La langue française

Traitement

Définitions du mot « traitement »

Trésor de la Langue Française informatisé

TRAITEMENT, subst. masc.

A. − [L'obj. du processus est une pers.]
1. Manière d'agir avec quelqu'un. Il est évident que l'expulsion des congréganistes sortit d'une pensée mauvaise et fut le résultat d'un calcul impie. Il est certain encore que les religieux expulsés ne méritaient point un pareil traitement (A. France, Orme, 1897, p. 150).Depuis plus de quatre ans, Joseph, j'ai pris sur moi de vous épargner les scènes de jalousie. Vous n'avez, à ce sujet, aucun reproche à me faire. Je m'attendais, de votre part, à un traitement réciproque, puisqu'il paraît que nous ne sommes ni l'un ni l'autre aveugles, mon pauvre ami (Duhamel, Passion J. Pasquier, 1945, p. 224).
[Avec un compl. déterminatif] On ne songe peut-être pas assez de quel incroyable degré de civilisation témoigne, dans la guerre des nations, le traitement des prisonniers, le fait que chaque armée soigne les blessés de l'ennemi (Benda, Trahis. clercs, 1927, p. 243).
P. méton., gén. au plur. Acte manifestant ce comportement. Il traitait ces malheureux pire que des bêtes; mais quand je le voyais, je criais et le disais à mon père; mon cœur ne pouvant supporter de pareils traitements envers mon semblable (Chateaubr., Mém., t. 4, 1848, p. 441).
En partic. Mauvais traitements, coups, sévices, violences. L'Évangile dans sa description des mauvais traitements infligés à Jésus-Christ, nous parle ensuite des coups et spécialement des soufflets ou violences contre la Face (Claudel, Poète regarde Croix, 1938, p. 46).
SYNT. Bon(s) traitement(s) ; traitement indigne, rigoureux; traitement de faveur; égalité, inégalité de traitement; subir tel(s) traitement(s); faire subir, infliger tel(s) traitement(s) à qqn.
P. anal. [À propos d'un animal ou d'un végétal] J'eus soudain la sensation que j'avais quelque chose de très urgent à faire. Je saisis donc le chien et l'attachai solidement dans la chaumière; puis je pris la cage, avec l'oiseau, sous le bras. Le chien, surpris de ce traitement, se débattait (Béguin, Âme romant., 1939, p. 232).
2.
a) ADMIN. Rémunération principale des fonctionnaires publics, civils et militaires, payable par douzième mensuel et variable (d'apr. Admin. 1972). Traitement fixe; gros traitement; traitement hors échelle; percevoir, toucher son traitement; x francs de traitement; augmentation de traitement; indice de traitement. Le général n'avait pas même pris la totalité de son traitement (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 144).Le chiffre des traitements, l'échelonnement des naissances, les mœurs familiales héritées composent autour d'eux un déterminisme d'humilités (Malègue, Augustin, t. 1, 1933, p. 62).
b) Vieux
α) Honneur rendu dans les cours à des personnes de haut rang (d'apr. Ac.). Si les oncles étaient obligés de garder leurs nièce (...) la société leur devrait des honneurs, des récompenses, des traitements comme elle en donne aux gens du Roi (Balzac, Duchesse Langeais, 1834, p. 325).Un appartement et un traitement dignes de sa sœur l'attendaient au château de Grianta (Stendhal, Chartreuse, 1839, p. 22).
β) HIST. Repas que le roi offrait à certains ambassadeurs ou envoyés (d'apr. Littré).
3. MÉD. Action de soigner un malade de façon continue. P. méton. Ensemble des moyens appropriés destinés à enrayer une maladie, ou à guérir un malade. Synon. cure, soins, thérapie.Traitement curatif, hydrothérapique, moral, palliatif, préventif; traitement efficace, énergique; mode de traitement; être en traitement; prescrire un traitement; suivre un traitement. Le temps et les circonstances ne m'ont pas permis de faire aucune recherche sur les traitemens que ces peuples mettent en usage contre tous ces maux (Voy. La Pérouse, t. 4, 1797, p. 17).
En traitement. Le fils avait eu un crachement de sang et demeurait en traitement chez son père (Mauriac, Baiser Lépreux, 1922, p. 176).
[Avec un compl. déterminatif et un compl. de moyen] Je choisirai à dessein l'exemple du traitement de la pneumonie par la saignée (Cl. Bernard, Princ. méd. exp., 1878, p. 226).Soigner l'ulcère par un traitement de rayons X (Du Bos, Journal, 1927, p. 160).
P. anal., littér., rare. Le peintre original, l'artiste original procèdent à la façon des oculistes. Le traitement par leur peinture, par leur prose, n'est pas toujours agréable. Quand il est terminé, le praticien nous dit: Maintenant regardez (Proust, Guermantes 2, 1921, p. 327).
P. anal.
♦ Dans le domaine des sc.La plante elle-même s'imprègne du traitement dont elle est l'objet (Vidal de La Bl., Princ. géogr. hum., 1921, p. 148).Le déterminisme génétique, contrecarré par le traitement expérimental, reprend peu à peu le dessus, et l'emporte en fin de compte (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 50).
♦ Dans le domaine de la relig.Dès que Marie cessera de croire que Dieu ne veut pas qu'elle communie, le charme se rompra de lui-même. Malheureusement, ils ont laissé couler de longues années avant de se décider à ce traitement sauveur (Bremond, Hist. sent. relig., t. 3, 1921, p. 619).
♦ Dans le domaine de la psychol.Un pavillon spécial, où les enfants vicieux lorsqu'ils appartiennent à une autre classe sociale que nos pupilles sont soumis à un traitement particulièrement attentif? (Martin du G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 597).Cet être de raison (...) suffisamment objectif pour autoriser un traitement scientifique de la conscience, et plus spécialement une explication causale et déterministe (Ricœur, Philos. volonté, 1949, p. 337).
SYLVIC. Traitement en futaie. Le mode de traitement régulier appelé en taillis simple (Cochet, Bois, 1963, p. 53).
VITIC., ŒNOL. Traitement des vins. Seules dans la contrée dévastée par les champignons, ces treilles gardèrent leurs feuilles, et avec celles-ci, du même coup, leurs fruits. De là le traitement par la bouillie bordelaise; car encore ici, on débuta par la méthode médicale (Pesquidoux, Livre raison, 1925, p. 79).
B. − [L'obj. du processus est une chose]
1. Action d'agir sur une substance ou un produit en vue de le modifier et de l'adapter à un usage déterminé. Le traitement par la soude fournirait (...) un savon soluble (Verne, Île myst., 1874, p. 156).
Spécialement
TECHNOL. Traitement des eaux; usine de traitement. Il a été décidé de construire au cap de La Hague une deuxième unité de traitement de combustibles irradiés (Goldschmidt, Avent. atom., 1962, p. 242).
PHOT. [Le spécialiste] ne peut faire subir un traitement séparé à chacune des images négatives (Arts et litt., 1935, p. 30-13).
2.
a) Action de résoudre une question par des opérations de l'esprit et de façon méthodique; ensemble des moyens matériels et opérations matérielles et logiques correspondantes. Pour les faire entrer [les jeunes filles] dans son œuvre, voyez le traitement que Shakespeare est obligé de leur faire subir. Il les refait. Il les invente (Montherl., Lépreuses, 1939, p. 1374).
b) En partic., dans le domaine littér. Action de traiter un sujet de façon méthodique:
Écrire me paraissait donc un travail très différent de l'expression immédiate, comme le traitement par l'analyse d'une question de physique diffère de l'enregistrement des observations: ce traitement exige que l'on repense les phénomènes, que l'on définisse des notions qui n'apparaissent pas dans le langage ordinaire; et il arrive que l'on soit obligé de créer des méthodes nouvelles de calcul. Valéry, Variété V, 1944, p. 87.
c) INFORM. Traitement primaire et traitement secondaire. L'information vient par quanta, comme l'énergie lumineuse, et, quelque complexe que soit le traitement qu'on lui fasse subir, qu'il s'agisse de différenciation ou de programmation linéaire, ce traitement se ramène toujours à compter les unités ou à identifier les combinaisons qu'elles forment (Jolley, Trait. inform., 1968, p. 227).
d) INFORMATIQUE
Traitement (automatique) des données; plus usuel traitement de l'information. ,,Ensemble des opérations réalisées par des moyens automatiques, relatif à la collecte, l'enregistrement, l'élaboration, la modification, la conservation, la destruction, l'édition de données et d'une façon générale leur exploitation`` (franterm Micro-informat. 1984). Il y a une « science de l'information ». On parle de la « théorie de l'information », du « traitement de l'information » (Salleron, Comment informer, 1965, p. 9).
Programme de traitement. V. programme D 1 c.
Traitement par lots. ,,Mode de traitement de l'information suivant lequel les programmes à exécuter ou les données à traiter sont groupés en lots`` (Termes nouv. Sc. Techn. 1983). Modifier le principe d'exploitation des ordinateurs et (...) adopter un traitement par lots (...). L'utilisateur ne manipule plus directement le calculateur (L'Informat., 1972, p. 110 ds Clé Mots).
Traitement de texte. ,,Ensemble des procédés et des techniques utilisés pour traiter les mots composant un texte (saisie, composition, correction, stockage, reproduction, transmission, etc.)`` (CILF, janv. 1976, ibid.). Machine(s) de traitement de texte. Développer des matériels de traitement de texte (Le Monde, 21 juill. 1981, p. 13, col. 2).
Prononc. et Orth.: [tʀ εtmɑ ̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1255 (ds Delb. Rec. d'apr. DG, s. réf.: Jehan, maires, et sire Flourens, eskevins, seront a ce traitement); ca 1265 « négociation » (Brunet Latin, Trésor, éd. Fr. J. Carmody, I, 96, 2, p. 77, l. 13) − 1611, Cotgr.; 2. déb. xvies. trectement « manière d'agir envers quelqu'un » (Jean d'Auton, Chron., éd. R. de Maulde la Clavière, t. 2, p. 29); 3. 1536 traitement « action de s'occuper de nourrir et soigner quelqu'un » (Édit ds Rec. gén. des anc. lois fr., t. 12, p. 516); 1636 (Monet: Traitemant, le traiter, la cure du medecin, du chirurgien); 4. 1533 traictement « appointements » (Pap. de Granvelle, II, 89 ds Fonds Barbier); 1587 traitement (La Noue, Discours politiques et militaires, p. 153); 5. 1765 « manière d'agir sur une substance pour la modifier » (Encyclop. t. 10, p. 432a, s.v. métallurgie). Dér. de traiter*; suff. -ment1*. Fréq. abs. littér.: 1 238. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 1 774, b) 1 857; xxes.: a) 1 378, b) 1 927. Bbg. Ghazi Méd. 1985, pp. 380-385. − Quem. DDL t. 15.

Wiktionnaire

Nom commun

traitement \tʁɛ.t(ə).mɑ̃\ masculin

  1. Accueil, réception, manière d’agir avec quelqu’un.
    • À la vue de traitements aussi atroces que l’on fait éprouver aux chevaux de course, le cœur de tout homme sensé se révolte. — (Jean Déhès, Essai sur l’amélioration des races chevalines de la France, École impériale vétérinaire de Toulouse, Thèse de médecine vétérinaire, 1868)
    • Madame Nasrin SOTOUDEH a été condamnée et incarcérée notamment pour avoir été l’avocate de défense des droits de l’homme et des droits de femmes et pour s’être présentée au tribunal sans porter le voile. Le Conseil de l’Ordre des avocats à la Cour d’appel de Paris est révolté contre ce traitement inhumain et dégradant et le motif de ces condamnations. — (Conseil de l’Ordre des avocats à la Cour d’appel de Paris, Iran : Nasrin Sotoudeh, élue avocate membre d'honneur du barreau de Paris, avocatparis.org, 14 mars 2019)
    • Mauvais traitements, violences, coups, voies de fait. — Les mauvais traitements que cette mère dénaturée inflige à son enfant.
  2. (Spécialement) Ensemble de certains honneurs qu’on rend à des personnes de distinction.
    • Il y a de certains traitements attachés au caractère d’ambassadeur. — La république de Venise avait le traitement des têtes couronnées.
  3. (Par extension) (Histoire) Repas que le roi faisait donner en certaines occasions aux ambassadeurs ordinaires et extraordinaires, et même aux envoyés.
    • Tel maître d’hôtel du roi fut chargé du traitement de tel ambassadeur, de tel prince.
  4. Ensemble des appointements attachés à une place ou à un emploi.
    • Lui ! s’exclama, en riant l’abbé, mais il ne possède aucune fortune ; il touche en tout et pour tout un traitement annuel de dix mille francs car il n’y a pas de mense à Chartres. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • La Constitution impose à l'État l'obligation de salarier les ministres des cultes, mais elle ne fait aucune distinction entre eux et ne détermine d'ailleurs le traitement d'aucun. Si le gouvernement alloue aux membres du haut clergé des traitements supérieurs à ceux du clergé subalterne, c'est qu'il le veut bien. — (P.-A.-F. Gérard, L'insurrection du clergé catholique : Moyens de le faire rentrer dans l'ordre, Bruxelles, chez J. Rozez, 1879, p. 21)
  5. (En particulier) Rémunération d’un fonctionnaire.
    • On a voté une retenue sur les traitements.
    • On a supprimé son traitement.
  6. (Médecine) (Pharmacie) Manière de soigner une maladie ; protocole médical en vue d’enrayer une maladie.
    • Je ne sache pas que la benzine ait été administrée à l'intérieur à titre de vermicide. Son emploi a été borné jusqu'ici au traitement de l'infection trichineuse. — (Amédée Dechambre, Dictionnaire encyclopédique des sciences médicales, volume 9, page 93, 1868)
    • La cure de boisson est la base du traitement à Vals. L'eau y est consommée suivant les prescriptions médicales dans des buvettes élégantes et bien agencées. — (Vals-Saint-Jean - la station de Vals-les-Bains et environs, éditée spécialement pour la Société Vals-Saint-Jean par G.-L. Arlaud, éditeur, Lyon (sans date ; vers 1930-1931), page 16)
    • M. A… G…, demeurant à Troyes, souffre depuis longtemps d'une entérite que différents traitements n'ont pu guérir. — (Émile Coué, La Maîtrise de Soi-même par l'autosuggestion consciente, éd. 1935, p.31)
    • Le traitement des édentements partiels par prothèse amovible sur châssis métallique fait appel à des notions purement mécaniques et à des connaissances biologiques. — (Pierre Santoni, Maîtriser la prothèse amovible partielle, Éditions CdP, 2004, page 3)
  7. (Par analogie) (Agriculture) (Élevage) Remède ou action sanitaire que l'on prodigue aux plantes cultivées ou aux animaux d'élevage.
    • En 1910, huit traitements à la bouillie (bouillie du commerce toute préparée) furent nécessaires pour sauver environ les 2/3 de la récolte dans nos Balzacs, Colombards, Montis, Balzacs blancs et Saint-Émilion renforcés de quatre à cinq soufrages au soufre-sulfaté. — (Le Progrès agricole et viticole, vol.60, page 36, 1913)
    • En blé, le traitement pris comme référence était l'AUSTRAL PLUS (CS contenant 40 g de téfluthrine, 10 g de fludioxonyl et 100 g d'anthraquinone par litre), à la dose de 0.5 l par hectare. — (Mededelingen, Université de Gand, 1999, vol.64, n°3, page 337)
  8. (Figuré) Manière de traiter, d'étudier un sujet.
    • Ce point de vue mériterait un traitement plus approfondi.
  9. (Chimie) Manière de modifier une substance au moyen de tel ou tel agent.
    • Le traitement des papiers à image apparente comporte un virage et un fixage. Ces deux opérations peuvent être effectuées séparément ou, au contraire, être réunies en une seule opération de virage et fixage combinés. — (Agenda Lumière 1930, Paris : Société Lumière & librairie Gauthier-Villars, page 265)
    • Le traitement de l’alumine par le chlore.
  10. (Métallurgie) (Industrie) Opération que l’on fait subir à un produit pour le transformer.
    • Moins répandues que les hématites brunes, les hématites rouges sont des minerais recherchés: leur traitement qui consiste à les « réduire », c'est à dire à les désoxyder (si l'on peut employer ce terme) est assez aisé. — (Maurice Lecerf, Le Fer dans le monde, Payot, 1942)
  11. (Cinéma) Long synopsis d'un projet de film, développant les actions et personnages secondaires, sans rédiger les dialogues, comme dans le séquencier.
  12. (Sylviculture) Ensemble cohérent d’opérations destiné à donner une structure prédéfinie à un peuplement.
    • Le lien fort entre traitement et structure fait que les deux notions sont parfois confondues. Ainsi, jusqu’à maintenant, le choix du traitement a souvent été lié au seul critère de la structure actuelle des peuplements. Si celui-ci reste très important, car les opérations sylvicoles qui découlent du choix du traitement doivent tenir compte de la structure en place pour ne pas la « forcer », le critère de la structure recherchée à terme (la structure objectif) devrait être davantage mis en avant. Comme cela peut être le cas lorsque l’enjeu paysager est tel qu’un couvert forestier continu est souhaité : le traitement en futaie irrégulière s’impose alors. — (Thierry Sardin, Chênaies continentales, Office national des forêts, 2008, ISBN 978-2-84207-321-3 → lire en ligne)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

TRAITEMENT (trè-te-man) s. m.
  • 1Manière d'agir avec quelqu'un, de l'accueillir, de le traiter. Il n'y a point de chat qui soit plus libertin ni plus volontaire que lui [un certain matou] ; j'espère pourtant que je l'arrêterai par le bon traitement que je lui fais, Voiture, Lett. 153. Traitement inhumain, Rotrou, Antig. IV, 1. Rebuté de tant d'indignes traitements qu'on fait à la vertu, Bossuet, Reine d'Anglet. Mais je garde à ce prince un traitement plus doux, Racine, Brit. II, 3. Il [Darius] répétait souvent qu'il aurait sacrifié de bon cœur cent Babylones, s'il les avait, pour épargner à Zopyre le cruel traitement qu'il s'était fait lui-même, Rollin, Hist. anc. Œuv. t. III, p. 72, dans POUGENS. Il en est de la patrie comme de ceux qui nous ont donné la vie, dont nous devons endurer les mauvais traitements avec soumission, Rollin, Traité des Ét. liv. v, 3e part. 2. Je ne sais pas pourquoi madame me donne mon congé : je n'ai point mérité ce traitement, Marivaux, Fauss. confid. I, 8. Si ma fille recevait un pareil traitement, je crois que j'en mourrais de douleur, Montesquieu, Lett. pers. 70.

    Bon traitement, mauvais traitement, se dit de la manière dont une femme traite un amant. Jamais mon zèle et ma persévérance N'ont eu de vous que mauvais traitements, La Fontaine, Rich. Acanthe a du mérite, et t'aime tendrement : D'où vient que tu lui fais un si dur traitement ? Molière, Mélic. I, 2.

    Au plur. Mauvais traitements, se dit souvent pour coups, violences, sévices.

  • 2Appointements attachés à un emploi. On n'a pas encore fixé son traitement. Le traitement des officiers de vaisseau n'était pas considérable ; le capitaine de la première classe ne touchait que 4200 livres, Forfait, Instit. Mém. scienc. t. v, p. 273. Un homme comme Gail doit rire dans sa barbe, quand il touche cinq à six traitements, Courier, Lett. à l'Académie.
  • 3Manière de conduire une maladie, à l'effet soit de la guérir, soit d'en diminuer le danger, soit de calmer les souffrances qu'elle cause, soit d'atténuer ou de dissiper les suites qu'elle peut entraîner. Il faut suivre le traitement indiqué. Ne soyez nullement en peine ; il ne faut à mon fils qu'un bon traitement, Sévigné, 23 oct. 1680.

    Traitement moral, ensemble des moyens thérapeutiques tirés de la direction donnée à l'exercice des sentiments et des facultés intellectuelles.

    Fig. Entreprendre le traitement des vices économiques, légués par un long désordre financier, Journ. offic. 19 fév. 1872, p. 1199, 3e col.

  • 4Honneur qu'on rend dans les cours à des personnes de distinction. La république de Venise avait le traitement des têtes couronnées. Il [le prince de Condé] porta si loin les avantages d'un prince de France et de la première maison de l'univers, que tout ce qu'on put obtenir de lui fut qu'il consentît à traiter d'égal avec l'archiduc ; le même traitement fut assuré au duc d'Enghien, et la maison de France garda son rang sur celle d'Autriche jusque dans Bruxelles, Bossuet, Louis de Bourbon. Le prévôt des marchands traita le duc de Tresmes de monseigneur ; M. de Montbazon et les gouverneurs de Paris avaient eu ce traitement, Saint-Simon, 145, 109.
  • 5Repas que le roi faisait donner en certaines occasions aux ambassadeurs ordinaires et extraordinaires, et même aux envoyés. Tel maître d'hôtel du roi fut chargé du traitement de cet ambassadeur, de ce prince.
  • 6 Terme forestier. Se dit de la manière d'aménager, d'exploiter une forêt.
  • 7Nom des opérations qu'on fait subir à une substance pour un objet, soit industriel, soit scientifique. Le petit nombre d'auteurs qui ont écrit sur les mines de fer… ne parlent point des différents traitements de ces mines, Buffon, Hist. min. introd. Œuv. t. VIII, p. 52. Le traitement des soies par le savon, Roard, Instit. Mém. sc. phys. et math. sav. étr. t. II, p. 541.

HISTORIQUE

XVe s. Quand ils furent venus à ladite chapelle, ils se saluerent moult aimablement et festerent grandement ; et après ils entrerent en leur traitement [pour traiter de la paix entre les rois de France et d'Angleterre], Froissart, I, I, 144.

XVIe s. Il en oublioit le boire et le manger et le reste du traittement de sa personne, Amyot, Marcel. 27.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

TRAITEMENT, s. m. (Gramm.) terme relatif à un bon ou mauvais procédé qu’on a avec quelqu’un, au bon ou mauvais accueil qu’on lui fait. Le vaincu a reçu toutes sortes de bons traitemens du vainqueur. On est aimé ou haï des peuples, selon le bon ou mauvais traitement qu’on leur fait.

Traitement se prend dans un autre sens pour les soins que le chirurgien a donnés à un malade. Tant pour le traitement de cette maladie.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « traitement »

 Dérivé de traiter avec le suffixe -ment.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Traiter ; provenç. tractament ; espagn. trattamiento ; ital. trattamento.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « traitement »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
traitement trɛtœmɑ̃

Citations contenant le mot « traitement »

