La langue française

Projection

Sommaire

  • Définitions du mot projection
  • Étymologie de « projection »
  • Phonétique de « projection »
  • Citations contenant le mot « projection »
  • Images d'illustration du mot « projection »
  • Traductions du mot « projection »
  • Synonymes de « projection »

Définitions du mot projection

Trésor de la Langue Française informatisé

PROJECTION, subst. fém.

A. − Action de jeter en avant, de lancer; p.méton., ce qui est projeté, lancé. Manteau sali par des projections de boue. Cette révélation détermina chez le visiteur une brusque projection en avant de toute la partie supérieure de son être (Courteline, Ronds-de-cuir,1893, 1ertabl., ii, p.38).La douche, c'est-à-dire la projection d'eau froide ou chaude sur le corps en jet, en pluie, en ablutions, est un agent thérapeutique de premier ordre (Macaigne, Précis hyg.,1911, p.172).Ne jamais effectuer l'opération inverse, c'est-à-dire verser l'eau dans l'acide par crainte de brûlures graves par projection (Ambroise, Monteur mécan.,1949, p.100).P. métaph. Sainte-Beuve ne s'émut guère de ses algarades et continua son mauvais petit bonhomme de critique, ses projections de fiel et de perspicacité (L. Daudet, Brév. journ.,1936, p.52).
1. CHIM. ,,Action de jeter par cuillerées dans un creuset posé sur des charbons ardents une matière en poudre qu'on veut calciner`` (Bél. 1974).
Poudre de projection. ,,Poudre à laquelle les alchimistes attribuaient la vertu de changer les métaux inférieurs en or ou en argent`` (Bél. 1974). Quelques fioles de verre reléguées dans un coin, et pleines d'une poudre assez équivoque qui ressemblait fort à de la poudre de projection (Hugo, N.-D. Paris,1832, p.197).
2. GÉOL. Projections volcaniques. ,,Ensemble des fragments solides de roches magmatiques produits par l'activité explosive des cratères volcaniques`` (Fouc.-Raoult Géol. 1980).
3. OPT. Action de projeter avec un appareil, des rayons ou des images éclairées qui apparaissent sur un écran; p.ext., l'image projetée. Projections fixes; projection d'un film, de diapositives; cabine de projection; lanterne de projection (vieilli); (séance de) projection privée. La faillite menace notre salle de projection (Arnoux, Juif Errant,1931, p.238).[La conscience] est l'acte d'attention et pour reprendre une image bergsonienne, elle ressemble à l'appareil de projection qui se fixe d'un coup sur une image (Camus, Sisyphe,1942, p.63).Des conférences avec projections (Prinet, Phot.,1945, p.111):
1. ... ce sont des têtes d'expression ou de fantaisie exécutées avec quelques coups de ciseaux, pour être vues à la lampe comme des silhouettes, par la projection de l'ombre sur le mur... D'Allemagne, Hist. jouets,1902, p.271.
4. PHYSIOL. L'objet à distance et sa projection physique sur les rétines expliquent la disparité des images (Merleau-Ponty, Phénoménol. perception,1945, p.61).
5. SPORTS
Exercice de judo consistant à projeter l'adversaire nettement au sol (d'apr. Petiot 1982). Si l'un des adversaires tombe en essayant de faire une projection (Jeux et sports,1967, p.1450).
Projection circulaire. ,,Technique de ski consistant en une rotation de l'ensemble du corps`` (Gautrat Ski 1969).
B. − Au fig.
1. GÉOM. Représentation sur un plan d'une figure géométrique dans l'espace. Plan de projection. Dans la géométrie descriptive, la projection d'un volume sur un plan conserve certaines relations spatiales du volume (Ruyer, Esq. philos. struct.,1930, p.157).La projection ou perspective de la droite à l'infini de P (E. Borel, Paradoxes de l'infini,1946, p.48).
Projection conique ou centrale. Intersection que fait avec le plan de projection la droite joignant un point fixe au point à projeter. Synon. perspective.On peut éviter cet inconvénient tout en conservant certains avantages de la projection de Mercator (Kourganoff, Astron. fondam.,1961, p.17).
Projection cylindrique. Projection effectuée parallèlement à une direction fixe. (Dict. xixeet xxes.).
Projection orthogonale. Projection cylindrique dont la direction est perpendiculaire au plan de projection (d'apr. Hadamard, Géom. ds espace, 1921 [1901], p.36).
Projection plane. Représentation d'une surface plane. (Dict. xxes.).
CARTOGR., GÉOD. Représentation de la surface terrestre sur une surface plane, une sphère. (Dict. xixeet xxes.). Système de projection.
2.
a) PSYCHOL. Manière personnelle de voir le monde extérieur au travers de ses habitudes de vie, de pensée, de ses intérêts (d'apr. Méd. Psychanal. 1971).
b) PSYCHANAL. Mécanisme de défense qui consiste à localiser chez autrui, de manière inconsciente, et pour s'en protéger, des idées, des affects perçus comme un danger par le moi. Mécanismes de projection et d'introjection; projection narcissique, spéculaire. Le terme même de projection évoque un concept psychanalytique, et en fait un grand nombre de techniques projectives ont été décrites par des psychanalystes (Delay, Psychol. méd.,1953, p.128).Des mécanismes comme l'identification, la projection, la compensation, la rationalisation, le transfert, la fixation, et d'autres, sont tous relatifs à la conduite interpersonnelle (Traité sociol.,1968, p.342):
