des servantes (Adam, Enf. Aust., 1902, p. 63).« Comment s'appelle ce que vous portez là en tricot rouge? C'est très joli ». Elle me répondit: « C'est mon golf » (Proust, Prisonn., 1922, p. 144).
2. Action de tricoter, de faire à la main avec des aiguilles un tissu formé de mailles. À entendre Ursule Creton, le tricot était le soutien des ménages, un échelon de fortune, une garantie de tranquillité pour les maris (Champfl., Bourgeois Molinch., 1855, p. 62).Entre le tricot et la vérification des comptes, les mères faisaient réciter à nouveau à leurs enfants les vers de la petite Chimène (Brasillach, Corneille, 1938, p. 10).
Faire du tricot. Tricoter à la main. La mère fait du tricot le fils fait la guerre elle trouve ça tout naturel la mère et le père qu'est-ce qu'il fait le père? (Prévert, Paroles, 1946, p. 103).Aiguille à tricot (rare). Aiguille à tricoter. Elle échappait, comme d'un bond, à une rêverie tragique (...), l'aiguille à tricot dardée vers son mari (Colette, Mais. Cl., 1922, p. 196).
B. − P. méton.
1. Ouvrage tissé en mailles en train d'être réalisé à la main avec du fil textile et des aiguilles. De temps en temps, Cosette levait les yeux de son tricot, et les regardait jouer d'un air lugubre (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 485).Installée dans son coin préféré, son tabouret sous les pieds, son tricot dans les mains, elle s'absorbait, immobile, tandis que ses doigts marchaient (Rolland, J.-Chr., Amies, 1910, p. 1217).
2. Vêtement, généralement épais et en laine, réalisé en tissu formé de mailles. Synon. chandail, gilet, pull-over.Il faut l'avoir rencontré avec ses sabots, son tricot de paysan, sa marmotte de vieille femme... (Zola,L'Œuvre,1886,p. 283).Comme j'enlevais péniblement mon tricot de laine, très reprisé, il a tourné le dos (Bernanos, Journal curé camp., 1936, p. 1232).
3. Vêtement souple et collant, couvrant le torse, qui se porte directement sur la peau. Synon. maillot (v. ce mot B).L'usage s'est répandu d'interposer entre la chemise et le tégument soit un tricot de coton ou de laine, soit un gilet de flanelle. Le tricot de coton est préférable (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 175).Au Trocadéro, regardé des hommes en train d'abattre un arbre mort. L'un d'eux était superbe, avec ses bras nus et son tricot rayé que tendait sa large poitrine (Green, Journal, 1931, p. 59).
En partic.
Tricot de peau. Maillot de corps. Il fait une chaleur lourde. Un père de famille en tricot de peau lance à la cantonade: « Ils devraient faire voler le Canadair et larguer cinq tonnes de flotte, ça serait pas de refus! » (Le Monde aujourd'hui, 9-10 juin 1985, p. II, col. 4).
Tricot de bain (vieilli). Maillot de bain. Je suis en train de me demander s'il y a assez d'eaux à La Roque pour nageotter (...). Je serais tenté d'acheter un tricot de bain (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1895, p. 242).
Chandail de coton rayé bleu et blanc porté par les marins. En tête de la bande, devant les tambourins, un grand noir dansait, maigre, en tricot de matelot, des lunettes bleues sur les yeux (A. Daudet, Port-Tarascon, 1890, p. 117).
REM. 1.
Conseillère-tricot, subst. fém.L'assistance personnelle et gratuite d'une conseillère-tricot (Elle, 13 sept. 1976, p. 109, col. 1).
2.
Fiche-tricot, subst. fém.Au hit parade de la fiche-tricot le gilet naturel pour homme (Réalités, mai 1976, p. 67, col. 2).
Prononc. et Orth.: [tʀiko]. Homon. et homogr. tricot2. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. a) 1660 « aiguille à tricoter » (Oudin Fr.-Esp.); b) 1681 (bas, bonneterie) au tricot « faits avec des aiguilles à tricoter » (Mém. des intendants sur l'état des généralités, t. 1, Mém. de la généralité de Paris, éd. A.-M. de Boislisle, 1881, 616 ds Z. rom. Philol. t. 82, 1966, p. 182); 2. 1666 « tissu à mailles, confectionné à l'aide d'aiguilles spéciales » (Corresp. administrative sous le règne de Louis XIV, éd. G. B. Depping, t. 3, 1852, 767, ibid., p. 183); 3. a) 1763 « ouvrage qu'on tricote » (J.-B. de Junquières, Caquet-Bonbec d'apr. Besch.); b) 1847 « pièce de vêtement faite en tricot » (Balzac, Cous. Pons, p. 4); c) 1890 « vêtement de matelot fait de tissu tricoté à rayures bleues et blanches » (A. Daudet, loc. cit.); d) 1964 tricot de corps (Rob.); 4. 1803 « action, manière de tricoter » (Boiste). Déverbal de tricoter1*. Fréq. abs. littér.: 299. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 104, b) 492; xxes.: a) 728, b) 480. Bbg. Quem. DDL t. 16.

