La langue française

Transfert

Définitions du mot « transfert »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRANSFERT, subst. masc.

A. − [Corresp. à transférer A]
1. Déplacement, transport (de personnes ou de choses) d'un lieu à un autre selon des modalités précises. Synon. moins usuel transfèrement (personnes).Transfert des cendres, des prisonniers. Reçue chanoinesse au chapitre de l'Argentière, elle devait passer dans celui de Remiremont (...) Lucile, en attendant son transfert, restait à Combourg (A. France, Génie lat., 1909, p. 272).
Transfert de population(s). Déplacement, le plus souvent massif et forcé, de populations d'une région à une autre, d'un pays à un autre lors d'un conflit ou d'une catastrophe naturelle. Synon. migration.L'énorme transfert de population (surtout pendant la guerre) de la Russie d'Europe vers la Russie d'Asie (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 495).
SPORTS. Mutation d'un joueur professionnel d'un club ou d'un groupe dans un autre. Les transferts de coureurs entre les différents groupes sportifs ne sont autorisés qu'entre le 1eroctobre et le 31 octobre de chaque année (SudresCycl.1984).
2. Spécialement
a) BANQUE. Opération consistant à faire passer des valeurs monétaires d'un compte à un autre ou d'un pays à un autre. Synon. virement.Transfert de fonds, de capitaux. Au lendemain de la guerre de 1939 et jusqu'en 1950, la plupart des pays étaient soumis à un contrôle des changes extrêmement strict et les transferts monétaires se faisaient dans le cadre d'un bilatéralisme extrêmement étroit (Lesourd, Gérard, Hist. écon., 1966, p. 588).
b) INDUSTR. GRAPH. Synon. de décalcomanie.Le procédé du transfert permet de fixer, sur un support, des lettres, des chiffres, des figures, des trames ou des traitsc'est-à-dire des signesà partir d'imprimés adhésifs (Bég.Dessin1978).
c) ÉCON. INTERNAT. Transfert (de technologie). ,,Transmission d'un pays à un autre, moins développé dans un ou plusieurs secteurs de son économie, de son industrie et de son organisation socioculturelle, de savoir-faire, de recettes pour maîtriser le développement technique dans les secteurs considérés`` (Gunn-Murcia Secours 1984).
d) INFORMAT. Déplacement de données d'un organe ou d'un emplacement à un autre en vue de son traitement. La facilité avec laquelle il est possible de modifier les marques sur les supports magnétiques rend possible le transfert de blocs d'information d'une série de positions à une autre série de positions de la mémoire (Jolley, Trait. inform., 1968, p. 205).
e) TECHNOL. Passage automatique de chacune des pièces à usiner d'un poste de travail au suivant. Machine-transfert. V. machine I A 1 b.
3. Au fig. Passage d'un ordre à un autre. En transférant l'inquiétude de ce livre [Paludes] du plan moral dans le plan social, je crois que je n'aurais fait que le rétrécir. Mais il est aisé d'opérer en imagination ce transfert (Gide, Journal, 1935, p. 1224).
B. − [Corresp. à transférer B]
1. DR., COMM. Acte par lequel on transmet un droit d'une personne à une autre. Synon. cession, transmission.Transfert d'actions, de créances, de titres, de valeurs mobilières. Le transfert de propriété consécutif à la vente des biens nationaux (L. Febvre, H. Pirenne, [1920] ds Combats, 1953, p. 365).
2. FIN. PUBL. Changement d'affectation de ressources. Revenus de transfert. Revenus prélevés sur des individus économiquement productifs pour être redistribués, selon certaines normes, à des personnes ou à des groupements ne fournissant aucune contrepartie productive. L'importance relative des revenus de transfert (pensions et retraites, assurance sociale, etc.) augmente sans cesse (Univers écon. et soc., 1960, p. 48-15).
3. LÉGISL. FINANCIÈRE. ,,Substitution du nom du nouveau contribuable sur le rôle des contributions directes, à la suite d'un changement de propriété`` (Cap. 1936). Transfert de l'impôt.