2. ... une étude même très brève des religions primitives actuelles montre l'intime participation du phénomène religieux et de la société totale, et sa toute-puissance, d'une part parce que la religion recèle une projection de l'inconscient social, d'autre part parce qu'elle est, avant la lettre, le prototype de toutes les connaissances. Philos., Relig., 1957, p.48-8.
3. LING. (sém. générative). Règles de projection. ,,Système de règles qui opèrent sur la description grammaticale des phrases et sur les entrées du dictionnaire adjoint à la théorie syntaxique, pour donner une interprétation sémantique à toute phrase de la langue`` (Ling. 1972).
4. STAT. ,,Extrapolation temporelle d'une tendance observée sur un intervalle de temps, conduisant à une estimation de la valeur future de la variable`` (Éduc. 1979).
Projection démographique. ,,Opération mentale par laquelle, à partir de l'état et des tendances d'une population actuelle, on estime l'effectif de cette population dans un avenir donné`` (Foulq. Sc. soc. 1978).
Projection économique. ,,Représentation prospective ou précision de l'état économique, qui, dans un avenir déterminé et compte tenu des changements que l'on peut imaginer, résultera probablement des conditions actuelles`` (Foulq. Sc. soc. 1978). La commission de la sidérurgie, par exemple, établit ses prévisions non par projection ou estimation de la tendance, mais par addition des programmes réels des entreprises (Reynaud, Syndic. en Fr.,1963, p.238).
REM.
Projo, subst. fém.,fam. Abrév. de projection (supra A 3). On ne saurait achever ce portrait sans évoquer l'importance décisive de la projo, ou projection privée pour les non initiés (M. Mourlet, inLe Point,11 févr. 1974, p.97 ds Quem. DDL t.23).
Prononc. et Orth.: [pʀ ɔ ʒ εksjɔ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist.1. a) 1314 «action de projeter, de lancer en avant» (Henri de Mondeville, Chirurgie, éd. A. Bos, 497, t.1, p.125); 1530 [éd.] projection de roches ([Bourgoing], Bat.[aille] jud.[aïque], VII, II ds Gdf. Compl.); en partic. 1886 géol. (Lapparent, Abr. géol., p.391: les projections ont édifié les remarquables cônes de la chaîne du Puy de Dôme); 1908 id. projection volcanique (Haug, Traité de géol., t.II, 1, p.586); b) 1587 alchim. poudre de projection (La Noue, XXIII, p.548 ds Hug.); c) 1611 chim. «action de jeter dans un creuset une matière en poudre qu'on veut calciner» (Cotgr.); 1690 «action de jeter dans un moule le métal en fusion» (Fur.); d) 1950 judo (Judo International ds Petiot); 1967 ski (S. Lang, Le Ski et autres sports d'hiver, p.133); 2. ca 1360 fig. «action de lancer hors de soi une force agissante» par projection de raison (Oresme, Quadrip., B.N. 1348, fo210 rods Gdf. Compl.); en partic. a) 1864 psychol. «localisations externes d'impressions ressenties» (Sainte-Beuve, Nouv. lundis, t.7, p.36: des reflets de notre propre esprit, des projections de nous-mêmes); b) 1914 psychanal. (E. Regis et A. Hesnard, La Psychoanalyse des névroses et des psychoses, p.246 [Alcan] ds Quem. DDL t.21, s.v. déplacement); 3. a) 1674 géom. «représentation d'un objet sur un plan» (Malebr., Rech. vér., I, 7 ds Littré); 1746 plan de projection ([Le Monnier], Instit. astron., Paris, H.-L. Guérin et J. Guérin, chap.XIII, p.214); 1875 projection orthogonale (Lar. 19e); b) 1704 cartogr. (Trév.); 1868 la projection de Mercator (Verne, Enf. cap. Grant, t.2, p.13); 4. 1801 «action de projeter des radiations, des rayons lumineux; ici effet de cette action» la projection de leurs ombres (Crèvecoeur, Voyage, t.2, p.156); en partic. 1894 «action de projeter à l'aide d'un appareil des rayons ou des images éclairées qui apparaissent sur un écran; cette image ainsi projetée» assister à des projections (Goncourt, Journal, p.672); 5. 1972 gramm. règles de projection (Ling.). Empr. au lat. class. projectio «action d'avancer, d'étendre; jet en avant; avance, saillie» formé sur le supin projectum de projicere «jeter en avant, projeter»; le sens 2 b prob. par l'intermédiaire de l'all. Projektion empl. dès 1895 par S. Freud (v. Brockhaus Enzykl. et S. Freud, Manuscrit H. accompagnant une lettre du 24 janv. 1895 ds Naissance de la psychanalyse, publiée par M. Bonaparte, A.Freud et E. Kris, trad. Anne Berman, Paris, P.U.F., 1956, p.100). Fréq. abs. littér.: 356. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 154, b) 134; xxes.: a) 409, b) 1063.
DÉR.
Projectionniste, subst. masc.,cin., audiovisuel. Celui qui est chargé de la projection des films, de diapositives. Les opérateurs Lumière furent aussi projectionnistes et développèrent eux-mêmes leurs films (Sadoul, Cin.,1949, p.22).En compos. opérateur-projectionniste. Même sens. Voir Encyclop. éduc., 1960, p.184. [pʀ ɔ ʒ εksjɔnist]. 1reattest. 1907, juill. «celui, celle qui fait des projections lumineuses» (Lar. mens.); de projection, étymol. 4, suff. -iste*.
BBG.Dub. Dér. 1962, p.46 (s.v. projectionniste). _Quem. DDL t.6, 29.