TRICOT2, subst. masc.

Vx, fam. Bâton, gourdin. (Dict. xixeet xxes.).
Prononc. et Orth.: [tʀiko]. Homon. et homogr. tricot1. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1413 triquot (Ord., XII, p. 253 ds Gdf. Compl.). Dér. de trique*; suff. -ot*.

Wiktionnaire

Nom commun 1

tricot \tʁi.ko\ masculin

  1. Tissu fait en mailles, soit à la main, avec de longues aiguilles émoussées, soit au métier.
    • Un gilet de tricot.
  2. Travail d’une personne qui tricote.
    • Elle est toujours occupée de son tricot.
    • Elle ne perdait pas son temps, comme elle disait, en tricots interminables. Parfois, les dimanches d’hiver, comme un remords, elle essaie de s’y mettre, toutes les deux comptant laborieusement les mailles d’une écharpe au point mousse qui ne dépassera jamais vingt centimètres. — (Annie Ernaux, La femme gelée, 1981, réédition Quarto Gallimard, page 334)
  3. (Habillement) Vêtement de coton couvrant le haut du corps.
    • Ils traversèrent la pelouse, qui était entretenue par les prisonniers en tricot brun et jaune, s'arrêtèrent devant le perron du bungalow qu'on leur avait désigné ... — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VII, Gallimard, 1937)

Nom commun 2

tricot \tʁi.ko\ masculin

  1. (Désuet) Bâton épais et court, trique.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TRICOT. n. m.
Sorte de tissu fait en mailles, soit à la main, avec de longues aiguilles émoussées, soit au métier. Un gilet de tricot. Il se dit aussi du Travail d'une personne qui tricote. Elle est toujours occupée de son tricot.

Littré (1872-1877)

TRICOT (tri-ko ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire) s. m.
  • 1Tissu fait en mailles à l'aide d'aiguilles en métal, en bois ou en ivoire pour le tricot à la main ; le tricot se fait aussi avec des métiers. Une camisole, un jupon de tricot. Il fait froid, mettez votre tricot. Nous indiquerons une anecdote d'après laquelle on pourra soupçonner que l'invention du tricot est d'une date assez moderne, et surtout postérieure aux étoffes à mailles, dont il est fait mention dans Pline, Desmarets, Instit. Mém. scienc. 1806, 2e sem. p 126. Les transpositions des mailles doivent varier assez pour satisfaire à tous les dessins possibles d'agréments qui conviennent aux tricots dits toiles d'araignée, ID. ib. 1808, p. 167, Hist.

    Bas au tricot, ou bas brochés, ou bas à l'aiguille, bas qui se font avec de petites broches de fil de fer qui, en se croisant les unes avec les autres, entrelacent les fils et forment les mailles. De réformer l'article 17, et d'en retrancher les marchandises de bonneterie au métier, pour n'y laisser subsister que celles à l'aiguille ou au tricot, Arrêt du conseil, 13 août 1737.

  • 2Action de faire, de vendre des tricots. Je venais de vivre avec les anciens, d'assister à la prise de Troie, à la fondation de Rome… et de cette existence souveraine, héroïque, glorieuse, il fallait descendre, à quoi ? aux tricots et aux chaussettes ! quel déchet ! Reybaud, Jér. Paturot, I, 1.
  • 3Diverses étoffes de soieries.

    Espèce de drap pour les troupes.

    Tricot d'abeille, tricot de Berlin, voy. TULLE.

  • 4Nom d'une coquille univalve, le cône marchand.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRICOT, s. m. (Bonneterie.) on appelle ouvrages au tricot, bonneterie au tricot, toutes les especes de marchandises qui se fabriquent ou se brochent avec des aiguilles, comme bas, bonnets, camisoles, gants, chaussons, &c. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « tricot »

