La langue française

Farouch

Sommaire

  • Définitions du mot farouch
  • Étymologie de « farouch »
  • Phonétique de « farouch »
  • Évolution historique de l’usage du mot « farouch »
  • Citations contenant le mot « farouch »
  • Traductions du mot « farouch »
  • Synonymes de « farouch »

Définitions du mot « farouch »

Wiktionnaire

Nom commun

farouch \fa.ʁuʃ\ masculin

  1. (Botanique) Trèfle incarnat.
    • Le farouch ou trèfle rouge est l’un des meilleurs fourrages pour les ruminans, mais il doit être consommé en vert. […]. Une seule précaution doit être prise à l'égard du farouch ; elle consiste à ne pas le donner à discrétion aux ruminans, car ils en sont tellement avides qu'ils en prendraient outre mesure et se rendraient malades. […].
      Sec, le farouch est un fourrage dur, peu succulent et d'une digestion pénible; […].
      — (Pierre-Augustin Lafore, Traité des Maladies particulières aux grands Ruminans : précédé de Notions étendues sur l'Amélioration et l'Hygiène de ces Animaux, Paris : chez la Veuve Bouchard-Husard, Toulouse : chez H. Lebon & Lyon : chez Savy jeune, 1843 & 1844, p. 195)
    • Le trèfle incarnat (trifolium incarnatum), vulgairement désigné sous le nom de trèfle de Roussillon et de farouch, est un fourrage annuel fort en usage dans la Haute-Garonne. — (Louis Théron de Montaugé, L’agriculture et les classes rurales dans le pays toulousain depuis le milieu du dix-huitième siècle, Paris : à La Maison Rustique, 1869, p. 284)
    • Enfin, les fourrages annuels d’hiver comportent surtout le trèfle incarnat, souvent appelé « farouch », la navette d’hiver, le seigle-fourrage […]. — (A. Lecomte & C. E. Riedel, L'agriculture productive: agriculture générale, Hachette, 1958, p. 158)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAROUCHE ou FAROUCH. n. m.
Nom vulgaire du Trèfle incarnat, cultivé comme fourrage et qu'on fait manger en vert aux bestiaux.

Littré (1872-1877)

FAROUCH (fa-rouch ou farou-ch') s. m.
  • Trèfle incarnat cultivé en grand comme fourrage et qui se consomme en vert.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « farouch »

Mot occitan[1], emprunté au catalan farratge et, plus avant, du latin farrago.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « farouch »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
farouch faruk

Évolution historique de l’usage du mot « farouch »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « farouch »

  • L'amour abstrait c'est le don de soi, la recherche d'un sacrifice basé, aussi paradoxal que cela puisse paraître, sur un égoïsme farouche. De Alice Parizeau / Fuir
  • Les vertus farouches font les moeurs atroces. De Saint-Just / L'esprit de la révolution et de la constitution en France
  • Une véritable passion se doit d'être solitaire, farouche, jalouse de toute activité sans rapport direct avec elle. De Alain Gagnon / Isle ou Salmacis avortée
  • Il y a une force en moi, une volonté farouche, qui me poussent vers l’espoir et la lumière. De Yves Saint Laurent / interview de Paris Match du 6 février 1992
  • Quand la compétition est farouche entre deux rivaux, le gagnant est celui qui a le plus grand contrôle de ses émotions. De Ardashir Vakil / Beach Boy
  • Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres. De Albert Einstein
  • Seule assurément une farouche et triste superstition interdit de prendre des plaisirs. De Baruch Spinoza / Ethique
  • Le plus farouche orgueil naît surtout à l'occasion d'une impuissance. De Paul Valéry
  • C'est la poésie qui a adouci les hommes farouches. De Fénelon / Lettre à l'Académie
  • La loi, l'unique loi, farouche, inexorable, Qui régit tout progrès, c'est la loi du plus fort. De Daniel Lesueur / Poésies
  • N'est-il pas étrange de nous voir défendre plus farouchement nos erreurs que nos valeurs ? De Khalil Gibran / Le sable et l'écume
  • La timidité rend les hommes farouches, quand ils se font surtout un devoir de ne pas la surmonter. De Madame de Caylus / Souvenirs
  • Le temps de la prime jeunesse, un âge rêveur, exalté, durant lequel on poétise la femme, on divinise sa chair inaccessible, on vit dans une attente farouche du miracle amoureux. De Andreï Makine / La Musique d'une vie
  • Le Druide Combat farouche orienté DPS est, à l'instar de son confrère orienté Tank, une spécialisation très peu appréciée par la communauté de par le rôle très peu défini qu'il détient en PvE. En effet, étant très dépendant à ses saignements, il est le plus souvent préféré en Tank ou en Restauration. Néanmoins, il sait largement tirer son épingle du jeu avec un build adapté aux raids même s'il ne vaudra jamais un Guerrier Fureur ou un Voleur Combat à stuff équivalent. Millenium, WoW Classic : Druide Combat farouche DPS, guide de spécialisation - Millenium
  • Il faudrait faire le guide druide farouche pour BFA Millenium, Druide Farouche : WoW BFA Patch 8.2 Guide - Millenium
  • bonjour a l ile de la reunion a la marine de vincendo ya des chats abandonner chats maigres qui vit dans les arbres farouch tres farouch il faut kune association les sauvent vites et en face du leclerc a st joseph ya 2 ptit chats pe etre une maman chats jc pas exactement abandonner et qui ne veut pas se laisser attraper ils sont en danger dans la rue aidez les svp GoodPlanet mag', Eruptions volcaniques en Indonésie : il faut aussi sauver les animaux - GoodPlanet mag'

Traductions du mot « farouch »

Langue Traduction
Anglais fierce
Espagnol feroz
Italien feroce
Allemand heftig
Chinois 激烈
Arabe شرسة
Portugais feroz
Russe свирепый
Japonais 激しい
Basque baden
Corse fieru
Source : Google Translate API

Synonymes de « farouch »

Source : synonymes de farouch sur lebonsynonyme.fr
Partager