  • Un bon traitement contre l'insomnie est de beaucoup dormir. De W.C. Fields
  • La noblesse se mesure au traitement de l'esclave asservi. De Thérèse Tardif / Désespoir de vieille fille
  • De fait, le nombre de balles qu'on reçoit indique quel traitement on mérite. De Roberto Saviano / Gomorra, 2007
  • Si une personne se porte comme un charme, le meilleur traitement c’est de lui expliquer de quoi elle souffre. De Karl Kraus
  • Le téléphone n'est pas un traitement de texte. Il ne donne au locuteur qu'une seule chance. De Alain de Botton / Petite philosophie de l'amour
  • En littérature, il n'y a pas de bons thèmes ni de mauvais thèmes, il y a seulement un bon ou un mauvais traitement du thème. De Julio Cortazar / Quelques aspects du conte
  • L'uniformisation du recrutement - social notamment - des journalistes a été pour beaucoup dans l'uniformisation de leur traitement de l'actualité. De Patrick Poivre d'Arvor / Les dossiers de l’Audiovisuel
  • Les ministres le nomment : traitement, les notaires : émoluments, les médecins : honoraires, les employés : appointements, les ouvriers : salaires, les domestiques : gages. L'argent ne fait pas le bonheur. De Gustave Flaubert / Dictionnaire des idées reçues
  • Avec le traitement de texte, vous allez vous apercevoir que, pour chaque minute passée à écrire des mots, vous passerez au moins dix minutes à choisir dans quelle police de caractères les habiller. De Dave Barry / Chroniques déjantées d’internet
  • La pensée correspond au traitement des informations reçues du milieu par l'appareil sensori-moteur. Ce sont les corps et finalement les caractéristiques perceptibles du milieu elles-mêmes qui pensent. De Antoine Spire / Le Monde de l'éducation - Juillet - Août 2001
  • Siemens Healthineers, la branche médicale du conglomérat allemand Siemens, a annoncé dimanche qu'elle avoir trouvé un accord pour acheter le spécialiste américain du traitement du cancer Varian pour 16,4 milliards de dollars (13,9 milliards d'euros). La Tribune, Siemens Healthineers veut améliorer le traitement du cancer grâce à l'IA
  • Directeur de recherche à l'Inserm, Manuel Rosa-Calatrava détaille dans cet article une nouvelle piste de traitement contre le Covid-19 : l'association du remdesivir et du diltiazem. lejdd.fr, Covid-19 : la combinaison remdesivir-diltiazem, une nouvelle piste de traitement
  • Face à ces prévisions, les chercheurs s'activent pour trouver un traitement à cette maladie jusque-là incurable. Une récente étude menée par l'université de Science de Tokyo (Japon) suggère que l'ocytocine, une hormone sécrétée par l'hypophyse connue pour son rôle dans l'accouchement, l'allaitement, le lien social, ou plus communément appelée “l'hormone de l'amour”, pourrait inverser certains dommages causés par l'accumulation de plaques amyloïdes dans le cerveau. www.pourquoidocteur.fr, L'hormone de l'amour pourrait devenir un traitement efficace pour la maladie d'Alzheimer
  • La thérapie à base de metformine devrait être un traitement de première intention pour les patients atteints de diabète de type 2 à faible risque cardiovasculaire, conclut cette méta-analyse de chercheurs l'Université Aristote de Thessalonique en Grèce. Plus de 453 essais passés au crible aboutissent, dans les Annals of Internal Medicine, à ces recommandations concernant les monothérapies ou les combinaisons thérapeutiques antidiabétiques adaptées à chaque niveau de risque cardiovasculaire. santé log, DIABÈTE : Le bon traitement dépend du risque cardiovasculaire | santé log
  • On vous en parlait il y a quelques semaines, la société marseillaise Innate Pharma emploie “une armée” de chercheurs pour trouver un traitement adapté aux complications graves du coronavirus. Il vient d’annoncer aujourd’hui la publication d’un article dans la revue scientifique Nature, intitulé « Association of COVID-19 inflammation with activation of the C5a-C5aR1 axis », écrit par les chercheurs d’Innate en collaboration avec les Hôpitaux Universitaires de Marseille – AP-HM (Hôpital de la Timone et Hôpital Nord), l’Hôpital Laveran, l’Université Aix-Marseille (AMU), le Centre d’Immunologie de Marseille-Luminy (Inserm, CNRS, AMU) ainsi que le laboratoire d’immunoprofiling de Marseille Immunopôle / AP-HM à l’Hôpital de la Timone. Made in Marseille, A Marseille, Innate Pharma à la recherche d'un traitement contre la Covid
  • Une recette dénichée dans un vieux grimoire médical à base d'ail, d'oignon et de vin aurait une puissante activité antibactérienne, selon une étude britannique. Ce n'est pas la première fois que la médecine moderne s'inspire de traitements traditionnels. Futura, Cette recette du Moyen Âge pourrait être un puissant antibiotique
  • La start-up nantaise Xenothera pense avoir trouvé un traitement efficace contre la covid 19 : l'essai clinique piloté par le CHU de Nantes le dira. Il devrait débuter ces prochains jours, avant la fin du mois de juillet. En tout, une trentaine d'hôpitaux français vont y participer. France Bleu, Nantes : la start-up Xenothera croit dur comme fer à son traitement contre la covid 19

Images d'illustration du mot « traitement »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « traitement »

Langue Traduction
Anglais treatment
Espagnol tratamiento
Italien trattamento
Allemand behandlung
Chinois 治疗
Arabe علاج او معاملة
Portugais tratamento
Russe лечение
Japonais 処理
Basque tratamendua
Corse trattamentu
Source : Google Translate API

Synonymes de « traitement »

Source : synonymes de traitement sur lebonsynonyme.fr

Traitement

Retour au sommaire ➦

Partager