La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « trois »

Trois

[trwa]
Ecouter

Définitions de « trois »

Trois - Adjectif numéral

  • Adjectif numéral cardinal exprimant la somme de deux et un.

    L'ensemble de cet État peut être divisé en trois zones séparées et distinctes, représentant les trois différents états de la société humaine, — la vie du chasseur sauvage dans les épaisses forêts de l’Orénoque ; la vie pastorale dans les Llanos ou savanes; et la vie agriculturale dans les hautes vallées et au pied des montagnes sur la côte. — (Notices générales sur les gisements aurifères de la Guyane et sur le droit exclusif d'exploitation, accordé par le Gouvernement de Vénézuela, Paris : à l'imprimerie française & anglaise de E. Brière & Cie, 1855, p. 6)
  • Exprime un petit nombre indéterminé.

    Maintenant, beaucoup de jeunes imaginent qu’avec trois blagues on peut devenir humoriste.
    — Sandrine Blanchard, Pourquoi y a-t-il tant d’humoristes en France ?

Trois - Nom commun

  • Nombre entier naturel succédant directement à deux et précédant quatre, représenté en chiffre par '3'.

    Dans le scrutin final, le candidat indépendant a surpris tout le monde, terminant en troisième position, battu seulement par les deux poids lourds de la politique nationale.
    (Citation fictive)
  • Objet ou entité numérotée avec le chiffre trois.

    Le numéro trois du dossier, correspondant à la pièce à conviction clé, était manquant.
    (Citation fictive)
  • (Dans une date) Correspond au troisième jour d'un mois.

    Le 3 janvier 1956, Albert Camus recevait le prix Nobel de littérature.
    (Citation fictive)

Expressions liées

  • Appartement de trois pièces
  • Brave à trois poils
  • C'est trois fois rien
  • Costume de trois pièces, un trois-pièces
  • De trois-quarts
  • Deux ou trois fois (à plusieurs reprises.)
    Parfois, il se lève, il parcourt deux ou trois fois sa cellule dans sa plus grande largeur, et, brusquement, alors, un afflux de sang empourpre cette tête.
    — Michel Zévaco, Le Capitan
  • En deux temps et trois mouvements
  • En trois coups de cuiller à pot
  • En trois mots
  • Espace à trois dimensions
  • Faire trois petits tours et s'en aller
  • Habiter au trois de la rue (habiter au numéro 3 de la rue)
  • Haut comme trois pommes
    "Il est là, il est là, je l’ai vu !" C’est un véritable cri du cœur (en mode suraigu) qu’a poussé un bambin haut comme trois pommes, en apercevant au loin le manteau rouge du Père Noël du marché de Montargis.
    — www.larep.fr, Pokemon, chalets et animations au marché de Noël de Montargis: une recette qui a plu - Montargis (45200)
  • Henri iii (roi de France)
  • Hésiter, réfléchir trois secondes
  • Jamais deux sans trois
    Jamais deux sans trois. Les handballeurs cherbourgeois ont l'opportunité de clore en beauté ce vendredi une semaine à trois matchs dans laquelle ils comptent déjà deux victoires contre Sélestat et Strasbourg. Mais pour faire un sans faute, cette fois, il faudra venir à bout de Dijon.
    — France Bleu, Face à Dijon, la JSC handball veut finir la semaine en beauté
  • La grande scène du iii/du trois (scène marquée par le chiffre romain iii ou le chiffre 3)
  • Le petit déjeuner du trois (petit déjeuner du 3ème jour du mois)
  • Les trois coups
  • Les trois côtés d'un triangle
  • Les trois dimensions de l'espace
  • Les trois glorieuses
  • Les trois grands (les États-Unis, l'Union soviétique et la Chine.)
  • Les trois grâces
  • Les trois mousquetaires
  • Les trois ordres/états (les trois classes, sous l'Ancien Régime, composant la société française noblesse, clergé et tiers-état.)
  • Les trois personnes de la trinité
  • Les trois quarts de + subst
  • Les trois rois mages
  • Les trois-huit
  • Levraut de trois quarts
  • Marcher sur trois pattes
  • Miser sur le trois (parier sur le numéro 3)
  • Ménage à trois
    Ils s'égayaient ainsi du ménage à trois des voisins, un haveur qui logeait un ouvrier de la coupe à terre, ce qui donnait à la femme deux hommes, l'un de nuit, l'autre de jour
    — Émile Zola, Germinal
  • Ne pas dire trois mots/paroles
  • Ne pas pouvoir tirer trois mots/paroles de quelqu'un
  • Quatre pelés et trois tondus
  • Rester trois minutes
  • Règle de trois (méthode de calcul proportionnel)
    Si vous vous sentez pris(e) au dépourvu lorsqu’on vous pose une question de calcul comme une règle de trois, un pourcentage ou une conversion d'unités, alors ce livre est fait pour vous !
    — Le nouvel Economiste, Devenir expert en pourcentages, règle de trois et changements d'unités
  • Règle des trois unités
  • Service trois pièces
    Même à la grive, en 40, le Tatave fallait pas lui gonfler le sac... galons pas galons, "suce ma bite et bien !" Ce qu'il proclame en s'attrapant tout le pacsif, son service trois pièces à pleine pogne... il relève, il secoue, c'est sa ponctuation personnelle lorsqu'il raconte.
    — Alphonse Boudard, L’Hôpital: Une hostobiographie
  • Synt chapeau à trois cornes
  • Trente-trois (nombre 33)
    Trente-trois, nombre exprimé par deux trois
    — Senancour, Obermann
  • Trois de trèfle (carte à jouer)
    Dans le dernier tour, Lucien a joué astucieusement, gardant un deux et un trois de trèfle comme garde pour son as, une stratégie discrète mais efficace.
    (Citation fictive)
  • Trois en chiffres arabes (3)
  • Trois en chiffres romains (iii)
  • Trois est un nombre premier (nombre divisible uniquement par 1 et lui-même)
  • Trois fois hélas!
    Hélas, trois fois hélas! Le cheval se laisse aller et il inonde l'asphalte : à ce moment une première colonne du temple s'écroule
    — Jouve, Scène capitale
  • Trois quarts
  • Trois étoiles
  • Un trois galons
  • À deux heures trois minutes (heure précise)

Étymologie de « trois »

Du latin trēs, de même sens. De l'indo-européen commun tréyes. Autres formes dans différentes langues : wallon, treu; bressan, tray; provençal, trei au nominatif, tres au régime; espagnol, tres; italien, tre; russe, tri; irlandais et bas-bret, tri; allemand, drey; anglais, three; sanskrit, tri.

Usage du mot « trois »

Évolution historique de l’usage du mot « trois » depuis 1800

Fréquence d'apparition du mot « trois » dans le journal Le Monde depuis 1945

Source : Gallicagram. Créé par Benjamin Azoulay et Benoît de Courson, Gallicagram représente graphiquement l’évolution au cours du temps de la fréquence d’apparition d’un ou plusieurs syntagmes dans les corpus numérisés de Gallica et de beaucoup d’autres bibliothèques.

Synonymes de « trois »

Citations contenant le mot « trois »

  • Des trois ou quatre lettres que je fis, il m’est resté ce commencement dont je ne fus pas content ; mais s’il me parut ne rien exprimer, ou trop parler de moi quand je ne devais m’occuper que d’elle, il vous dira dans quel état était mon âme.
    Honoré de Balzac — Le lys dans la vallée
  • Pêcheur, chasseur, oiseleur, Sont trois fainéants du diable.
    Anonyme
  • Cependant, les fortes chaleurs étaient venues. Une après-midi de juin, un samedi que l’ouvrage pressait, Gervaise avait elle-même bourré de coke la mécanique, autour de laquelle dix fers chauffaient, dans le ronflement du tuyau. […] On avait laissé ouverte la porte de la rue, mais pas un souffle de vent ne venait ; les pièces qui séchaient en l’air, pendues aux fils de laiton, fumaient, étaient raides comme des copeaux en moins de trois quarts d’heure.
    Emile Zola — L’Assommoir
  • Voici des hommes noirs debout qui nous regardent et je vous souhaite de ressentir comme moi le saisissement d’être vus. Car le blanc a joui trois mille ans du privilège de voir sans qu’on le voie ; il était regard pur, la lumière de ses yeux tirait toute chose de l’ombre natale, la blancheur de sa peau c’était un regard encore, de la lumière condensée. L’homme blanc, blanc parce qu’il était homme, blanc comme le jour, blanc comme la vérité, blanc comme la vertu, éclairait la création comme une torche, dévoilait l’essence secrète et blanche des êtres. Aujourd’hui ces hommes noirs nous regardent et notre regard rentre dans nos yeux ; des torches noires, à leur tour, éclairent le monde et nos têtes blanches ne sont plus que de petits lampions balancés par le vent…
    Jean-Paul Sartre — « Orphée noir »
  • Voilà. Ces personnages vont vous jouer l’histoire d’Antigone. Antigone, c’est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. Elle pense qu’elle va être Antigone tout à l’heure, qu’elle va surgir soudain de la maigre jeune fille noiraude et renfermée que personne ne prenait au sérieux dans la famille et se dresser seule en face du monde, seule en face de Créon, son oncle, qui est le roi. Elle pense qu’elle va mourir, qu’elle est jeune et qu’elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n’y a rien à faire. Elle s’appelle Antigone et il va falloir qu’elle joue son rôle jusqu’au bout… Et, depuis que ce rideau s’est levé, elle sent qu’elle s’éloigne à une vitesse vertigineuse de sa sœur Ismène, qui bavarde et rit avec un jeune homme, de nous tous, qui sommes là bien tranquilles à la regarder, de nous qui n’avons pas à mourir ce soir.Le jeune homme avec qui parle la blonde, la belle, l’heureuse Ismène, c’est Hémon, le fils de Créon. Il est le fiancé d’Antigone. Tout le portait vers Ismène : son goût de la danse et des jeux, son goût du bonheur et de la réussite, sa sensualité aussi, car Ismène est bien plus belle qu’Antigone ; et puis un soir, un soir de bal où il n’avait dansé qu’avec Ismène, un soir où Ismène avait été éblouissante dans sa nouvelle robe, il a été trouver Antigone qui rêvait dans un coin, comme en ce moment, ses bras entourant ses genoux, et il lui a demandé d’être sa femme. Personne n’a jamais compris pourquoi. Antigone a levé sans étonnement ses yeux graves sur lui et elle lui a dit « oui » avec un petit sourire triste… L’orchestre attaquait une nouvelle danse, Ismène riait aux éclats, là-bas, au milieu des autres garçons, et voilà, maintenant, lui, il allait être le mari d’Antigone. Il ne savait pas qu’il ne devait jamais exister de mari d’Antigone sur cette terre et que ce titre princier lui donnait seulement le droit de mourir.Cet homme robuste, aux cheveux blancs, qui médite là, près de son page, c’est Créon. C’est le roi. Il a des rides, il est fatigué. Il joue au jeu difficile de conduire les hommes. Avant, du temps d’Œdipe, quand il n’était que le premier personnage de la cour, il aimait la musique, les belles reliures, les longues flâneries chez les petits antiquaires de Thèbes. Mais Œdipe et ses fils sont morts. Il a laissé ses livres, ses objets, il a retroussé ses manches, et il a pris leur place.Quelquefois, le soir, il est fatigué, et il se demande s’il n’est pas vain de conduire les hommes. Si cela n’est pas un office sordide qu’on doit laisser à d’autres, plus frustes… Et puis, au matin, des problèmes précis se posent, qu’il faut résoudre, et il se lève, tranquille, comme un ouvrier au seuil de sa journée.La vieille dame qui tricote, à côté de la nourrice qui a élevé les deux petites, c’est Eurydice, la femme de Créon. Elle tricotera pendant toute la tragédie jusqu’à ce que son tour vienne de se lever et de mourir. Elle est bonne, digne, aimante. Elle ne lui est d’aucun secours. Créon est seul. Seul avec son petit page qui est trop petit et qui ne peut rien non plus pour lui.Ce garçon pâle, là-bas, au fond, qui rêve adossé au mur, solitaire, c’est le Messager. C’est lui qui viendra annoncer la mort d’Hémon tout à l’heure. C’est pour cela qu’il n’a pas envie de bavarder ni de se mêler aux autres. Il sait déjà…Enfin les trois hommes rougeauds qui jouent aux cartes, leurs chapeaux sur la nuque, ce sont les gardes. Ce ne sont pas de mauvais bougres, ils ont des femmes, des enfants, et des petits ennuis comme tout le monde, mais ils vous empoigneront les accusés le plus tranquillement du monde tout à l’heure. Ils sentent l’ail, le cuir et le vin rouge et ils sont dépourvus de toute imagination. Ce sont les auxiliaires toujours innocents et toujours satisfaits d’eux-mêmes, de la justice. Pour le moment, jusqu’à ce qu’un nouveau chef de Thèbes dûment mandaté leur ordonne de l’arrêter à son tour, ce sont les auxiliaires de la justice de Créon.Et maintenant que vous les connaissez tous, ils vont pouvoir vous jouer leur histoire. Elle commence au moment où les deux fils d’Œdipe, Étéocle et Polynice, qui devaient régner sur Thèbes un an chacun à tour de rôle, se sont battus et entre-tués sous les murs de la ville, Étéocle l’aîné, au terme de la première année de pouvoir, ayant refusé de céder la place à son frère. Sept grands princes étrangers que Polynice avait gagnés à sa cause ont été défaits devant les sept portes de Thèbes. Maintenant la ville est sauvée, les deux frères ennemis sont morts et Créon, le roi, a ordonné qu’à Étéocle, le bon frère, il serait fait d’imposantes funérailles, mais que Polynice, le vaurien, le révolté, le voyou, serait laissé sans pleurs et sans sépulture, la proie des corbeaux et des chacals… Quiconque osera lui rendre les devoirs funèbres sera impitoyablement puni de mort.Pendant que le Prologue parlait, les personnages sont sortis un à un. Le Prologue disparaît aussi. L’éclairage s’est modifié sur la scène. C’est maintenant une aube grise et livide dans une maison qui dort. Antigone entr’ouvre la porte et rentre de l’extérieur sur la pointe de ses pieds nus, ses souliers à la main. Elle reste un instant immobile à écouter. La nourrice surgit.
    Jean Anouilh —  Antigone
  • Les nageurs déjà se classaient, le peloton rapide en tête, quelques suiveurs où se précipitaient deux ou trois espoirs, puis la masse, bon an mal an, et enfin les distancés, ceux qui s’étaient jetés avec les autres, par une illusion extraordinaire, sans connaissance de leurs forces, et qui n’avaient pas seulement froid, qui avaient honte.
    Louis Aragon — Aurélien
  • On s'étudie trois semaines, on s'aime trois mois, on se dispute trois ans, on se tolère trente ans et les enfants recommencent.
    Hippolyte Taine — Vie et opinions de Frédéric Thomas Graindorge
  • Qui agit seul agit pour trois.
    Proverbe italien

Traductions du mot « trois »

Langue Traduction
Anglais three
Espagnol tres
Italien tre
Allemand drei
Chinois
Arabe ثلاثة
Portugais três
Russe три
Japonais
Basque hiru
Corse tre
Source : Google Translate API


Sources et ressources complémentaires

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.