(Nom commun 1) Déverbal sans suffixe de tricoter formé sur trique et le suffixe diminutif -ot (soit « bâtonnet », « aiguille à tricoter »).
(Nom commun 2) De trique, qui à aussi donné triquot («même sens»).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Diez est porté à croire que tricoter est pour estricoter comme pâmer pour espasmer, et qu'il représente le néerlandais strik, maille, strikken, nouer. Au XVe et au XVIe siècle il y avait les mots trichot, tricotement, tricoter, tricoteur, qui signifiaient chicaneur, chicaner, chicane ; ils n'appartiennent pas à ce sens-ci ; ce sont des dérivés de tricher (voy. ce mot). Un arrêt du conseil du 7 août 1718 concernant les serges se réfère en ces termes à des lettres patentes : « Le feu roy… ayant autorisé, par ses lettres patentes du mois de mars 1669, des statuts pour les manufactures des villages de Tricot et de Piennes en Picardie… » Ainsi, dès le milieu du XVIIe siècle, le village de Tricot (départ. de l'Oise) avait des manufactures de serge ; aurait-il aussi fait du tricot, et serait-ce de là que le nom serait venu ? Mais, laissant cela, comme il n'y a pas d'autre historique que triquoteuse au XVIe siècle, cette orthographe fait croire que tricot vient de trique, l'aiguille en bois ayant été nommée un tricot ou petite trique.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « tricot »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tricot trikɔ

Citations contenant le mot « tricot »

  • La raison rétrécit la vie, comme l’eau rétrécit les tricots de laine. De René Barjavel / L’Enchanteur
  • Un pull-over est un vêtement que portent par-dessus tous leurs tricots les enfants qui ont une mère frileuse. De Anonyme
  • Le tricot permet à une femme de penser à autre chose pendant que son mari parle. De Anonyme / Dictionnaire de l’Amour
  • C'est fou ce que les mensonges sont liés les uns aux autres comme les mailles d'un même tricot : il suffit d'en échapper une pour que ça se défasse. De Francine Ouellette / Les Ailes du destin
  • Je ne peindrai plus d'intérieurs et les gens en train de lire, et les femmes à leur tricot. Je peindrai des êtres qui respirent, sentent, souffrent et aiment. De Edvard Munch
  • Si on écoutait les opposants à l'avortement on tricoterait des brassières aux spermatozoïdes. De Guy Bedos
  • Il paraît qu’il faut trois moutons pour faire un pull-over... et moi qui croyais qu’ils ne savaient pas tricoter. De Bob Ralph
  • L’objet principal attendu, le fauteuil à bascule, dispose quant à lui de diverses options non liées au tricot, comme se balancer, se souvenir du passé pour les personnes âgées, et jouer pour les enfants et bambins. Parlons maintenant de l’animation principale. Globalement, celle-ci est plutôt bien réalisée : le Sim se balance sur son fauteuil à bascule, aiguilles à la main, regardant vaguement au loin avec une légère expression de bien-être et de sérénité... Mais quelque chose cloche dans ce beau tableau. En effet, les aiguilles ne sont pas régulières : à une extrémité, elles sont larges, et à l’autre, elles sont fines. Si les développeurs avaient déjà fait du tricot, ils sauraient que de telles aiguilles entraîneraient une irrégularité des mailles qui seraient très resserrées d’un côté, et peu de l’autre. Également, les mailles s’accumulent sur une seule aiguille seulement, alors qu’en réalité, le Sim devrait changer d’aiguille régulièrement. Enfin soit, ce n’est qu’un détail. Et en parlant de détail, les mailles, elles, sont pour le coup assez bien dessinées. GAMERGEN.COM, TEST de Les Sims 4 Tricot de Pro : un kit d’objets qui tient ses promesses - GAMERGEN.COM
  • Avec un peu de matériel et d'envie, on peut créer, personnaliser, réparer un grand nombre de vêtements. Léonie, âgée de 27 ans et grande pratiquante de couture, broderie et tricot, adore choisir ses matériaux, et prend beaucoup de plaisir à fabriquer des étoles ou des écharpes. Il y a des périodes plus propices que d'autres. "L'été, j'en fais beaucoup plus souvent, en prévision de l'hiver". ladepeche.fr, Crochet, broderie, tricot, couture : 5 raisons de se mettre au fait-main - ladepeche.fr
  • Avec un peu de matériel et d’envie, on peut créer, personnaliser, réparer un grand nombre de vêtements. Léonie, âgée de 27 ans et grande pratiquante de couture, broderie et tricot, adore choisir ses matériaux, et prend beaucoup de plaisir à fabriquer des étoles ou des écharpes. Il y a des périodes plus propices que d’autres. « L’été, j’en fais beaucoup plus souvent, en prévision de l’hiver ». Metro, Crochet, tricot, couture : 5 raisons de se mettre au fait-main
  • L’atelier tricot reprend son activité le samedi de 14 h à 16 h à la Maison des associations. Journal L'Est Éclair abonné, Landreville : l’atelier tricot ressort les aiguilles

Images d'illustration du mot « tricot »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tricot »

Langue Traduction
Anglais knitting
Espagnol tejido de punto
Italien maglieria
Allemand stricken
Chinois 针织
Arabe الحياكة
Portugais tricô
Russe вязание
Japonais 編み物
Basque knitting
Corse a maghjella
Source : Google Translate API

Synonymes de « tricot »

Source : synonymes de tricot sur lebonsynonyme.fr
Partager