Wiktionnaire

Nom commun

projection \pʁo.ʒɛk.sjɔ̃\ féminin

  1. (En général) Action de projeter.
    • La douche, c’est-à-dire la projection d’eau froide ou chaude sur le corps en jet, en pluie, en ablutions, est un agent thérapeutique de premier ordre. — (Macaigne, Précis hyg., 1911, p. 172)
  2. (Par extension) Ce corps projeté en mouvement.
    • Une bâche de 1000 m² qui la recouvre et un dispositif d'aspersion de gouttes d’eau contribuent à éviter les projections alentour et à limiter la diffusion des poussières. — (Vincent Charbonnier, La déconstruction inédite d’une tour lyonnaise, dans l’Usine nouvelle du 22 mars 2012, page 24)
  3. (Optique) Action de projeter de la lumière ou des images lumineuses.
    • La projection du film commence dans un quart d’heure.
  4. (Spécialement) Image d’un objet, d’un portrait, d’une scène, d’un paysage, etc., projetée par un appareil d’optique, par une lanterne sur un écran.
    • Appareil à projections.
    • Une conférence avec projections, illustrée de projections.
  5. (En particulier) (Cinéma) Séance durant laquelle un film est montré.
    • A Marchand, le réalisateur reprochera de « ribouler » quand il joue la colère. En pleine projection de rushes, sa voix s'élève, pour lancer à l'acteur sur l'écran : « Arrête de ribouler des yeux! » — (Pascal Mérigeau, Maurice Pialat l’imprécateur, Grasset, 2003)
  6. (Militaire) Acheminement, par voie aérienne, maritime ou terrestre, d’une force militaire loin de son lieu habituel de stationnement.
    • Projection de moyens humanitaires ou militaires.
  7. (Bases de données) Opération qui fournit une partie de table, donc un sous-ensemble en retirant des attributs (des colonnes), parfois selon ceux d’une autre table.
  8. (Mathématiques) : Image unique d’un élément sur un ensemble.
    • pour tout x ∈ H, il existe un unique élément de C appelé la projection de x sur C — (projection sur un convexe)
    1. (Algèbre linéaire) : Image obtenue par un vecteur.
      • L’application p est appelée projection (vectorielle) sur F parallèlement à G. — (projection vectorielle)
    2. (Géométrie) (Géométrie descriptive) Image obtenue parallèlement à une direction donnée.
      • On appelle projection orthogonale d’un point sur un axe … — (unisciel)
  9. (Psychologie) Mécanisme de défense imaginaire par lequel un sujet rejette des pulsions, des pensées, voire des désirs sur un autre, refusant d’admettre ceux-ci comme siens.
  10. (Cartographie) Représentation de la sphère ou de tel autre corps solide, faite sur un plan, d’après certaines règles géométriques.
    • Toutes les lignes d’heures tracées sur les cadrans solaires sont les projections des méridiens célestes sur la surface du cadran.
    • On nomme “plan” la projection d’un édifice sur une surface horizontale, et “élévation” la projection d’un édifice sur une surface verticale.
  11. (Cartographie) (Entre les points d'un ellipsoïde de référence) Correspondance mathématique continue, généralement biunivoque, entre les points d'un ellipsoïde de référence, ou d'une partie de cet ellipsoïde, et les points d'un plan, ou éventuellement d'une autre surface) utilisé pour la réalisation de cartes de la surface de la Terre ou d'un autre corps céleste, celle-ci étant supposée projetée sur un ellipsoïde de référence suivant les normales à ce dernier[1].
    • Sans que cela soit nécessaire pour l’apprentissage de la technique même du dessin, il est bon de connaître les principes de base de la cartographie mathématique et de savoir quels sont les grands types de projections : […]. — (Paul Claval & Jean Claude Wieber, La Cartographie thématique comme méthode de recherche, tome 1, Les Belles Lettres, 1969, page 12)
  12. (Cartographie) Représentation graphique globale ou partielle, en deux ou trois dimensions, de la configuration de la Terre, d'un autre corps céleste ou du ciel, et des phénomènes qui s'y rapportent[1].
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

PROJECTION. n. f.
T. didactique. Action de jeter, de lancer un corps pesant. Poudre de projection, Poudre qui, projetée sur un métal, devait, suivant les alchimistes, le changer en or.

PROJECTION, en termes de Géographie et de Perspective, désigne la Représentation de la sphère ou de tel autre corps solide, faite sur un plan, d'après certaines règles géométriques. Projection de la sphère. Toutes les lignes d'heures tracées sur les cadrans solaires sont les projections des méridiens célestes sur la surface du cadran. On nomme Plan la projection d'un édifice sur une surface horizontale, et Élévation la projection d'un édifice sur une surface verticale. Il se dit, dans le langage courant, de l'Action de projeter de la lumière ou des images lumineuses. Il se dit spécialement de l'Image d'un objet, d'un portrait, d'une scène, d'un paysage, etc., projetée par un appareil d'optique, par une lanterne sur un écran. Appareil à projections. Une conférence avec projections, illustrée de projections. Faire des projections.

Littré (1872-1877)

PROJECTION (pro-jè-ksion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action de jeter, de lancer un corps pesant. Dans notre hypothèse, le soleil était une masse de matière en fusion, même avant la projection des planètes, Buffon, 1re époq. nat. Œuv. t. XII, p. 73. Il est infiniment peu probable que la projection primitive des planètes, des satellites et des comètes a passé exactement par leurs centres de gravité ; tous ces corps doivent donc tourner sur eux-mêmes, Laplace, Expos. III, 5. Il est évident qu'il n'y a que les gaz développés, pour ainsi dire, instantanément [dans l'inflammation de la poudre] qui contribuent à la projection, Thenard, Traité de chim. t. II, p. 498, dans POUGENS.
  • 2 Terme de chimie. Action de jeter par cuillerées, dans un creuset posé sur des charbons ardents, une matière en poudre qu'on veut calciner.

    Poudre de projection, poudre à laquelle les alchimistes attribuaient la vertu de changer les métaux inférieurs en or ou en argent. Est-il plus possible que du sel soit changé en soufre que de faire de l'or avec de la poudre de projection ? Voltaire, Newt. I, 8.

  • 3 Terme de fonderie. Jet de métal en sable ou autrement.
  • 4 Terme de perspective. Représentation ou apparence d'un objet sur un plan. Quand nous regardons un cube, par exemple, il est certain que tous les côtés que nous en voyons ne font presque jamais de projection ou d'image d'égale grandeur, Malebranche, Rech. vér. I, 7. Les premiers astronomes s'aperçurent, par la projection de l'ombre de la terre dans les éclipses de lune, que la terre est ronde, Voltaire, Newt. III, 9.
  • 5 Terme de géographie. Nom donné aux divers modes de représentation à plat sur le papier de notre globe ou de quelqu'une de ses parties. Ptolémée a rendu de grands services à la géographie en rassemblant toutes les déterminations de longitude et de latitude des lieux et en jetant les fondements de la méthode des projections pour la construction des cartes géographiques, Laplace, Expos. v, 3. Il y a dans l'astronomie et la géographie descriptives trois espèces principales de projections : celle de Ptolémée, qui a ensuite pris le nom de Gemma Frisius, c'est la projection stéréographique ; la deuxième espèce est celle de Rogas, qu'on nomme projection orthogonale ou orthographique… ; enfin la troisième espèce de projection est celle de Lahire ; elle remédie à quelques imperfections des deux premières, Levêque, Instit. Mém. scienc. t. IV, p. 486.

    Projection polaire, représentation de la terre ou du ciel, projetée sur le plan de l'un des cercles polaires.

    Projection polyconique, projection dans laquelle chaque petite zone terrestre est remplacée par la petite zone conique correspondante.

    Terme de géographie. Projection cylindrique, projection obtenue par l'assimilation de la portion de surface terrestre considérée à celle d'un cylindre inscrit ou circonscrit, dont l'axe coïncide avec celui du globe.

    Projection isocylindrique, projection cylindrique qui, au lieu de conserver les angles comme la précédente, conserve les surfaces.

  • 6 Terme de géométrie descriptive. Projection d'un point sur un plan, le pied de la perpendiculaire abaissée de ce point sur ce plan.

    Projection d'une ligue sur un plan, lieu géométrique des pieds des perpendiculaires abaissées de tous les points de cette ligne sur le plan.

    Plan de projection, celui sur lequel on projette un point ou une ligne.

    Projection horizontale ou verticale d'un point, d'une ligne, projection de ce point, de cette ligne sur un plan horizontal ou sur un plan vertical.

HISTORIQUE

XIVe s. Pollution est projection de…, H. de Mondeville, f° 31.

XVIe s. Ils ont en leurs livres laissé par escrit plusieurs belles instructions touchant la pierre philosophale, ou poudre de projection, qui est d'une vertu si admirable, Lanoue, 459.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

PROJECTION. Ajoutez :
7 Terme d'artillerie. Angle de projection, dans le tir des armes à feu, l'angle que la tangente à la trajectoire forme, à l'origine, avec le plan horizontal ; c'est la somme de l'angle de tir et de celui de relèvement.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

PROJECTION, s. f. signifie, en Méchanique, l’action d’imprimer du mouvement à un projectile. Voyez Projectile & Trajectoire.

Si la force qui met le projectile en mouvement a une direction perpendiculaire à l’horison, on dit que la projection est perpendiculaire : si la direction de la force est parallele à l’horison, on dit que la projection est horisontale : enfin, si la direction de force fait un angle oblique avec l’horison, la projection est oblique.

L’angle RAB (Pl. Méchanique, fig. 47.) que fait la ligne de projection avec l’horison, est appellée angle d’élevation du projectile.

Projection, en terme de perspective, signifie la représentation ou l’apparence d’un objet sur le plan perspectif, ou le tableau. Voyez Plan.

Par exemple, la projection d’un point A (fig. 1. Pl. Perspect.) est un point a, où le plan du tableau est coupé par le rayon visuel qui va du point A à l’œil. Par cette définition, on peut entendre aisement ce que c’est que la projection d’une ligne, d’une surface ou d’un solide. Voyez Perspective.

Projection de la sphere sur un plan, est une représentation des différens points de la surface de la sphere, & des cercles qui y sont décrits, telle qu’elle doit paroître à un œil placé à une certaine distance, & qui verroit la sphere au-travers d’un plan transparent, sur lequel il en rapporteroit tous les points. Voyez Sphere & Plan.

La projection de la sphere est principalement d’usage dans la construction des planispheres, & surtout des mappemondes & des cartes, qui ne sont en effet, pour la plûpart, qu’une projection des parties du globe terrestre ou celeste, differentes, selon la position de l’œil, & celle qu’on suppose au plan de la carte par rapport au méridien, aux paralleles, en un mot aux endroits qu’on veut représenter. V. Planisphere.

La projection la plus ordinaire des mappemondes est celle qu’on suppose se faire sur le plan du méridien, la sphere étant droite, & le premier méridien étant pris pour l’horison. Il y a une autre projection qui se fait sur le plan de l’équateur, dans laquelle le pole est représenté par le centre, & les méridiens par des rayons de cercle. C’est la projection de la sphere parallele. Voyez à l’article Carte, l’application de la théorie de la projection de la sphere, à la construction des differentes sortes de cartes.

La projection de la sphere se divise ordinairement en orthographique & stéréographique.

La projection orthographique est celle où la surface de la sphere est représentée sur un plan qui la coupe par le milieu, l’œil étant place verticalement à une distance infinie des deux hémispheres. Voyez Orthographique.

Lois de la projection orthographique. 1. Les rayons par lesquels l’œil voit à une distance infinie, sont paralleles.

2. Une ligne droite perpendiculaire au plan de projection, se projette par un seul point, qui est celui où cette ligne coupe le plan de projection.

3. Une ligne droite AB ou CD (Pl. Perspect. fig. 17.) qui n’est point perpendiculaire au plan de projection, mais qui lui est parallele ou oblique, se projette par une ligne droite, EF ou GH, terminée par les perpendiculaires AF & BE, ou CG & DH.

4. La projection de la ligne AB est la plus grande qu’il est possible, quand AB est parallele au plan de projection.

5. De-là il s’ensuit évidemment, qu’une ligne parallele au plan de projection se projette par une ligne qui lui est égale ; mais que si elle est oblique au plan de projection, elle se projette par une ligne moindre qu’elle.

6. Une surface plane, comme ABCD, (fig. 18.) qui est perpendiculaire au plan de projection, se projette par une simple ligne droite ; & cette ligne droite est la ligne même AB, où elle coupe le plan de projection.

De-là il est évident que le cercle BCAD, dont le plan est élevé perpendiculairement à angle droit sur le plan de projection, & qui a son centre sur ce plan, doit se projetter par le diametre AB, qui est sa commune section avec le plan de projection.

Il est encore évident qu’un arc quelconque Cc, dont le sommet répond perpendiculairement au centre du plan de projection, doit se projetter par une ligne droite Oo, égale au sinus Ca de cet arc ; & que son complement cA, se projette par une ligne oA, qui n’est autre chose que le sinus verse de cet a ccA.

7. Un cercle parallele au plan de projection se projette par un cercle qui lui est égal ; & un cercle oblique au plan de projection, se projette en ellipse.

La projection orthographique de la sphere a cela de commode, surtout lorsqu’on la fait sur le plan de l’équateur, que l’équateur & les paralleles y sont représentés par des cercles concentriques qui ont un même centre commun ; & que tous les méridiens y sont représentés par des lignes droites. Au lieu que que dans la projection stéréographique les méridiens & les paralleles sont représentés par des arcs de cercle, dont les centres sont fort différens, & qui ne sont point semblables entr’eux. Mais il y a cet inconvénient dans la projection orthographique, que les degrés de latitude proche de l’équateur y sont trop petits, & souvent presque imperceptibles, à moins que la carte ne soit assez grande.

La projection stéréographique est celle où la surface de la sphere est représentée sur le plan d’un de ses grands cercles, l’œil étant supposé au pole de ce cercle. Voyez Stéréographique.

Propriétés de la projection stéréographique. 1. Dans cette projection tout grand cercle passant par le centre de l’œil se projette en ligne droite.

2. Un cercle placé perpendiculairement vis à-vis de l’œil, se projette par un cercle.

3. Un cercle placé obliquement par rapport à l’œil, se projette par un autre cercle.

4. Si un grand cercle se projette sur le plan d’un autre grand cercle, son centre se trouvera sur la ligne des mesures, c’est-à-dire, sur la projection du grand cercle qui passe par l’œil, & qui est perpendiculaire au cercle à projetter, & au plan de projection ; le centre du cercle projetté sera distant du centre du cercle primitif, ou de projection, de la quantité de la tangente de son élevation au-dessus du plan primitif ou de projection.

5. Un petit cercle se projettera par un autre cercle dont le diametre (si le cercle à projetter entoure le pole du cercle primitif) sera égal à la somme des demi-tangentes de la plus grande & de la plus petite distance au pole du cercle primitif, prises de chaque côté du centre du cercle primitif dans la ligne des mesures.

7. Si le petit cercle qu’on veut projetter n’entoure point le pole de projection, mais qu’il soit tout entier d’un même côté par rapport à ce pole, son diametre sera égal à la différence des demi-tangentes de la plus grande & de la plus petite distance au pole du cercle primitif ; ces tangentes étant prises chacune dans la ligne des mesures, du même côté du centre du cercle primitif.

6. Dans la projection stéréographique, les angles que font les cercles sur la surface de la sphere sont égaux aux angles que les lignes de leurs projections respectives font entr’elles sur le plan de projection.

Nous avons expliqué à l’article Stéréographique les avantages & les inconvéniens de cette projection.

Projection de mercator. Voyez Carte.

