Tintement : définition de tintement


Tintement : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

TINTEMENT, subst. masc.

A. − Son d'une cloche ou d'une clochette qui tinte. Tintement de sonnette. La journée était redevenue belle, doucement rafraîchie, et le tintement des cloches, invitant aux prières des agonisants, nous arrivait de loin par instants avec la brise du soir, dans l'air plus sonore (Sainte-Beuve, Volupté, t. 2, 1834, p. 247).Le tintement du grelot trémula dans le silence nocturne, clair, régulier, couvrant le bruit des pas (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 250).
P. méton. Le soleil a le même éclat sur les nues à son couchant. On y jouit du même silence, interrompu seulement de temps en temps par le tintement des angélus dans le clocher, ou par la cadence monotone et assoupissante des fléaux qui battent le blé sur les aires dans les granges (Lamart., Confid., 1849, p. 70).Moi, si peu chanceux jusqu'à présent, j'ai comme une peur de cette chance inouïe dans ma vie; et il me semble entendre vaguement le premier tintement du glas de mes funérailles (Goncourt, Journal, 1875, p. 1082).
P. métaph. V. angélus ex. 5.
B. − Son, bruit de tout objet qui, heurté, résonne. Des gouttes brillantes comme le diamant suintent des parois de la voûte, et, tombant par intervalles réguliers dans le bassin, y produisent ce tintement sonore, harmonieux et plaintif, qui, pour les petites sources comme pour les grandes mers, est toujours la voix de l'eau (Lamart., Confid., 1849, p. 60).Il entendait quelques tintements de tasses à café, des éclats de voix particuliers dans le bruit général (Malègue, Augustin, t. 2, 1933, p. 93).
C. − PATHOL. Tintement d'oreilles. Bourdonnement analogue à celui d'une cloche qui tinte. Parmi des tintements d'oreilles d'un instant, il lui semblait bruire les grands noms sonores de la famille des Atrides (E. de Goncourt, Faustin, 1882, p. 300).Tintement métallique. Bruit argentin que l'on perçoit à l'auscultation de certaines pneumopathies (d'apr. Nysten Suppl. 1820).
Prononc. et Orth.: [tε ̃tmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1490 « son clair, semblable à celui d'une cloche » (Le Guidon en français, y 7 a ds Rom. Forsch. t. 32, p. 173); 2. ca 1500 méd. « bourdonnement dans l'oreille » (Jardin de santé, I, 3 ds Gdf. Compl.); 1832 tintement métallique (Raymond); 3. 1636 « action de faire tinter une cloche » (Monet); 1718 « prolongement du son d'un objet qui tinte et va en décroissant » (Ac.). Dér. de tinter1*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 238. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 194, b) 388; xxes.: a) 501, b) 336.

Tintement : définition du Wiktionnaire

Nom commun

tintement \tɛ̃t.mɑ̃\ masculin

  1. Bruit d'une cloche que l'on fait tinter.
    • Aux alentours et dans les lointains invisibles, les tintements joyeux des clochettes argentines et les bourdons graves des sonneaux indiquaient à Mimile que les autres petits bergers, ainsi que les bergères de son âge rapatriaient comme lui vers l’abreuvoir et vers l’étable leurs troupeaux repus. — (Louis Pergaud, Un satyre, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. Prolongement du son d’une cloche, diminuant dans l’air après que le coup a frappé.
    • L'écho de la forêt voisine répétait nos cris, le mugissement des troupeaux, le tintement des clochettes et le claquement du fouet […]. — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  3. (Par extension) Bruit d'un objet métallique.
    • Et c'est Gina qui est au centre de ses penseés, non sa propre mère [...] qui a [...] au poignet gauche des bracelets dont le tintement dans les grandes pièces sonores, dépourvues de meubles, signalent de loin son arrivée, et permettent de s'esquiver à temps. — (Angelo Rinaldi, L'éducation de l'oubli, 1974)
  4. Son imaginé et répété, évoqué par l'idée du bruit d'une chose métallique.
    • L’argent ! ce mot retentissait à mes oreilles, toutes les minutes. Je n’entendais jamais que le tintement de ce mot qui, à la fin, avait pris comme une sonorité d’écus remués. — (Octave Mirbeau, La Tête coupée dans Lettres de ma chaumière, A. Laurent, 1886, p. 364)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Tintement : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

TINTEMENT. n. m.
Action de tinter une cloche ou Bruit, son résultant de cette action. Ce tintement annonce que la messe va commencer. Un tintement funèbre. Il se dit encore du Prolongement du son d'une cloche, lequel va toujours en diminuant dans l'air après que le coup a frappé. Le tintement d'une cloche. Il se dit aussi de la Sensation que l'on éprouve quelquefois dans les oreilles sans cause extérieure, comme si l'on entendait un son aigu et continu, tel que le tintement d'une cloche. Ce malade a de fréquents tintements d'oreille.

Tintement : définition du Littré (1872-1877)

TINTEMENT (tin-te-man) s. m.
  • 1Action de tinter une cloche. Le tintement a lieu après le dernier coup précédant l'office, et il indique que l'office va commencer.

    Bruit, son de cloche qu'on tinte. Un tintement funèbre.