4. DR. INTERNAT. Transfert de souveraineté. Substitution d'une souveraineté à une autre. Quant au transfert de souveraineté dont bénéficiait la nation [française], (...) il ne modifiait point ses rapports avec l'étranger (Chazelle, Diplom., 1962, p. 24).
C. − [Corresp. à transférer C]
1. PSYCHOL. Phénomène par lequel un sentiment éprouvé pour un objet est étendu, par association, à un autre objet. Synon. identification.Transfert sur des personnages-vedettes haussés à la dimension mythique, structures de relations humaines fondées sur la soumission [dans la presse dite du cœur] (J. Rigaud, La Cult. pour vivre, 1975, p. 41).Faire un transfert. Surtout, ajouta-t-il, en lui jetant un regard aigu, ne va pas faire un transfert sur moi (Sartre, Mort ds âme, 1949, p. 13).
2. PSYCHANAL. ,,Mécanisme par lequel un sujet, au cours de la cure, reporte sur le psychanalyste les sentiments d'affection ou d'hostilité qu'il éprouvait primitivement, surtout dans l'enfance, pour ses parents ou ses proches`` (Man.-Man. Méd. 1980). Transfert négatif, positif (Man.-Man. Méd. 1980).
3. PSYCHOL., PÉDAG. Transfert (d'apprentissage). ,,Effet facilitateur ou inhibiteur d'une activité initiale sur une activité d'acquisition subséquente: le transfert est dit positif, si l'acquisition est facilitée par l'activité préalable (...); il est dit négatif, dans le cas inverse`` (Thinès-Lemp. 1975).
Prononc. et Orth.: [tʀ ɑ ̃sfε:ʀ]. Att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. A. 1. 1715 « acte par lequel on fait passer un droit d'une personne à une autre » (Law, Prem. mem. s. les banques, p. 556 ds Brunot t. 6, 1, 1, p. 162); 1839 « mode de transmission des titres nominatifs » (Comm. t. 2); 1872 « substitution sur un registre du nom d'une personne à celui d'une autre » (Littré); 2. a) 1874 « déplacement de personnes d'un lieu à un autre » (Vicomte D'Haussonville, J.O., 21 août, p. 6037, 3ecol. ds Littré Suppl. 1877); 1929-34 transfert de capitaux (d'un pays dans un autre) (P. Reboud, Précis d'économie politique, t. II, p. 229 ds Rob. 1985); 1952 transfert de fonds (L'Humanité, 19 janv., p. 6, col. 5); b) 1936 « passage négocié d'un joueur professionnel d'un club dans un autre » (Petit Lexique ds Petiot 1982); 3. 1949 technol. « passage automatique de chacune des pièces en cours de fabrication d'un poste de travail au suivant » (Nouv. Lar. univ.); 4. 1968 informat. (Jolley, loc. cit.). B. 1. 1879 physiol. « passage d'un côté à l'autre du corps de certains troubles nerveux » (Journ. de méd. et de chir. pratiques, L, p. 22 ds Quem. DDL t. 8); 1896 psychol. « phénomène par lequel un état affectif éprouvé pour un objet est étendu à un sujet différent en vertu d'une association » (Th. Ribot, Psychol. des sent., 1repart., chap. XII, § 1 ds Lapl.-Pont. 1965; pour traduire l'expr. angl. transference of feeling, J. Sully, 1892); 2. 1905 psychanal. « acte par lequel un sujet reporte sur le psychanalyste soit une affection, soit une hostilité qu'il éprouvait, surtout dans l'enfance pour une autre personne» (E. Claparède, in Arch. de psychol., V, p. 181 ds Quem. DDL t. 21, pour traduire l'all. Verschiebung); 1914 transfert affectif, transfert positif, transfert négatif (E. Régis et A. Hesnard, La psychoanalyse des névroses et des psychoses, p. 282, 283, 251 ds Quem. DDL t. 21, pour traduire le mot all. de Freud: Uebertragung); 3. 1951 psychotechn. « phénomène par lequel une activité intellectuelle ou manuelle modifie une autre activité qui lui est consécutive dans le temps » (Piéron). Mot lat. transfert « il transfère », 3epers. du sing. de l'ind. prés. de transferre (v. transférer). Fréq. abs. littér.: 166. Bbg. Anderer 1981, t. 2, pp. 442-443. − Bäcker 1975, pp. 301-302. − Choul (J.-Cl.). La Méth. du discours. Meta. 1979, t. 24, p. 340. − Dauzat (A.). Notes étymol. Fr. mod. 1949, t. 17, pp. 161-164. − Quem. DDL t. 21, 29.

Wiktionnaire

Nom commun

transfert \tʁɑ̃s.fɛʁ\ masculin

  1. Action de transférer, passage de quelque chose d’un lieu à un autre.
    • Après plusieurs transferts, il a finalement trouvé sa place.
    • Le transfert du corps d’un mort.
    1. (En particulier) Synonyme usuel du terme juridique transfèrement.
      • En 2011, l’équipe de Claude Guéant avait ainsi proposé à Sarkozy et à Fillon de privatiser le transfert des détenus et les gardes statiques devant certains lieux menacés... — (Hervé Liffran, Les sociétés de vigiles sur terrain glissant, Le Canard enchaîné, 8 juin 2016)
  2. (Finance) Acte par lequel on déclare transporter à un autre la propriété d’une rente sur l’état, d’une valeur, d’une marchandise.
    • Le transfert des rentes se fait sur les registres du Trésor.
    • Les formalités du transfert ont été remplies.
    • Opérer un transfert.
    • J’ai signé le transfert de mon inscription, elle ne m’appartient plus.
  3. (Sport) Changement de club par un sportif.
    • Annoncé depuis plusieurs jours, le transfert de Miralem Pjanic à la Juventus Turin est désormais officiel. — (francefootball.fr, Transfert : Miralem Pjanic à la Juventus Turin (officiel), 13 juin 2016)
  4. (Télécommunications) Dans un système cellulaire de radiocommunication avec les téléphones mobiles, commutation des moyens de transmission utilisés par une communication sans interruption de cette dernière.
    • Ces progrès permettent d’offrir une série de nouveaux services comme le transfert d’appels, la messagerie vocale ou l’identification de la ligne appelante. — (Changements structurels et réglementaires et mondialisation dans les services des postes et télécommunications : répercussions sur les ressources humaines, Genève : OIT, 1998, page 11)
  5. (Psychanalyse) Report plus ou moins direct d’un sentiment ou d’un vécu infantile par l’analysé sur le psychanalyste.
    • Effet facilitateur ou inhibiteur d’une activité initiale sur une activité d’acquisition subséquente : le transfert est dit positif, si l’acquisition est facilitée par l’activité préalable […] il est dit négatif, dans le cas inverse. — (Georges Thinès, ‎Agnès Lempereur, directeurs, Dictionnaire général des sciences humaines, Éditions universitaires (Éditions Jean-Pierre Delarge), Paris, 1975, in TLFi)
  6. (Cartographie) (Vieilli) Déplacement d’une substance d’un support sur un autre[1].
  7. (Cartographie) (Vieilli) Procédé consistant à transférer sur un support de rédaction une image imprimée sur une feuille, généralement plastique, par une forte pression exercée au dos de cette feuille à l’aide d’un brunissoir[1].
  8. (Linguistique) Création d'un lemme par mutation de la catégorie lexicale d'un premier terme, sans modification de sa forme, également appelée transposition, translation, ou dérivation impropre.
    • La conversion (également appelée transfert, transposition, translation, et même dérivation impropre) est une opération unaire qui, comme la négation en logique, n'affecte qu'un seul terme. En fait, un terme change de catégorie grammaticale (et donc de sens) sans changer de forme. Dans « le rouge de la colère », le nom rouge est obtenu par simple recatégorisation grammaticale de l'adjectif rouge, par opposition à « la rougeur des joues », où le nom rougeur est créé par la suffixation du même adjectif. — (André Riegel et alii, Grammaire méthodique du français, PUF, 2009, page 908.)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRANSFERT (tran-sfêr ; le t ne se prononce jamais) s. m.
  • 1 Terme de finance et de commerce. Acte par lequel on déclare transporter à un autre la propriété d'une rente sur l'État, d'une action, d'une marchandise en entrepôt.
  • 2Transfert-payement, transfert-recette, opérations de comptabilité par l'une desquelles une caisse d'épargne annule le compte d'un déposant changeant de résidence, et le transmet à une autre caisse qui en prend charge sur ses livres.
  • 3 Terme de bourse. Changement de propriétaire d'une action nominative, effectué, soit par endos, soit par signature d'un acte synallagmatique émanant de l'ancien propriétaire et du nouveau, et déposé au siége social, ou transcrit sur un registre destiné par la société à cet effet.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TRANSFERT. Ajoutez :
4Il se dit quelquefois, au lieu de transfèrement, en parlant de prisonniers. Le transfèrement a généralement lieu dans les voitures publiques de la localité… ce mode de transfert, considéré dans son ensemble, constitue un grand progrès, Vicomte D'Haussonville, Journ. offic. 21 août 1874, p. 6037, 3e col.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « transfert »

(1715) Le TLFi en fait un dérivé direct du latin transfert (« il transporte, il transfère »). Étant donné qu’il apparaît pour la première fois, en français, sous la plume de John Law de Lauriston — (John Law, Premier Mémoire sur les banques ; présenté à son altesse royale, Monseigneur le Duc d’Orléans, Régent de France, Paris, 1715, p. 556), l’anglais transfer, attesté comme nom commun dès 1670, est un étymon plus probable ; le \t\ est analogique de transport.
Le sens psychanalytique est un calque de l’allemand Verschiebung ou Überführung — (Sigmund Freud).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. TRANSFÉRER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « transfert »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
transfert trɑ̃sfɛr

Citations contenant le mot « transfert »

  • Quand vous téléchargez un énorme fichier à partir d’Internet, si vous fixez anxieusement le témoin de connexion de votre modem, le transfert sera interrompu. De Anonyme
  • A une époque où on assiste à un transfert de gestion de la crise sociale du politique au psychiatrique, on ne peut qu'être inquiet de voir transférer le soin psychiatrique vers la religion ou la religiosité. De Jean-Marie Abgrall / Les charlatans de la santé
  • Il n'y a plus que la radio qui chante. La chanson a cessé d'être un art populaire pour devenir une industrie lourde, avec ses cartels, ses investissements, ses transferts de vedettes et son imposture organisée. De Gilbert Cesbron / Une sentinelle attend l'aurore
  • L'ex-Lillois (25 ans, sous contrat jusqu'en juin 2024), arrivé pour 9 M€ l'été dernier dans un deal global avec le LOSC pour le transfert de Thiago Mendes (26 M€), déçoit. L'OL lui cherche d'ailleurs une porte de sortie, qui pourrait se matérialiser sous la forme d'un prêt en fin de mercato. L'Équipe, Transferts : l'OL tient à Melvin Bard - Foot - L1 - L'Équipe
  • Un vaste programme estival, qu'il s'agit donc de financer. Pour ce faire, pas moins de dix joueurs ont été placés sur la liste des transferts par le board londonien. On y retrouve Sokratis, Sead Kolasinac, Henrikh Mkhitaryan, Lucas Torreira, Shkodran Mustafi, Rob Holding, Hector Bellerin, Mesut Özil et, sans surprise, Mattéo Guendouzi, placardisé depuis plus d'un mois. Plus étonnante, la présence de son compatriote Alexandre Lacazette, qui ne sera pas retenu en cas d'offre satisfaisante, d'après le Daily Mail. www.madeinfoot.com, Mercato - Arsenal place Alexandre Lacazette sur la liste des transferts
  • Même si le mercato estival a pris une pause jusqu'au 15 août en France, les clubs s'activent pour préparer leur effectif en vue de la saison prochaine. Du lundi au samedi à 18h, Maxifoot vous propose quotidiennement le best of des plus gros dossiers mercato et le résumé des principales informations de ces dernières 24 heures, avec les transferts officiels et les rumeurs méritant une attention particulière. , Journal des Transferts : prix fixé pour Koulibaly, Lacazette dans le flou, Cuisance très loin de l'OM... - Football - MAXIFOOT
  • La Ligue 1 est fidèle à son slogan. L'Observatoire du football, un groupe de recherche faisant partie du Centre international d'étude du sport (CIES), a réalisé une synthèse des balances de transferts des cinq grands championnats entre 2010 et 2019. L'organisme rapporte un bilan déficitaire de 6 milliards d'euros en Premier League, 1,2 milliard en Italie, 800 millions en Espagne, 758 millions en Allemagne et… bénéficiaire de 359 millions en France. leparisien.fr, Mercato : le transfert de Victor Osimhen offre un nouveau record à la Ligue 1 - Le Parisien
  • Annoncé quelques semaines avant l’ouverture du marché des transferts, par le site VeloNews, Nils Politt (Israel Start-Up Nation) a officiellement signé pour trois ans au sein de la formation allemande BORA-hansgrohe. Polyvalent et très bon sur les classiques flandriennes, la signature du coureur allemand est un très joli coup opéré par l’équipe de Raph Denk. "Nils sera bien sûr vital pour renforcer notre équipe de classiques, mais nous voyons toujours beaucoup de potentiel en lui en général en tant que coureur. Nous souhaitons développer pleinement ce potentiel dans les années à venir, comme nous l'avons déjà fait avec Pascal Ackermann, Emanuel Buchmann et Maximilian Schachmann", a déclaré le manager. , Transfert - Nils Politt signe pour trois ans chez BORA-hansgrohe

Images d'illustration du mot « transfert »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « transfert »

Langue Traduction
Anglais transfer
Espagnol transferir
Italien trasferimento
Allemand transfer
Chinois 转让
Arabe نقل
Portugais transferir
Russe перевод
Japonais 転送
Basque transferentzia
Corse trasferimentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « transfert »

Source : synonymes de transfert sur lebonsynonyme.fr

Transfert

Retour au sommaire ➦

Partager