Projection des ombres. Voyez Ombre. Chambers.

Projection, (Chimie & Alchimie.) opération chimique, qui consiste à jetter ordinairement par portions, ou à différentes reprises une matiere réduite en poudre dans un vaisseau placé sur le feu, soit que ce vaisseau contienne d’autres matieres déja échauffées, ou que le corps même du vaisseau soit convenablement échauffé, & qu’il ne contienne point d’autres matieres.

La projection se fait ordinairement au moyen d’une cuilliere emmanchée d’un long manche ; c’est dans un creuset ou dans une cornue tubulée que se font ordinairement les projections.

Ses usages sont presque bornés aux altérations soudaines qui se font par le moyen du feu dans des matieres inflammables, & qui sont accompagnées de détonation. Voyez Détonation, Nitre, Clissus.

Si l’artiste n’a en vue que le produit fixe de cette opération, comme dans la préparation de l’antimoine diaphorétique, &c. il les exécute dans un creuset. S’il veut retenir aussi leurs produits volatils, connus sous le nom de clissus, voyez Clissus, il les exécute dans des cornues tubulées, auxquelles est adapté un appareil convenable de récipiens.

La prétendue transmutation des métaux, la transmutation soudaine, le grand œuvre par excellence se fait par une projection ; en jettant dans un creuset, qui contient un métal ignoble ou moins noble en belle fonte, une petite quantité d’une poudre qui est appellée par les Alchimistes poudre de projection. Voyez Pierre philosophale. (b)

Projection, (Géog.) on entend par projection en Géographie la courbure des méridiens, selon laquelle ces lignes se rapprochent l’une de l’autre, à mesure qu’elles s’écartent de l’équateur pour s’approcher de l’un & de l’autre des deux poles.

Ceux qui auront lu avec attention ce qui a été dit aux mots Equateur, Méridien & Parallele, n’auront pas de peine à comprendre que l’équateur est un cercle perpendiculaire à un axe, que l’on suppose passer par le centre de la terre, & par les deux poles. Par conséquent chaque point de l’équateur est à égale distance du point central de chaque pole. Donc toutes les lignes droites que l’on peut tirer de l’équateur à ce point central sont égales. Cela est exactement vrai sur un globe fait avec une extrème justesse. Il n’en est pas de même de la mappemonde & des cartes, tant générales que particulieres, pour peu qu’elles contiennent un grand pays. C’est l’usage que dans les cartes le méridien du milieu est droit. Les autres ont une inclinaison vers lui, à proportion de leur éloignement de l’équateur. L’optique demande ce changement : comme toutes ces lignes sont terminées par deux paralleles, il s’ensuit que la ligne droite, qui est celle du milieu, est plus courte que toutes celles qui sont des deux autres côtés, puisqu’elles sont courbes, cela n’a pas besoin d’être prouvé.

Sur l’équateur, qui est de trois cens soixante degrés, il est libre de marquer chacun de ces degrés séparément, ou de ne les marquer que de dix en dix, pour ne pas faire un hémisphere trop noir & trop confus. Or que du point final de chaque dixieme degré de l’équateur, on tire une ligne jusqu’au point central du pole, il arrivera que chaque espace, enfermé entre ces lignes, sera un triangle, dont le côté commun avec l’équateur sera de dix degrés, & les deux autres côtés, chacun de nonante degrés, se termineront à un point qui est le pole, selon la supposition faite. Il y a donc depuis l’équateur jusqu’au pole une diminution progressive dans chacun de ces triangles. Ce rapprochement des deux méridiens, comme je viens de dire, est égal dans la réalité & sur le globe ; mais l’optique demande que le méridien du milieu d’une carte, étant une ligne droite, le rapprochement des autres lignes ne se fasse que par une courbure que l’œil leur prête en cette occasion ; & c’est ce rapprochement que nous appellons ici projection. Cette projection doit être très-exacte, sans quoi la carte est très-vicieuse.

Il faut encore remarquer, que plus une carte contient de degrés de latitude, plus la projection devient sensible. Elle ne l’est presque pas dans une carte qui a moins de cinq de ces degrés. (D. J.)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « projection »

(Siècle à préciser) Du latin projectio (« jet en avant, projection »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Lat. projectionem, de projectum, supin de projicere, de pro, en avant, et jacere, jeter (voy. JETER).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « projection »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
projection proʒɛksjɔ̃

Citations contenant le mot « projection »

  • L’amour, projection d’illusions sur une personne inventée. De Christine Orban / Petites Phrases pour traverser la vie en cas de tempête... et par beau temps aussi
  • Toute notre vie n'est que projection de nos rêves. De Rajneesh
  • Cinéma : lieu dangereux en raison des risques de projection de navets. De Marc Escayrol / Mots et grumots
  • Le film doit être conçu de manière que la réflexion du spectateur puisse se prolonger après la projection. De Gleb Panfilov
  • Toutes les lectures qu'on aime ne sont rien d'autre que des prétextes à projection. De Gérard Bessette / Le Semestre
  • L'Histoire est une projection dans le passé, de l'avenir que s'est choisi l'homme. De Martin Heidegger
  • Aujourd’hui les portes de toutes les salles de projection sont faites d’acier. Le cinéma exclut-il la lumière ou inclut-il l’obscurité ? De Jim Morrison / Arden lointain
  • L’ami est rare, en soi. C’est plutôt une figure abstraite, une projection imaginaire ou une mythologie adaptée tant bien que mal à la vie ordinaire. L’ami n’existe pas, en fait, c’est un nom commode donné à quelques-uns. De Camille Laurens / Dans ces bras-là
  • Celui qui prétend que dans la vie professionnelle, on s’occupe de faits et non de fiction n’a jamais vu de vieilles projections à cinq ans. De Malcolm Forbes
  • Toutes les histoires d'amour sont des projections. A travers l'autre on est amoureux d'une partie de soi qu'on n'a pas exploitée, la partie perdue de soi-même. De Etienne Daho / Biba - Juin 2000
  • L'impossible ne semble pas exister en amour, seul existe des possibles quand nous avons traversé nos peurs et nos résistances, ou renoncer à des projections erronées sur l'autre. De Jacques Salomé / La vie à chaque instant, 2012
  • Nous sommes à la fois tentés par l'hominisation des animaux, qui révèle souvent nos projections fantasmatiques, et par la bestialisation des hommes, autre manière pour nous de figer l'autre dans une animalité indigne. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Depuis quelques jours, l'hôpital de la fondation Rothschild dans le 19e arrondissement de Paris reçoit des enfants qui présentent des lésions oculaires. Ils ont tous un point en commun. Ils ont tous reçu des projections de gel hydroalcoolique dans les yeux. France Bleu, Paris : les ophtalmologistes alertent sur la projection de gel hydroalcoolique dans les yeux des enfants
  • Malgré la crise sanitaire, on a besoin de culture dans notre été ! L'association Cinécyclo vous l'apporte directement vers chez vous en Bourgogne, même en rase campagne, grâce à son cinéma itinérant à vélo. Une projection en plein air, dans le respect des gestes barrière. France Bleu, De la culture cet été en Bourgogne, avec ce cinéma itinérant à vélo
  • Le spectacle immersif Regalia, dont les projections sur la façade de la cathédrale de Reims n’avaient pu reprendre au printemps en raison de la crise sanitaire, fait son retour  : la première projection est programmée ce lundi 13 juillet à 22 h 45. Les suivantes auront lieu « du mardi au dimanche », selon des horaires « adaptés au calendrier solaire aux mois d’août et de septembre » . Journal L'Union, La projection du spectacle Regalia recommence lundi sur la façade de la cathédrale de Reims
  • Il permet de gérer l’herbe qui pousse au milieu des graviers grâce au système antiprojection. Il est aussi idéal pour désherber le long des routes, des murs et des trottoirs. GrosTracteursPassion, Deux lames sur la débroussailleuse pour limiter la projection de pierres | GrosTracteursPassion
  • Les mardis 4 et 11 août prochains, L’Envol des Pionniers fête l’été et organise deux soirées inédites. Dès 20h00, le site historique de l’aéropostale propose aux visiteurs de venir découvrir ou redécouvrir ses 800m2 d’expositions permanente et temporaire et d’assister à une projection en plein air du film documentaire “Patrouille de France”. De nombreuses médiations et animations viendront ponctuer ces deux soirées sous le signe de l’aventure, de l’audace et du courage. Petite République.com, L’Envol des Pionniers organise deux nocturnes avec la projection en plein air du film “Patrouille de France” | Petite République.com

Images d'illustration du mot « projection »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « projection »

Langue Traduction
Anglais projection
Espagnol proyección
Italien proiezione
Allemand projektion
Chinois 投影
Arabe تنبؤ
Portugais projeção
Russe проекция
Japonais 投影
Basque proiekzio
Corse projeczione
Source : Google Translate API

Synonymes de « projection »

Source : synonymes de projection sur lebonsynonyme.fr
Partager