  • 2Prolongement du son d'une cloche, lequel va toujours en diminuant dans l'air après que le coup a frappé. Voici l'heure de la prière Et les tintements du beffroi ; Vous qui priez, priez pour moi, Millevoye, Priez pour moi.
  • 3Bruit comparé aux sons saccadés d'une cloche qui tinte. La rime ajoute un mortel ennui aux vers médiocres… ses vers [du poëte] ne sont qu'un vain tintement de syllabes fastidieuses, Voltaire, Dict. phil. Rime. Semblable au tintement réitéré d'écus qui tomberaient successivement l'un sur l'autre, Buffon, Ois. t. x, p. 38.
  • 4 Terme de médecine. Tintement métallique : Laennec appelle ainsi un tintement analogue à celui d'une petite cloche ou d'un verre qui finit de résonner, tintement qui retentit dans le tube du stéthoscope, ou, sans stéthoscope, à l'oreille appliquée contre la poitrine.
  • 5Sensation qu'on éprouve quelquefois dans les oreilles, comme si l'on entendait un son aigre et continu, sans cependant qu'il y ait aucun bruit extérieur. Pourquoi des paroles échappées au hasard, un mouvement involontaire, un tintement, d'oreille, ne seraient-ils pas autant d'avertissements que nous donnent les dieux ? Condillac, Hist. anc. I, 12.

HISTORIQUE

XIVe s. De là vient le tintement ou cornement d'oreilles, Paré, IV, 10.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « tintement »

Étymologie de tintement - Littré

Tinter 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de tintement - Wiktionnaire

De tinter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « tintement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
tintement tɛ̃tmɑ̃ play_arrow

Citations contenant le mot « tintement »

  • Le maître des horloges aurait-il élu domicile ici ? Peut-être car cette maison surmontée de son clocheton fait sonner les heures du haut de son promontoire depuis près de 120 ans. Sauf en été où elle reste silencieuse comme pour préserver les grasses matinées des habitants du quartier. Dès la rentrée en septembre, sa cloche fêlée fera de nouveau entendre son tintement particulier qui mériterait bien réparation selon les Boitais qui couvent jalousement et à juste raison ce petit patrimoine local. Car, cette vieille dame loin d’être endormie rappelle de sa voix éraillée, une jolie histoire où les habitants se sont mobilisés pour l’obtenir. Trop éloignés de l’église du Bois-Plage ou encore de celle de Saint-Martin, les agriculteurs travaillant dans les champs et dans les vignes du quartier du Morinand n’entendaient pas sonner les heures.  SudOuest.fr, Patrimoine en Charente-Maritime : découvrez la maison horloge du Bois-Plage-en-Ré
  • En balade [3/3] C’est au tintement des cloches des génisses qu’on déguste les plats typiquement montagnards cuisinés par Chantal Torche à la métairie de Dombresson. A découvrir aussi, les Chatons, au Noirmont, et La Grande Sagneule, à Rochefort. , Déconnexion garantie dans les métairies
  • Un son semblable à celui du gamelan [ensemble musical de métallophones, gongs, et bols de l’archipel indonésien] s’élève lorsque le groupe Gangsadewa [“les Divinités de bronze” en javanais] frappe quatre fossiles pris dans de l’andésite et du silex en provenance de la grotte de Tabuhan, à Pacitan, à Java-Est. On croit entendre la chute de gouttes de pluie, le tintement de cloches de vache, le frémissement du vent, jusqu’à ce qu’un tourbillon vibratoire surgisse des pierres suspendues au-dessus de corbeilles en bambou. Courrier international, Ces musiciens indonésiens font résonner l’âge de pierre
  • Le 8 août, après un court hommage pluriconvictionnel, la cloche Maria Mater Orphanorum tintera 262 fois en rappel des Victimes à 8h10. Entre chaque tintement, le nom de la Victime sera prononcé. Une lecture de texte suivra immédiatement sur le thème "Aujourd’hui comme hier, le corps médical fait face". Madame l’Ambassadrice d’Italie lira le message adressé par le Président de la République italienne Sergio Mattarella. Un bref dépôt de gerbes au monument Aux Victimes clôturera l’hommage. DH Les Sports +, Pour la première fois de son histoire, le Cazier doit annuler les cérémonies de la tragédie de Marcinelle - DH Les Sports+
  • Les soirs d'été, les marchés nocturnes de Provence se remplissent des étals d'artisans en tout genre. Sur les ports de la Méditerranée ou dans les ruelles provençales, c'est l'heure où les passants déambulent entre les savons artisanaux colorés, les vieux livres, les odeurs de nougat et de macarons, les sacs et le tintement des bijoux faits main. Le tout sous le ciel étoilé du sud de la France. Mais cette année, l'atmosphère est un peu différente. Morose même, diront certains. Le Point, Provence : les marchés nocturnes, dernier espoir des artisans - Le Point

Images d'illustration du mot « tintement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « tintement »

Langue Traduction
Corse sona
Basque dei-
Japonais リンギング
Russe звонкий
Portugais toque
Arabe رنين
Chinois 铃声
Allemand klingeln
Italien suono
Espagnol el sonar
Anglais ringing
Source : Google Translate API

Synonymes de « tintement »

Source : synonymes de tintement sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires